Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 le controle social

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
soussou
pilier


Nombre de messages : 14224
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: le controle social   Dim 17 Fév 2013, 11:53

Nous sommes sans arrêt surveillés et controlés, sous toutes les formes, il serait interressant d'analyser ce phénomène.
Michel Foucault
Gallimard, 2002 (1975)



Michel Foucault nous présente la genèse des prisons modernes à travers une analyse historique et philosophique. Il montre comment la "société de surveillance" est liée à la mise au point, dès le XVIème siècle, de tout un ensemble de technologies pour quadriller, contrôler, mesurer, dresser les individus, les rendre à la fois "dociles et utiles", non seulement dans les prisons, mais aussi à l'école, dans les usines, dans les hôpitaux, dans l'armée.

Plan :

1. Le corps des condamnés 2. L'éclat des supplices 3. La punition généralisée 4. La douceur des peines 5. Les corps dociles 6. Les moyens du bon dressement 7. Le panoptisme 8. Des prisons complètes et austères 9. Illégalisme et délinquance 10. Le carcéral


L'homme reste t-il assujetti?

Sommes nous si endormi que tout parait évident, jusqu'à être controlé pour notre vie intime avec les statistiques à la clef?

Dénombre t-on combien de gens sont heureux? non!

On fait la balance entre les nantis et les pauvres, des statistiques sur les cancéreux et les bien-portants,un recensement et le pourcentage de ceux qui pourraient votés pour untel ou l 'autre.
J' avoue que tout ces faits m'interpellent fortement et que notre liberté de pensée est mis en jeu.

j'ai relu un article relatant du controle social selon Michel Foucault , Gilles Deleuze, dit que

" l’individu ne cesse de passer d’un « milieu d’enfermement » à l’autre : la famille, l’école, l’armée, l’usine, l’hôpital, la prison... Toutes ces institutions, dont la prison et l’usine sont les modèles privilégiés, sont autant de dispositifs propices à la surveillance, au quadrillage, à la maîtrise des individus constitués en « corps » (démographique, politique, salarial, etc.) dociles, insérés dans des « moules ».

Le développement des sociétés disciplinaires correspond à l’essor du capitalisme industriel, que Deleuze définit comme un capitalisme « à concentration, pour la production, et de propriété », qui « érige donc l’usine en milieu d’enfermement ».

Notre façon de nous procurer nos achats, nos besoin vitaux, nourriture, soins , vetements, un toit sont d'autant des sujets de controle que l'homme exerce sur l'homme.

L’entreprise, fondée sur une idéologie et un mode de fonctionnement spécifiques – la « rivalité inexpiable comme saine émulation » –, y joue un rôle central, et le marketing, qui permet d’influencer les consommateurs, de fabriquer des comportements et de formater les esprits au moyen de techniques toujours plus affinées, est « maintenant l’instrument du contrôle social ». Ces sociétés, celles des ordinateurs, des dispositifs informatiques de télésurveillance et de la cybernétique, n’ont pas encore aboli les précédentes, souligne Deleuze. Mais elles émergent à la faveur de la décomposition des institutions disciplinaires en procédés plus souples et plus insidieux d’assujettissement. Et face « aux formes prochaines de contrôle incessant en milieu ouvert, il se peut que les plus durs enfermements nous paraissent appartenir à un passé délicieux et bienveillant ».

Alors comment prendre conscience que nous sommes manipulés dans un monde d'enfermement, où les puissasnt dominateurs controlent tout?

un livre:

Vingt ans après leur fin abrupte, et malgré le caractère encore partiel de la réception de son travail (la moitié des leçons au Collège de France demeu-rent non publiées), les analyses du pouvoir élaborées par Michel Foucault (1926-1984) ont une influence durable sur un nombre impressionnant de sphères du savoir et de domaines de pratique. Foucault détruit le modèle classique du pouvoir conçu comme la possession d’une figure souveraine ou d’une classe sociale dominante. Il réforme les théories traditionnelles pour mieux rendre compte des techniques extra-institutionnelles de contrôle. Ces exercices de pouvoir immanents se manifestent sous des formes multiples et subtiles dans notre contexte « libéral » où la qualité des gouvernements se réduit le plus souvent à des capacités de gestion qui ouvrent sur une déresponsabilisation sociale grandissante. Foucault fait état de cette situation en analysant les formes variées du pouvoir qui s’exercent à travers des pratiques d’auto-gouvernance des individus et des populations. Les outils conceptuels qu’il développe (savoir/pouvoir, discipline, biopolitique, gouvernementalité...) permettent d’expliquer ces nouveaux modes de contrôle qui répondent à une logique inédite de décentralisation des pouvoirs étatiques en affectant toutes les conditions d’organisation de la vie dans nos sociétés (médicalisation, législation, criminalisation, judiciarisation, urbanisation...). Les contributions ici réunies rendent hommage à l’un des observateurs les plus éclairés des transformations de notre actualité. Elles ont été présentées à l’occasion d’un colloque international organisé à Montréal en mai 2004.

Ont contribué à cet ouvrage : Alain Beaulieu, Louise Blais, Francis Careau, Mario Colucci, Pierangelo Di Vittorio, Denis Duez, Mario Dufour, Dietmar Köveker, Christian Lavagno, Thomas Lemke, Dario Melossi, Warren Montag, Paul Morin, Pierre Pascual, Florence Piron, Jérémie Valentin et Yves Charles Zarka.


Dernière édition par Marianne R. le Dim 17 Fév 2013, 17:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: le controle social   Dim 17 Fév 2013, 16:39

je ne vois pas l'image du livre, c'est un carré blanc avec une croix rouge. Donne le titre STP.

Foucault, je ne l'ai pas lu, mais entendu parler...
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
soussou
pilier


Nombre de messages : 14224
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: le controle social   Dim 17 Fév 2013, 17:17

j'ai mis l'image du livre en question rotko, un site interresant ,je donne le lien.



www.arches.ro/revue/no03/no3art05.htm
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: le controle social   Dim 17 Fév 2013, 17:20

merci Marianne, tout est clair à présent.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
aden
pilier
avatar

Nombre de messages : 70
Localisation : Londres - Paris
Date d'inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: le controle social   Dim 24 Fév 2013, 13:31

Marianne R. a écrit:
[center]Nous sommes sans arrêt surveillés et controlés, sous toutes les formes, il serait interressant d'analyser ce phénomène.

Dénombre t-on combien de gens sont heureux? non!

Merci de nous avoir fait découvrir cet essai, Marianne. Le thème du contrôle dans la société moderne est particulièrement important. On pourrait également citer La fabrication du consentement de Chomsky.

Peut-on mesurer le bonheur ? La technologie nous rend-elle heureux ?

La psychiatrie nous donne les réponses : oui (à la première question) et non (à la deuxième). Votre humble serviteur a justement étudié les statistiques, notamment le taux de suicide, de tentatives de suicide et la prévalence de la dépression clinique. Même si cette méthodologie est sujette à artéfacts, la conclusion est claire : il n'y a pas de corrélation évidente entre le bien-être psychique et la richesse d'un pays ou son niveau technologique.
Revenir en haut Aller en bas
http://adenalastair.com/FR/tyrannie-du-vide-resume.html
soussou
pilier


Nombre de messages : 14224
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: le controle social   Dim 24 Fév 2013, 14:30

Pour ceux qui n'auraient pas vu les vidéos;Noam Chomsky - La Fabrication du Consentement






Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: le controle social   Lun 25 Fév 2013, 06:22

Bielorussie

Ici les cafés Internet exigent de leurs clients qu’ils montrent leurs papiers d’identité, et doivent communiquer aux autorités la liste des sites visités par chacun d’eux. Il n’y a plus de journal indépendant depuis 2006 et la radio et la télévision sont contrôlées par l’État.

Après la dernière élection présidentielle de 2010, dont les résultats étaient truqués, le principal candidat d’opposition, Andrei Sannikau (2,4% des voix), a été arrêté par le KGB local et condamné à cinq ans de prison ferme. Dans les grandes artères de Minsk, la capitale reconstruite à la soviétique après la Seconde Guerre mondiale, soldats et policiers affichent leur présence et il n’y a pas de bancs pour s’asseoir.

«BoOks» a rendu compte de l’atmosphère régnant dans cet étrange pays en publiant un article de l’historien américain Timothy Snyder à propos du roman «Paranoïa» du Biélorusse Viktor Martinovitch (mai 2011). Bestseller en Russie, le livre de ce jeune et brillant auteur a été retiré des librairies de son pays deux jours après sa mise en vente.


Tout l'article.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: le controle social   Lun 25 Fév 2013, 08:09

c'était long, mais c'est vraiment intéressant. J'en ai pour la journée !... à réfléchir.
Revenir en haut Aller en bas
Razorbill
Animation


Nombre de messages : 4361
Date d'inscription : 07/10/2011

MessageSujet: Re: le controle social   Lun 25 Fév 2013, 09:13

rotko a écrit:
Bielorussie

[i]Ici les cafés Internet exigent de leurs clients qu’ils montrent leurs papiers d’identité, et doivent communiquer aux autorités la liste des sites visités par chacun d’eux. Il n’y a plus de journal indépendant depuis 2006 et la radio et la télévision sont contrôlées par l’État.


C'est pire qu'à Cuba, j'ai une lectrice de mon bouquin et de mon blog qui vit en Bielorussie et je comprend maintenant avec ce temoignage ce qu'elle doit vivre dans son pays... chapeau

_________________
Illusion......Tout n'est qu'illusion.....Adios....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le controle social   

Revenir en haut Aller en bas
 
le controle social
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Oral CAPES SES 2014
» Terme du Sujet d'une dissertation en droit social
» DS la critique sociale compréhension de texte
» Droit SOCIAL
» Partiel social

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Sciences humaines et documents-
Sauter vers: