Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Hélène Grémillon

Aller en bas 
AuteurMessage
darabesque
pilier
avatar

Nombre de messages : 2846
Age : 76
Localisation : picardie
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Hélène Grémillon   Jeu 30 Mai 2013, 09:42

Le confident

D’Hélène Grémillon

Biographie :

Hélène Grémillon est la compagne de Julien Clerc depuis 2004. Originaire du Poitou, Hélène Grémillon est née le 8 février 1977.

Le Confident
A obtenu cinq prix littéraires et a été traduit en 18 langues.


4 ème de couverture

Camille vient de perdre sa mère. Parmi les lettres de condoléances, elle découvre un étrange courrier, non signé. Elle croit d’abord à une erreur mais les lettres continuent d’arriver, tissant le roman de deux amours impossibles, de quatre destins brisés. Peu à peu, Camille comprend qu’elle n’est pas étrangère au terrible secret que cette correspondance renferme.
Dans ce premier roman sur fond de Seconde Guerre mondiale, Hélène Grémillon mêle de main de maitre récit historique et suspense psychologique.

Extrait

… « Un jour, j'ai reçu une lettre, une longue lettre pas signée. C'était un événement, car dans ma vie je n'ai jamais reçu beaucoup de courrier. Ma boîte aux lettres se bornant à m'annoncer que la-mer-est-chaude ou que la-neige-est-bonne, je ne l'ouvrais pas souvent. Une fois par semaine, deux fois les semaines sombres, où j'attendais d'elles, comme du téléphone, comme de mes trajets dans le métro, comme de fermer les yeux jusqu'à dix puis de les rouvrir, qu'elles bouleversent ma vie.
Et puis ma mère est morte. Alors là, j'ai été comblée, pour bouleverser une vie, la mort d'une mère, on peut difficilement mieux faire.

… « Je n'avais jamais lu de lettres de condoléances. A la mort de mon père, ma mère m'avait épargné cette funèbre lecture. Elle m'avait seulement montré la convocation à la remise de médaille. Je me souviens encore de cette foutue cérémonie, j'avais treize ans depuis trois jours : un grand type me serre la main, il me sourit mais c'est un rictus que je reçois à la place, il a la gueule de travers et quand il parle, c'est pire.
- Il est infiniment déplorable que la mort ait été l'issue d'un tel acte de bravoure. Votre père, mademoiselle, était un homme courageux. … »

Mon avis

J'ai lu aussi ce chouette roman, et franchement l'écriture est fluide, l'originalité est de passer d'un personnage à l'autre et effectivement dans les dernières phrases, il m'a fallu moi aussi comme l’a signalé un autre lecteur, un délai pour comprendre. Je crois y être arrivée (sourire)
Mais franchement bravo à cette écrivaine de talent.
Revenir en haut Aller en bas
http://pagesperso-orange.fr/Marie-Chevalier/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Hélène Grémillon   Jeu 30 Mai 2013, 09:47




folio 320 p.

Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
darabesque
pilier
avatar

Nombre de messages : 2846
Age : 76
Localisation : picardie
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: Hélène Grémillon   Jeu 30 Mai 2013, 09:48

merci Rotko, je croyais avoir mis cette photo mais non ! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://pagesperso-orange.fr/Marie-Chevalier/
Sapho
pilier
avatar

Nombre de messages : 3529
Age : 72
Localisation : Brabant Wallon
Date d'inscription : 03/08/2012

MessageSujet: Re: Hélène Grémillon   Mer 17 Juil 2013, 13:02

Les secrets de famille sont souvent les plus douloureux à vivre; justement car ils restent secrets. C'est un livre fort qui s'enfonce dans les racines humaines; qui fait ressortir les peurs et les douleurs. Mais il y a au fond de cette écriture , des touches d'espoir, de bonheur.

L'écriture est simple mais efficace, pas de mots en trop, ni trop peu de suggestions, claire et harmonieuse avec un petit goût de thriller

C'est un très bon premier livre pour cette jeune auteure qui, je pense à l'avenir ,pourra sortir avec plus d'aisance des sentiers battus.cheers lire! cheers
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Hélène Grémillon   Jeu 19 Sep 2013, 05:17


Les événements se déroulent en Argentine, à Buenos Aires. Nous sommes en août 1987.

Au commencement fut un coup de foudre: celui du psychanalyste Vittorio Puig pour Lisandra, jeune femme "étrangement belle", danseuse de tango exceptionnelle. Quelques années plus tard, alors que leur couple bat de l'aile, c'est le coup de grâce: Lisandra défenestrée du cinquième étage, son corps sans vie sur le trottoir, des traces de dispute dans l'appartement. Le mari fait figure de coupable idéal.
Mais Eva Maria, l'une de ses patientes, croit mordicus en son innocence et va mener l'enquête.


selon L'Express.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 115
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Hélène Grémillon   Jeu 19 Sep 2013, 05:54

ton lien "selon l'express" ne fonctionne pas, TE !
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Hélène Grémillon   Jeu 19 Sep 2013, 06:25

Ysandre a écrit:
ton lien "selon l'express" ne fonctionne pas, TE !
pas de lien juste une mention de source, j'ai repéré l'essentiel Smile 
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 115
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Hélène Grémillon   Jeu 19 Sep 2013, 06:29

ok !Wink 
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Hélène Grémillon   Sam 23 Nov 2013, 06:26

La Garçonnière, par Hélène Grémillon, Flammarion, 354 p

je l'ai cheers 

Quel est le personnage principal de «la Garçonnière»? La belle Lisandra, qui a été retrouvée morte sous ses fenêtres? Vittorio, son mari, un psy jeté en prison par la police, convaincue qu'il est l'auteur de ce crime (forcément) passionnel? Eva Maria, l'une de ses patientes qui, de son côté, recherche le coupable parce qu'elle est persuadée de l'innocence de son psy? Ou Estéban, le fils de cette dernière, qui n'a rien à voir avec l'affaire mais aimerait que sa mère, trop prise par son enquête parallèle, lui prête plus d'attention et lui donne un peu d'amour?

Mais le vrai sujet de ce roman, c'est la blessure d'enfance.


A partir d'un vrai drame, qui s'est déroulé en Argentine, en 1987, Hélène Grémillon a tissé son roman, avec un sens du suspense psychologique dont elle a le secret. A 36 ans, elle apparaît depuis une petite dizaine d'années aux côtés de Julien Clerc, ce coeur volcan qu'elle a épousé l'an dernier et à qui elle dédie son deuxième roman (ainsi qu'à leur fils Léonard), comme elle lui dédia le premier.


in bibliobs
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Hélène Grémillon   Mer 04 Déc 2013, 15:14

La Garçonnière, par Hélène Grémillon, Flammarion, 354 p
 
Bien construite, l’ouverture de la garçonnière !
 
Plusieurs formes de récit se succèdent :  1 un récit en italique, souvenir d’une rencontre entre un homme et une femme, puis 2 un récit au présent, sur un drame, sans doute un témoignage livré à qui ? En 3, l’ interrogatoire d’un homme soupçonné d’avoir poussé  sa femme au suicide ou par la fenêtre, les deux en même temps peut-être, en 4 une femme qui écrit à son bureau, dérangée par son fiston qui a faim etc.
 
A chaque fois, on ignore le rôle social ou la parenté du protagoniste avec la personne dont il parle, ce qui produit un effet d’attente - puis une révélation : ah bon ? C’était un psy? Et celle-là, une patiente ?
 
On a donc droit ensuite 5 à l’écoute des dialogues enregistrés dans le cadre d’une enquête non officielle.
 
On pensera que c’est compliqué ; mais non, tout s’emboîte, et on découvre l’histoire au cours de son déroulement.
 
Le lecteur donc une part active, ce qui n’est pas un défaut, à mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
darabesque
pilier
avatar

Nombre de messages : 2846
Age : 76
Localisation : picardie
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: Hélène Grémillon   Mer 04 Déc 2013, 16:43

j'ai noté bye 
Revenir en haut Aller en bas
http://pagesperso-orange.fr/Marie-Chevalier/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Hélène Grémillon   Mer 04 Déc 2013, 16:56

oui, mais je ne garantis pas la suite :

écouter l'enregistrement intégral des conversations entre le psy et les patientes risque d'amener du bavardage, ou s'il faut les insérer dans l'intrigue, avoir recours à des ficelles expliquant de possibles motivations pour une mauvaise action;

Dans mon billet ci-dessus, je me suis arrêté au bon moment, je crois, sans le vouloir, je crains que la suite ne soit pas à la hauteur, et j'en reste là.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Christine13
pilier
avatar

Nombre de messages : 96
Date d'inscription : 28/12/2012

MessageSujet: La garconnere   Jeu 19 Déc 2013, 13:03

J'ai beaucoup aimé, un deuxième roman n'est jamais facile à écrire, Hélène Grémillon a réussi!
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Hélène Grémillon   Jeu 19 Déc 2013, 16:17

Christine13 a écrit:
J'ai beaucoup aimé, un deuxième roman n'est jamais facile à écrire, Hélène Grémillon a réussi!
 
j'aurais donc eu tort de m'arrêter là... ?
 
dans l'ecoute de la première conversation avec le psychiâtre, je n'ai relevé que peu d'éléments interessants, d'où mes craintes pour la suite. J'ai cru comprendre que chaque personne aurait des mobiles pour tuer la femme du psy, et j'ai trouvé le jeu un peu facile.
 
prix des blogueurs, la garçonnière classée 5e.
 


Cliquez !
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Sapho
pilier
avatar

Nombre de messages : 3529
Age : 72
Localisation : Brabant Wallon
Date d'inscription : 03/08/2012

MessageSujet: Re: Hélène Grémillon   Jeu 19 Déc 2013, 17:45

Tiens ! dans ton listing ROTKO, j'ai retenu VERONIQUE OVALDE dont j'ai lu le poétique livre : ET MON COEUR TRANSPARENT  I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Hélène Grémillon   Jeu 19 Déc 2013, 17:49

oui, Veronique Ovalde a un fil sur GDS* et le mérite bien.
 
Christine devrait être sensible à Laura Kasischke qui sait mener ses intrigues....
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Christine13
pilier
avatar

Nombre de messages : 96
Date d'inscription : 28/12/2012

MessageSujet: Re: Hélène Grémillon   Jeu 19 Déc 2013, 19:54

[
 
dans l'ecoute de la première conversation avec le psychiâtre, je n'ai relevé que peu d'éléments interessants, d'où mes craintes pour la suite. J'ai cru comprendre que chaque personne aurait des mobiles pour tuer la femme du psy, et j'ai trouvé le jeu un peu facile.
 

[[/quote]

Oui moi aussi j'ai cru que ce serait ça... mais pas du tout!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hélène Grémillon   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hélène Grémillon
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DAJOU (François) Soldat de l'Empire - Médaille de Ste-Hélène
» Sainte Hélène
» Le médaillé de Sainte-Hélène
» MORIZOT (Pierre) Médaillé de Ste-Hélène - Montargis (LOIRET)
» Hélène Segara aurait elle un don ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: FICTION :: Auteurs français et d'expression française-
Sauter vers: