Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Fassbinder

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Fassbinder   Mar 12 Juin 2012, 04:39

Le marchand des quatre saisons (ARTE)

Rejeton d'une famille bourgeoise, Hans voudrait devenir mécanicien, mais sa mère lui interdit ce métier par trop prolétaire. Il s'engage dans la Légion étrangère puis, une fois démobilisé, devient policier. Mais il est renvoyé pour avoir cédé aux avances d'une prostituée dont il contrôlait l'identité.

Parce qu'il est réduit à vendre des fruits dans les cours des immeubles, sa famille, sa femme et sa maîtresse se détournent de lui avec mépris. Il tente alors de noyer dans l'alcool sa colère et son humiliation.


Le film se déroule platement, comme un roman photo, avec des plans fixes, une camera immobile, des personnages figés, glaciaux. L'attitude de la femme en particulier, avec son regard fixe, sa silhouette raide, n'a rien pour inspirer l'amour. Les réunions de famille sont étouffantes, avec des griefs anciens qui ne demandent qu'à resurgir.

Quelques images dans un parc montrent que le réalisateur sait choisir ses vues, mais c'est pour un enterrement ! La fillette, trop sage, craintive, paraît déjà éteinte. Si on ajoute à ces impressions que le décor est terne, vieilli ... ça ne donne pas envie de connaître l'Allemagne de 1971. Le bonheur n'y était pas.

Le cine-club de Caen présente Fassbinder et ses différents films.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Fassbinder   Mar 12 Juin 2012, 04:45




clic !

le"marchand" semble porter en lui de lourds regrets. Miné de l'interieur, il s'achemine vers une mort souhaitée.

Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Pégase59
pilier
avatar

Nombre de messages : 1711
Age : 58
Localisation : Namur Belgique
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Fassbinder   Mer 13 Juin 2012, 09:38

oui j’ai apprécié le film justement de par son originalité le dialogue peu présent et comme tu le dis si bien Rotko style roman photo d'où le dialogue un peu spécial .
L'épouse , c'est vrai avec son regard semblait un peu niaise , elle riait pour un rien m^me dans les scènes plus intimes et je suis d'accord avec toi elle donnait pas envie de faire l’amour..que du contraire plutôt bloquer oui
La scène où il bat sa femme m'a fait penser à du vaudeville..la mère qui crie à sa fille appelle la police..

Par contre, j’ai aimé ce film car il y a un fond, c'est bien sûr mon avis..c'est que cet homme a raté sa vie , à cause de sa mère .
Si elle l'avait laissé choisir son métier il ne serait pas devenu ce qu’il était.Et ce genre de situation existe encore.
au bureau de police , j'ai l'impression que c'était un coup monté mais m^me si cela n'est pas le cas cela montre bien que cet homme n'était pas heureux chez lui, normal avec la tronche de sa femme.
Mais malgré tout j'ai aimé ce film . Impression que c'était un roman photo style film
assez original.Comme toi le mari n'a pas trop apprécié.
j’espère avoir bien répondu à ta demande Rotko.
C'est vrai que le marchand est plein de regrets si il avait une parie de ..il aurait du dire non à sa mère
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Fassbinder   Mer 13 Juin 2012, 09:44

merci Pegase !
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Pégase59
pilier
avatar

Nombre de messages : 1711
Age : 58
Localisation : Namur Belgique
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Fassbinder   Mer 13 Juin 2012, 09:53

de rien Rotko c'est avec plaisir!
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Fassbinder   Mar 19 Juin 2012, 04:54

Le mariage de Maria Braun

1943. Maria et Hermann Braun se marient sous les bombes la veille du départ d'Hermann pour le front russe. À la fin de la guerre, Maria travaille dans un bar fréquenté par les militaires en attendant le retour de son mari. Un ami lui annonce qu'Hermann est porté disparu, présumé mort. Mais Hermann revient de captivité à l'improviste et surprend Maria au lit avec un soldat noir de l'armée américaine

Voilà qui, à mes yeux, vaut mieux que le marchand des quatre saisons.

Hanna SCHYGULLA y est séductrice avec un regard candide, avide de biens materiels, décidée à vivre pleinement, et à bannir le mortel ennui.

Citation :
l'époque n'est pas aux sentiments,
dit-elle, et tout en alliant froideur et cynisme, elle se propose quand même de vivre un avenir d'amour dans les meilleures conditions ! Razz

Le réalisateur allie donc dans un même plan les interieurs minables, les immeubles en ruines, et les tenues ultra-chics de Maria. Celle-ci, consciente de son pouvoir entend bien en profiter.


L'Allemagne se relève de la guerre, sans se poser de questions ; les plaisirs deviennent une quête dans tous les milieux.

Loin des plans fixes du marchand des quatre saisons et de la raideur des personnages, Fassbinder tourne avec une virtuosité enveloppante, sans tout dévoiler d'Hanna et de ses proches.

La fin, qu'on subodorait à certaines imprudences, m'a cependant étonné...
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Luca
pilier


Nombre de messages : 2880
Age : 105
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Fassbinder   Mar 19 Juin 2012, 06:09

J'apprécie beaucoup, en tout cas, ce cinéma très chorégraphié. Surtout quand il fait appel à une actrice aussi talentueuse.

Je vois en Maria une personnification de l'Allemagne, avec une vision très pessimiste du réalisateur. Maria bâtit sa vie sur des ruines, avec une énergie admirable mais de façon très superficielle. Dès le début, face au trafiquant interprété par Fassbinder lui-même, elle préfère la robe et la bouteille d'alcool à la littérature. Il est ensuite régulièrement question "d'apprendre", le mot revient tout le long du film.

Maria semble pourtant ne pas avoir tellement le choix, au milieu de "ses" hommes qu'elle doit apprivoiser afin de vivre librement. Là encore, on peut y voir une Maria-Allemagne qui tente de gagner sa liberté à travers sa soumission de façade, espèce d'hyper-adaptation, face aux hommes-autres-pays (Oswald le Français, Senkenberg et son petit côté brittish, Bill l'Américain sexy, etc.). On la voit peu à peu envahie par des valeurs nouvelles : le capitalisme, l'arrivisme, le football... Cependant, Maria aime revenir régulièrement sur les ruines de son enfance.

Il y a aussi le jeu autour de la confrontation patron-ouvrier. Maria dit quelque chose du genre "je suis un agent de la finance le jour et de la classe ouvrière la nuit". Allemagne coupée en deux, RFA-RDA ?

C'est finalement une femme-caméléon, une femme qui n'existe pas. Ce qui explique la fin ?
Revenir en haut Aller en bas
Razorbill
Animation


Nombre de messages : 4361
Date d'inscription : 07/10/2011

MessageSujet: Re: Fassbinder   Mar 19 Juin 2012, 06:40

Luca a écrit:


r une Maria-Allemagne qui tente de gagner sa liberté à travers sa soumission de façade, espèce d'hyper-adaptation, face aux hommes-autres-pays (Oswald le Français, Senkenberg et son petit côté brittish, Bill l'Américain sexy, etc.). ?
Ne pas oublier qu'après la guerre l'Allemagne a été occupée par les armées étrangères de quatre nations...Nombre de français y ont fait leur service militaire et pas toujours accueillis avec plaisir...

_________________
Illusion......Tout n'est qu'illusion.....Adios....
Revenir en haut Aller en bas
Luca
pilier


Nombre de messages : 2880
Age : 105
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Fassbinder   Mar 19 Juin 2012, 06:44

Bill a écrit:
Ne pas oublier qu'après la guerre l'Allemagne a été occupée par les armées étrangères de quatre nations...
Oui, c'est à travers ce prisme que je voyais ça. Et elle a été scindée en deux.
Revenir en haut Aller en bas
Razorbill
Animation


Nombre de messages : 4361
Date d'inscription : 07/10/2011

MessageSujet: Re: Fassbinder   Mar 19 Juin 2012, 06:53

Luca a écrit:
Bill a écrit:
Ne pas oublier qu'après la guerre l'Allemagne a été occupée par les armées étrangères de quatre nations...
Oui, c'est à travers ce prisme que je voyais ça. Et elle a été scindée en deux.

la pôvre... rire rire

_________________
Illusion......Tout n'est qu'illusion.....Adios....
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Fassbinder   Mar 19 Juin 2012, 08:30

oui, l'analyse de Luca est bien venue.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Fassbinder   Mar 19 Juin 2012, 10:42

Pour filer la métaphore, maria Braun qui mange à tous les rateliers est une nouvelle mouture de la célèbre Eva Braun qui avait mis ses oeufs dans le nid d'Hitler.

Ce film fait partie de La Trilogie Allemande qui réunit les films Le mariage de Maria Braun, Le secret de Veronika Voss et Lola, Une Femme Allemande.

Rainer Werner Fassbinder a en effet conçu ces trois films comme un gigantesque tableau narrant la reconstruction de l’Allemagne après la guerre : miracle économique des années Adenauer cohabitant avec les démons du nazisme, drames intimes liés à ce grand contexte historique dans lequel se débattent les personnages.

Les mensonges, les trahisons, les manipulations, mais aussi le meurtre ou la drogue maintiennent ces anti-héros flamboyants dans la noirceur du mélodrame fassbinderien.


Pour en savoir plus sur Fassbinder cf. le cine-club de Caen
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Feral
pilier
avatar

Nombre de messages : 304
Age : 40
Localisation : Dans l'étang
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Re: Fassbinder   Sam 05 Oct 2013, 07:35

Querelle est le nom du personnage principal, un jeune marin en quête de son identité sexuelle.
Ce film est une adaptation du roman de Jean Genet. Dernier film de Fassbinder et hommage à l'un de ses amants réguliers. (il était bisexuel)




L'escale au port de Brest d'un navire avec Querelle à son bord.

Le lieutenant enregistre ses effluves lyriques sur magnétophone, toutes imprégnées de l'amour qu'il entretient pour ce marin de Querelle et de ses réflexions personnelles sur sa propre place dans l'équipage, la vie de marin, les événements qui vont parcourir l'escale au port. Il sera la voix Off et apportera un éclairage intéressant à ce qui se joue dans le cœur des hommes.

Querelle débarque dans le bordel local, il y retrouve son frère entiché de la femme du patron, incarnée par une Jeanne Moreau vieillissante mais toujours brillante. Ce sera quasiment la seule femme du film et elle sera toujours extérieure, exclue des jeux des hommes.

La sensualité respire sans cesse dans le film. Ainsi Querelle va en devenir l'amant et le centre du désir. Il tuera un homme, trafiquera de la drogue, deviendra l'ami d'un homme recherché par la police, et se perdra dans les méandres de l'existence et du sexe.


Les décors sont peu nombreux, ce qui donne l'impression d'une pièce de théâtre. L'éclairage est beau, teinté de jaune et de bleu.
Un film intéressant, qui joue sur les clichés de l'homosexualité un peu clinquante, mais qui révèle aussi la complexité des notions d'homme et de femme, d'identité.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Fassbinder   Sam 05 Oct 2013, 07:53

un beau message qui m'apprend plein de choses sur Fassbinder, Brest et Genet (Etienne Daho et Jeanne Moreau donnent leurs voix au Condamné à mort) page1 du fil Genet. Un CD admirable.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fassbinder   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fassbinder
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: SPECTACLES :: Ecrans: cinéma et télévision-
Sauter vers: