Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Bernard CLAVEL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Aristarque
pilier
avatar

Nombre de messages : 1790
Localisation : Septimanie
Date d'inscription : 28/12/2005

MessageSujet: Bernard CLAVEL   Jeu 31 Aoû 2006, 20:30

La révolte à deux sous de Bernard Clavel éditions Albin Michel 1992.

"Pataro ne ressemble vraiment à aucun animal connu. Sans âge ni forme, il est le chef-d'oeuvre de Schlakasse, le plus grand modeleur d'enfants que la ville ait tenu en ses mains (...)Démantibulé et recollé, Pataro se traine sur les genoux, les coudes et une hanche. Il ne lui manque pas une phalange, pas un millimètre d'oreille, il n'est ni sourd ni aveugle, mais pour progresser, il doit lever très haut ses bras et ses jambes en forme d'équerre et les lancer en avant sans jamais pouvoir ni les plier ni les déplier.."
C'est le personnage principal du roman. Un roman cruel, tendre parfois, sauvage souvent, sans concessions et qui est inspiré de " La révolte des canuts" qui ensanglanta Lyon en novembre 1831
Pataro, mendiant patenté, dresseur d'animaux (chats, rats, oiseaux..), en compagnie de la petite Ratanne qui n'avait que quelques jours lorsque les rats lui ont dévoré le visage la laissant horriblement défigurée, a ses habitudes Place de l'Hôtel de ville, où les passants sont généreux.
Les tisserands demandent une augmentation de deux sous sur la façon. Leurs employeurs la refusent. C'est la grève qui conduit à l'émeute. Et l'émeute, attisée par un meneur irresponsable, conduit à la révolution, à l'affrontement armé contre les bourgeois et l'autorité. La République est proclamée, les arrestations arbitraires contre les édiles vont bon train, les tribunaux de salut public distribuent les condamnations à mort. On n'attend plus que la guillotine.
Pataro va jouer les « deus ex machina » pendant ces évènements. Pour en tirer profit. Vendant des renseignements aux patrons, monnayant ses services aux insurgés,
Ameutant la foule des déshérités pour aider les « canuts », aidant les notables emprisonnés à s’enfuir de leur geôle. Sans jamais oublier de nourrir ses « animaux » et d’enterrer les pièces d’argent amassées.
Un gros orage et l’inondation qui suit, sans oublier un renfort de troupes, viendront apaiser les rancoeurs…..Les tisserands n’obtiendront pas leurs deux sous !…
« Toujours en mouvement, ce roman nous livre sans grandiloquence mais avec force et beauté les secrets d’un peuple et d’un lieu portés à blanc. Ce livre a une âme. Un très grand Clavel » Sans commentaires.

N.B. : en novembre 1831, les canuts de la Croix Rousse à Lyon, se révoltent contre leurs employeurs du 21 au 24 novembre. Un gouvernement provisoire fut formé le 24, éphémère , puisque le 03 décembre, le Duc d’Orléans à la tête de 20.000 hommes mata la rébellion. Le tarif minimal revendiqué ne fut pas appliqué, le Président du Conseil d’alors, Casimir Perier ayant déclaré « Il faut que les ouvriers sachent bien qu’il n’y a de remède pour eux que la patience et la résignation » ( on croirait entendre le MEDEF un siècle et demi plus tard).
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Bernard CLAVEL   Ven 01 Sep 2006, 04:47

Bernard Clavel est le bienvenu ici avec son livre Fleur de sel : les marais salants de la presqu'île guérandaise Paris : Chêne, 1977. Les photographies de Paul Morin sont superbes.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Aristarque
pilier
avatar

Nombre de messages : 1790
Localisation : Septimanie
Date d'inscription : 28/12/2005

MessageSujet: Re: Bernard CLAVEL   Ven 01 Sep 2006, 21:05

Bernard Clavel figure en bonne place dans ma biblio: non seulement parce qu'il est l'auteur de "L'Espagnol", "Les colonnes du ciel" etc..et..
et qu'il est d'après un sondage récent le 3 ème auteur préféré des français, mais? surtout? parce que en 1997, il a refusé de recevoir la Légion d'honneur. Il écrivit à ce sujet:
<< Que celui qui a cru me faire plaisr en me proposant cette médaille me pardonne, mais je tiens à rester dans le clan de ceux qui l'ont refusée et où je côtoie: Berlioz, George Sand, Littré, Courbet, Daumier, Maupassant, Eugène le Roy et l'un des écrivains que j'admire le plus, Marcel Aymé. Je ne me sens pas mal du tout dans l'ombre de ces géants. Beaucoup mieux en effet que dans la foule immense où ceux qui ont mérité qu'on les distingue se mêlent à ceux innombrables, qui ont payé leur place>>
source: la Presse d'alors.
Revenir en haut Aller en bas
marie chevalier
pilier


Nombre de messages : 6350
Age : 116
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Bernard CLAVEL   Sam 02 Sep 2006, 20:05

.
Je crois avoir lu presque tout Clavel. Aucun de ses livres ne m'a déçue. Du" tambour du bief " à "la Bourelle" en passant par ses nouvelles. Un grand écrivain de talent et un homme sobre et discret.
Oui aussi pour ses positions, ses actions humanitaires et son charisme comme tu le soulignes Aristarque.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Bernard CLAVEL   Dim 03 Sep 2006, 05:21

Sans oublier Harricana qui évoque de beaux paysages de neige et raconte entre autres la naissance d'une ville. Son site :

http://www.bernard-clavel.com/
Sa bibliographie, vous vous la voyez ici est impressionnante, compte en particulier des albums sur les arbres, le sel cheers et autres sujets Wink. Pas mal pour un autodidacte !

Dans les colonnes du ciel, suite romanesque en 5 volumes il fait intervenir Bisontin-la-Vertu, compagnon charpentier au XVIIe siecle.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Provence
pilier
avatar

Nombre de messages : 2166
Age : 57
Localisation : Au bord de la mer...
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Bernard CLAVEL   Ven 08 Sep 2006, 16:06

marie chevalier a écrit:
.
Je crois avoir lu presque tout Clavel. Aucun de ses livres ne m'a déçue. Du" tambour du bief " à "la Bourelle" en passant par ses nouvelles. Un grand écrivain de talent et un homme sobre et discret.
Oui aussi pour ses positions, ses actions humanitaires et son charisme comme tu le soulignes Aristarque.

J'aurais pu écrire, cela moi aussi Marie ! Happy
J'ai cependant un faible pour la série du Grand Nord (Harricana et les suivants) Happy
Revenir en haut Aller en bas
marie chevalier
pilier


Nombre de messages : 6350
Age : 116
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Bernard CLAVEL   Ven 08 Sep 2006, 16:19

Oui extraordinaire d'écriture et de descriptions, on s'y voit, génial effectivement !
j'ai lu récemment

"histoires de chiens"

il raconte l'histoire de plusieurs chiens complètement différents sous forme de nouvelles, j'en avais les larmes aux yeux tellement ces histoires étaient belles et touchantes !
bref tout le monde a compris : j'aime Bernard Clavel
Revenir en haut Aller en bas
marie chevalier
pilier


Nombre de messages : 6350
Age : 116
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Bernard CLAVEL   Dim 17 Sep 2006, 11:17

je ne connais pas du tout fleur de sel? qui peut expliquer?

par contre allez là: et vous aurez son dernier roman que je vais me payer illico !! "les grands malheurs"
http://www.bernard-clavel.com/oeuvre/1.htm
Revenir en haut Aller en bas
marie chevalier
pilier


Nombre de messages : 6350
Age : 116
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Bernard CLAVEL   Dim 17 Sep 2006, 11:22

rotko a écrit:
Bernard Clavel est le bienvenu ici avec son livre Fleur de sel : les marais salants de la presqu'île guérandaise Paris : Chêne, 1977. Les photographies de Paul Morin sont superbes.

mais je n'ai rien trouvé la dessus? Sad
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Bernard CLAVEL   Dim 17 Sep 2006, 13:28

le livre est sans doute difficile à trouver actuellement. c'est un "beau livre" consacré à l'activité des paludiers, un hommage à leur savoir faire et une célébration des paysages de marais salants aux différentes heures du jour.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Bernard CLAVEL   Dim 17 Sep 2006, 13:33

je pense a "La statue de sel" d'Albert Memmi, autobiographie d'un écrivain un peu "décalé" dans les milieux où il vit.

la statue de sel
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Bernard CLAVEL   Dim 17 Sep 2006, 14:12

marie chevalier a écrit:
rotko a écrit:
Bernard Clavel est le bienvenu ici avec son livre Fleur de sel : les marais salants de la presqu'île guérandaise Paris : Chêne, 1977. Les photographies de Paul Morin sont superbes.

mais je n'ai rien trouvé la dessus? Sad

Marie, je l'ai trouvé sur Amazon
Fleur de sel par Paul Morin et Bernard Clavel (Cartonné - 1977)
Editeur : Le Chêne - ISBN: 2851081330

Il est aussi sur Price Minister

Mais peut-être tu cherchais des renseignements et non pas le livre confused
Revenir en haut Aller en bas
marie chevalier
pilier


Nombre de messages : 6350
Age : 116
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Bernard CLAVEL   Dim 17 Sep 2006, 15:33

Les deux ! sunny
Revenir en haut Aller en bas
marie chevalier
pilier


Nombre de messages : 6350
Age : 116
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Bernard CLAVEL   Sam 24 Fév 2007, 14:19

marie chevalier a écrit:
Les deux ! sunny

un grain pour harricana
Revenir en haut Aller en bas
marie chevalier
pilier


Nombre de messages : 6350
Age : 116
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: les roses de Verdun de B.Clavel   Mar 11 Mar 2008, 20:31

Voilà un roman que je n'avais pas lu ou raté de B. Clavel mais Françoise l'autre jour en parlait, ce qui m'a donné envie de le lire et voilà:

Les roses de Verdun
De Bernard Clavel

Editions pocket


Lucien Martinon est âgé et vient d’apprendre qu’il a une maladie incurable. Il a perdu son fils à la guerre et ne se pardonne pas, du moins, essaie de justifier sa vente d’armes pendant cette guerre qui lui a prit son fils mais lui a donné la fortune.
Il a un ami fidèle, son chauffeur à qui il demande de l’emmener sur la tombe de son fils avant de mourir.
Un vrai parcours du combattant, il fera porter aussi des roses aux morts de Verdun.

Mais en fait ce que décrit Clavel, c’est le calvaire de ce vieil homme en guerre contre sa maladie, voulant la vaincre pour réussir son voyage.
De la tristesse, du désarroi, du remords, de la peur, de la fureur, une immense fatigue, ce voyage de « rachat » sera un enfer et n’ira pas à sa fin.

Avec ses mots, Bernard Clavel, une fois de plus, nous emmène dans les sentiments les plus humains et les plus difficiles de cette période tourmentée.
coeur!
Revenir en haut Aller en bas
marie chevalier
pilier


Nombre de messages : 6350
Age : 116
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Bernard CLAVEL   Jeu 29 Jan 2009, 19:36

Histoires de chiens (clavel)

Six nouvelles mais je devrais dire six histoires de chiens. De Kouglof, chien de guerre en passant par la chienne Tempète, Clavel nous fait sourire, nous révolter, nous émouvoir et bien sûr, aimer . Du bon Clavel, facile à lire mais de quel droit, j'ose dire du bon Clavel ! il n' y a en a pas de mauvais
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Bernard CLAVEL   Sam 31 Jan 2009, 11:39

marie chevalier a écrit:
de quel droit, j'ose dire du bon Clavel ! il n' y a en a pas de mauvais

tu devais lui ecrire ! ça lui ferait plaisir à cet homme !
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
marie chevalier
pilier


Nombre de messages : 6350
Age : 116
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Bernard CLAVEL   Sam 31 Jan 2009, 12:28

tu te souviens Rotko on en avait déjà parlé dans un fil, quand on reprenalit une scène où nous nous recontrions tous? et aussi des grandes vedettes de l'écriture? me souviens plus où Rolling Eyes Je vais regarder cela et le faire. il viendra peut-être sur GDS qui sait? faire un coucou sans ce smiley evil Happy Happy Happy
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Bernard CLAVEL   Sam 31 Jan 2009, 13:18

son site :

voici un site complet

sa bibliographie chez son editeur albin michel

je te laisse opérer Marie C, soit une letre manuscrite à son éditeur, soit un courriel si tu trouves son adresse électronique.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
marie chevalier
pilier


Nombre de messages : 6350
Age : 116
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Bernard CLAVEL   Sam 31 Jan 2009, 17:18

lettre aux éditions albin michel

Editions Albin Michel
22, rue Huyghens
75014 Paris

Messieurs,


Je viens solliciter auprès de vous le moyen de communiquer à Bernard CLAVEL toute l’admiration que j’ai pour ses œuvres et ce, depuis des années.

Il m’a aidée à aimer la lecture, et aussi, à me « lancer » moi aussi dans l’écriture. Sa simplicité, son courage et surtout sa grandeur d’âme ont fait de lui mon écrivain fétiche.

J’achète régulièrement ses ouvrages et de nombreux titres sont édités chez vous, c’est pour cela que je me permets de vous écrire.

Je suis régulièrement sur un forum d’échanges entre gens qui aiment la littérature, et Bernard CLAVEL est souvent cité et admiré.

Je vous donne ici un lien où nous parlons de lui, à plusieurs reprises.

http://grain-de-sel.cultureforum.net/auteurs-francais-et-d-expression-francaise-f3/bernard-clavel-t1049.htm?highlight=bernard+clavel

Je vous remercie donc de bien vouloir communiquer cette lettre à Monsieur Clavel, si vous le pouvez, et vous remercie d’avance de votre aimable participation. Cela nous ferait plaisir, à tous, s’il pouvait venir « écrire un mot » sur ce forum, mais ne soyons pas trop exigeant. S’il a connaissance de ce petit mot, je serai déjà enchantée.

Je vous prie d’agréer, messieurs, l’expression de mes sentiments distingués

blablabla à suivre
ma lettre est un peu "simpliste" mais je ne voyais pas trop comment faire autrement ? elle n'est pas partie encore si vous voyez quelque chose qui cloche vous me le dites? Question
Revenir en haut Aller en bas
M.854
pilier
avatar

Nombre de messages : 389
Localisation : Pavillon treize
Date d'inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Bernard CLAVEL   Sam 31 Jan 2009, 23:03

marie chevalier a écrit:
.
Je crois avoir lu presque tout Clavel. Aucun de ses livres ne m'a déçue. Du" tambour du bief " à "la Bourelle" en passant par ses nouvelles. Un grand écrivain de talent et un homme sobre et discret.
Oui aussi pour ses positions, ses actions humanitaires et son charisme comme tu le soulignes Aristarque.

Clavel est un auteur de terroir que j'admire. Je possède tous ses romans depuis mes quinze ans ! Je vous conseille un livre avec photos et dessins de l'auteur intitulé "L"hiver". C'est une merveille. On parlera plus longuement de Clavel un autre soir.

Revenir en haut Aller en bas
M.854
pilier
avatar

Nombre de messages : 389
Localisation : Pavillon treize
Date d'inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Bernard CLAVEL   Sam 31 Jan 2009, 23:06

marie chevalier a écrit:
Voilà un roman que je n'avais pas lu ou raté de B. Clavel mais Françoise l'autre jour en parlait, ce qui m'a donné envie de le lire et voilà:

Les roses de Verdun
De Bernard Clavel

Editions pocket


Lucien Martinon est âgé et vient d’apprendre qu’il a une maladie incurable. Il a perdu son fils à la guerre et ne se pardonne pas, du moins, essaie de justifier sa vente d’armes pendant cette guerre qui lui a prit son fils mais lui a donné la fortune.
Il a un ami fidèle, son chauffeur à qui il demande de l’emmener sur la tombe de son fils avant de mourir.
Un vrai parcours du combattant, il fera porter aussi des roses aux morts de Verdun.

Mais en fait ce que décrit Clavel, c’est le calvaire de ce vieil homme en guerre contre sa maladie, voulant la vaincre pour réussir son voyage.
De la tristesse, du désarroi, du remords, de la peur, de la fureur, une immense fatigue, ce voyage de « rachat » sera un enfer et n’ira pas à sa fin.

Avec ses mots, Bernard Clavel, une fois de plus, nous emmène dans les sentiments les plus humains et les plus difficiles de cette période tourmentée.
coeur!

Un récit admirable et touchant. Clavel est un artisan de l'écrit. Un homme aux mains rugueuses qui ne se paluche pas dans les salons littéraires. Un vrai écrivain qui, hélas, vieillit de jour en jour...
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Bernard CLAVEL   Dim 01 Fév 2009, 07:58

La lettre de Marie C a le mérite (entre autres !) de faire resurgir le fil.
C'est vrai qu'avec Clavel, on a le sentiment de rencontrer quelqu'un d'authentique et de courageux.
Aristarque parle bien de lui : entre relieurs, le courant passe Wink

j'aime aussi ce petit passage dans sa présentation :

Clavel l'insoumis

Citation :
« Le monde s'il peut-être sauvé le sera par des insoumis. » Bernard Clavel a fait sienne cette devise d'André Gide, qu'il n'a cessé de mettre en application. Dès 1945, il s'engage dans la lutte pour le désarmement. Il cite volontiers Victor Hugo : « Ôtez les armées, vous ôtez les guerres. »
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
M.854
pilier
avatar

Nombre de messages : 389
Localisation : Pavillon treize
Date d'inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Bernard CLAVEL   Dim 01 Fév 2009, 09:35

Je lis régulièrement "Lettre à un képi blanc", pamphlet remarquable contre la connerie monumentale de la guerre.
Revenir en haut Aller en bas
M.854
pilier
avatar

Nombre de messages : 389
Localisation : Pavillon treize
Date d'inscription : 31/01/2009

MessageSujet: Re: Bernard CLAVEL   Lun 02 Fév 2009, 17:09

L'ESPION AUX YEUX VERTS

Recueil de 9 nouvelles. L'espion aux yeux verts, premier récit et titre du présent livre, est un instant de vie intimiste. Félicien, un veuf parano, passe ses journées à se lamenter auprès de son chat. Le félin complote-t-il lui aussi ? Est-il avec tous ces gens qui observent le vieil homme ? L'homme doute et son aigreur envers le chat s'amplifie. Le style utilisé ressemble à du Marcel Aymé. C'est grotesque et poignant à la fois. Merveilleux récit.

Le père Vincendon est relaté par un jeune garçon. Ses parents reçoivent la visite d'un ancien camarade du père du narrateur. Ils ont connu l'enfer de la guerre de 14. Quinze années viennent de s'écouler sans se revoir. L'homme est un amoureux du bois. Il le travaille avec harmonie. Récit très touchant.

Légion ou l'arrivée d'un légionnaire dans un petit village. L'homme se fait des amis, participe à toutes les besognes. L'harmonie se fait en lui... le baroudeur sans attaches. Mais la curiosité le perdra. Nouvelle la plus longue du recueil et sans doute la plus cruelle.

Par contre, Le jardin de Parsifal est une histoire atypique dans l'univers de Clavel. Nous suivons le déroulement d'un meurtrier, plus précisément un tueur en série ! Un Landru des temps modernes. Hélas, son amour des chiens sera sa perte.

Le fouet est malheureusement une histoire trop courte. Un homme reconnaît, lors d'un spectacle de cirque, un sinistre bourreau SS adepte du fouet durant la guerre. Celui-ci est devenu artiste.

La barque où des hommes affrontent une crue. L'homme au manteau de cuir est une petite anecdote militaire. Un poste de guet laisse entrer un homme trempé comme une soupe lors d'un gros orage, malgré le règlement qui interdit de faire entrer un civil dans un poste de garde.

Le soldat Ramillot rappelle L'Espagnol. Un soldat se présente auprès d'une paysanne pour des travaux agricoles. Ils ont une liaison intense dans la soirée. Le lendemain, le soldat est porté déserteur. Où est-il ?

Le père Minangois était un vieux cordonnier dont se souvient le narrateur avec amertume. Mélancolie des temps passés. "Et pour moi il reste l'image d'un grand vieillard bougon, sec et dur comme le vent d'hiver, mais qui avait, dans sa façon de vous regarder ou de vous empoigner la main, une de ces choses mystérieuses et précieuses, qui font partie de ce qu'un homme conserve éternellement parmi les trésors de son enfance."

C'est toute la quintessence de ce recueil. Des instantanés de vie qui finissent tragiquement, des hommes fraternels, des métiers oubliés, des souvenirs de guerre... tout un monde beau, perfide et fragile qui se meut dans un tourbillon de 240 pages.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bernard CLAVEL   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bernard CLAVEL
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les Légendes de la mer de Clavel
» textes sur l'eau
» Bernard l'ermite
» Waterloo, les mensonges par Bernard Coppens
» le sanglier heraldique- bernard marillier- éd cheminement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: FICTION :: Auteurs français et d'expression française-
Sauter vers: