Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Renaud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Renaud   Jeu 07 Sep 2006, 18:50

(Texte de la chanson de Renaud)

ELLE EST FACHO
Elle revient d'la fête de l'Huma,
elle est contente, elle a vu Johnny
Elle a rodé de ci de là,
dans tous les stands du parti.
Des posters de Che Guevara,
l'en a eu sa dose aujourd'hui.
Faut dire qu'elle serait plutôt
de l'autre côté du drapeau,
plus CIA que KGB,
plus Pinochet qu'Allende
Faut dire qu'elle est con comme un veau.
Elle est facho

Eh ouais les fêtes populaires,
après tout c'est pour tout le monde.
C'est pas écrit sur son imper
qu'elle adore la bèbète immonde.
Vaux mieux car dans cet univers,
elle pourrait bien se faire tondre.
Ca serait dommage, car sa crinière
de cheveux blonds elle en est fière,
aryenne jusqu'au fond des yeux,
ça détonne dans sa banlieue.
Elle aime aussi sa blanche peau.
Elle est facho.

Elle voit partout des bolcheviks,
elle imagine des complots,
contre l'ordre, contre les flics,
contre l'église et le drapeau.
Elle voue une haine chronique
à la télé et aux journaux.
Elle conchie les politiques,
les jeunes qui vont à vau-l'eau
et les moeurs pas très catholiques,
et les pédés et les bicots.
Elle rêve d'un ordre nouveau.
Elle est facho.

Elle a surtout la nostalgie
du sabre et du goupillon.
De la nation, de la patrie,
débarrassée d'l'immigration.
Dit qu'l'ancien temps était béni,
comme disent la plupart des cons.
Regrette le temps des colonies,
la peine de mort légalisée,
de l'avortement interdit,
et maudit les jeunes filles voilées.
Et elle lit National hebdo.
Elle est facho.

J'lui souhaite qu'un jour si elle a un môme,
y s'retrouve à 18 balais,
plein d'éducation et d'diplômes,
d'idées rebelles, d'humanité.
Et qu'il lui dise, tes vieux discours
manquent singulièrement d'amour.
Qu'il rajoute à la triste dame,
reste donc le nez dans ta merde.
J'suis amoureux d'une musulmane,
j'vote écolo et j'fume de l'herbe.
Espérons qu'ça lui fera la peau.
A la facho.

Espérons qu'ça lui fera la peau.
A la facho.....
qui vote Sarko


Dernière édition par le Jeu 07 Sep 2006, 18:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Renaud   Jeu 07 Sep 2006, 18:53

je cite cette chanson la facho pour qu'on juge sur pieces, c'est tout !
j'avoue que jele trouve mieux inspiré quand il chante


C'est pas l'homme qui prend la mer
C'est la mer qui prend l'homme, Tatatin
Moi la mer elle m'a pris
Je m' souviens un Mardi
J'ai troqué mes santiags
Et mon cuir un peu zone
Contre une paire de docksides
Et un vieux ciré jaune
J'ai déserté les crasses
Qui m' disaient "Sois prudent"
La mer c'est dégueulasse
Les poissons baisent dedans


{Refrain:}
Dès que le vent soufflera
Je repartira
Dès que les vents tourneront
Nous nous en allerons


C'est pas l'homme qui prend la mer
C'est la mer qui prend l'homme
Moi la mer elle m'a pris
Au dépourvu tans pis
J'ai eu si mal au cœur
Sur la mer en furie
Qu' j'ai vomi mon quatre heures
Et mon minuit aussi
J' me suis cogné partout
J'ai dormi dans des draps mouillés
Ça m'a coûté ses sous
C'est d' la plaisance, c'est le pied

{Refrain}

Ho ho ho ho ho hissez haut ho ho ho

C'est pas l'homme qui prend la mer
C'est la mer qui prend l'homme
Mais elle prend pas la femme
Qui préfère la campagne
La mienne m'attend au port
Au bout de la jetée
L'horizon est bien mort
Dans ses yeux délavés
Assise sur une bitte
D'amarrage, elle pleure
Son homme qui la quitte
La mer c'est son malheur

{Refrain}

C'est pas l'homme qui prend la mer
C'est la mer qui prends l'homme
Moi la mer elle m'a pris
Comme on prend un taxi
Je ferai le tour du monde
Pour voir à chaque étape
Si tous les gars du monde
Veulent bien m' lâcher la grappe
J'irais aux quatre vents
Foutre un peu le boxon
Jamais les océans
N'oublieront mon prénom

{Refrain}

Ho ho ho ho ho hissez haut ho ho ho

C'est pas l'homme qui prend la mer
C'est la mer qui prends l'homme
Moi la mer elle m'a pris
Et mon bateau aussi
Il est fier mon navire
Il est est beau mon bateau
C'est un fameux trois mats
Fin comme un oiseau {Hissez haut}
Tabarly, Pageot
Kersauson ou Riguidel
Naviguent pas sur des cageots
Ni sur des poubelles

{Refrain}

C'est pas l'homme qui prend la mer
C'est la mer qui prends l'homme
Moi la mer elle m'a pris
Je m' souviens un Vendredi
Ne pleure plus ma mère
Ton fils est matelot
Ne pleure plus mon père
Je vis au fil de l'eau
Regardez votre enfant
Il est parti marin
Je sais c'est pas marrant
Mais c'était mon destin


{Refrain 3x}

Dès que le vent soufflera
Nous repartira
Dès que les vents tourneront
Je m"en allerons

on aurait pu mettre cette chanson dans le fil sur la mer qu'on voit danser
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Renaud   Jeu 07 Sep 2006, 22:51

Scandale ... pour qui ? bien je ne la trouve pas scandaleuse, il aurait pu pousser même un peu plus loin côté idée et littéraire enfin pour mon goût, le scandale a un goût de barbe à papa ici non ? Alors que je les souhaiterai plus amers, plus piquants, plus féroces !

Je me demande si le père Johnny est passé à la fête de l'huma ?
moi j'y ai vu des artistes, des Lavilliers qui avaient de la révolte.
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Renaud   Jeu 07 Sep 2006, 22:54

rotko a écrit:

C'est pas l'homme qui prend la mer
C'est la mer qui prend l'homme, Tatatin

A chaque fois que j'entends cette chanson, que j'apprécie, j'entends :

C'est pas l'homme qui prend la mer,
C'est la femme qui prend l'homme

Pourquoi ?... on se le demande ... une petite voix intérieure ?


Dernière édition par le Jeu 07 Sep 2006, 23:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Renaud   Jeu 07 Sep 2006, 23:14

Voilà une chanson qui aurait dû faire scandale enfin auprès de certains... Rolling Eyes je la trouve bien plus forte, plus construite, c'est "intordable" ces mots là, moi ça me prend là au creux du coeur, à un petit endroit minuscule, là où certains sont anesthésiés, là où ça fait mal.



Manhattan Kaboul
2002 "Boucan d'enfer"

Petit Portoricain, bien intégré quasiment New-yorkais
Dans mon building tout de verre et d’acier,
Je prends mon job, un rail de coke, un café,

Petite fille Afghane, de l’autre côté de la terre,
Jamais entendu parler de Manhattan,
Mon quotidien c’est la misère et la guerre

Deux étrangers au bout du monde, si différents
Deux inconnus, deux anonymes, mais pourtant,
Pulvérisés, sur l’autel, de la violence éternelle

Un 747, s’est explosé dans mes fenêtres,
Mon ciel si bleu est devenu orage,
Lorsque les bombes ont rasé mon village

Deux étrangers au bout du monde, si différents
Deux inconnus, deux anonymes, mais pourtant,
Pulvérisés, sur l’autel, de la violence éternelle

So long, adieu mon rêve américain,
Moi, plus jamais esclave des chiens
Vite imposé l’islam des tyrans
Ceux là ont-ils jamais lu le coran ?

Suis redev’nu poussière,
Je s’rai pas maître de l’univers,
Ce pays que j’aimais tellement serait-il
Finalement colosse aux pieds d’argile ?

Les dieux, les religions,
Les guerres de civilisation,
Les armes, les drapeaux, les patries, les nations,
Font toujours de nous de la chair à canon

Deux étrangers au bout du monde, si différents
Deux inconnus, deux anonymes, mais pourtant,
Pulvérisés, sur l’autel, de la violence éternelle

Deux étrangers au bout du monde, si différents
Deux inconnus, deux anonymes, mais pourtant,
Pulvérisés, sur l’autel, de la violence éternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Nam
pilier
avatar

Nombre de messages : 286
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Renaud   Jeu 07 Sep 2006, 23:50

Utopie a écrit:
Scandale ... pour qui ? bien je ne la trouve pas scandaleuse, il aurait pu pousser même un peu plus loin côté idée et littéraire enfin pour mon goût, le scandale a un goût de barbe à papa ici non ? Alors que je les souhaiterai plus amers, plus piquants, plus féroces !

Si j'ai bien lu la presse, la chanson n'était pas faite pour faire scandale, le discours ne dit pas Sarko=facho mais que sa séduction des partis d'extrême droite mène au vote de la personne décrite dans la chanson.
Si le discours n'est pas construit ou littéraire, c'est qu'il a écrit la chanson sans vouloir la diriger contre Sarkozy au départ, ce n'est que le jour de l'enregistrement qu'il a rajouté la petite pique finale.

voir par exemple : http://musique.france2.fr/actu/23925229-fr.php

Moi j'aime bien, j'aime bien Renaud en général, et là, c'est peut-être bête à dire (et mes opinions n'engagent que moi), ça me fait du bien.
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Renaud   Ven 08 Sep 2006, 00:15

Nam a écrit:


Si j'ai bien lu la presse, la chanson n'était pas faite pour faire scandale, le discours ne dit pas Sarko=facho mais que sa séduction des partis d'extrême droite mène au vote de la personne décrite dans la chanson.

Bien la chanson, il ne l'a pas écrit peut-être pas avec le but de faire scandale, mais pour dénoncer, donc on peut supposer que ça scandalise certains... j'imagine pas qu'on écrive une chanson sur ce thème sans vouloir remuer... donc scandaliser ceux que l'on dénonce. Il me semble.

Quand je dis mieux construite, pour la chanson, bien je trouve que certaines de ses chansons sont plus fouillées tu vois ? plus travaillées.
J'aime bien Renaud aussi, il a un site sympa dont je n'ai pas l'adresse là mais bon facile à trouver.

Citation :
Moi j'aime bien, j'aime bien Renaud en général, et là, c'est peut-être bête à dire (et mes opinions n'engagent que moi), ça me fait du bien.

Je suis d'accord avec toi, mais en ce moment j'aimerais que tous ceux qui s'expriment, soient plus mordants.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Renaud   Ven 08 Sep 2006, 05:30

je crois que Johnnny Halliday a effectivement chanté à la fête de l'humanité. Mais qu'on le credite d'une pensée politique susceptible d'influencer les votes me surprend. On peut tout dire de lui sauf qu'il a une aura ou défend des valeurs....

Quant au "scandale", je partage votre avis. Certains s'emeuvent d'un rien, et voudraient contrôler l'expression à leur profit.

Récemment Josyane balasko a témoigné en faveur des Maliens à Cachan. Etait-il necessaire qu'une députée UMP - avec le portrait de Sarkozy en arrière-plan, apparaisse pour légitimer la politique du gouvernement actuel ?

j'ai été choqué de cette intervention d'une parlementaire alors qu'on parlait de détresses humaines.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Seuguh
pilier
avatar

Nombre de messages : 2575
Age : 40
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 17/05/2006

MessageSujet: Re: Renaud   Ven 08 Sep 2006, 07:49

Tout à fait d’accord avec Utopie, et c’est drôle, après avoir lu les paroles de la chanson, j’ai cherché une chanson engagée de Renaud, et j’ai pensé à Manathan-Kaboul, pourtant elle est consensuelle – même si je l’aime beaucoup, cette chanson. Après réflexion, je vous livre celle-ci, qui rue nettement plus dans les brancards :

Je veux que mes chansons soient des caresses,

Ou bien des poings dans la gueule.

A qui que ce soit que je m'adresse,

Je veux vous remuer dans vos fauteuils.

Alors écoutez moi un peu,

Les pousse-mégots et les nez-de-boeux,

Les ringards, les folkeux, les journaleux.

Depuis qu'y a mon nom dans vos journaux,

Qu'on voit ma tronche à la télé,

Où je vends ma soupe empoisonnée,

Vous m'avez un peu trop gonflé.

Je suis pas chanteur pour mes copains,

Et je peux être teigneux comme un chien.

Je déclare pas, avec Aragon,

Que le poète a toujours raison.

La femme est l'avenir des cons,

Et l'homme n'est l'avenir de rien.

Moi, mon avenir est sur zinc

D'un bistrot des plus cradingues,

Mais bordel, où c'est que j'ai mis mon flingue?



Je vais pas me laisser emboucaner

Par les fachos, pas les gauchos,

Tous ces pauvre mecs endoctrinés

Qui foutent ma révolte au tombeau.

Tous ceux qui me traitent de démago

Dans leur torchons que je lirais jamais:

"Renaud, c'est mort, il est récupéré";

Tous ces petits bourgeois incurables

Qui parlent pas, qu'écrivent pas, qui bavent,

Qui vivront vieux leur vie de minables,

Ont tous dans la bouche un cadavre.

T'te façon, je chante pas pour ces blaireaux,

Et j'ai pas dit mon dernier mot.

C'est sûrement pas un disque d'or,

Ou un Olympia à moi tout seul,

Qui me feront virer de bord,

Qui me feront fermer ma gueule.

Tant qu'y aura de la haine dans mes seringues,

Je ne chanterai que pour les dingues,

Mais bordel! Où c'est que j'ai mis mon flingue?



Y'a pas que les mômes, dans la rue,

Qui me collent au cul pour une photo,

Y'a même des flics qui me saluent,

Qui veulent que je signe dans leurs calots.

Moi je crache dedans, et je cris bien haut

Que le bleu marine me fait gerber,

Que j'aime pas le travail, la justice et l'armée.

C'est pas demain qu'on me verra marcher

Avec les connards qui vont aux urnes,

Choisir celui qui les fera crever.

Moi, ces jours là, je reste dans ma tourne.

Rien à foutre de la lutte de crasse,

Tous les systèmes sont dégueulasses!

Je peux pas encaisser les drapeaux,

Quoi que le noir soir le plus beau.

La marseillaise, même en reggae,

Ça m'a toujours fait dégueuler.

Les marches militaires, ça me déglingue

Et votre République, moi je la tringle,

Mais bordel! Où c'est que j'ai mis mon flingue?



Depuis qu'on m'a tiré mon canif,

Un soir au métro Saint Michel,

Je fous plus les pieds dans une manif

Sans un nunchake ou un cocktail

A Longwy comme à Saint Lazare,

Plus de slogans face aux flicards,

Mais des fusils, des pavés, des grenades!

Gueuler contre la répression

En défilant "Bastille-Nation"

Quand mes frangins crèvent en prison

Ça donne une bonne conscience aux cons,

Aux nez-de-boeux et aux pousse-mégots

Qui foutent ma révolte au tombeau.

Si un jour je me retrouve par terre,

Sûr que ça sera de la faute à Baader.

Si je crève le nez dans le ruisseau,

Sûr que ça sera de la faute à Bonnot.

Pour l'instant, ma gueule est sur le zinc

D'un bistrot des plus cradingues,

Mais faites gaffe!

J'ai mis la main sur mon flingue!
Revenir en haut Aller en bas
Provence
pilier
avatar

Nombre de messages : 2166
Age : 57
Localisation : Au bord de la mer...
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Renaud   Ven 08 Sep 2006, 08:48

Je préférais moi aussi le Renaud de Où est-ce que j'ai mis mon flingue ?, Hexagone, Société tu m'auras pas, Miss Maggie, Les Charognards ainsi que celui de Pierrot, En cloque, C'est quand qu'on va où, Germaine.
Je l'ai vu plusieurs fois en concert.
J'ai tous ses disques, sauf les 2 derniers. Je n'accroche plus au nouveau personnage qu'il s'est créé, à ces chansons qui me font l'effet d'être moins sincères, trop attendues, trop faciles.

Il y aurait un scandale à propos de cette chanson ? Créé de toutes pièces, alors !

Hexagone (c'était en 1975 !)
Ils s'embrassent au mois de Janvier,
car une nouvelle année commence,
mais depuis des éternités
l'a pas tell'ment changé la France.
Passent les jours et les semaines,
y a qu'le décor qui évolue,
la mentalité est la même :
tous des tocards, tous des faux culs.

Ils sont pas lourds, en février,
à se souvenir de Charonne,
des matraqueurs assermentés
qui fignolèrent leur besogne,
la France est un pays de flics,
à tous les coins d'rue y'en a 100,
pour faire règner l'ordre public
ils assassinent impunément.

Quand on exécute au mois d'mars,
de l'autr' côté des Pyrénées,
un arnachiste du Pays basque,
pour lui apprendre à s'révolter,
ils crient, ils pleurent et ils s'indignent
de cette immonde mise à mort,
mais ils oublient qu'la guillotine
chez nous aussi fonctionne encore.

Etre né sous l'signe de l'hexagone,
c'est pas c'qu'on fait d'mieux en c'moment,
et le roi des cons, sur son trône,
j'parierai pas qu'il est all'mand.

On leur a dit, au mois d'avril,
à la télé, dans les journaux,
de pas se découvrir d'un fil,
que l'printemps c'était pour bientôt,
les vieux principes du seizième siècle,
et les vieilles traditions débiles,
ils les appliquent tous à la lettre,
y m'font pitié ces imbéciles.

Ils se souviennent, au mois de mai,
d'un sang qui coula rouge et noir,
d'une révolution manquée
qui faillit renverser l'Histoire,
j'me souviens surtout d'ces moutons,
effrayés par la Liberté,
s'en allant voter par millions
pour l'ordre et la sécurité.

Ils commémorent au mois de juin
un débarquement d'Normandie,
ils pensent au brave soldat ricain
qu'est v'nu se faire tuer loin d'chez lui,
ils oublient qu'à l'abri des bombes,
les Francais criaient "Vive Pétain",
qu'ils étaient bien planqués à Londres,
qu'y avait pas beaucoup d'Jean Moulin.

Etre né sous l'signe de l'hexagone,
c'est pas la gloire, en vérité,
et le roi des cons, sur son trône,
me dites pas qu'il est portugais.

Ils font la fête au mois d'juillet,
en souv'nir d'une révolution,
qui n'a jamais éliminé
la misère et l'exploitation,
ils s'abreuvent de bals populaires,
d'feux d'artifice et de flonflons,
ils pensent oublier dans la bière
qu'ils sont gourvernés comme des pions.

Au mois d'août c'est la liberté,
après une longue année d'usine,
ils crient : "Vive les congés payés",
ils oublient un peu la machine,
en Espagne, en Grèce ou en France,
ils vont polluer toutes les plages,
et par leur unique présence,
abîmer tous les paysages.

Lorsqu'en septembre on assassine,
un peuple et une liberté,
au cœur de l'Amérique latine,
ils sont pas nombreux à gueuler,
un ambassadeur se ramène,
bras ouverts il est accueilli,
le fascisme c'est la gangrène
à Santiago comme à Paris.

Etre né sous l'signe de l'hexagone,
c'est vraiment pas une sinécure,
et le roi des cons, sur son trône,
il est français, ça j'en suis sûr.

Finies les vendanges en octobre,
le raisin fermente en tonneaux,
ils sont très fiers de leurs vignobles,
leurs "Côtes-du-Rhône" et leurs "Bordeaux",
ils exportent le sang de la terre
un peu partout à l'étranger,
leur pinard et leur camenbert
c'est leur seule gloire à ces tarrés.

En Novembre, au salon d'l'auto,
ils vont admirer par milliers
l'dernier modèle de chez Peugeot,
qu'ils pourront jamais se payer,
la bagnole, la télé, l'tiercé,
c'est l'opium du peuple de France,
lui supprimer c'est le tuer,
c'est une drogue à accoutumance.

En décembre c'est l'apothéose,
la grande bouffe et les p'tits cadeaux,
ils sont toujours aussi moroses,
mais y a d'la joie dans les ghettos,
la Terre peut s'arrêter d'tourner,
ils rat'ront pas leur réveillon;
moi j'voudrais tous les voir crever,
étouffés de dinde aux marrons.

Etre né sous l'signe de l'hexagone,
on peut pas dire qu'ca soit bandant
si l'roi des cons perdait son trône,
y aurait 50 millions de prétendants.

Germaine
Elle habitait Germaine
Une chambre de bonne
Quelque part dans l'cinquième
A coté d'la Sorbonne
Les WC sur l'pallier
Une fenêtre sur la cour
En haut d'un escalier
Qu'avait jamais vu l'jour
Et sur les murs sans joie
De ce pauvre boui-boui
Y avait Che Guevara
Les Pink Floyd et Johnny
Sur l'vieille électrophone
Trop souvent détraqué
Elle écoutait les Stones
Et Maxime le Forestier

Germaine, Germaine
Une java ou un tango
C'est du pareil au même
Pour te dire que je t'aime
Qu'importe le tempo
Germaine, Germaine
Un rock'n'roll ou un slow
C'est du pareil au même
Pour te dire que je t'aime
Et que j't'ai dans la peau

Ça sentait bon chez elle
L'herbe et le patchoulis
Le parfum des poubelles
Au petit matin gris
On buvait de la bière
Et du thé au jasmin
Assis en rond parterre
Sur un tapis indien
Les voisins du dessous
Etaient bien sympatiques
Quand on f'sait trop les fous
Ils se plaignaient qu'aux flics
Enfin bref chez Germaine
C'était vraiment byzance
Tous les jours de la s'maine
On était en vacances

Germaine, Germaine
Une java ou un tango
C'est du pareil au même
Pour te dire que je t'aime
Qu'importe le tempo {oh oh}
Germaine, Germaine
Un rock'n'roll ou un slow
C'est du pareil au même
Pour te dire que je t'aime
Et que j't'ai dans la peau {poil au dos}

Mais quand elle est partie
Un jour pour Katmandou
Moi j'vous jure les amis
Ça m'a fichu un coup
Sur la place Saint Michel
Où elle trainait parfois
On parle encore d'elle
Des sanglots dans la voix
Moi j'ai repris sa piaule
Mais c'est plus comme avant
C'est même plus vraiment
Drôle elle me manque souvent
Mais son électrophone
Elle me l'a laissée
Comme ses disques des Stones
Et de Maxime le Fox-terrier

Germaine, Germaine
Une java ou un tango
C'est du pareil au même
Pour te dire que je t'aime
Et qu'j'aime la Kanterbraü
Germaine, Germaine
Un rock'n'roll ou un slow
C'est du pareil au même
Pour te dire que je t'aime
Et que j't'ai dans la peau
Revenir en haut Aller en bas
Nam
pilier
avatar

Nombre de messages : 286
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Renaud   Ven 08 Sep 2006, 09:53

Seuguh a écrit:


Les marches militaires, ça me déglingue

Et votre République, moi je la tringle,

Mais bordel! Où c'est que j'ai mis mon flingue?


[/i]

C'est marrant je crois que certains rappeurs ont eu quelques "problèmes" pour le même genre de propos ... Etrange répétition non répétitive
Revenir en haut Aller en bas
Seuguh
pilier
avatar

Nombre de messages : 2575
Age : 40
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 17/05/2006

MessageSujet: Re: Renaud   Ven 08 Sep 2006, 10:13

Provence a écrit:
Je préférais moi aussi le Renaud de Où est-ce que j'ai mis mon flingue ?, Hexagone, Société tu m'auras pas, Miss Maggie, Les Charognards ainsi que celui de Pierrot, En cloque, C'est quand qu'on va où, Germaine.

Je te rejoins dans tes choix, Provence, et y rajoute Le tango de Massy-Palaiseau, la musique est entrainante...
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Renaud   Ven 08 Sep 2006, 13:07

Nam a écrit:
certains rappeurs ont eu quelques "problèmes" pour le même genre de propos ... Etrange répétition non répétitive

il faut alors citer "la republique des lettres" :

Citation :
Plusieurs autres ont récemment composé des textes très critiques. Citons notamment Diam's (il y a comme un goût de démago dans la bouche de Sarko), Joey Starr (tiens ta femme et tu tiendras la France), les Wampas (mettre Chirac en prison) ou encore Akhenaton qui dans La fin de leur monde, fustige plus globalement tous ceux qui "mettent leurs tronches sur les tracts car leur République, elle passe ses week-ends en régate puis se prostitue de toutes parts pour un Airbus ou une frégate".
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Seuguh
pilier
avatar

Nombre de messages : 2575
Age : 40
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 17/05/2006

MessageSujet: Re: Renaud   Ven 08 Sep 2006, 13:14

Merci pour cette information, Rotko, je voulais justement demander à Nam de quels rappeurs il s'agissait. Précision : Les Wampas, c'est un groupe de rock français (plein d'humour, d'ailleurs).
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Renaud   Ven 08 Sep 2006, 13:22

C'est pas tous les jours que la republique des lettres cite des rappeurs...
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
marie chevalier
pilier


Nombre de messages : 6350
Age : 116
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Renaud   Ven 08 Sep 2006, 13:23

Seuguh a écrit:
Provence a écrit:
Je préférais moi aussi le Renaud de Où est-ce que j'ai mis mon flingue ?, Hexagone, Société tu m'auras pas, Miss Maggie, Les Charognards ainsi que celui de Pierrot, En cloque, C'est quand qu'on va où, Germaine.

Je te rejoins dans tes choix, Provence, et y rajoute Le tango de Massy-Palaiseau, la musique est entrainante...

et moi j'ajoute celle-ci que j'ai vraiment aimée:


Au cinoche de Créteil
Y jouaient que des pornos,
Moi ça m' disait trop rien
J' les avais déjà vu
J'ai dis à mes copains
Y a un baloche à Sarcelles
On va y faire un saut,
Y aura p't'être des morues,
Et pis ça fait un baille
Qu'on s'est plus bastonné
Avec de la flicaille
Ou des garçons bouchés.

C'est mon dernier bal
Ma dernière virée
Demain dans l' journal
Y aura mon portrait.

On a pris les bécanes
Et on s'est arrachés
Direction la castagne,
La bière à bon marché.
Mais on était pas seul
On avait emmené
Deux trois amuse-gueules
Dont l' port est prohibé
On veux pas provoqué
Moi j' suis pas un fondu
Mais faut bien dire c' qui est
J' suis pas un ange non plus.

C'est mon dernier bal
Ma dernière virée
Demain dans l' journal
Y aura mon portrait.

Arrivés à l'entrée
Devant la pauvre caissière
On voulait pas payer
vingt-cinq balles c'est trop cher
Alors on a profité
Pour une fois qu' y' avait pas
L' service d'ordre de KCP
Pour foncer dans l' tas
Et puis on s'est pointé
Direct à la buvette
Où on s'est enfilé
Chacun nos huit canettes.

C'est mon dernier bal
Ma dernière virée
Demain dans l' journal
Y aura mon portrait.

Y avait une bande de mecs
De l'autre coté d' la piste
Qui nous mataient à mort
Depuis un bon moment.

On s'est fritté avec
C'était vraiment pas triste,
Pis on s'est réconcilié
D'vant une bière en s' marrant.
D' nos jours dans les baloches,
On s'exprime, on s' défoule :
A grand coup d' manches de pioches
Une fracture, ça dessaoule.

C'est mon dernier bal
Ma dernière virée
Demain dans l' journal
Y aura mon portrait.

Et l'espèce de ringard
Qui jouait d' l'accordéon,
On' y a fait bouffé
Avec ses bretelles.
Maintenant il a une belle paire
De poumons nacrés
Dès qu'i' tousse un peu
I' recrache les boutons.
Quand ça a dégénéré
En baston générale
On a vu se pointer
Les milices rurales.

C'est mon dernier bal
Ma dernière virée
Demain dans l' journal
Y aura mon portrait.

Avec mon flingue d'alarme
J'avais l'air d'un con
Devant la Winchester
De l'adjoint au maire
Y m'a dit " N'avance pas
Si tu bouge t'es mort "
J'aurai pas dû bouger
Maintenant je suis mort.
Dans la vie mon p'tit gars
Y a pas à tortiller :
Y a rien de plus dangereux
Que de se faire tuer.

C'est mon dernier bal
J'en ai reçue une
Putain qu' ça fait mal
De crever sous la lune !

C'est mon dernier bal
Ma dernière virée
Demain dans l' journal
Y aura mon portrait.

C'est mon dernier bal
Ma dernière virée
Demain dans l' journal
Y aura mon portrait.

C'est mon dernier bal
Ma dernière virée
Demain dans l' journal
Y aura mon portrait.

C'est mon dernier bal
Ma dernière virée
Demain dans l' journal
Y aura mon portrait.


sinon tout à fait d'accord je ne voudrais pas qu'il fasse dans la facilité et qu'il devienne moraliste. Il avait un petit air révolté et canaille : qu'il le garde .
chanter encore et encore Sarko c'est faire à ce "type" beaucoup trop de pub

Oui JH a chanté à la fête de l'Huma mais il chanterait pour les singes du Zoo, si on lui demandait, il ne sait pas dire non , je n'irai pas jusqu'à dire ... parce qu'il est trop bon mais parce qu'il est trop c.. en attendant autour de lui, beaucoup jubilent et se servent de sa "gueule" pour se faire du fric et des bulletins dans l'urne . Beurkk caca boudin tout ça !
Revenir en haut Aller en bas
Provence
pilier
avatar

Nombre de messages : 2166
Age : 57
Localisation : Au bord de la mer...
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Renaud   Ven 08 Sep 2006, 13:24

Revenir en haut Aller en bas
Nam
pilier
avatar

Nombre de messages : 286
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Renaud   Ven 08 Sep 2006, 17:41

rotko a écrit:


Citation :
Plusieurs autres ont récemment composé des textes très critiques. Citons notamment Diam's (il y a comme un goût de démago dans la bouche de Sarko), Joey Starr (tiens ta femme et tu tiendras la France), les Wampas (mettre Chirac en prison) ou encore Akhenaton qui dans La fin de leur monde, fustige plus globalement tous ceux qui "mettent leurs tronches sur les tracts car leur République, elle passe ses week-ends en régate puis se prostitue de toutes parts pour un Airbus ou une frégate".

Oh tout ça était bien gentillet, je pensais à "pire" : M.R

Citation :
François Grosdidier et un autre député UMP des Pyrénées-Orientales, Daniel Mach, stigmatisent les paroles d’un rappeur en particulier : Monsieur R. Ils ont déposé contre lui, une plainte pour « outrage aux bonnes mœurs » en août dernier. La phrase incriminée : « La France est une garce, n’oublie pas de la baiser jusqu’à l’épuiser, comme une salope il faut la traiter ‘mec’ », phrase extraite de la chanson « FranSSe » de l’album Politikment Incorreckt. Cette plainte sera examinée le 6 février 2006 par le tribunal de Melun. Le rappeur originaire de Combs-la-Ville, en Seine-et-Marne, risque trois ans de prison et 75 000 euros d’amende s’il est prouvé que sa chanson et son clip sont accessibles aux mineurs, a indiqué le président du tribunal lors d’une audience technique. Par ailleurs, Daniel Mach avait déjà déposé, en septembre dernier à l’Assemblée nationale, une proposition de loi visant à « instaurer un délit d’atteinte à la dignité de la France et de l’Etat ».

article complet : http://www.afrik.com/article9105.html
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Renaud   Ven 08 Sep 2006, 17:45

Effectivement, je me souviens maintenant de cette histoire ! comme tu disais, les choses se répètent !
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Renaud   Ven 08 Sep 2006, 18:09

Monsieur R et le rap qui choque.

on en parle dans cet article
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
marie chevalier
pilier


Nombre de messages : 6350
Age : 116
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Renaud   Ven 08 Sep 2006, 19:40

Plusieurs autres ont récemment composé des textes très critiques. Citons notamment Diam's (il y a comme un goût de démago dans la bouche de Sarko), Joey Starr (tiens ta femme et tu tiendras la France), les Wampas (mettre Chirac en prison) ou encore Akhenaton qui dans La fin de leur monde, fustige plus globalement tous ceux qui "mettent leurs tronches sur les tracts car leur République, elle passe ses week-ends en régate puis se prostitue de toutes parts pour un Airbus ou une frégate".

N'oublions pas Ferré chantant "mon général" ça a fait un tabac à l'époque mais qui s'en souvient?

bref j'ai vu l'article Rotko? grossiéreté et vulgarité gratuites je trouve ! on ne combat pas les salauds avec leurs armes c'est s'abaisser ( c'est de moi) lol!
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Renaud   Sam 09 Sep 2006, 06:23

Les paroles sont-elles audibles et comprehensibles ? parce que des fois....
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Renaud   Sam 09 Sep 2006, 07:43

Nam a écrit:
Oh tout ça était bien gentillet, je pensais à "pire" : M.R
Monsieur R. ...

Il a pas l'air comme ça

Shocked
Je supprimerai cette photo... pour pas Rolling Eyes

Citation :
...« La France est une garce, n’oublie pas de la baiser jusqu’à l’épuiser, comme une salope il faut la traiter ‘mec’ »

Cela ne donne-t-il pas une incitation, une allusion, une vision de la femme que chacun appréciera selon ses idées ?
C'est ça qui me choque et pour l'illustrer je mets un extrait d'article* :

"On comprend alors pourquoi, dans tout clip de rap, la femme, bien plus que le politique, le flic ou toutes ces institutions contre lesquelles on fait mine de vociférer, n'apparaît que sous la forme d'une fille facile, d'une pute ou d'une call-girl. Car les trois ont en commun de pouvoir baiser un partenaire sans le désirer.

Jean-Baptiste Thoret - Source : Charlie Hebdo n° 739 du 16 août 2006
"

Citation :
une proposition de loi visant à « instaurer un délit d’atteinte à la dignité de la France et de l’Etat ».

Rolling Eyes

rotko a écrit:
Monsieur R et le rap qui choque.
on en parle dans cet article


"... et Richard Makela se défend d'avoir joué la provocation à des fins commerciales, assure avoir voulu "mettre sur la place publique le débat sur le passé colonial de la France."

Euh... Question

" ... L'album a mûri plus de deux ans, à la suite d'un premier voyage à New York, en 2002. ... Il découvre une ville où le métissage a droit de cité, "un pays où des gens de couleur peuvent occuper des postes qu'on n'imagine pas possibles ici."


Rolling Eyes

Ceci dit j'aime le rap, mais l'image de la femme, de la violence etc. ne rend plus crédible les idées que je pourrais partager dans ses mêmes textes. On peut être cru, révolté sans vomir sur une partie de la population, femmes, homos etc.
C'est pas pour autant que je défendrai ce type de loi et leurs auteurs bien au contraire. pale

Tout ça c'est ... ? :face: :face: :face:

* scan complet de l'article sur demande en mp
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Renaud   Sam 09 Sep 2006, 08:10

Utopie
Citation :
l'image de la femme, de la violence etc. ne rend plus crédible les idées que je pourrais partager dans ses mêmes textes. On peut être cru, révolté sans vomir sur une partie de la population, femmes, homos etc.
C'est pas pour autant que je défendrai ce type de loi et leurs auteurs bien au contraire

Certes ! on a parfois l'impression d'une violence touzazimuths qui s'exprime de façon chaotique.
Socialement ce peut être le vandalisme ou la baston. En parler ne veut pas dire qu'on y adhère.
Mais on peut y voir, non les signes d'une malveillance foncière, de la nature mauvaise d'individus intrinséquement malfaisants - ce qui caractérise la pensée raciste au sens large, mais les symptomes et sequelles des "fracturés sociaux" selon l'expression de chloé Delaume.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Renaud   Sam 09 Sep 2006, 08:28

Si on s'interroge sur la violence des images et des mots, sans même parler des réalités de terrain, il faut aussi écouter (sans approuver !!) la parole officielle qui veut "nettoyer la racaille au karsher" !
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Renaud   

Revenir en haut Aller en bas
 
Renaud
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Renaud rongé par la dépression
» http://www.renaud-lesite.fr/
» Renaud Séchan, dit Renaud
» renaud contre la corrida, spot de pub censuré!!
» Renaud un mec !fleur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: MUSIQUE :: GDS* a sa Musique-
Sauter vers: