Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Li Kunwu : "les pieds bandés"(Chine)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
soussou
pilier


Nombre de messages : 14224
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Li kun Wu   Ven 19 Avr 2013, 14:29

Sur la pointe des pieds




Le dessinateur chinois Li Kun Wu retrace la vie de son ancienne nourrice dans un récit graphique, "Les pieds bandés".




Tout va très vite. Chunxiu n’a pas vraiment le temps de se débattre : une amie de sa mère égorge un canard pour que le sang détende ses petits pieds, avant de les lui plonger dans l’eau glacée. Vite, très vite, les orteils sont brisés et roulés en boule, parfaitement serrés et enveloppés dans un bandage. La petite fille hurle. Désormais, elle va devoir rester immobile pendant trois jours. Quand elle désobéit et tente de marcher, elle se retrouve à plat ventre sur le plancher. Énervée, elle retire son bandage et découvre, effrayée, ses nouveaux pieds repliés sur eux-mêmes, atrophiés. Plus question de « revenir en arrière ».




Les pieds bandés © 2013 Li Kun Wu / Dargaud – Lombard sa
En grandissant, Chunxiu réalise que, grâce à ses petits pieds, ses « lotus d’or », les hommes ne cessent de la convoiter. Son entourage est serein, elle aura un beau mariage ! Mais l’avènement de la République de Chine, en 1912, bouleverse les plans : le bandage des pieds, comme celui des seins, est désormais interdit. Chunxiu se réfugie dans son village natal avec un ami fou amoureux d’elle, Magen. Un jour, seule dans leur petite maison de campagne, elle se fait violer par plusieurs hommes, et apprend par la suite qu’elle ne pourra jamais avoir d’enfant. D’un commun accord, le couple se sépare…

Chunxiu continue sa vie de paysanne, seule, avant de devenir nourrice dans la province du Yunnan. En 1959, elle garde Li Kunwu et sa sœur, dont le père, le Secrétaire Li, est un jeune cadre révolutionnaire. Le petit garçon est curieux ; pour la première fois, sa « nanie » confie son histoire. Des années plus tard, Li Kunwu apprend dans une lettre le décès de son ancienne nourrice, incinérée dans une fosse commune, et se promet d’écrire un jour un livre sur son histoire. Devenu à son tour membre du parti communiste, il attendra plusieurs années et une trentaine de bandes dessinées pour concevoir Les pieds bandés.

Dans les bulles en noir et blanc proches de l’univers du manga, la vie de Chunxiu raconte en filigrane la Chine des femmes. Les pieds ont longtemps fait souffrir les filles de l’empire, par simple coquetterie. La taille du « lotus d’or » atteignait son idéal à 7,5cm ! Cette coutume a reculé avec la chute de la dynastie Qing, au début du XXe siècle, mais s’est poursuivie dans certaines provinces, comme celle du Yunnan. Cette « mode » était aussi une façon d’entraver les femmes : forcées de rester cloitrées dans leur maison, elles s’assuraient un avenir décent tout en appartenant corps et âme à leur mari. L’objet de tous les désirs n’était paradoxalement jamais dévoilé, « encore moins dans l’intimité ! », explique Li Kunwu. « J’ai écrit Les pieds bandés par respect et sentiment pour ma nourrice, mais aussi pour transmettre une tradition qui s’oublie ».

Marie-Sarah Bouleau
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Li Kunwu : "les pieds bandés"(Chine)   Sam 20 Avr 2013, 06:32

Pascal Ory fait l'éloge de "une vie chinoise" (3 tomes parus chez Kana)

Citation :
Une lecture indispensable à qui veut savoir d'où vient la Chine d'aujourd'hui et où, en fait, elle en est exactement.
(Pascal Ory - Lire, juillet 2009 )

Ce sera dur à trouver en bibliothèque...
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
la fin du livre
neophyte
avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 27/04/2013

MessageSujet: Li Kunwu : "les pieds bandés"(Chine)   Sam 27 Avr 2013, 11:32

J'ai découvert depuis peu le chinois Li Kunwu, auteur de BD, il a écrit et dessiné "Une vie chinoise" qui retrace en trois tomes l'évolution de la société chinoise depuis la prise de pouvoir de Mao jusqu'à aujourd’hui.

Le mois dernier, il a sorti une nouvelle BD intitulée "les pieds bandés" dans laquelle il revient sur la pratique du bandage des pieds des jeunes filles. Personnellement, j'ai vraiment adoré ce livre et je le recommande à tous.

J'ai fais une petite chronique de cette bd sur mon blog pour ceux qui sont intéressés : http://lafindulivre.fr/les-pieds-bandes-la-chine-de-li-kunwu/
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Li Kunwu : "les pieds bandés"(Chine)   Sam 27 Avr 2013, 12:58

oui, j'ai entendu parler de cette BD, et surtout de la vie chinoise, BD en 3 tomes



Cette autobiographie nous fait partager la destinée folle des Chinois enfantés par Mao Zedong dans les années 50, et parvenus aujourd'hui, de révolutions en contre-révolutions, aux rênes de la Chine moderne.

C'est un voyage passionnant dans le temps, mêlant nostalgie et prise de conscience, respectant fidèlement les faits et les repères historiques via une approche quasiment clinique du sujet. À l'aide d'un graphisme déroutant, emprunté à la BD de propagande, on comprend enfin comment le politique s'inscrit dans le quotidien des 1,3 milliard de Chinois.


Merci de ta précision, lafindulivre Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Li Kunwu : "les pieds bandés"(Chine)   Sam 27 Avr 2013, 13:24



j'aurai l'occasion de le lire dans ma mediathèque : les pieds bandés est en commande Smile

sinon trois autres ouvrages

Le Temps du parti -- scénario P.Otié ; dessin Li Kun wu ; adaptation graphique Anne Bidault
par Otié , P.

le temps du père,

le temps de l'argent.

Dans Shinzhen Guy delisle fait allusion à des Chinois adeptes de laligne claire : wang Chi Yun avec "habitations dans la ville", Hu Buo Zhong, avec "si j'étais chef de district" et le mâitre moine hai den.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
la fin du livre
neophyte
avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 27/04/2013

MessageSujet: Re: Li Kunwu : "les pieds bandés"(Chine)    Sam 27 Avr 2013, 13:28

Je ne connaissais pas cette BD de Delisle, j'ai bien envie de la lire. C'est bien ?
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Li Kunwu : "les pieds bandés"(Chine)   Sam 27 Avr 2013, 13:57

A mon avis, préfère pyongyang sur la corée du nord, Shenzhen est bien, mais on sent qu'il s'y est ennuyé, d'où ses digressions Smile

ceci dit Guy delisle est un incontournable.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
la fin du livre
neophyte
avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 27/04/2013

MessageSujet: Re: Li Kunwu : "les pieds bandés"(Chine)   Sam 27 Avr 2013, 14:08

Bien d'accord avec toi sur Delisle, j'ai adoré Pyongyang et chroniques de Jerusalem
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Li Kunwu : "les pieds bandés"(Chine)   Mer 01 Mai 2013, 05:50



J'ai commencé une vie chinoise, du moins le 1er tome, trois au total, et c'est un album de grande qualité.

Pierre Haski (celui de rue 89) souligne dans la préface les grands traits de l'histoire chinoise, avec d'incroyables et scandaleux désastres, mais des redressements spectaculaires.

On pense à Yu Hua et à ses récits palpitants et émouvants : brothers, ou Le village des Ding.

Les dessins de manga sont accessibles à tous, montrant le foisonnement de la population et des mouvements de foule. Il est aussi artistique, avec pour références des paysages traditionnels dans l'art chinois, et percutant : deux images suffisent pour montrer le déboisement radical pendant "le grand bond en avant" !

Les mensonges d'Etat y prennent une proportion gigantesque, et les affamés de la ville en sont victimes comme les affamés dela campagne. On voit aussi à quel point se font abuser les militants honnêtes de la première heure, impuissants à freiner l'avalanche des catastrophes.

Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Li Kunwu : "les pieds bandés"(Chine)   Ven 03 Mai 2013, 16:49


Le récit tire particulièrement sa force du témoignage de l’enfant qui parle de sa famille liée au destin du peuple chinois à l’ère Mao.

S’il mentionne certaines calamités comme le massacre des oiseaux, il s’attarde plus longtemps sur d’autres, comme l’extermination des rats, à laquelle comme tout écolier de son âge, il devait prendre part de manière active.

Les incitations à la délation sont particulièrement insoutenables, et il insiste sur les « débordements  »  de l’action des gardes rouges.

Le premier tome d' une vie chinoise se termine sur la mort du grand Timonier, accueillie dans l’incrédulité et l’affliction générales.

Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Li Kunwu : "les pieds bandés"(Chine)   Sam 30 Nov 2013, 06:21




Le nouvel album de Li Kunwu raconte la construction, il y a un siècle, d’une ligne de chemin de fer. Prétexte à un voyage entre la Chine traditionnelle et un pays devenu ultramoderne.

La Voie ferrée au-dessus des nuages de Li Kunwu Editions Kana, 216 pp.,

l'article de Libé
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Li Kunwu : "les pieds bandés"(Chine)   Sam 30 Nov 2013, 06:43

j'avais lu le village des Ding quand tu l'avais proposé. Je me souviens que c'était très dur.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Li Kunwu : "les pieds bandés"(Chine)   Sam 30 Nov 2013, 06:49

Ysandre a écrit:
j'avais lu le village des Ding quand tu l'avais proposé. Je me souviens que c'était très dur.

aucun rapport, réveille-toi en douceur :fleur: 

mais c'est vrai que les réalités chinoises sidèrent les plus blasés flower 
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Li Kunwu : "les pieds bandés"(Chine)   Sam 30 Nov 2013, 06:59

oui, et moi qui ne suis pas blasée, le contact avec cette réalité là a été brutale !
Revenir en haut Aller en bas
Sapho
pilier
avatar

Nombre de messages : 3529
Age : 71
Localisation : Brabant Wallon
Date d'inscription : 03/08/2012

MessageSujet: Re: Li Kunwu : "les pieds bandés"(Chine)   Sam 30 Nov 2013, 16:21


ENTRETIEN AVEC LI KUNWU



Dans les familles aisées de la Chine impériale, la coutume voulait que l’on casse les pieds des fillettes pour les comprimer dans des bandelettes. Leurs petits pieds devenaient objet d’adulation et assuraient un mariage profitable. Née au début du vingtième siècle, Chunxiu a été une des dernières Chinoises à subir cette torture sur l’autel de l’esthétisme. À la fin de sa vie, elle fut embauchée en tant que nounou à Kunmin dans la famille Li dont l’un des enfants -Li Kunwu- est devenu dessinateur.


Chunxiu était apparue dans Une Vie Chinoise, récit autobiographique en trois volumes que Li Kunwu a réalisé en compagnie du scénariste français Philippe Ôtié (éd. Kana). Avec Les Pieds bandés, il raconte seul une autre vie broyée par les régimes successifs du pays.
Quand cette tradition des pieds bandés a-t-elle été appliquée ?
Cela a duré plus de mille ans. On a commencé à bander les pieds des petites filles pendant la dynastie Tang (an 618 à 907, NDLR). La tradition a été abolie avec la révolution Xinhai de 1911, mais dans les régions reculées comme le Yunan ou est née Chunxiu, elle s’est perpétrée encore plus longtemps. C’est une coutume parmi d’autres. En cinq milles ans d’histoire, la Chine en a connu énormément, mais elles sont rarement évoquées à l’école. Les Chinois connaissent mal certains aspects de leur histoire aujourd’hui

Quelle était votre relation avec Chunxiu ?
Quand elle est arrivée dans notre famille, j’étais encore très petit, je ne comprenais pas tout. On l’appelait Grand-mère, mais on ne l’acceptait pas vraiment. Ma sœur et moi étions assez durs avec elle. Ensuite j’ai réalisé qu’elle était d’une grande bonté et qu’elle s’occupait bien de nous. D’ailleurs dans Une Vie chinoise, j’ai raconté comment je volais un petit peu de viande à l’école pour lui donner discrètement, car elle n’avait quasiment rien à manger.
Comment vous a-t-elle parlé de ses pieds bandés ?
À travers mes yeux d’enfants, je trouvais ces petits pieds très bizarres. Tous les jours elle devait laver et faire sécher ses grandes bandes de tissu qui sentaient très mauvais. Petit à petit j’ai mieux compris les raisons de ces pieds bandés. D’abord elle ne voulait rien me dire. Elle s’est confiée un peu plus pendant la Révolution culturelle quand elle a dû quitter la famille. Elle gardait cette souffrance pour elle. Cette histoire m’a beaucoup marqué. Mais j’ai vraiment pu la reconstituer en réalisant cette bande dessinée et en consultant des personnes âgées.
Pourquoi évoquez vous Chunxiu enfant, puis beaucoup plus âgée ?
J’ai dû effectuer ce bond dans le temps car je ne sais rien de Chunxiu dans la force de l’âge. Petite fille, elle ne comprenait pas pourquoi on devait lui bander les pieds. C’était la condition pour s’élever dans l’échelle sociale. Plus tard, beaucoup d’hommes sont venus la courtiser. Elle a entrevu ce que ces pieds bandés pouvaient apporter. Mais après la Révolution, ils sont devenus symboles d’infamie. Elle a estimé qu’elle n’avait plus d’avenir. Le plus tragique est que sa souffrance physique a été sublimée par une souffrance psychologique.
Comment avez-vous commencé dans la bande dessinée en Chine ?
À mes débuts, la bande dessinée était avant tout représentée par les traditionnels lianhuanhua en petit format. On y traitait des thèmes variés avec des contraintes très strictes, une seule image par page. J’ai dessiné plus d’une trentaine de ces volumes pour des éditeurs différents, sur des formats différents. Je pouvais dessiner du récit historique, de la propagande, des récits éducatifs pour les enfants, des conseils d’hygiène… J’ai également publié des reportages dessinés sur les paysages du Yunan et ses ethnies minoritaires.
Aujourd’hui, avec la télévision et Internet, le lianhuanhua est obsolète. Les éditeurs importent beaucoup de matériel japonais et même européen. Les lecteurs n’ont pas toujours conscience de la provenance de ces bandes dessinées. Pour la création chinoise, la technique de dessin est libre, il y a de bons dessinateurs, mais les scénarios ne sont pas assez forts, le public ne peut pas s’attacher à la majorité des histoires produites en Chine.
Comment avez-vous rencontré la bande dessinée européenne ?
En venant pour la première fois à Angoulême, j’ai été très impressionné par la profusion éditoriale. J’ai compris combien le manga a été influencé par la bande dessinée européenne. Ça a été un moment très important j’ai mieux compris cet univers, j’ai compris les différentes influences. Il est dommage que les jeunes auteurs chinois ne prennent pas le temps d’aller à Angoulême. Par exemple beaucoup connaissent Tintin, mais peu réalisent la portée internationale qu’il a pu avoir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Li Kunwu : "les pieds bandés"(Chine)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Li Kunwu : "les pieds bandés"(Chine)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» pieds bandés
» Un ovni triangulaire en Chine et une spirale
» Chakrahs des mains et des pieds
» OVNI en Chine à Chengdu et Xian, observé par des milliers de résidents
» Paysage de Chine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: IMAGES :: Bandes dessinées-
Sauter vers: