Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Alexandra David-Néel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Razorbill
Animation


Nombre de messages : 4361
Date d'inscription : 07/10/2011

MessageSujet: Alexandra David-Néel   Mer 29 Fév 2012, 14:59

La marche d'Alexandra David-Néel jusqu'à Lhassa



Quand la célèbre voyageuse franco-belge atteint les portes de la fabuleuse cité de Lhassa, le 28 janvier 1924, cela fait déjà plusieurs années qu'elle arpente la Chine et les pentes de l'Himalaya en compagnie de son fils adoptif, le jeune Tibétain Aphur Yongden. Elle ne tient pas en place, il lui faut apprendre, découvrir et puis surtout marcher, marcher. Le bouddhisme l'attire comme une ampoule le papillon de nuit. En 1912, elle rencontre le 13e dalaï-lama en exil, le vénérable Ngawang Lobsang Thupten Gyatso Jigdral Chokley Namgyal, qui est le prédécesseur du dalaï-lama actuel


Bloquée en Asie à cause de la Première Guerre mondiale, elle parcourt l'Inde, le Sikkim, le Japon, la Chine, la Corée, puis séjourne trois ans au Tibet, au monastère de Kumbum. Fin 1923, elle convainc Aphur Yongden de l'accompagner jusqu'à Lhassa, sous suzeraineté chinoise. Pour passer inaperçus, ils se déguisent en mendiants. Elle oint sa peau de suie et de cacao, et mêle des crins de yack à ses cheveux. Les deux voyageurs vont à pied, sans mule, sans yack, sans domestique. Ils mendient leurs repas, constitués le plus souvent de soupe ou de thé agrémenté de beurre rance. Et quand ils n'obtiennent rien, ils font bouillir le cuir de leurs bottes pour se préparer une soupe. À 55 ans, elle est dotée d'une résistance physique que lui envierait un marathonien olympique.
Ils empruntent des pistes escarpées, enneigées, isolées, qu'un Yéti au sommet de sa forme n'oserait même pas parcourir. D'autant qu'ils marchent de nuit, pour éviter les mauvaises rencontres. Comme ces Popas, une peuplade farouche supposée, à tort, cannibale. Début janvier, après quatre mois d'efforts, ils parviennent enfin en vue de Lhassa. Alexandra écrit à son mari qu'elle n'est plus qu'un squelette. Ils arrivent à temps pour assister aux festivités du Nouvel An tibétain, c'est l'occasion de multiples spectacles féériques à faire pâlir de jalousie les Cariocas. Alexandra et Yongden séjournent deux mois dans la capitale spirituelle du Tibet sans se faire repérer par les autorités, jusqu'au jour où la Franco-Belge est dénoncée par une voisine, qui est stupéfaite de la voir chaque matin descendre à la rivière pour se laver. Une hygiène incompréhensible pour une Tibétaine. Alexandra doit s'enfuir de la cité.
L'année suivante, elle est de retour en France où elle reçoit, à sa grande surprise, le Prix Monique Berlioux de la performance sportive féminine la plus remarquable de l'année



Voyage d'une parisienne à Lhassa



Quatrième de couverture
1924. Pour la première fois, une femme étrangère réussit à entrer dans Lhassa, capitale interdite du Tibet !
Huit mois auront été nécessaires à Alexandra David-Néel pour relever ce défi extraordinaire ! Huit mois d'un long périple à travers les immenses solitudes du "pays des Neiges". Huit mois d'une vie rude et dangereuse sous l'apparence d'une mendiante tibétaine! A une époque où personne ne parle de "raid", et encore moins quand il s'agit d'une femme, c'est un magnifique exploit et une aventure exceptionnelle que nous décrit ici l'auteur ! Elle y ajoute sa propre quête spirituelle, et ce regard fasciné qu'elle porte sur la civilisation tibétaine.

L'auteur vu par l'éditeur
Alexandra David-Néel (1868-1969) attendra plus de quarante ans avant de réaliser sa fabuleuse vocation : devenir exploratrice du monde et des êtres. Une destinée extraordinaire qui se déroule sur plus d'un siècle.

_________________
Illusion......Tout n'est qu'illusion.....Adios....
Revenir en haut Aller en bas
Razorbill
Animation


Nombre de messages : 4361
Date d'inscription : 07/10/2011

MessageSujet: Re: Alexandra David-Néel   Sam 17 Mar 2012, 09:57

Biographie d'Alexandra David-Néel

Dès son plus jeune âge, Alexandra David-Néel s'essaie à l'aventure : elle multiplie les fugues et en tire très vite ses premiers enseignements : il faut se libérer du corps et apprendre à le maîtriser. Après des études musicales et lyriques, elle suit des cours sur le Tibet au collège de France. En 1891, elle s'embarque pour l'Inde et parcourt le pays pendant un an. De retour en France, elle se lance dans une carrière d'artiste lyrique, se produit dans différents théâtres et multiplie les tournées à l'étranger. En 1904, elle épouse Philippe Néel et entame une carrière de journaliste. Elle collabore à diverses revues anglaises et françaises et organise de nombreuses conférences sur le bouddhisme et l'hindouisme. A 43 ans, Alexandra David-Néel embarque pour un voyage en Inde de quelques semaines qui durera en réalité quatorze ans. Elle entame un voyage érudit, apprenant les idiomes, traduisant les manuscrits, rencontrant des sages et des lettrés et s'essayant à la méditation. En 1912, afin d'approcher les arcanes du bouddhisme tibétain, elle escalade les chaînes de l'Himalaya et parvient à rencontrer le treizième dalaï-lama puis, disciple d'un grand maître tibétain, elle séjourne dans un ermitage et y mène une vie d'ascète. En 1934, à l'âge de 56 ans, de villes en déserts, de monastères en vallées, au terme de plus de 3.000 km, elle est la première occidentale à pénétrer dans la cité interdite de Lhassa. Alexandra David-Néel ne pose définitivement ses malles qu'à l'âge de 78 ans.

Son site internet officiel : Voir ici

En France à Digne les Bains se trouve un centre culturel sur Alexandra David-Néel...

_________________
Illusion......Tout n'est qu'illusion.....Adios....
Revenir en haut Aller en bas
Suzanne
pilier
avatar

Nombre de messages : 1074
Age : 63
Localisation : Marseille ou Perpignan
Date d'inscription : 10/06/2011

MessageSujet: Re: Alexandra David-Néel   Dim 20 Mai 2012, 09:50

Ca fait plusieurs fois que je passe et repasse sur ce sujet.
Alexandra David Neel a été un de mes auteurs favoris pendant quelques années.
Quand je suis partie au Népal(en 1980), une amie m'avait prêté "Le Lama aux Cinq Sagesses" co-écrit avec le lama Yongden son fils adoptif.
C'est livre un peu fleur bleue mais intéressant quand on veut commencer à comprendre les Tibétains et leur mode de vie.
J'ai ensuite bien sûr lu "Le Voyage d'une Parisienne à Lhassa" pas si facile à lire, j'avoue que son style peu modeste en décrivant sa "modestie" m'a un peu agacée. Mais c'est néanmoins un livre à lire.
Un des passages concernant la nourriture m'a marquée à vie ! affraid
J'ai poursuivi pas une dizaine de ses livres, les lettres à son mari entre-autres.
C'est un personnage à la fois passionnant et agaçant.
La visite de sa maison à Digne, "la fondation Alexandra David-Neel" (prononcer Nél et non Nil elle y tenait !) vaut le détour si on s'intéresse à elle.

Revenir en haut Aller en bas
Razorbill
Animation


Nombre de messages : 4361
Date d'inscription : 07/10/2011

MessageSujet: Re: Alexandra David-Néel   Dim 20 Mai 2012, 10:46

Merci Suzanne, c'est sympa... merci

_________________
Illusion......Tout n'est qu'illusion.....Adios....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alexandra David-Néel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alexandra David-Néel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alexandra David-Néel: "J’ai vécu parmi les Dieux"
» Alexandra David-Neel, du Sikkim au Tibet interdit
» Alexandra David-Néel - j’irai au pays des neiges
» Alexandra David Neel j'irai au pays des neiges
» Alexandra David Néel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Sciences humaines et documents :: LE COIN DES VOYAGEURS-
Sauter vers: