Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Laura Alcoba (Argentine-France)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Laura Alcoba (Argentine-France)   Mer 14 Aoû 2013, 05:04

Les passagers de l’Anna C de  Laura Alcoba, chez Gallimard.
 
1/2
 
Tout commence comme une histoire racontée à un enfant, du moins c’est  l’adulte/enfant, l’ex-petite fille, qui réclame auprès de sa mère et de son père, le récit plusieurs fois entendu - dont elle attend et reconnaît les épisodes, de leur arrivée à la Havane.
 
Dialogues, oublis, lacunes, pour reconstituer l’aventure des fugueurs d’Argentine dont Laura fit partie, à son insu car âgée d’un mois à l’époque;
 
Curieusement car, dans la première partie du livre :  100/212, je ne la vois pas apparaître ; attendons !
 
Équipée d’amour et de révolution : les jeunes amoureux (18-20 ans) Solidad et Manuel, + quelques auxiliaires/amis, décident, à partir de  la Plata, de venir en aide à Fidel Castro, grand chef, à moins que ce soit pour le CHE.
 
Aux rêveurs d’utopie héroïque, «  les Cinq de la Plata » dont le nom semble promis à l’histoire, passent aux yeux des vrais guérilleros pour un club des Cinq, des touristes amateurs indignes de la Révolution, à moins d’être formés, théoriquement et pratiquement.
 
Prise en mains dont nous suivons avec intérêt les « illusions perdues », le choc avec la « rugueuse réalité », tout entière contenue dans des aphorismes à la Mao/Che  où
 
Citation :
« Il est plus utile de tuer des moustiques que de faire l’amour ».
Au programme, méditations collectives sur les techniques de guérilla (mors et fuis, muerde et y huye) et  l’étude des maximes de Régis Debray, « El Francès » !, ennui et stages dans une fabrique de paniers pour Soledad etc.
 
On serait tenté d’en rire  une fois l’amertume et la désillusion tenues à distance.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Amadak
pilier
avatar

Nombre de messages : 3859
Localisation : Buenos-Aires
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: laura Alcoba page 2   Mer 14 Aoû 2013, 13:38

C’est l’histoire d’un rêve et d’une déception. L’espoir de changer le monde, la figure du Ché gravé dans l’âme. Puis le retour frustrant,
la prison et l’exil .C’était le début ,les premiers pas d’une révolution qui a mal fini pour une jeunesse .écervelée.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Laura Alcoba (Argentine-France)   Mer 14 Aoû 2013, 15:42

L'auteur rend bien l'expérience humaine, les différents comportements des individus, leur étonnements d'une situation qu'ils sont loin de maîtriser.

On saisit l'émotion qu'ils peuvent ressentir devant la rencontre attendue de personnages mythiques. Oui on ne peut pas dire que cette équipée soit un succès, mais l'intervention du "je" en fin de récit donne à cette aventure le côté émouvant que j'attendais et que l'auteur a dû éprouver devant l'odyssée parentale.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Amadak
pilier
avatar

Nombre de messages : 3859
Localisation : Buenos-Aires
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: laura Alcoba page 2   Mer 14 Aoû 2013, 23:43

Je n’ai pas lu le livre, mais il a été suffisamment  encensé
en Argentine . Ses autres livres aussi ; dans les milieux littéraires on en parle beaucoup. Ce voyage, elle  comme nourrisson, ses parents éblouis par la Cuba et sa révolution , comment ne pas l’être dans les années soixante, si  
beaucoup plus tard, mort le Ché Guevara , Fidel Castro venait à Buenos Aires et, le pays entier, la jeunesse surtout, tombaient sous son auréole.
Les passagers de l’Anna C imaginaient un autre monde, la triste réalité les a  fait tomber des nuages.
Je me souviens de « jardin blanc » nous en avons écrit sur GDS* et,  une  
petite nouvelle ,un autre voyage  plein de symbolisme, j’ai oublié le titre.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Laura Alcoba (Argentine-France)   Ven 03 Jan 2014, 14:45

Le bleu des abeilles chez Gallimard.

1/2

c'est un petit livre court (120 p.) faussement simple et d’un style limpide.

L’auteur y raconte en courts chapitres son arrivée en France à l’âge de 10 ans ; Les cours de français pris dans l’attente de ce départ sans cesse différé par les autorités, avaient une tournure académique ne la préparant guère à une installation dans la banlieue nord de  Paris, au Blanc Mesnil, - dans  un logement HLM dont quelques notations indiquent la vétusté et le manque de goût.

Les directives familiales étaient claires : il fallait « s’intégrer », prendre le « bain linguistique », dans un milieu différent , chose essentielle pour une enfant d’âge scolaire. A son crédit un amour de la langue française, et de ses sonorités, notamment pour les « U » et « les E muets », difficiles pour un gosier espagnol…

Les contacts avec les autres se heurtent parfois à des préjugés bien hexagonaux, à l’existence de « harceleurs » dans l’immeuble comme à l’école. S’y ajoutent la crainte de ne pas bien s’exprimer, d’être moquée pour un accent, et la méconnaissance de certaines habitudes alimentaires. Supporter aussi l’attitude protectrice et un peu humiliante d’adultes, enclins à croire qu’une attitude silencieuse relève d’une intelligence limitée.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 115
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Laura Alcoba (Argentine-France)   Sam 04 Jan 2014, 06:36

il est à la médiathèque et je vais le prendre.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Laura Alcoba (Argentine-France)   Sam 04 Jan 2014, 10:22

Le bleu des abeilles chez Gallimard.

2/2

c'est un petit livre court (120 p.) faussement simple et d’un style limpide.

L’auteur y raconte en courts chapitres son arrivée en France à l’âge de 10 ans ; cliquer
Spoiler:
 

Le livre doit son titre à une correspondance régulière avec le père resté en prison en Argentine. Le lien sera la vie des abeilles de Maeterlink qui affirme leur attirance pour la couleur bleue. Moins fructueuse en échanges, la demande pressante du père d’avoir une photo de famille aux critères bien établis par le milieu pénitentiaire.

C’est pour moi le passage le plus émouvant  de ce livre où la fillette, par incapacité ou blocage, ne sait répondre à la demande.

Les phrases ont la simplicité étudiée d’un langage de fillette, mais toutes en retenues, elles laissent au lecteur une part active. Comment passer d’un milieu d’opposants politiques - des noms et des pseudonymes  tombent parfois dans ses oreilles, sans cesse à l’affût, aux considérations extérieures banales sur les mérites de Claude François et le chagrin dû à sa disparition ?

Laura Alcoba reste discrète et pudique sur cette enfance transplantée, mais la réserve même qu’elle observe la rend proche du lecteur, qui doit deviner entre les lignes les émotions, les craintes et les interrogations.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 115
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Laura Alcoba (Argentine-France)   Sam 04 Jan 2014, 10:36

bon, ok ! je le lirai entre les lignes. Merci de tes précieux conseils  merci 
Revenir en haut Aller en bas
Astazie
pilier
avatar

Nombre de messages : 711
Age : 64
Localisation : ouest
Date d'inscription : 03/05/2011

MessageSujet: Alcoba Laura   Mer 15 Jan 2014, 11:31



Laura Alcoba, femme de lettres et traductrice, née en Argentine en 1968. Elle émigre en France avec sa mère. Elle est maître de conférence à l'université de Paris. Elle enseigne la littérature espagnole.

Ses œuvres ;

Manèges, Paris, Éditions Gallimard, coll. « Blanche », 2007,
Jardin blanc, Paris, Éditions Gallimard, coll. « Blanche », 2009,
Les Passagers de l’« Anna C. », Paris, Éditions Gallimard, coll. « Blanche », 2011,
Le Bleu des abeilles, Paris, Éditions Gallimard, coll. « Blanche », 2013, 128 p



Revenir en haut Aller en bas
Astazie
pilier
avatar

Nombre de messages : 711
Age : 64
Localisation : ouest
Date d'inscription : 03/05/2011

MessageSujet: Re: Laura Alcoba (Argentine-France)   Mar 21 Jan 2014, 13:40

[quote="Astazie"]

Laura Alcoba, femme de lettres et traductrice, née en Argentine en 1968. Elle émigre en France avec sa mère. Elle est maître de conférence à l'université de Paris. Elle enseigne la littérature espagnole.

Ses œuvres ;

Manèges, Paris, Éditions Gallimard, coll. « Blanche », 2007,
Jardin blanc, Paris, Éditions Gallimard, coll. « Blanche », 2009,
Les Passagers de l’« Anna C. », Paris, Éditions Gallimard, coll. « Blanche », 2011,
Le Bleu des abeilles, Paris, Éditions Gallimard, coll. « Blanche », 2013, 128 p


L'héroïne de ce livre quitte son pays natal, l' Argentine avec sa mère pour la France. Son père reste emprisonné en Argentine. Elle va nouer des liens épistolaires avec celui -ci. Ils ont décidé de lire les mêmes livres, en même temps et d'échanger sur leur contenu. le titre du livre fait référencé à l'un d'entre eux.
Le pays tant convoité par sa mère, n'est pas celui-ci. L'adaptation est difficile, mais sa mère retrouve une ancienne amie, lors de ses études. Elles s'installent ensemble. L'héroïne, certainement l'auteur, va connaître le froid, la neige, les premières vacances à la montagne.
Le style de Laura Alcoba est agréable. les mots chantent sous sa plume.
Seul regret, le récit est court. Un auteur que j'aurai du plaisir à retrouver.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Laura Alcoba (Argentine-France)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Laura Alcoba (Argentine-France)
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Demande de prière pour Laura
» Pour Sylvie la maman de Laura
» Pour Laura et sa petite maman
» coucou je suis laura
» Pour LAURA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: FICTION :: Auteurs français et d'expression française-
Sauter vers: