Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Guillermo Arriaga.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nestor
Admin
avatar

Nombre de messages : 1576
Date d'inscription : 25/12/2005

MessageSujet: Guillermo Arriaga.   Jeu 31 Mai 2012, 04:56

avec Tommy Lee Jones, Barry Pepper,

Le corps de Melquiades Estrada est retrouvé en plein désert, où il a été rapidement enterré après son assassinat. Les autorités locales, sans chercher à découvrir les raisons de ce crime ont précipitamment fait inhumer Melquiades au cimetière public.

Pete Perkins, contremaître de la région et meilleur ami de Melquides, va lui-même mener l'enquête et découvrir le meurtrier. Seul garant d'une réelle humanité dans cette étrange région du Texas, il va obliger l'assassin à emmener son ami vers son Eldorado natal, le Mexique, lui offrant ainsi son plus beau voyage, celui de son troisième enterrement



Un excellent film, sans temps mort. Tommy Lee Jones y est excellent, à la dimension de son personnage.

Le début surprend avec l'impression de sauter d'un épisode à l'autre dans une chronologie en miettes. Pourtant les pièces du puzzle s'emboitent, comme dans le cerveau de Perkins résolu à connaître les circonstances de la mort de l'ami mexicain.

L'intrigue est donc bien ficelée, les protagonistes bien campés, avec un aperçu de la vie dans les motels et des bourgades frontalières. Peu de paroles, on suit au coup par coup les décisions de Perkins, ce qui tient le spectateur en haleine.

De superbes prises de vue sur les paysages, arides comme le coeur de certains, chants et musique folk adaptés. Un beau spectacle où l'aspect réaliste ne l'emporte pas sur le respect et sur l'amitié portés à Melquiadès Estrada.

Une fin poétique et humaniste. Pas de doute, Guillermo Arriaga sait raconter ses histoires.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Guillermo Arriaga.   Jeu 31 Mai 2012, 05:01




Tommy Lee Jones.

Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Guillermo Arriaga.   Jeu 31 Mai 2012, 10:48

le mort a une vraie présence dans le film, et certaines séquences troubleraient, si le réalisateur n'observait pas dela discrétion. Les détails realistes du corps sanglant au début laissent place à une observation des rites funéraires :

on sera peut-être étonné de la manière de préserver le cadavre des fourmis, mais à la fin du film, on voit une sorte de momie qui retourne au sol natal choisi, voire élu.

On comprend le devoir d'amitié de Perkins qui obéit au désir du Mexicain.

L'as-tu vu Natalia ?
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Guillermo Arriaga.   Jeu 31 Mai 2012, 12:00

Je l'ai vu il y a quelques mois et en garde un très beau souvenir précis. Les acteurs jouent vraiment à merveille et j'admire tant Tommy Lee Jones.
J'ai aimé la transformation progressive du garde-frontière, tellement horrible au début du film.
Et puis il y a cette chaleur qui semble tout mettre au ralenti.
La vie frontalière, les bars, les mobil-home, la misère...comme si rien jamais ne devait bouger dans cet univers là hormis cette chasse aux clandestins.
D'ailleurs c'est assez amusant de voir le prisonnier se prendre un bon retour de manivelle Happy
BIen que la mort soit toujours présente il ne manque pas de traits d'humour noir dans ce film.Rotko, as-tu pensé à Un doux parfum de mort ?

C'est un superbe témoignage d'amitié.

D'autres grains l'ont-ils regardé ?
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Guillermo Arriaga.   Jeu 31 Mai 2012, 17:48

pas de danger que j'oublie un parfum de mort ! on a assez discuté de ce livre excellent ! j'ai d'ailleurs une petite verification en projet avec une nouvelle citée en reférence, j'en parlerai le moment venu.

je n'en reviens pas que tu aies vu en salle trois enterrements... pas vu ce film passer près de chez moi...
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Guillermo Arriaga.   Ven 01 Juin 2012, 07:40

Je l'avais emrpunté à la médiathèque lorsque j'ai découvert Arriga avec Un doux parfum de mort Depuis j'ai lu d'autres romans de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Guillermo Arriaga.   Jeu 27 Sep 2012, 07:48

Loin de la terre brûlée film américain écrit et réalisé par Guillermo Arriaga, sorti en 2008.
Un couple adultère meurt dans l'incendie de la caravane qui abritait leurs amours. Une restauratrice de Portland est approchée par un hispanophone. Les enfants respectifs du couple disparu cherchent à comprendre l'origine de cette passion ; ce faisant, ils se rapprochent et s'éprennent à leur tour l'un de l'autre. Au Mexique, un pilote d'épandage agricole a un accident avec son avion. ( Avec Charlize Theron, Kim Basinger, Jennifer Lawrence.)

Jennifer Lawrence a reçu pour ce film le prix du Meilleur espoir à la Mostra de Venise.
Revenir en haut Aller en bas
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Guillermo Arriaga.   Jeu 27 Sep 2012, 08:47

Court métrage El Pozo présenté au festival internacional de cine de venecia 2010 presenté par TvAzteca comme une part du projet 13 façons d'aime au Mexique

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Guillermo Arriaga.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Guillermo Arriaga.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Católicos contra Montini (Les catholiques contre Montini)
» Jean-Paul Brighelli s'attaque à néoprofs, et notamment à son administrateur, sur ses blogs Causeur et Le Point
» Les livres de Wulfrano Ruiz et du R.P. Sáenz y Arriaga
» [Cinéma - Horreur] Crimson Peak de Guillermo del Toro (2015)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: SPECTACLES :: Ecrans: cinéma et télévision-
Sauter vers: