Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Tamadon, Bassidji

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Tamadon, Bassidji   Sam 26 Mai 2012, 05:32


synopsis : le réalisateur a décidé de faire parler les supporters islamistes du régime d'Iran, sans partager leur cause. C''eest donc au spectateur de réagir devant les spectacles et propos de ces durs du régime.

La première partie du documentaire est édifiante, mais pas dans le sens voulu par les organisateurs des pélérinages : nous sommes à la frontière de l'Irak, au milieu des chars démolis, et nous assistons à un éloge des martyrs de la guerre Iran-Irak, à un éloge de la foi qui vainc tous les adversaires, à une apologie de la mort. L'assistance est remuée, des épaules tressaillent de sanglots, le symptôme paranoiaque est crée et entretenu.

je pense à Firouz Nadji-Ghazvini, et à son trèfle bleu, au culte des martyrs dans les écoles, et aux exactions de ces islamistes, décrites dans Neige sur teheran.

Car derrière les sourires et les paroles suaves, il faut discerner l'entêtement religieux et ideologique, comme voir dans la ville ces portraits géants des Mollahs.

Les discours sont fondés sur la répétition de slogans tout faits, de citations intransigeantes, d'affirmations peremptoires.

Là est à mon avis le défaut du film - qui dure deux heures : c'est étouffant, on en a ras le bol de ces radoteurs, ça devient un lavage de cerveau.

Penser devient impossible, on est assommé par la réiteration des propos religieux sur la vertu, l'interdiction des regards, la poursuite du vice, la mention des comploteurs israeliens/americains/occidentaux qui viseraient à détruire l'Iran.

Ce sont des extrémistes qui parlent, mais ils soutiennent le régime.

Le film aurait gagné à être raccourci d'une bonne demi-heure.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
 
Tamadon, Bassidji
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: SPECTACLES :: Ecrans: cinéma et télévision-
Sauter vers: