Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 le rôle de l'enfance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: le rôle de l'enfance   Dim 14 Oct 2012, 11:47

Citation :
" Un écrivain qui a eu une enfance heureuse, ne sera jamais un bon écrivain " MO YAN
franchement je ne crois pas ne pense pas que ça soit juste, il ya bon nombre de bons écrivains ayant eu une enfance heureuse, normale qui sont bons
Je partage ton avis pour Yu Hua Sapho
Revenir en haut Aller en bas
Sapho
pilier
avatar

Nombre de messages : 3529
Age : 71
Localisation : Brabant Wallon
Date d'inscription : 03/08/2012

MessageSujet: Re: le rôle de l'enfance   Dim 14 Oct 2012, 12:25

Je pense qu'en émettant cette opinion, Mo Yan ne parlait que des écrivains chinois.
Revenir en haut Aller en bas
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: le rôle de l'enfance   Dim 14 Oct 2012, 12:31

Sapho a écrit:
Je pense qu'en émettant cette opinion, Mo Yan ne parlait que des écrivains chinois.

oui je le pense aussi Sapho
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: le rôle de l'enfance   Dim 14 Oct 2012, 12:36

Citation :
" Un écrivain qui a eu une enfance heureuse, ne sera jamais un bon écrivain " MO YAN
Sapho cite Mo Yan
hé bé ! voilà pourquoi je ne peux être écrivain !!!! j'ai eu une enfance heureuse. C'est certainement la seule raison ! col
siffle
comment vas-tu Sapho ? j'espère que tu n'as pas lu toutes mes bêtises depuis ce matin ? sinon, quelle opinion vas tu avoir de moi ??? Embarassed
Je n'ai pas lu Mo Yan et ne pourrai donc pas en parler. Et puis, en ce moment, je n'arrive pas à être sérieuse longtemps ! le evil me tire par la queue ! ça change un peu ! c'est toujours nous qui le tirons, d'habitude...
Imagines ! le diable tirant le lémurien par la queue !!! geek
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: le rôle de l'enfance   Lun 15 Oct 2012, 18:05

" Un écrivain qui a eu une enfance heureuse, ne sera jamais un bon écrivain " MO YAN

Sapho a écrit:
Je pense qu'en émettant cette opinion, Mo Yan ne parlait que des écrivains chinois.

Natalia a écrit:
oui je le pense aussi Sapho

pas d'accord avec vous cheese et j'en donne deux exemples;

j'ai entendu jean Rouaud parler de son enfance, et il ne s'agissait pas de misère materielle, mais de souffrance : voir les photos de sa mère avant son veuvage, une femme gaie, attentive, et la voir ensuit en deuil, tel qu'il pouvait être porté à cette époque avec les tailleurs noirs et les voiles, avec une durée à respecter, a de quoi briser le bonheur familial;

D'autre part, je n'étais pas très favorable à Annie Erneaux, mais la lecture de l'autre fille m' touché au vif.

je pense donc, qu'au delà de cette mention de détresse, l'enfance joue un rôle essentiel dans l'écriture, car on s'y forge une vision du monde qu'on doit ensuite confronter à la réalité, ou qu'il devient vital d'éclaircir ce qui avait été obscurément perçu pendant l'enfance.

Citation :
L'enfance, c'est l'encrier
disait Rouaud, et je le crois, à plus d'un titre !
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Luca
pilier


Nombre de messages : 2880
Age : 105
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: le rôle de l'enfance   Mar 16 Oct 2012, 05:42

rotko a écrit:
" Un écrivain qui a eu une enfance heureuse, ne sera jamais un bon écrivain " MO YAN
Ne parlait-il pas que de lui-même ?
Parce que, finalement, c'est quoi, une enfance "heureuse" ?

rotko a écrit:
L'enfance, c'est l'encrier
Une bien belle expression.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: le rôle de l'enfance   Mar 16 Oct 2012, 06:05

Dans le cas de Mo yan et dans le contexte où on en parle, il s'agit d'un confort matériel, je crois, mais evidemment, la conception d'une enfance heureuse est plus large et dépend de l'interessé, surtout a posteriori.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Luca
pilier


Nombre de messages : 2880
Age : 105
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: le rôle de l'enfance   Mar 16 Oct 2012, 06:10

rotko a écrit:
la conception d'une enfance heureuse est plus large et dépend de l'interessé, surtout a posteriori.
respect

Ce que nous en faisons...
Revenir en haut Aller en bas
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 75
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: le rôle de l'enfance   Mar 16 Oct 2012, 07:16

Citation :
L’enfance c’est l’encrier.
Très belle phrase en effet, mais pourquoi faudrait-il que son enfance ait été marquée par la souffrance pour qu’un écrivain soit bon ? L’enfance façonne l’être en devenir, que ce soit un futur artiste (et pas seulement un écrivain) ou non, à lui ensuite de créer une œuvre digne de ce nom et tant de facteurs entrent alors en ligne de compte !
D’ailleurs, tout homme est, d’une façon ou d’une autre, tributaire de son enfance, y compris quand il prétend la renier.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: le rôle de l'enfance   Mar 16 Oct 2012, 08:23

Citation :
je pense donc, qu'au delà de cette mention de détresse, l'enfance joue un rôle essentiel dans l'écriture, car on s'y forge une vision du monde qu'on doit ensuite confronter à la réalité, ou qu'il devient vital d'éclaircir ce qui avait été obscurément perçu pendant l'enfance.
c'est très vrai. La confrontation a la réalité est parfois fort difficile. L'enfance est le domaine du rêve, se heurter au réel sans y parvenir sans souffrance, est parfois le lot de certains. La maladresse, l'hyper sensibilité, sont des fardeaux qu'il faut porter. Il faut faire avec. Mais écrire, même sans devenir écrivain, est une soupape, l'émerveillement de mettre des mots sur le mal-être, s'évader, s'expliquer avec soi-même, rencontrer la compréhension de l'autre.... écouter ses propres paroles est un baume, une leçon de courage.
Revenir en haut Aller en bas
Luca
pilier


Nombre de messages : 2880
Age : 105
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: le rôle de l'enfance   Mar 16 Oct 2012, 09:55

nicyrle a écrit:
Citation :
L’enfance c’est l’encrier.
D’ailleurs, tout homme est, d’une façon ou d’une autre, tributaire de son enfance, y compris quand il prétend la renier.
Je suis bien d'accord. Comme une maison tient sur ses fondations, pas moyen de faire autrement.

C'est marrant parce que c'est un thème qui rejoint l'un de mes cours actuels. En fin de vie, Freud a écrit que le moi de l’enfant manque de capacité d’intégration. C’est alors l’environnement qui doit le faire à sa place (faut-il qu'il en soit capable) : le monde, forcément énigmatique pour l’enfant (technologies, événements affectifs ou sociaux...) peut prendre un sens à partir du sens que l’environnement lui donne. Cette fonction intégrative de l'environnement permet à l'enfant l'accès à la symbolisation, à l'imaginaire et au langage.

Un environnement défaillant ou envahissant empêchera ou inhibera cet accès à la liberté intérieure, et donc à la créativité. Et par environnement, il faut aussi le comprendre au sens large. Par exemple, Winnicott et Bowlby ont mené des études sur les bébés anglais pendant la seconde guerre mondiale. Dans les abris anti-bombardement, les enfants dont les mères étaient calmes le restaient aussi ; ceux dont les mères étaient angoissées par la situation manifestaient une grande souffrance. Ils vivaient pourtant tous la même situation et n'avaient pas la possibilité d'en comprendre le sens. Leurs émotions étaient donc bien totalement fondées sur ce qu'ils ressentaient chez leur mère, elle "traduisaient" le monde pour eux, chacune à sa façon et comme elle le pouvait.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: le rôle de l'enfance   Mer 17 Oct 2012, 13:56



Nicyrle a écrit:
D’ailleurs, tout homme est, d’une façon ou d’une autre, tributaire de son enfance, y compris quand il prétend la renier.

Certes, mais comme les écrivains s'expriment plus que les autres, et comme ils sondent leur interieur et leur exterieur, ils nous donnent l'impression d'être très marqués par leur enfance : on pense à Dickens, aux enfants mal aimés, aux parents qui font des dettes et se retrouvent en prison, mais aussi à tous ceux qui ont parlé de leurs rapports avec les parents, les jalousies fraternelles, les interdits etc.

On vient de me parler d'une experience d'ecriture : des personnes parlaient de leur enfance, enfants placés, abandonnés, maltraités et, à la suite des temoignages en direct, interrompus par des ilences et deslarmes, les récits ont été mis en forme et lus en public par les interessés : forte émotion dans l'assistance !

j'en reparlerai si ça vous interesse, car ces récits sont été publiés Comme le

de Veronique Olmi, il s'agit de bord de mère.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 75
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: le rôle de l'enfance   Mer 17 Oct 2012, 16:25

Oui, rotko, moi je suis très intéressée.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le rôle de l'enfance   

Revenir en haut Aller en bas
 
le rôle de l'enfance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Sciences humaines et documents-
Sauter vers: