Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pete Dexter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Pete Dexter   Ven 15 Sep 2006, 11:26

Pete Dexter, un amour fraternel, Editions de l'olivier

Le Taiseux.
Comme dans un film, un communiqué de presse en incipit donne le mot de la fin. On remonte aux sources par les étapes : 1961, 1966, 1972, 1986.

Peter, "un gosse qui comprend trop de choses, qui n'a rien d'un enfant", sait que sa vie sera marquée du sceau des drames violents dans le monde de la pègre et de la boxe. C'est effectivement le lot depuis deux générations.

On est tenté de croire que l'auteur, Pete Dexter, a pris les habitudes du "milieu". "Comprenez à demi-mots et soyez vigilants", telles sont les consignes de lecture.

Au finale, un roman noir où les phrases cognent, où les silences pèsent et inquiètent.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Pete Dexter   Ven 15 Sep 2006, 11:27

On trouve en effet dans un "amour fraternel" - titre en antiphrase,) tous les ingredients du roman noir : Philadelphie n'a rien de particulier, sinon des rues où règnent l'insécurité et le rackett à tous les niveaux ; la police "en croque", les Irlandais et les Italiens se disputent le haut du pavé, les noirs ramassent les miettes. La mafia gouverne les syndicats, impose ses hommes et sa loi. Boîtes de nuit, gymnases de boxe, sexe et violence partout.

Pourtant l'originalité de ce livre est à mes yeux l'opacité. On n'assiste jamais aux décisions des gangs, on ne voit pas les pensées des personnages ; beaucoup d'actions demeurent obscures car non expliquées. On constate, de l'exterieur, les effets de volontés mysterieuses, de projets non éclaircis .

Comme la ville, les protagonistes sont la proie d'une peur diffuse, le lecteur reste sur ses gardes, se mefiant des réactions des personnages, dans l'ignorance de ce qu'ils vont faire. Ainsi Peter, le protagoniste principal garde un silence constant et se mêle le moins possible aux "bastons" du gang, sans pourtant jamais rompre avec lui.

Il en résulte une lecture parfois difficile. Le sujet des verbes est souvent "il" ; l'identification serait plus facile avec l'emploi d'un nom ou d'un prénom. Les phrases sont hachées et au cours de la lecture on decouvre sans préparation l'évenement essentiel.

Tout peut arriver, même le pire, d'un moment à l'autre, dans le livre comme dans la vi (ll) e.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Pete Dexter   Mar 20 Fév 2007, 12:47

Deadwood de pete dexter, Collection Folio policier (No 452) 624 pages.

paru le 15 fevrier 2007 raconte l’histoire d’un Far WEST si violent quil faut en se levant le matin oublier ce qui est arrivé la veille.

Citation :
« Ici, rien n’est normal, même le temps… Le jour de notre arrivée, on a vu deux hommes portant une tête humaine, en pleine rue… Un Mexicain avec celle d’un Indien, et une crapule qui louchait et qui s’appelait Boone May, avec la tête d’un hors-la-loi… »

note de l'editeur.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Pete Dexter   Mer 30 Avr 2008, 05:40

parution chez l'olivier de God's pocket, le premier roman de Dexter (1983) Traduit de l'américain par Olivier Deparis.


clic !


Philadelphie, le monde du travail, la presse et la mafia. Le monde des "pauvres blancs"(white trash).

Un petit provocateur minable se fait arranger le portrait. Sa mort est présentée comme un accident à ses parents...
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Nymphéa
pilier
avatar

Nombre de messages : 1480
Age : 64
Localisation : Nord
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Pete Dexter   Ven 27 Fév 2009, 10:36

TRAIN

« Il s'appelle Lionel Walk, mais tout le monde le connaît sous le nom de Train. Il a dix-huit ans, il est Noir et travaille comme caddie dans un club huppé de Los Angeles. Le gamin a du talent pour le golf, s'exerce en cachette à la nuit tombée, jusqu'au jour où Miller Packard, un ancien flic plutôt flambard, le remarque. Mais, dans les années 1950, les jeunes Noirs ne sont bons qu'à tenir les sacs des Blancs. Le racisme est partout, chez les patrons comme chez les flics et, lorsqu'il y a une enquête sur un meurtre perpétré par deux collègues de Train, c'est toute la communauté noire qui est soupçonnée. »

Ecrit dans un style sec et vif, le livre est un bon témoignage du racisme ambiant dans les années cinquante, de la discrimination, de la violence qui s’ensuit. Aucune issue pour un « negro », quoi qu’il fasse. Train est un peu naïf et idéaliste, il a des dons certains pour le golf, mais il est et restera toujours trop foncé pour avoir droit de sortir de son trou ; rester invisible le plus possible, se taire et encaisser les coups, tel est le sort et le destin du « nègre » ; ne pas polluer l’air des Blancs.
La trame policière n’est que secondaire à l’histoire. Ce que Pete Dexter montre surtout est que la violence est partout et incontournable, que chacun quelle que soit sa race est au fond de soi prêt à l’irrémédiable. Viol, bastons, agressions, meurtres, en sus de la drogue, de l’alcool et du sexe. Des personnages sombres, une ambiance de plus en plus pesante. Le pire est toujours à venir. Le livre avance inexorablement vers une issue crépusculaire, la fin est inéluctable.
Revenir en haut Aller en bas
sheldrake
neophyte
avatar

Nombre de messages : 3
Localisation : Paris
Date d'inscription : 17/03/2009

MessageSujet: Re: Pete Dexter   Mar 17 Mar 2009, 23:07

Moi j'ai lu Cotton Point : Rage de Pete Dexter. C'est paru chez Denoel et c'est excellent. Beaucoup de suspense, une intrigue qui se déroule dans une petite ville raciste du sud des États-Unis. Je le recommande.
Revenir en haut Aller en bas
http://litteratureanglophone.blogspot.com/
Bennett
pilier
avatar

Nombre de messages : 866
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Pete Dexter   Mer 18 Mar 2009, 07:47

J'ai lu Deadwood, chronique particulière de la conquête de l'ouest. Des portraits édifiants, la violence au jour le jour d'une société en devenir. Mais aussi la solitude, l'amitié et l'amour...
J'ai beaucoup aimé. Je vais me mettre en quête des autres...
Une série TV en a été tiré mais je l'ai pas vue.

Petit résumé (dispo en ligne):
Ici, rien n'est normal, même le temps... Le jour de notre arrivée, on a vu deux hommes portant une tête humaine, en pleine rue... Un Mexicain avec celle d'un Indien, et une crapule qui louchait et qui s'appelait Boone May, avec la tête d'un hors-la-loi... " La réalité du Far West, véritable genèse d'une nation, est l'un des plus grands romans noirs épiques de l'histoire humaine. Elle dit toute la violence brute d'un pays dominant à ce jour le monde. Fleuves de boue dans les villes, putes contaminées à la vérole par les trappeurs, chasseurs de primes devenus shérifs, viols, meurtres, ramassis de psychopathes, de chercheurs d'or fous et de mythomanes, de Chinois brûlés dans des fours à briques, d'incendies ravageurs et de personnages célèbres... Deadwood raconte l'histoire d'un pays où la première chose à faire en se levant le matin est d'oublier ce qui est arrivé la veille... Un chef-d'oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Pete Dexter   Mer 02 Mar 2011, 07:07



chez l'olivier.

Ce livre au souffle ample, qui alterne le drame et la comédie, jusqu'à la farce, retrace le destin de l'Amérique et le profond bouleversement de ses valeurs, des années 50 à aujourd'hui. En créant Warren Spooner, son double de fiction, Dexter nous livre son roman le plus personnel.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Suzanne
pilier
avatar

Nombre de messages : 1074
Age : 63
Localisation : Marseille ou Perpignan
Date d'inscription : 10/06/2011

MessageSujet: Re: Pete Dexter   Jeu 14 Juil 2011, 06:51


Cotton Point ou Paris Trout
"Paris Trout avait à sa manière des principes"
Paris Trout accepte de prêter aux nègres... à condition qu'ils le remboursent. N'obéissant qu'à sa propre loi, il assassine de sang-froid une jeune femme noire pour une affaire de créance oubliée. Ainsi vont les affaires dans cette petite ville du Midwest au milieu des années cinquante. À moins qu'enfin les mentalités ne changent et que l'on se décide à punir ce criminel trop arrogant...
J'ai bien aimé ce roman.
Même si les personnages sont des caricatures, le roman dépeint bien le racisme et la corruption en Géorgie à cette époque (1954) et sans doute toujours existants actuellement.
Revenir en haut Aller en bas
mimi54
pilier
avatar

Nombre de messages : 550
Age : 49
Localisation : nancy
Date d'inscription : 11/03/2010

MessageSujet: Re: Pete Dexter   Jeu 14 Juil 2011, 20:52

Si à la lecture du premier chapitre vous pensez avoir tout vu, et prétendez avoir une idée de ce que sera l’atmosphère de ce livre, et bien, vous vous trompez lourdement…Il ne s’agit que d’une mise en bouche d’un voyage qui va vous emmener au plus profond de l’âme humaine…
Ce roman est plus noir que noir, glauque, répugnant, révoltant, scotchant. Il aurait pu me faire fuir dès les premières pages, moi qui d’ordinaire ne suis une adepte de ce genre d’étalage… Et pourtant, j’ai aimé ce livre ; dès les premières pages je m’y suis accrochée, et l’ai lu avec l’appétit qui fait les coups de cœur.

Pete Dexter dont je découvre l’existence, et la prose, nous assure un voyage épique dans l’Amérique profonde, celle des années 50 , en Géorgie ; le sud raciste, ségrégationniste, misogyne, et élitiste ; le sud indécrottable ; le sud répugnant.
Avec une écriture incisive, directe, sans décorum inutile, Pete Dexter nous convainc immédiatement, et nous brosse à la perfection la psychologie de nos divers personnages.
Ce ceux d’ailleurs eux qui donnent leurs noms à chacune des parties qui constituent ce roman.
9 parties, 6 personnages ; certains reviendront donc plus souvent.
Trout, l’horreur absolue. Il n’a qu’une loi…la sienne « Paris Trout avait, à sa manière des principes. » Un type que je ne voudrais même pas qu’il croise mon pire ennemi. ; Un pervers, manipulateur, dénué du moindre sens moral, et du moindre sentiment humain, calculateur.
Hanna, son épouse et quoi s’en mordra les doigts ; une victime impuissante, qui lutte malgré tout autant que faire ce peut.
Comment ne pas parler de Rosie, victime elle aussi ; la sacrifiée ; coupable d’être noire, pauvre, délaissée par sa propre famille, et, de se trouver au mauvais endroit, u mauvais moment, en face de la mauvaise personne.
Pete Dexter brosse parfaitement cette société sudiste, corporatiste, où ses membres restent entre soi, mais dont malgré tout on perçoit l’humanité.
Que dire de cette justice dont l’auteur nous montre les perversions, et les travers ?


Ce livre fait partie de la sélection pour le prix du meilleur polar des lecteurs de Points 2011 dont je suis l'humble membre. A ce jour c'est mon meilleur titre.
Revenir en haut Aller en bas
http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
Amadak
pilier
avatar

Nombre de messages : 3859
Localisation : Buenos-Aires
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: pete Dexter   Jeu 14 Juil 2011, 21:19

Pour mimi 54:
Chère amie, j'ai acheté ce livre aujourd'hui, je vais commencer à le lire, je ne ferai aucun commentaire, après le tien si parfait, si convaincant, que pourrais.je dire ? presque 600 pages en espagnol, mais tu m'as donné une envie de le lire dès ce soir, j' étais loin des polars et ton avis ouvre une nouvelle fenêtre pour moi, merci .
Revenir en haut Aller en bas
mimi54
pilier
avatar

Nombre de messages : 550
Age : 49
Localisation : nancy
Date d'inscription : 11/03/2010

MessageSujet: Re: Pete Dexter   Jeu 14 Juil 2011, 21:24

Loin de moi l'idée de faire des commentaires parfaits.....juste un peu de mes tripes que j'ai pu mettre noir sur blanc à ce moment précis.....

C'est plus facile avec un ouvrage qu'on a apprécié, mais c'est toujours pour moi une " épreuve" que de faire un commentaire de lecture. J'y ai vite pris goût, et livre après livre j'essaie d'éclaircir ma vision de ces dernières...mais le chemin est long.

Il y a parmi nous des grains infiniment plus prolixes et plus parfaits dans ce domaine.
Revenir en haut Aller en bas
http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
Amadak
pilier
avatar

Nombre de messages : 3859
Localisation : Buenos-Aires
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: pete Dexter   Jeu 14 Juil 2011, 21:51

chère Mimi 54, ton commentaire est parfait, moi j'ai un flair pour reconnaître le bon du médiocre, c'est vrai, le forum fourmille de magnifiques lecteurs et commentateurs, ce qui rehausse GDS, mais ne sois pas trop modeste; je me souviens d'une phrase de LaRochefoucault " un excès de modestie ,est un excès d'orgueil. Ce n'est pas moi qui le dit.
Revenir en haut Aller en bas
Amadak
pilier
avatar

Nombre de messages : 3859
Localisation : Buenos-Aires
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: pete Dexter   Lun 18 Juil 2011, 15:41

Je l'ai sous le titre en espagnol de "Paris Trout" il me manque encore une bonne partie, mais c'est terrible ce polar, je ne suis pas habituée à ce genre de lecture, mais j'ai bien compris l'histoire et la toile de fond de cette société, pourtant pas si lointaine. division de classe sociale et racisme.
Revenir en haut Aller en bas
Amadak
pilier
avatar

Nombre de messages : 3859
Localisation : Buenos-Aires
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: pete Dexter   Lun 01 Aoû 2011, 18:33

pour Mimi 54: chère amie: je crois avoir déjà posté sur ce livre troublant, et je crois avoir dit que je n'avais pas compris la fin. Au dernier moment, quand les coffres-forts sont ouverts, en plus des 90 dix bouteilles, que ce fou gardaient, où était l'argent, tant d'années caché?
merci
Revenir en haut Aller en bas
Albert
pilier
avatar

Nombre de messages : 2302
Localisation : île de france
Date d'inscription : 22/06/2010

MessageSujet: Re: Pete Dexter   Mar 02 Aoû 2011, 06:43

Je me suis laissé emporter par ce livre fort et troublant, qui de façon assez détachée, presque journalistique, raconte le quotidien des USA des années 50 dans un état du Sud.

On y retrouve l'ennui des femmes qui ne travaillent pas, la difficulté à faire sa place dans un système social hiérarchisé, immobile, la corruption admise pour la partie de la population aisée, le non respect pour tout ce qui n'est pas homme blanc.

Il y a aussi la figure de cet homme, Paris Trout, commerçant étrange, qui ne se marie que pour voler sa femme et la faire travailler à son profit, paranoïaque, persuadé qu'on l'empoisonne, attaché de façon quasi incestueuse à sa mère, qui n'hésite pas à tirer sur une petite fille et une femme noire, pour faire un exemple et faire valoir ce qu'il croit être son bon droit. On sait qu'il entasse des milliers de dollars quelque part, mais on ne saura pas où.

Quelques longueurs au moment du procès, mais des échanges surprenants pour essayer de faire passer la victime pour coupable. J'avais un peu l'impression d'être dans Lucky Luke et son juge Roy Bean, la loi à l'ouest du Pecos....

Ce qui m'a surpris, probablement par méconnaissance des façons de vivre du sud, c'est la notion très approximative de ce qui est juste pour cette population d'hommes, le femmes étant plus "humaines".
Est juste ce qui leur permet d'affirmer leur suprématie sur le reste de la société, le droit étant manipulable à souhait pour asseoir cette domination, la vie d'une femme ou d'un noir ne compte pas, il est quasi légitime de tuer, de violer, si on en a le désir, et ça ne choque pas grand monde.

Un très beau livre, je me demande comment il a été perçu aux USA, particulièrement dans les états du sud, parce qu'il n'est pas tendre avec cette population.

Revenir en haut Aller en bas
Suzanne
pilier
avatar

Nombre de messages : 1074
Age : 63
Localisation : Marseille ou Perpignan
Date d'inscription : 10/06/2011

MessageSujet: Re: Pete Dexter   Mar 02 Aoû 2011, 08:55

Amadak a écrit:
pour Mimi 54: chère amie: je crois avoir déjà posté sur ce livre troublant, et je crois avoir dit que je n'avais pas compris la fin. Au dernier moment, quand les coffres-forts sont ouverts, en plus des 90 dix bouteilles, que ce fou gardaient, où était l'argent, tant d'années caché?
merci
C'est vrai ça où est passé l'argent, même si une partie est allée dans les achats des coffres belges, des plaque d'acier de verre dont il comptait pour assurer sa protection.
En fait peut-être que pour l'auteur peut importe ce qu'est devenu l'argent, il veut simplement montrer le paradoxe :
Paris dépense son argent pour se protéger des gens qu'il a spolié de leur argent !
Revenir en haut Aller en bas
mimi54
pilier
avatar

Nombre de messages : 550
Age : 49
Localisation : nancy
Date d'inscription : 11/03/2010

MessageSujet: Re: Pete Dexter   Mar 02 Aoû 2011, 09:20

p 407: 5 coffres sont situés dans le couloir du magasin......Ils sont ouvertspar les autorités sur autorisation de Hanna
Revenir en haut Aller en bas
http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
Suzanne
pilier
avatar

Nombre de messages : 1074
Age : 63
Localisation : Marseille ou Perpignan
Date d'inscription : 10/06/2011

MessageSujet: Re: Pete Dexter   Mar 02 Aoû 2011, 14:12

Oui Mimi, mais dans ces coffres il n'y avait pas d'argent ni d'or, ni quoi que ce soit de valeur, mais ce qu'il avait laissé dans sa paranoïa !
Spoiler:
 
Il est dit par ailleurs page 413 : Personne ne devait en apprendre davantage sur la fortune de Paris Trout.
Revenir en haut Aller en bas
Amadak
pilier
avatar

Nombre de messages : 3859
Localisation : Buenos-Aires
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: pete Dexter   Mar 02 Aoû 2011, 15:16

C'est le premier que je lis de cet auteur, vraiment troublant et d'une noirceur à la limite de l'acceptable, â mesure que je tournais les pages ,il me semblait voir un film et il est abouti au cinéma: Albert se demande l'écho que ce film à pu faire aux Ëtats-Unis´ILs sont habitués à cette littérature età ces films. mais l'enigme de la fin, je me l'attendais.
Revenir en haut Aller en bas
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Pete Dexter   Mar 02 Aoû 2011, 15:19

pour en venir à ce qu'on trouve dans ses coffres c'est aussi sa théorie du complot il est persuadé que sa femme veut le tuer ...pire parano y a pas
Revenir en haut Aller en bas
Amadak
pilier
avatar

Nombre de messages : 3859
Localisation : Buenos-Aires
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: pete Dexter   Mar 02 Aoû 2011, 19:47

Pour Natalia: bon retour!! Nous avions senti ton absence. Bonnes vacances je suppose!!
Certes l'homme est un fou, mais moi je cherche l'argent, Dexter n'a pas pensé à la pauvre femme, qui peut-être, retrouvant sa liberté , ne veut rien de ce qui appartenait à son bourreau. je donne cette fin au livre
Revenir en haut Aller en bas
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Pete Dexter   Mar 02 Aoû 2011, 20:18

tout ce que sa femme veut c'est la maison et l'argent qu'elle lui a prêté au mariage soit 4000 dollars si je me souviens bien
dans ce livre ce sont les portraits de femmes qui m'ont interpellée
Revenir en haut Aller en bas
Amadak
pilier
avatar

Nombre de messages : 3859
Localisation : Buenos-Aires
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: pete Dexter   Mar 02 Aoû 2011, 20:30

pour Natalia, oui les femmes sont les victimes, et la société est raciste même à cette époque, pas lointaine. De nos jours je pense qu'avec un Président Noir, la vie est différente.
Revenir en haut Aller en bas
Suzanne
pilier
avatar

Nombre de messages : 1074
Age : 63
Localisation : Marseille ou Perpignan
Date d'inscription : 10/06/2011

MessageSujet: Re: Pete Dexter   Jeu 04 Aoû 2011, 09:03

L'auteur a écrit qu'on n'avait retrouvé l'argent nulle part.
Alors ce qu'il est devenu ???? Mystère.
Mais c'est que je m'étais aussi poser la question.
Faudrait peut-être qu'on aille chercher qui a l'adresse ?
je crois qu'il nous laisse libre choix pour en décider selon notre imagination.
Lui il s'en moque de cet argent mal acquis ce qui lui importe ce sont les gens.
Enfin je le ressens comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pete Dexter   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pete Dexter
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» 1966: March 24 - Photo ovni par un policier - Dexter, Michigan, (USA)
» Conrad Charles Jr "Pete" - 2/06/1930 - 9/07/1999
» Ce cher Dexter -Jeff Lindsay
» Philosophie en séries
» Petit jeu : la suite de mots!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Polars-
Sauter vers: