Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Jean Renoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Jean Renoir   Lun 01 Juil 2013, 06:42



l'Etang maudit

Un excellent film qui pour moi a été une découverte. Sur une trame de roman noir ( un prétendu malfaiteur échappe à la corde en se réfugiant dans des marais, peu accessibles et dangereux), Renoir fait vivre toute une communauté, avec ses rites, ses amours, ses individus louches, et ses "braves types".

Le scenario est bien serré, les personnages bien campés, notamment les femmes, et le marais occupe une place capitale, dans l'imaginaire des habitants comme dans la trame du film.

On vit vraiment ce marécage, avec ses caïmans, ses mocassins (des serpents particulièrement rapides et venimeux). La tourbière ! S'y retrouver est quasi impossible. Renoir filme le chien avec brio, et le "réfugié" a des aspects humains qui nous touchent.

A remarquer aussi l'attachement americain à la loi du talion. Pas de pitié pour les vrais criminels.on voit leur chatiment d'un oeil sec !

Pour en savoir plus, voir le cine-club de Caen
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Jean Renoir   Lun 01 Juil 2013, 06:46

 
Les rapports entre les humains sont essentiels, amours, amitiés, parents-enfants, ainsi que les hostilités viscérales Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Jean Renoir   Ven 12 Juil 2013, 05:00

Le caporal épinglé 1961

D'après le roman de Jacques Perret. Avec : Jean-Pierre Cassel (Le caporal), Claude Brasseur (Pater), Claude Rich (Ballochet), Jean Carmet (Emile),

Un film très agréable à regarder bien film, avec des acteurs connus qui étaient très jeunes alors : cassel, Rich, bedos.

On y trouve des actualité de la guerre de 1940 mais l'ensemble du film se tourne vers la comédie : petits travers humains, tentatives d'évasion qui échouent, amitiés.

Le réalisme fait place à un ton léger, on prend de bonne humeur les infortunes des situations, dans un contexte de solidarité qui évoque des pages de comique collégien.

Les images sont soignées : un camp de prisonniers désert au petit matin, une lumière qui irradie les visages, et fait voir les sous-bois.

Pour un peu, cette période d'emprisonnement serait pour certains de bons souvenirs : ceux qui n'avaient rien ont trouvé une ferme où travailler avec la patronne allemande, et vivre en groupe a donné de bons moments.

Commentaires et photos du ciné-club
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Jean Renoir   Ven 12 Juil 2013, 05:06

Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Jean Renoir   Ven 12 Juil 2013, 06:15

je me désole souvent de voir à quel point les programmes tv sont minables ! alors que nous avons une filmographie si riche !!!
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Jean Renoir   Mer 23 Oct 2013, 10:54

Enfin j'ai pu voir le film le fleuve de jean Renoir, grâce au prêt de la bibliothèque départementale !

Le charme de l'Inde, avec la voix lyrique de la narratrice en off, apparaît sans doute plus beau que dans la réalité. Tout baigne dans la félicité, la maison et le jardin appartiennent à un paradis originel ; on voit les fêtes traditionnelles, l'entente idéale entre les européens et les protagonistes locaux.

Sans doute y a-t-il un serpent dans le jardin, et on n'ose penser que le bel étranger - mais mutilé par la guerre, pourrait jouer ce rôle. Les jeunes filles sont pleines d'attentions et d'affections, ce qui entraîne une rivalité amoureuse.


On pourrait dire que parfois certains personnages surjouent, mais la façon de filmer les enfants et le jardin, de montrer les visages féminins emporte l'adhésion du spectateur.

article et images du film.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Jean Renoir   Lun 17 Fév 2014, 06:28

Ode a écrit:
ARTE "la grande illusion" de Jean Renoir

Dans un camp de prisonniers durant la Première Guerre mondiale , des hommes de toutes origines sociales sont amenés à se côtoyer

film avec Erich Von Stroheim, chef-d'oeuvre de Renoir

Au cours de la Première Guerre mondiale, l'avion du capitaine de Boïeldieu et du lieutenant Maréchal est abattu par celui de l'officier allemand von Rauffenstein. Internés dans un camp de prisonniers, les aviateurs français sympathisent avec quelques compagnons d'infortune qui échafaudent un plan d'évasion. Mais ils sont transférés dans une prison-forteresse commandée par von Rauffenstein. Un profond respect s'établit entre de Boïeldieu et von Rauffenstein, tous deux d'origine aristocratique

Jean RENOIR, avec Jean GABIN / Le lieutenant Maréchal, Pierre FRESNAY / le capitaine de Boeldieu
Erich VON STROHEIM / le commandant von Rauffenstein, Marcel DALIO / Rosenthal, Dita PARLO / Elsa la paysanne
Julien CARETTE / L'acteur

tous excellents, avec un film qui parle des rapports entre les hommes : ce sont les Etats qui mettent les hommes aux prises, beaucoup plus évidents sont les rapports de classe, et de bien peu d'intérêt,les origines géographiques, ou les appartenances religieuses.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
ode
pilier
avatar

Nombre de messages : 2175
Age : 58
Localisation : Florennes
Date d'inscription : 06/06/2010

MessageSujet: Re: Jean Renoir   Lun 17 Fév 2014, 12:42

je ne vais pas faire un résumé du film, mais plutôt donner mon ressenti.
Je comprends que c'est un chef-d'oeuvre, car dans ce film on montre que une fois prisonniers, les hommes sont égaux, plus de grade , ni de classe
que tu sois juif, français, riche, pauvre, officier..sociale..

On montre aussi que l'ennemi a des sentiments comme Van Rauffesntein qui se prend d'amitié pour Boeldieu..mais il a du tirer dessus, je pense qu'il ne voulait pas le blesser mortellement .
Dans ce film , on démontre très bien le rapport des hommes, entre eux, allemand , Français.
Même une sentinelle allemande était sympa avec les prisonniers..

un mot qui n'a rien à voir avec le film qu'il était beau Gabin quand il était jeune  siffle Embarassed 
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Jean Renoir   Lun 17 Fév 2014, 15:22

parfait Ode ! Renoir serait content de te lire, et Gabin aussi !

à ceci près que Gabin vieilli a perdu son talent pour des mimiques automatiques qui tenaient plus de la grimace que de l'expression  tongue

Citation :
les frontières sont une invention humaine
dit le personnage de Gabin, et le film est un hymne au pacifisme : que de points communs entre ces deux aristocrates, témoins distingués mais condamnés d'une catégorie en voie d'extinction : fréquentations, manières, humour, langage, loisirs, attitudes, et signes révélateurs dans la dernière scène, les gants blancs !

une morale aussi, celle du devoir, les portraits sont fouillés.

Avec le gros de la troupe,
Citation :
un mur, tout les sépare

fraternité entre le troufion allemand et Gabin déprimé dans sa cellule, complicité entre le prisonnier français et Arthur, même régime alimentaire minimum, sauf les colis de Rosenthal.

Avec dernier, étiqueté juif à deux reprises, outre le stéreotype du riche marchand de tissus, on passe à la générosité réelle en lieu et place de l'avarice, abusivement prêtée.

Comme la vache, Rosenthal vient du Bade-Wurtemberg, ce qui ne nuit en rien aux rapports entre l'animal et celui qui s'en occupe ou entre camarades de fuite !

Parler ainsi en 1937 des liens fonciers entre Francais et Allemands, s'inscrire en faux contre un antisémitisme inculqué par l'Action française et le régime nazi, n'est pas anodin !

les acteurs sont au-dessus de tous les éloges dans leurs incarnations des types sociaux.

je suppose que Renoir adoptait un point de vue communiste de lutte des classes entre le populaire et l'aristocrate, pris sur le vif, ie sur le terrain.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jean Renoir   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean Renoir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prix Jean Renoir des Lycéens 2013-2014.
» BOURSES DE CE WEEK END DES 19 et 20 MARS 2011
» La géographie culturelle selon Dominique Crozat et Jean-Paul Volle (Montpellier III)
» Pastiche de fables de Jean de La Fontaine.
» L`Apocalypse de Jean est un texte difficile a décoder!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: SPECTACLES :: Ecrans: cinéma et télévision-
Sauter vers: