Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 collectif : Chroniques du racisme ordinaire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
mazel
pilier
avatar

Nombre de messages : 1421
Age : 66
Localisation : Carrières sous Poissy
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: collectif : Chroniques du racisme ordinaire.   Mar 26 Fév 2013, 08:36

Smile terminé L'espoir, cette tragédie de Shalom Auslander,

lire! commencé Chroniques du racisme ordinaire de Collectif
L'objet du livre ? - Prendre la mesure de la pensée raciste dans la littérature française. L'incroyable de l'affaire ? - L'étendue des dégâts ! Racisme à plusieurs étages, si l'on veut. Celui qui agit par mimétisme, par répétition des âneries qui traînent dans l'air du temps ; c'est le cas de Stendhal, d'Hugo par exemple. Racisme mû par la haine, par la méchanceté, et qui préfigure les drames du xxe siècle : c'est le cas de Daudet, de Loti, des frères Goncourt.
Revenir en haut Aller en bas
http://mazel-annie.blogspot.com/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: collectif : Chroniques du racisme ordinaire.   Mar 26 Fév 2013, 08:40



Citation :
Chroniques du racisme ordinaire de Collectif
L'objet du livre ? - Prendre la mesure de la pensée raciste dans la littérature française. L'incroyable de l'affaire ? - L'étendue des dégâts ! Racisme à plusieurs étages, si l'on veut. Celui qui agit par mimétisme, par répétition des âneries qui traînent dans l'air du temps ; c'est le cas de Stendhal, d'Hugo par exemple.

je serais interessé par Stendhal et Hugo, si les propos ne sont pas tirés hors contexte, car je n'ai rien vu de tel dans les écrits que je leur connais.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
mazel
pilier
avatar

Nombre de messages : 1421
Age : 66
Localisation : Carrières sous Poissy
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: collectif : Chroniques du racisme ordinaire.   Mar 26 Fév 2013, 08:53

rotko a écrit:


Citation :
Chroniques du racisme ordinaire de Collectif
L'objet du livre ? - Prendre la mesure de la pensée raciste dans la littérature française. L'incroyable de l'affaire ? - L'étendue des dégâts ! Racisme à plusieurs étages, si l'on veut. Celui qui agit par mimétisme, par répétition des âneries qui traînent dans l'air du temps ; c'est le cas de Stendhal, d'Hugo par exemple.

je serais interessé par Stendhal et Hugo, si les propos ne sont pas tirés hors contexte, car je n'ai rien vu de tel dans les écrits que je leur connais.


Smile Pour Balzac, extrait de splendeur et misère des courtisanes, pas de quoi fouetter un chat, il s'y moque des anglais surtout...
Proudhon, extrait du journal, là par contre tout à fait la doctrine nazie.

Pas encore arrivé à Stendhal et Hugo.
Revenir en haut Aller en bas
http://mazel-annie.blogspot.com/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: collectif : Chroniques du racisme ordinaire.   Mar 26 Fév 2013, 08:57

oui, Balzac se moque aussi des Allemands avec Nucingen et son accent, mais il a la même attitude vis à vis des Parisiens.

Sans parler des Bretons, dans les Chouans !

Un grand moqueur, et parfois un pince-sans-rire. bonne journée Mazel !
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
mazel
pilier
avatar

Nombre de messages : 1421
Age : 66
Localisation : Carrières sous Poissy
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: collectif : Chroniques du racisme ordinaire.   Jeu 28 Fév 2013, 10:11

scratch terminé Chroniques du racisme ordinaire de Collectif, pas encore fait de commentaire, dans la semaine probablement. Si pour Proudhon, les frères Goncourt, Daudet et Loti, le racisme est certain, pour d'autres, comme Balzac, Stendhal, Maupassant il me semble que c'est exagéré.
Quand à Hugo, le fait de dire que "pour dieu l'âme est toujours blanche", je pense qu'il faut traduire "blanche" par "pure". Par contre, sur le colonialisme il semble bien le défendre.
Plus étonnant Dumas.

lire! commencé un polar historique : Oscar Wilde et les meurtres du Vatican de Gyles Brandreth
Un auteur que je n'ai encore jamais lu, il s'agit d'une série avec comme héros Oscar Wilde. Je ne sais plus qui me l'avait recommandé. Bref, j'ai surtout trouvé amusant de lire une fiction sur le Vatican en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
http://mazel-annie.blogspot.com/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: collectif : Chroniques du racisme ordinaire.   Jeu 28 Fév 2013, 10:31


Oui, Mazel, ce que tu dis me semble très plausible, et correspond tout-à-fait à ce que j'ai lu chez ces auteurs.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
mazel
pilier
avatar

Nombre de messages : 1421
Age : 66
Localisation : Carrières sous Poissy
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: collectif   Jeu 28 Fév 2013, 11:46

rotko a écrit:

Oui, Mazel, ce que tu dis me semble très plausible, et correspond tout-à-fait à ce que j'ai lu chez ces auteurs.

siffle en fait on apprend pas grand chose dans ce livre
Revenir en haut Aller en bas
http://mazel-annie.blogspot.com/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: collectif : Chroniques du racisme ordinaire.   Lun 25 Mar 2013, 06:04


Je passe sur certaines manœuvres un peu abusives – faire voisiner un texte de Proudhon qui appelle explicitement à l’extermination des juifs avec le sonnet de Baudelaire « Une nuit que j’étais près d’une affreuse juive… » ou aller dénicher du racisme chez Stendhal qui évoque les différences de tempérament selon les régions de France (en s’appuyant certes sur des théories fantaisistes). Il y a aussi une curieuse absence d’analyse.

Ainsi Victor Hugo se prononce-t-il pour la colonisation afin d’apporter le progrès aux « races inférieures ». C’est clair, c’est net, il l’a dit. Mais M. Hurel ne prend pas garde que Hugo était pour la colonisation du même point de vue qu’il était pour « les États-Unis d’Europe », et contre la peine de mort, ou qu’il dénonçait la misère sociale


article in causeur
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Razorbill
Animation


Nombre de messages : 4361
Date d'inscription : 07/10/2011

MessageSujet: Re: collectif : Chroniques du racisme ordinaire.   Lun 25 Mar 2013, 07:03

A l'époque d'Hugo le mot "colonisation" n'avait peut être pas le même sens qu'on lui donne maintenant, non..?

_________________
Illusion......Tout n'est qu'illusion.....Adios....
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: collectif : Chroniques du racisme ordinaire.   Lun 25 Mar 2013, 07:18

Dans l'esprit de Hugo le concept n'était certainement pas ce qu'il est devenu sur le terrain.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
aden
pilier
avatar

Nombre de messages : 70
Localisation : Londres - Paris
Date d'inscription : 25/06/2011

MessageSujet: Re: collectif : Chroniques du racisme ordinaire.   Lun 25 Mar 2013, 07:55

Accuser Victor Hugo de racisme ? Quelle honte ! Encore un coup de marketing perpétré par des critiques en manque d'imagination. Cet illustre chef de file du romantisme en France a quand même écrit Bug-Jargal (son premier roman), qui est une histoire d'amitié entre un officier français et un esclave noir. Lisons plutôt les oeuvres des classiques pour le plaisir au lieu d'y chercher à tout prix quelque doctrine ou faire des comparaisons anachroniques !
Revenir en haut Aller en bas
http://adenalastair.com/FR/tyrannie-du-vide-resume.html
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: collectif : Chroniques du racisme ordinaire.   Lun 25 Mar 2013, 07:57

bien vu !
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
mazel
pilier
avatar

Nombre de messages : 1421
Age : 66
Localisation : Carrières sous Poissy
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: collectif : Chroniques du racisme ordinaire.   Lun 25 Mar 2013, 09:41

j'ai été horrifiée par le texte de Proudhon.
Pour Victor Hugo, très juste, c'est totalement abusif. Quand il écrit "Devant dieu, toutes les âmes sont blanches"... pour moi, ça veut dire "pure", rien à voir avec un propos raciste.
Revenir en haut Aller en bas
http://mazel-annie.blogspot.com/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: collectif : Chroniques du racisme ordinaire.   Lun 25 Mar 2013, 10:31


je ne connaissais pas Proudhon sous ce jour, et pour être franc, je crains de l'avoir confondu avec Fourier. Faudra que je révise siffle

Ceci étant, on peut, en jouant l'avocat du diable, penser qu'un fantasme antisémite, en soi condamnable puisqu'hostile à autrui, mériterait plus d'indulgence que des propos semblables ou même adoucis, tenus par des auteurs pendant l'occupation, à un moment où le contexte était mortifère.

Ils jouaient donc objectivement la carte du génocide, pour des raisons à élucider, mais qui ne les dédouanent pas d'une responsabilité historique.

Comme le disait Forest,

Citation :
L'écrivain est responsable de ce qu'il écrit, il doit répondre de ses livres
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
mazel
pilier
avatar

Nombre de messages : 1421
Age : 66
Localisation : Carrières sous Poissy
Date d'inscription : 19/01/2007

MessageSujet: Re: collectif : Chroniques du racisme ordinaire.   Lun 25 Mar 2013, 13:20

Cet antisémitisme radical, qui selon certains auteurs trouverait une part de son origine dans un contentieux idéologique et personnel avec Karl Marx qui lui reprochait dans Misère de la philosophie son ignorance en matière d'économie, a influencé des penseurs d'extrême-droite comme Charles Maurras, Édouard Drumont et les collaborationnistes.
Revenir en haut Aller en bas
http://mazel-annie.blogspot.com/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: collectif : Chroniques du racisme ordinaire.   Lun 25 Mar 2013, 18:54

Merci Mazel, je me souviens en effet de ce titre philosophie de la misère, misère de la philosophie

Sur les sondages, l'opinion et sa fabrication, Telerama marque un point

il ne faut pas dire «
Citation :
74 % des Français pensent que… »
MAIS
Citation :
« 74 % des sondés pensent que… »

Voilà comment on crée l’opinion au lieu de la sonder. Et comment on rend performatives les insanités proférées par l’extrême droite. Admirez la qualité du raisonnement : les Français qui sont racistes sont racistes puisqu’ils nous disent qu’ils sont racistes. CQFD

un bon argument :

Citation :
« Bonsoir Pascal Perrineau, vous êtes le directeur du Cevipof et donc le commanditaire de cette étude. C’est vraiment représentatif de la France, ce qu’on vient d'entendre ? »

« Tout à fait », répond Pascal Perrineau.

Quelle surprise ! Comme si le « commanditaire » allait dire : « Non, mon sondage, c’est de la merde, il n’est pas représentatif. Les résultats sont biaisés par d’infâmes méthodes de propagandiste. »

J'aime bien cette mise au point qui démonte un mécanisme d'intoxication de l'opinion.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Kafkasurlerivage
pilier
avatar

Nombre de messages : 321
Age : 48
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 08/09/2012

MessageSujet: Re: collectif : Chroniques du racisme ordinaire.   Mar 26 Mar 2013, 07:42

De toutes les façons, les sondages sont des outils de propagande, payés par les lobbys. Si vous voulez en connaitre plus sur l'histoire du racisme lisez ce fabuleux livre :


Gérard Noiriel. Immigration, antisémitisme et racisme en France (XIXe-XXe siècle)
http://www.telerama.fr/livres/gerard-noiriel-immigration-antisemitisme-et-racisme-en-france-xixe-xxe-siecle,16342.php
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: collectif : Chroniques du racisme ordinaire.   Mar 26 Mar 2013, 10:27



700 p chez Fayard.

Historien, directeur d'études à l'EHESS, Gérard Noiriel est membre du conseil scientifique de la Cité nationale de l'histoire de l'immigration. Il est aussi président du Comité de vigilance face aux usages publics de l'histoire (CVUH). Il a publié de nombreux livres parmi lesquels Les Ouvriers dans la société française (Seuil, 1986), Le Creuset français. Histoire de l'immigration XIXe-XXe siècle (Seuil, 1988), Les Origines républicaines de Vichy (Hachette, 1999), Les Fils maudits de la République (Fayard, 2005).

merci KLSR Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: collectif : Chroniques du racisme ordinaire.   Dim 23 Juin 2013, 06:51

Débat Asensi / fassin
 
 
Citation :
En quoi la présence du mot «race» dans notre propre droit et notre Constitution pose-t-elle un problème?
François Asensi Il n'y a pas de races dans l'espèce humaine. La seule race qui existe est l'humanité; les Homo sapiens, des êtres qui pensent, réfléchissent, construisent, agissent volontairement, ce qui les différencie des autres races animales. Les généticiens sont d'accord: les humains ont en commun 99,9% de leurs gènes.
 
Refuser de faire que la race reste une catégorie juridique, c'est respecter la Déclaration de 1789: «Les hommes naissent libres et égaux en droits.» L'introduction du mot «race» par le législateur partait de la volonté de condamner le racisme. Mais en conservant ce mot dans une soixantaine de nos textes législatifs dont neuf codes, nous admettons implicitement que les races existent.

De votre côté, Eric Fassin, vous êtes opposé à cette suppression. Pourquoi?

Eric Fassin La Constitution exige un traitement «sans distinction de race». Elle n'affirme donc pas l'existence des races; loin de légitimer cette notion, elle interdit la discrimination raciale. Supprimer le mot? Le Front de Gauche fait fausse route sur ce point, comme le PS. Depuis la Nouvelle Droite et la montée du Front national dans les années 1980, le racisme parle non plus de races, mais de cultures. Claude Guéant n'invoque pas la biologie; il se contente de proclamer l'inégale valeur des civilisations

lire la totalité de l'échange

Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: collectif : Chroniques du racisme ordinaire.   Dim 23 Juin 2013, 07:33

ce ne sont pas des mots qui résoudront le problème. D'autant plus que le "politiquement correct" est venu en rajouter une couche !
Si l'on parle des différences se rapportant à la culture, au refus de s'intégrer, à la violence ambiante, aux profiteur de la France-terre d'accueil, à une religion qui s'oppose aux règles laïques de la république, on est taxés de "racisme" ! Et pourtant, c'est la réalité actuellement. Je me refuse personnellement à faire du misérabilisme, pour moi, il n'y a que des peuples différents par leur culture, et surtout leur religion qui ont un mode de vie et de pensée qui les tient à des années-lumière les uns des autres.
Je me souviens d'une discussion ancienne, quelqu'un m'avait dit que "Léopold Sanghor était de race noire, donc inférieur aux blancs", j'ai piqué une colère noire (!), j'ai dit à ce crétin qu'il n'arrivait même pas à la cheville de cet homme magnifique, de ce plusss qu'humain ! que lui, le blaireau ! était "un mal blanc !" (pustule pleine de pu provoquée par une piqûre, une infection quoi !) et que le noir-léopold-sanghor avait une valeur reconnue dans le monde entier ! je n'ai, de ce jour, plus utilisé le mot race. Qui n'avait pourtant pas, à l'époque, la connotation "raciste" qu'il a maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: collectif : Chroniques du racisme ordinaire.   Dim 23 Juin 2013, 08:44

"la sensibilité qui gémit presque exclusivement pour les ennemis de la liberté m'est suspecte;" Robespierre
Revenir en haut Aller en bas
mahiwan
pilier
avatar

Nombre de messages : 1135
Age : 70
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 01/03/2011

MessageSujet: Re: collectif : Chroniques du racisme ordinaire.   Dim 23 Juin 2013, 13:06

Si les " législateurs " , dans leur grande sagesse , pouvaient s'abstenir de vouloir tout légiférer et classifier , le paysage moral, intellectuel et linguistique s'en trouverait mieux !!
Revenir en haut Aller en bas
Sapho
pilier
avatar

Nombre de messages : 3529
Age : 71
Localisation : Brabant Wallon
Date d'inscription : 03/08/2012

MessageSujet: Re: collectif : Chroniques du racisme ordinaire.   Dim 23 Juin 2013, 15:03

Ah là, tout-à-fait d'accord avec toi MAHIWAN
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: collectif : Chroniques du racisme ordinaire.   Dim 23 Juin 2013, 15:23

moi aussi !!!
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: collectif : Chroniques du racisme ordinaire.   Dim 23 Juin 2013, 15:53

Ce débat asensi/fassin montre que la réalité est complexe, c'est pourquoi il faut en prendre conscience.

Les mots ont une importance capitale :

Victor Klemperer observe la mise en place de la LTI, la «langue du Troisième Reich», sa montée en puissance, et son durcissement désespéré à partir de 1943, lorsque la bataille de Stalingrad fait de l'armée d'un Reich qui devait durer mille ans l'armée la plus misérable.

La LTI, écrit Klemperer, est une langue dont la «pauvreté» est la «qualité foncière» (p. 43). Les mots y sont martelés. A la date du 28 juillet 1933, il note : «La répétition constante semble être un effet de style capital dans leur langue» (p. 5. Tout en elle «devait être harangue, sommation, galvanisation» (p. 47).



voyez ce lien
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: collectif : Chroniques du racisme ordinaire.   

Revenir en haut Aller en bas
 
collectif : Chroniques du racisme ordinaire.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» "Najat Vallaud Belkacem s'appelle en réalité Claudine Dupont" Du racisme ordinaire qui prend racine jusque chez les politiques.
» Le CISS, Collectif Interassociatif Sur la Santé.
» parlons du racisme
» Festival Etudiant Contre Le Racisme
» Composante psy (?) du racisme et antisémitisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Sciences humaines et documents-
Sauter vers: