Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Lucas Belvaux : Rapt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
coline
pilier


Nombre de messages : 3986
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Lucas Belvaux : Rapt   Dim 17 Sep 2006, 18:08

La raison du plus faible
un film de Lucas Belvaux.
avec Lucas Belvaux, Eric Caravaca, Natacha Régnier...

Ca commence comme dans un film de Ken Loach .
Le cadre: une ville industrielle, sombre, triste, avec ses usines, ses hauts immeubles, ses hommes sympathiques et désoeuvrés qui font passer le temps en jouant aux cartes, au "couillon", dans un café en buvant de la bière. Le seul de la bande qui travaille (dans une usine d'embouteillage...de bière justement!) est un ancien taulard qui va signer chaque jour au commissariat.C'est Marc.
Il y a aussi elle, la jeune femme, qui se lève tôt le matin et travaille durement dans une immense blanchisserie . Il y a son gosse qui rêve d'un scooter rouge pour elle.
Oui mais voilà, papa ne travaille pas et il n'y a pas d'argentà la maison .
Tout ce petit monde rêve pendant trois jours de gagner au Loto. La réalité est plus dure.
Alors les hommes organisent un braquage...Au début ils font penser aux Pieds-Nickelés, on sourit. Mais l'atmosphère devient vite pesante car on sait que ce n'est pas un jeu...Marc les conseille mais lui ne "repiquera pas au truc"...
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Lucas Belvaux : Rapt   Jeu 19 Nov 2009, 06:49

Rapt



Citation :
Alors que, « Président », il l'est de moins en moins au fil des jours. Dehors, les révélations de la presse à scandale tombent - Graff couvert de maîtresses, de dettes de jeu... Le vent tourne. C'est le paradoxe terrible du film : Graff devient un chien - il est très attaché au sien -dans un jeu de quilles. En étant otage, il embarrasse tout le monde. Il y a bien son épouse éplorée (Anne Consigny) et sa fille aînée, prêtes à tout pour sa libération. Mais, globalement, c'est la sauvegarde des intérêts qui prime, chacune des castes, corporations, classes sociales défendant ses droits et ses devoirs. Ministre, avocat, flics, famille, conseil d'administration du groupe industriel doivent tenir leur rang.

Telerama
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Lucas Belvaux : Rapt   Ven 05 Oct 2012, 06:17

Rapt

avec Yvan Attal, Anne Consigny, André Marcon

Industriel à la tête d'un empire dont il a hérité, Stanislas Graff est respecté par ses collaborateurs, qui le nomment «Président». Il est aussi un mari et un père aimé. Un matin, il est enlevé par des truands, qui réclament cinquante millions d'euros de rançon. La police est avertie et pousse son enquête dans diverses directions. Joueur de poker, Graff avait des dettes importantes et multipliait les liaisons

j'ai vu le film dans de mauvaises conditions, la faute à mon émetteur TNT.

l'histoire, à mon avis, ne repose pas sur la face cachée d'un homme puisque dès le début on a de clairs aperçus sur ses activites amoureuses et son addiction au jeu (avec lourdes pertes). J'y vois plutôt le calvaire d'un homme qui sera bientôt abandonné de tous, descente inexorable d'un Ulysse qui n'aura plus que son chien.

le cineaste a multiplié les images de tunnel et de basses fosses pour parler du captif, en opposition aux bureaux d'affaires, et reunions de police pour résoudre l'affaire sans débourser les sommes exigées.

les dialogues m'ont paru abrupts, reflets de mentalités calculatrices ou effets dûs à la mauvaise transmission du film.

Anne Consigny, l'épouse, jouait-elle mal ou était-ce son rôle ? je ne suis pas à même d'en juger.

Donnez votre avis, j'aipesté contre la pixelisation et le son malmené.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Lucas Belvaux : Rapt   Ven 05 Oct 2012, 06:49

A plusieurs reprises, Graff avait une tête de Crucifié.

Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Luca
pilier


Nombre de messages : 2880
Age : 105
Date d'inscription : 15/06/2011

MessageSujet: Re: Lucas Belvaux : Rapt   Ven 05 Oct 2012, 08:02

rotko a écrit:
A plusieurs reprises, Graff avait une tête de Crucifié.
Parce que t'en as vu beaucoup, toi, des crucifiés ? Razz

Je l'ai regardé et j'ai bien aimé. Yvon Attal y est impressionnant, surtout à la fin d'ailleurs, je trouve, après sa libération.
Revenir en haut Aller en bas
Pégase59
pilier
avatar

Nombre de messages : 1711
Age : 58
Localisation : Namur Belgique
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Lucas Belvaux : Rapt   Ven 05 Oct 2012, 08:03

oui tu as raison Graff a une tête de Crucifié.

donner mon avis? J'ai aimé le film qui correspond très bien à l'affaire du Baron Empain , industriel belge enlevé à Paris.Il avait été séquestré durant 63 jour sen 1978.Je trouve que le cinéaste belge Lucas Belvaux (n"é pas loin de chez moi) traite avec subtilité les conséquences du kidnapping.


Oui, on livre sa vie privée en pâture..qui est en faute? les médias mais surtout ceux qui veulent le détruire pour prendre sa place.C'est d’ailleurs ce qui est arrivé.
Son épouse, jouait son rôle je pense car souvent dans ce genre de rapt on en s'occupe pas de al famille, ce qui compte c'est de sauver "la face" de l'entreprise sans prendre trop de risques.
Le baron Empain s'est raconté quelques années plus tard à la TV.Et Belvaux se dit avoir été frappé par sa souffrance face au réconfort attendu et qui n'est pas venu au moment où il en avait le plus besoin.
Pour revenir à son épouse (Anne Consigny), j'ajouterai que elle a juste retenu les infidélités de son mari.Mais pourquoi la police devait -elle lui dire et montrer la garçonnière..?
Cela n'a rien à voir avec le rapt me semble-t-il..
Revenir en haut Aller en bas
Pégase59
pilier
avatar

Nombre de messages : 1711
Age : 58
Localisation : Namur Belgique
Date d'inscription : 12/10/2011

MessageSujet: Re: Lucas Belvaux : Rapt   Ven 05 Oct 2012, 08:05

encore un mot j'ai beaucoup aimé ce film pas parce que le cinéaste est belge ni parce que la victime est belge

Yvon Attal se donne à fond j'ai m^me l'impression qu'il a maigri pour le film.Et les passages du doigt sont remarquables on dirait vraiment que le doigt est coupé
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Lucas Belvaux : Rapt   Ven 05 Oct 2012, 08:11


ah oui, le baron Empain, j'ai dû entendre parler de cette affaire, mais je n'y avais pas pensé. En revanche je crois que Manchette a fait un livre sur un enlèvement/prise d'otage par des anarchistes type action directe. Il faudrait que je retrouve le titre.

Des crucifiés ? bien sûr, tous ces tableaux hantent notre imaginaire, figures du dolorisme.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lucas Belvaux : Rapt   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lucas Belvaux : Rapt
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joyeux anniversaire Lucas
» Orthophonie + poussée pour Lucas
» Lucas a 2 ans aujourd'hui !
» Georges Lucas in Love
» LUCAS - Maréchal des logis - 1er Rgt de Chasseurs à cheval

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: SPECTACLES :: Ecrans: cinéma et télévision-
Sauter vers: