Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

  Germano Zullo et Albertine, Les oiseaux.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
la-petite-normande
pilier
avatar

Nombre de messages : 530
Age : 39
Localisation : dois-je le préciser ? ;o)
Date d'inscription : 24/01/2008

MessageSujet: Germano Zullo et Albertine, Les oiseaux.   Mar 09 Oct 2012, 07:52

Les oiseaux (de Germano Zullo et Albertine) n'est pas qu'un livre pour les enfants... on pourrait dire que c'est aussi un livre pour les enfants.

Tout est dépouillé dans ce livre : le décor de histoire : un désert, une route ;
les illustrations (cf la couverture), le texte qui ne démarre qu'après plusieurs pages, fait de phrases courtes.
"Paradoxalement", en ouvrant ce livre avec mon fils de 2 ans 1/2, j'ai eu envie de prendre mon temps. Nous découvrions tous les deux et je lui posais les questions qui me venaient à l'esprit... d'où vient ce camion ? Où va-t-il ? Que pense le conducteur ? Que transporte-t-il ? Que regarde-t-il , etc...

L'histoire, étrange, se déroule dans le désert. Un chauffeur conduit un camion rouge, s'arrête et ouvre les portes de son véhicule. Il libère une multitude d'oiseaux (pourquoi, comment... nous n'en savons rien). Mais cette journée est différente car au fond du camion reste un oiseau apeuré. Le chauffeur de camion décide de prendre son temps pour rassurer l'animal. Et là, quelque chose de merveilleux va se passer (mais chut, si vous voulez connaître la suite, lisez ce livre !)...

Pour les plus jeunes enfants, les illustrations portent en elle toute la beauté de l'histoire, toute sa poésie, toute sa force.
Les plus vieux (dont les adultes) savoureront la poésie du texte qui se lit et se relit, se savoure à haute voix.
J'aime l'extrême contraste entre l'importance des messages véhiculés avec la "trivialité" des situations (un conducteur de camion en salopette). Une façon sensible de nous rappeler qu'il n'est nul besoin d'être "élu" pour savourer la beauté de la vie quotidienne.
j'aime également l'autonomie/le contraste entre le texte et les illustrations. Si vous lisez le texte seul, vous n'en apprendrez pas beaucoup sur l'histoire en elle-même. Le texte apporte un autre éclairage aux illustrations.
Pour tout dire, je crois que cet album m'a particulièrement touchée car il fait incroyablement écho, à mon sens, avec des livres de Christiane Singer que j'aime tout particulièrement (ce rapprochement est très étonnant mais il me vient comme une évidence ! ): Où cours-tu ? Ne sais-tu pas que le ciel est en toi ? par exemple.
La poésie transparait partout : dans le texte bien sur mais aussi dans l'histoire contée : un chauffeur de camion dont le métier est de libérer des oiseaux au milieu de nul part !
L'auteur a trouvé comment traduire auprès des enfants, simplement mais avec force, des messages d'amour, d'espoir, d'entraide... toute l'importance de prêter attention au détails, au moment présent...
J'ai découvert ce livre suite à la lecture de critiques faites par des librairies jeunesse. d'où un emprunt à ma bibliothèque. je crois que je vais acheter un exemplaire...




(je n'arrive pas à insérer la couverture, désolée
critique postée également sur le site amazon)
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Germano Zullo et Albertine, Les oiseaux.   Mar 09 Oct 2012, 08:34



67 p. la joie de lire.

autres titres,

Marta et la pieuvre

A la mer


A la montagne

et la java bleue

et encore bien d'autres chez la joie de lire Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Astazie
pilier
avatar

Nombre de messages : 711
Age : 62
Localisation : ouest
Date d'inscription : 03/05/2011

MessageSujet: Re: Germano Zullo et Albertine, Les oiseaux.   Mar 09 Oct 2012, 09:37

merci La- Petite- Normande, pour cette belle critique.

Je note ce titre. Happy
Revenir en haut Aller en bas
la-petite-normande
pilier
avatar

Nombre de messages : 530
Age : 39
Localisation : dois-je le préciser ? ;o)
Date d'inscription : 24/01/2008

MessageSujet: Re: Germano Zullo et Albertine, Les oiseaux.   Mar 09 Oct 2012, 14:09

merci rotko pour ces compléments d'information
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Germano Zullo et Albertine, Les oiseaux.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Germano Zullo et Albertine, Les oiseaux.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dom Robert : les oiseaux rares
» Oiseaux pris en photo
» bébé oiseaux
» Les oiseaux du dernier tilleul
» Quelques mises en scène de l'aria "Les oiseaux dans la charmille" (Offenbach, Les contes d'Hoffmann)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Littérature jeunesse-
Sauter vers: