Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Baz Luhrmann, “Gatsby le Magnifique”.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Baz Luhrmann, “Gatsby le Magnifique”.   Lun 20 Mai 2013, 05:55



l'enthousiasme semble mesuré pour cette nouvelle version de Gatsby

. Il faut mieux faire comprendre qui est Gatsby, mieux le situer dans son parcours personnel plein d’énigmes, mieux le situer dans la société américaine, et même mieux le situer dans l’espace. Ce qui est loin d’être une idée stupide : en s’achetant une propriété juste en face de celle de la femme qu’il aime, Daisy, mais de l’autre côté de la baie qui les sépare, Gatsby met en scène la distance qui hante son existence.

Et Baz Lurhmann tire de beaux effets de cette géographie sentimentale, utilisant les possibilités du cinéma numérique pour balayer la baie avec une caméra toute-puissante, jusqu’à la balise à la lanterne verte qui brille devant la maison de Daisy, lumière hypnotique, centre du monde de Gatsby. Sur la place de ce faux riche chez les vrais, le film se veut précis, trouvant là matière à exprimer assez justement la souffrance du personnage, qui ne vit que pour l’amour vrai qui a changé sa vie et se voit sans cesse ramené au mensonge de sa réussite de parvenu malhonnête.


Tout l'article de télérama

Le film de 1974 avec Robert Redford mettait en scène l'histoire d'amour contrainte entre Gatsby et Daisy Buchanan sans comprendre que celle-ci constituait un piège et le détournait du propos principal de Francis Scott Fitzgerald : la corruption du rêve américain. Un excès d'empathie pour Gatsby et l'on passe à côté de la toile d'araignée tissée par l'écrivain.

Baz Luhrmann répète à l'envi que le krach économique de 2008 fut l'élément déclencheur de son adaptation du roman. Plus qu'un éternel retour de l'histoire, le réalisateur australien montre comment les années 1920 furent le point de départ d'une course vers l'abîme :

"Elles sont marquées par une série d'attentats anarchistes aux Etats-Unis, y compris à Wall Street. Puis la Bourse s'envole, les robes se rallongent, les cheveux aussi, les immeubles deviennent toujours plus grands, les avions volent toujours plus vite, jusqu'au désastre. Fitzgerald anticipe la crise de 1929 dans Gatsby."


l'article du Monde

je ne sais pas encore si j' irai le voir
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Marie kiss la joue
Animation
avatar

Nombre de messages : 2576
Age : 30
Localisation : Rennes/Paris
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Baz Luhrmann, “Gatsby le Magnifique”.   Jeu 23 Mai 2013, 11:21

Eh bien j'ai beaucoup aimé, Di Caprio est convaincant, le tout est bien filmé et on y croit jusqu'au bout. J'ai, au départ, été un peu gênée par tout le faste déployé, le côté très "bling bling" même si je sais qu'il est très important dans le livre. En plus, la BO avec Jay-Z et une reprise de Beyoncé m'a fait peur Laughing mais la chanson "Young and beautiful" de Lana del Rey rattrape tout.

_________________
Que voulez-vous que je vous dise de moi ? Je ne sais rien de moi ! Je ne sais même pas la date de ma mort.
(Borges)
Revenir en haut Aller en bas
 
Baz Luhrmann, “Gatsby le Magnifique”.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gatsby
» étudier le film "Moulin Rouge" de Baz Luhrmann
» quelle pièce de théâtre en 4ème ... ? qui a déjà fait Roméo et Juliette ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: SPECTACLES :: Ecrans: cinéma et télévision-
Sauter vers: