Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pier Paolo Pasolini

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Luca
pilier


Nombre de messages : 2880
Age : 105
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Pier Paolo Pasolini   Ven 03 Aoû 2012, 16:15

Le Décaméron

Sorti en 1971, il ouvre la Trilogie de la vie et sera suivie des Contes de Canterbury (1972) et des Mille et Une Nuits (1974).

Il est constitué de dix histoires (Un jeune homme s'enrichit après avoir été escroqué plusieurs fois ; Une nonne en sermonne une autre pour un péché qu'elle a commis, mais elle succombe à son tour au même péché ; Un prétendu sourd-muet profite de nonnes curieuses ; Une femme trompe son mari dans sa propre demeure sans qu’il s’en aperçoive ; Sur son lit de mort, un séducteur impénitent leurre le prêtre et se fait canoniser ; Des peintres attendent l'inspiration divine ; Une jeune fille dort sur le toit de sa maison pour y retrouver son amant ; Trois frères se vengent de l'amant de leur sœur ; Un prêtre tente d'abuser de la femme de son ami ; Deux amis pactisent afin de découvrir ce qu’il advient après la mort) inspirée du Décaméron écrit par Boccace du XIVe siècle.

Je me suis ennuyée, même si « ce film est le premier de l'histoire du cinéma à montrer un sexe masculin en érection » (dixit Wikipédia). Rolling Eyes

Sur les dernières images du film, Giotto (joué par Pasolini) pense : « pourquoi réaliser une œuvre alors qu'il est si beau de seulement la réaliser ? » Ben... oui, pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Lliam7
pilier
avatar

Nombre de messages : 807
Age : 49
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 02/01/2012

MessageSujet: Re: Pier Paolo Pasolini   Ven 03 Aoû 2012, 16:45

Les souvenirs que je garde de ce film, et de la majorité de l’œuvre de Pasolini dont je suis un grand admirateur est que le cinéaste italien a toujours exprimé et œuvré avec un grand soucis de sincérité et de poésie. Il ne cherche a aucun moment a décrire, expliquer ou pire encore être didactique. La recette pour aimer son cinéma est de se laisser charmer sans à priori et bercé par le rythme lent. J'aime particulièrement un film "Oedipe Roi".
J'avoue, Luca, être étonné que toi qui aime tant la poésie aie été insensible au "Décameron" qui fait partie avec "Les Contes de Canterbury et "Les 1001 nuits" d'une trilogie poétique que j'ai trouvé parfaite. IL est possible que le problème vienne du fait que Pasolini ne se considérait pas comme un cinéaste mais comme un poète faisant du cinéma. col
Revenir en haut Aller en bas
http://guiminclaude.wordpress.com/
Luca
pilier


Nombre de messages : 2880
Age : 105
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Pier Paolo Pasolini   Ven 03 Aoû 2012, 16:51

Lliam7 a écrit:
J'avoue, Luca, être étonné que toi qui aime tant la poésie aie été...
Je trouve cette formulation étonnante. Pour moi, il n'y a pas la poésie, qu'il faudrait aimer tout entière, mais de la poésie, dans toute sa diversité qui fait qu'on aime ou pas tel ou tel texte.


Dernière édition par Luca le Ven 03 Aoû 2012, 16:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lliam7
pilier
avatar

Nombre de messages : 807
Age : 49
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 02/01/2012

MessageSujet: Re: Pier Paolo Pasolini   Ven 03 Aoû 2012, 16:54

Je ne prétend pas qu'il faille aimer LA poésie tout entière, je dis simplement que je suis surpris que tu aies été imperméable à celle que Pasolini exprimait avec des images plutôt que des mots..
Revenir en haut Aller en bas
http://guiminclaude.wordpress.com/
Luca
pilier


Nombre de messages : 2880
Age : 105
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Pier Paolo Pasolini   Ven 03 Aoû 2012, 16:56

Pfff... ça va vraiment recommencer ???
Revenir en haut Aller en bas
Lliam7
pilier
avatar

Nombre de messages : 807
Age : 49
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 02/01/2012

MessageSujet: Re: Pier Paolo Pasolini   Ven 03 Aoû 2012, 16:59

Luca a écrit:
Pfff... ça va vraiment recommencer ???

Et Luca cool, je n'accuse pas, je n'agresse pas, je m'exprime librement sans vouloir imposer quoique se soit. J'exprime mon étonnement sans autres idées. Voilà. Il n'y a rien derrière tout cela.
Revenir en haut Aller en bas
http://guiminclaude.wordpress.com/
Luca
pilier


Nombre de messages : 2880
Age : 105
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Pier Paolo Pasolini   Ven 03 Aoû 2012, 17:01

Luca a écrit:
Pfff... ça va vraiment recommencer ???
bis
Revenir en haut Aller en bas
Razorbill
Animation


Nombre de messages : 4361
Date d'inscription : 07/10/2011

MessageSujet: Re: Pier Paolo Pasolini   Ven 03 Aoû 2012, 18:43

Hop hop hop....



Revenir en haut Aller en bas
Luca
pilier


Nombre de messages : 2880
Age : 105
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Pier Paolo Pasolini   Ven 03 Aoû 2012, 18:47

Doux Bill a écrit:
Hop hop hop....



Oui : clin d’œil aux clowns. clown
Le passage avec les sœurs m'a fait sourire, aussi.

Je me demande la signification que Pasolini accorde aux dents des hommes. Parce qu'il ne les arrange pas. pale
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Pier Paolo Pasolini   Jeu 15 Aoû 2013, 05:36

A la sortie de ses films («l'Evangile selon saint Matthieu», «Théorème»), des commandos viennent conspuer ou molester les spectateurs. Son dernier film, «Salo ou les Cent Vingt Journées de Sodome», avec ses scènes de tortures, perpétrées par la République fasciste à la fin de la Seconde Guerre mondiale, est tourné dans le plus grand secret, par crainte de représailles. Mais Pasolini va jusqu'au bout. Jusqu'à Ostie.

Pasolini est mort de son franc-écrire, de son franc-filmer. Pas un film qui ne fasse mouche, pas un entretien où il n'ait raison avant les autres.


La mort de Pasolini.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Marie kiss la joue
Animation
avatar

Nombre de messages : 2576
Age : 30
Localisation : Rennes/Paris
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Pier Paolo Pasolini   Ven 16 Aoû 2013, 10:54

Une expo à la Cinémathèque est prévue, j'irai la voir.

_________________
Que voulez-vous que je vous dise de moi ? Je ne sais rien de moi ! Je ne sais même pas la date de ma mort.
(Borges)
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Pier Paolo Pasolini   Mer 18 Sep 2013, 09:40

vu en dvd mamma roma pour le cycle Pasolini (septembre octobre) et c'est une bonne découverte.

Mamma Roma est une prostituée romaine. Lorsque l’homme qu’elle a aimé et qui l’a réduite à sa condition se marie avec une paysanne, elle décide de se retirer pour un honnête emploi de maraîchère. Malgré l’insatiable appétit de son ancien souteneur, elle a pu mettre assez d’argent de côté pour reprendre auprès d’elle Ettore, son fils de 16 ans abandonné aux soins d’un pensionnat depuis sa naissance, et investir dans un appartement d’une banlieue neuve de Rome. Nouveau métier, nouveau quartier… nouvelle vie ?

La gouaille d'Anna Magani dans les premières scènes donne du piment à l'ouverture, et on s'attendrait à un film d'espoir. Pourtant le terrain vague jouera un grand rôle dans l'education du fils, lui qui n'est pas tenté par l'ecole, pas plus que par un travail régulier.

Dès le départ, certaines images prennent un sens symbolique : le repas de mariage est une cène démarquée, mais surtout les images finales présentant le fils allongé et ligoté sur un lit renvoient à des images artistiques et christiques : un corps de Mantegna, vu en raccourci, et surtout une crucifixion qui entraînera le calvaire de cette mère, obsédée par l'avenir d'un fils, objet d'un véritable amour.


Les personnages sont frappants de naturel, et les situations, vraisemblables. Un film qui laisse une forte impression.

Une analyse détaillée avec des photos.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Pier Paolo Pasolini   Mer 18 Sep 2013, 09:56

 
le Christ mort, de Mantegna.
 
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Pier Paolo Pasolini   Jeu 17 Oct 2013, 09:10

le décameron
 
suite de petites saynetes, assez drôles en général, voire parfois truculentes et paillardes, ou même tragiques avec des meurtres.
 
Voici le menu
 
On est frappé par la vie bouillonnante des scènes extérieures, bains de foules du marché aux chevaux, ou places publiques. Les scènes d'intérieur sont moins lumineuses, mais favorisent les actions clandestines : vols prémédités, rendez-vous secrets, farces scatologiques.
 
Des histoires égrillardes montrent la ruse à tous les niveaux, profitant de la naïveté de jeunes amants ou de la crédulité de paysans. La veine paillarde s'exerce dans le domaine religieux, avec des religieuses lubriques et des prêtres délurés portés sur la chose et le boniment.
 
 
 
Pasolini, derrière des images religieuses ou des vues de monuments austères, présente des "visages d'époque", édentés mais illuminés par les bons tours à jouer ou la comédie pour tromper.
 
L'ensemble est allègre, filmé rapidement (pas de pause entre les saynètes), très plaisant : les farces bien amusantes, et les jeux de mots ambigus rappellent l'origine du Décaméron. Des conteurs, bonimenteurs et raconteurs d'histoire introduisent parfois les différents épisodes, bourrés d'humour et de comique. J'ai bien apprécié la verve des récits et l'art du cinéaste.
 
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Pier Paolo Pasolini   Ven 18 Oct 2013, 06:11

au temps de la République de Salo, des fachos se lâchent et font régner la terreur au château. Jeunes femmes et jeunes hommes sont le jeu des tourments de leurs quatre tortionnaires qui vont crescendo de mal en pis réaliser tous leurs fantasmes dans l’horreur et la torpeur.

un article nourri sur "SALO", photos et citations de Pasolini.

Salo Les 120 journées de Sodome de Pier Paolo Pasolini 1975, version originale sous-titrée, couleurs, durée du film 117 minutes, interdit aux moins de 16 ans, version restaurée, distribué par Carlotta Films, sortie le 16 octobre 2013
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Pier Paolo Pasolini   Dim 20 Oct 2013, 16:00

Avec theoreme, je boucle mon petit parcours Pasolini, composé des trois films que je pouvais me procurer.

je l'ai regardé avec plaisir, pour sa construction évidente 1 la présence du Révélateur pour tous les membres de la famille 2 la vie de chaque personne après son départ.

L'univers de cette maison bourgeoise est singulièrement vide, comme leur existence, ce qui peut mener à deux issues : la voie religieuse que j'ai vu dans l'entrée à l'eglise, et une tentation de suicide chez plusieurs personnages.

Le requiem de Mozart règne pendant tout le film. A la maison bourgeoise s'oppose notamment la ferme délabrée au-dessus de laquelle on verra une "apparition" qui met toute la population pauvre à genoux.

une autre voie, celle de la vocation artistique du jeune peintre, dans lequel on peut voir Pasolini lui-même, ce qui expliquerait l'accent et les gros plans explicites sur le regard homosexuel.

Critikat donne une analyse détaillée du film
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Pier Paolo Pasolini   Lun 21 Oct 2013, 05:38

Pasolini Roma

Les admirateurs de P.P.P. connaissent ses films, mais ils seront particulièrement émus par une suite de magnifiques photographies de tournage. L'exposition conçue comme une dérive dans Rome, de la périphérie vers le centre, met également en scène les grandes amitiés qui ont marqué la vie de l'artiste, depuis son arrivée à Rome, le 28 juillet 1950, jusqu'à sa mort atroce sur une plage d'Ostie, le 1er novembre 1975. Avec Laura Betti, avec Elsa ­Morante, avec Alberto Moravia.

Si l'exposition passe trop vite sur le christianisme hérétique de Pasolini, elle se clôt par un document bouleversant: l'oraison funèbre d'Alberto Moravia, lors des obsèques du poète, au Campo dei Fiori, à Rome, le 5 novembre 1975.


«Pasolini Roma», à la Cinémathèque française, 51, rue de Bercy, Paris XIIe. Jusqu'au 26 janvier 2014
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Pier Paolo Pasolini   Lun 28 Oct 2013, 06:48

Citation :
«Pasolini Roma», à la Cinémathèque française, 51, rue de Bercy, Paris XIIe. Jusqu'au 26 janvier 2014
L’exposition qui se tient à la Cinémathèque française jusqu’au 26 janvier s’attache à un personnage très complexe, écrivain, cinéaste, poète, explorateur, publiciste engagé par son communisme, son christianisme, son homosexualité. Pasolini, figure polarisante des bouleversements complexes de l’Italie – et de l’Europe de l’Ouest – durant le quart de siècle qui va de son arrivée à Rome à son assassinant à Ostie le 2 octobre 1975.

Les concepteurs de l’exposition, Alain Bergala, Jordi Ballo et Gianni Borgna, ont répondu à cette complexité en la complexifiant davantage, grâce à la mise en dialogue de Pasolini avec un deuxième personnage encore plus multiple, rien moins que la ville de Rome.

Et cette incommensurable richesse ouvre un espace intérieur qui est celui même au sein duquel invite l’exposition, très loin de l’accumulation fétichiste de reliques qui est l’ordinaire de ce type de manifestation. Rien ici des si fréquentes accumulations de traces mortes qui portent en elles “la grisaille du monde,

Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pier Paolo Pasolini   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pier Paolo Pasolini
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Natasha Saint-Pier, Ravissante, et... VG
» Visite à Lisbonne de la Clinique Paolo Malo
» Paolo CLERICI
» Bienheureux Pier Giorgio Frassati : l’ascension intérieure d’un jeune étudiant
» Pascal Obispo & Natasha St-Pier fleur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: SPECTACLES :: Ecrans: cinéma et télévision-
Sauter vers: