Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Antonin Varenne, le mur, le kabyle...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Antonin Varenne, le mur, le kabyle...   Dim 24 Fév 2013, 08:04


285 p. chez Viviane Hamy.

En cours de lecture ;

Un montage alterné entre deux époques et deux protagonistes :

- 1957 un jeune ouvrier refuse d'aller "servir en Algérie", mais son insubordination lui vaut d'être envoyé à un DOP (Dispositif_opérationnel de protection) près d'Orleansville. Il entend ce qui se passe dans les caves, et rencontre parmi les prisonniers le "Kabyle".

- 2008-2009 Un boxeur sur le retour (surnommé le Mur parce qu'il encaisse bien) peine sur le ring, mais il est recruté comme homme demain pour intimider des personnes qui gênent.

Un récit qui a de la matière et que Varenne mène vigoureusement.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Antonin Varenne, le mur, le kabyle...   Lun 25 Fév 2013, 17:20

Antonin Varenne, le mur, le kabyle, et le marin.

285 p. chez Viviane Hamy.

- J’ai apprécié la partie algérienne où Pascal se trouve malgré lui dans une guerre qu’il désapprouve, mais à plusieurs reprises dans des situations compromettantes. Le récit est dur, et cette cruauté ambiante fait oublier des invraisemblances comme le sort du kabyle.

- Les épisodes du boxeur sur le ring comme ses activités annexes de cogneur à gages, peu soucieux de savoir qui l’emploie, intéressent par les scènes d’action et des situations qui semblent vraies.

Les deux fils se rejoignent page 200, et à partir de cet instant, on dirait que l’auteur relâche sa garde : dialogues, fumeux et longuets, entre un amnésique et de nouveaux personnages, dont on se demande à juste titre d’où ils sortent ; « tartines explicatives » censées nous renseigner ou rappeler des histoires respectives : comme les personnages, le lecteur est largué depuis longtemps, peu concerné par des protagonistes incohérents dont les aventures s’étirent le long de l’autoroute etc.

Nicolas Varenne a aussi la fâcheuse habitude de donner sans justification des appellations multiples à ses personnages : le Kabyle devient l’Arabe, Rachid, Bendjema, et le récit devient encore plus incertain.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Antonin Varenne, le mur, le kabyle...   Mar 26 Fév 2013, 08:35

Tel quel, le mur, le kabyle, et le marin a des mérites évidents dans les deux premières parties.

- L'évocation de la guerre d'Algérie a beaucoup de force, bien que vue par un récalcitrant qui avait refusé de se salir les mains.

Mais il est vrai qu'acteurs, complices ou témoins, ceux qui ont connu les "interrogatoires" ont du mal à s'en remettre. Ils militent aujourd'hui au sein d'organisations qui se font entendre parmi les anciens de la guerre d'Algérie..

C'est vrai aussi que la génération suivante -ainsi l'auteur qui parle au nom de son père, brise le silence ou se fait l'interprète de ceux qui ont adopté, souvent malgré eux, la chape du silence. On pense à des hommes de Laurent Mauvignier.

Il arrive même que la 3e génération pose des questions, comme Sébastien raconté par spilmont.

- Les historiens de la police confirment que l'intégration de gendarmes d'Algérie a ouvert une police d'origine populaire à des courants d'extrême droite, avec des liens occultes mais réels, avec des groupes paramilitaires comme le " département protection sécurité" présent dans le roman.

J'aurai l'occasion d'en parler avec l'auteur au mois de mars.

Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
caroline
pilier
avatar

Nombre de messages : 432
Date d'inscription : 21/06/2008

MessageSujet: Re: Antonin Varenne, le mur, le kabyle...   Mar 26 Fév 2013, 11:13


Tu le rencontres en mars, veinard ? (J'essaie désespérément de l'inviter à Mauves en Noir !!)
Son autre roman, Fakirs, m'avait aussi beaucoup plus, même si d'un contenu plus léger.
Et puis l'écriture est de qualité, il me semble.
Revenir en haut Aller en bas
http://fonduaunoir44.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Antonin Varenne, le mur, le kabyle...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Antonin Varenne, le mur, le kabyle...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saint Antonin et commentaire du jour "Le Père et moi, nous sommes Un"
» apprendre kabyle...cest facile...lorsquon veut
» Billet du 12/09/08 par Antonin
» Soirée Etudiante au six Seven avec Fac de la Varenne???
» Conte kabyle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Polars-
Sauter vers: