Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Hong Sang-soo (Corée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Hong Sang-soo (Corée)   Mer 17 Oct 2012, 05:12


In Another Country


Isabelle Huppert y campe trois variations d'une Française vivant en Corée, prise dans des jeux ludiques et cruels de séduction et de trahison.


Au fil des histoires, Anne se montre de moins en moins maîtresse de ses amours, jusqu'à envisager le suicide. De lieu de plaisance, la station balnéaire devient le siège d'un confinement morbide, où de vagues velléités se heurtent, les unes après les autres, à la grève.

l'article du Monde
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Hong Sang-soo (Corée)   Mer 01 Mai 2013, 15:45

J'aurais bien voulu voir la femme est l'avenir de l'homme en DVD, mais celui-ci s'est bloqué, et je n'ai vu que 45 minutes du film, soit la moitié.


le film est déconcertant car la rencontre de deux amis, après une absence, fait naître entre eux de curieuses relations : pourquoi le jeune professeur ne fait-il pas entrer dans sa maison le jeune cineaste, prétextant que sa femme est soit malade, soit éprise d'un ordre méticuleux ?

Pourquoi chacun trouve-t-il des prétextes pour éloigner l'autre afin d'avoir le champ libre ?

Pourquoi le professeur fait-il au cineaste une scène de jalousie à propos d'un enlacement amical de son actuelle épouse ?

Les hommes dans le film ont des comportements étranges, faits de brutalité, etde versions douteuses de leurs actions ?
Quant aux femmes, la principale préoccupation de ces dragueurs impénitents, elles sont passives et peu perspicaces.

Le réalisateur ne facilite pas la tâche du spectateur : les retours en arrière apparaissent comme des épisodes annexes, avant qu'on ne découvre qu'ils appartiennent au passé des protagonistes ; ils sont d'ailleurs loin de jouer franc-jeu entre eux.

Voic un compte-rendu complet dans L'article de ciné-passion
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
 
Hong Sang-soo (Corée)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le sang du christ un roman qui m'a choquée
» Fête du Saint Sacrement du Corps et du Sang du Christ, commentaire du jour "Le pain des anges,..."
» Juillet : Mois du Très Précieux Sang de Jésus
» Marie corédemptrice
» Sang desséché, corne broyée... pour les fruits et légumes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: SPECTACLES :: Ecrans: cinéma et télévision-
Sauter vers: