Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Andrea Segre, la petite Venise.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Andrea Segre, la petite Venise.   Dim 14 Oct 2012, 07:01

2012


Shun Li travaille dans une usine textile dans la banlieue de Rome afin d'obtenir ses papiers, ce qui lui permettait de faire venir son fils de 8 ans en Italie. Elle est soudainement transférée à Chioggia, une petite île de la lagune de Venise, où elle se retrouve à travailler comme barmaid dans un pub. Bepi, un pêcheur slave surnommé « le Poète » par ses amis, est un habitué de ce pub depuis des années.
Leur rencontre est une évasion poétique, un dialogue muet entre deux cultures différentes, mais pas si éloignées. C'est une odyssée dans le coeur profond de la lagune, à la fois mère et berceau des identités, et qui ne reste jamais immobile. Mais l'amitié entre Shun Li et Bepi bouleverse les différentes communautés


Un très beau film, aux mérites divers et très louables !

Le réalisateur vient du monde du documentaire où l' avait conduit son itinéraire de sociologue. Il connaît donc bien les milieux dont il parle, et laisse les scènes de bistrot local se dérouler au naturel : les plaisanteries, les petits manèges sont bien observés et bien rendus. Voilà qui sonne juste.

Le cadre, très présent dans cette petite île ou chacun pratique la pêche, depuis des générations, offre l'occasion de scènes silencieuses d'une grande beauté. Parfois c'est seulement l'horizontale de la mer ponctuée de petits traits verticaux (les piquets) qui forme le tableau, d'autres fois des panoramas nocturnes familiers.

Les personnages sont authentiques, et leurs relations reposent sur l'écoute bienveillante, la pudeur et le non dit, ce qui génère la comprehension et l'émotion, plus que l'histoire elle-même, dramatisée à certains moments, ce qui n'était pas nécessaire.

Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Andrea Segre, la petite Venise.   Dim 14 Oct 2012, 07:03

Paolini, Roberto Citran. Grand prix / Prix du jury - Festival de Valencienne 2012.
Mention spéciale du jury - Festival de Reykjavik 2011.
Meilleur premier film - Festival du film de Londres 2011


la cabane du pêcheur, un endroit magique doté dans le film d'une grande puissance poétique et affective.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
 
Andrea Segre, la petite Venise.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Photographie : Colmar, la petite Venise
» Enigme posée par une petite fille qui ne grandit pas ou le gène de l'immortalité
» [Osmia sp. & Xylocopa sp.] Petite et grosse abeille
» Petite Aide pour mon rapport de Stage de 3ème
» Petite balade entre Lyon et le col du Béal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: SPECTACLES :: Ecrans: cinéma et télévision-
Sauter vers: