Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dennis Nona

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
soussou
pilier


Nombre de messages : 14224
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Dennis Nona   Sam 03 Aoû 2013, 10:41



Dennis Nona, artiste aborigène originaire des îles du Détroit de Torres au nord de l’Australie, est reconnu comme l’un des acteurs les plus originaux et novateurs de la scène artistique australienne contemporaine.

Dennis Nona est né sur l’île de Badu en 1973, il apprend dans son enfance l’art traditionnel de la sculpture sur bois. Tout en suivant un cursus universitaire en arts plastiques, il obtient, en 2007, le premier prix du très prestigieux Telstra National Aboriginal and Torres Strait Islander Art Award avec un gigantesque crocodile en bronze et nacre, ce qui lui vaut d’être le plus jeune artiste récompensé et le premier insulaire à obtenir cette distinction. En étant à nouveau primé en 2008, en 2010 et en 2011, il devient alors le seul artiste australien à avoir remporté quatre fois cette récompense.

Dennis Nona est un pionnier de la technique de linogravure très détaillée spécifique aux îles du Détroit de Torres. Il évoque, sous une forme visuelle très vivante, les légendes et les mythes ancestraux de son île et, plus largement, de sa région natale, qui se transmettaient jusque-là par les récits oraux et par des danses.

Les motifs complexes et l’imagerie figurative créés par des graveurs comme Dennis Nona ont permis une renaissance de la culture locale.



Cette gravure se réfère à une importante cérémonie accomplie par le Sorcier de la pluie lorsque les puits sont taris. Le bas de l’image montre un énorme nuage-champignon qui monte à l’horizon (begai). On voit aussi le bâtiment du Parlement de l’île de Badu (kwod), où les sorciers et les chefs décident ensemble de quand la pluie doit venir. Ils décident d’appeler le Sorcier de la pluie qui procède au rituel, au sommet du kwod. En haut de l’image, les grenouilles représentent les nuages. Elles chantent en même temps que le Sorcier, jusqu’à ce que la pluie tombe. On voit les gouttes tomber depuis la troisième grenouille jusqu’à la plus grande, à la base. Cette grenouille montre que la pluie est enfin arrivée.

La pluie est un élément essentiel dans le Détroit de Torres en cela qu’elle est indispensable à la bonne croissance des légumes sauvages de l’île qui sont une source importante de nourriture tout au long de l’année.

Ils jouent à présent un rôle central dans le renouveau culturel et les anciens y font référence pour relater les histoires d’autrefois.

Cette culture traditionnelle glorifiait le combat. C’était une culture de chasseurs de têtes, de cannibales et de guerriers s’attaquant aux habitations situées à la cime des arbres. Dans cette société, lorsqu’ils étaient tués, les hommes, les femmes, les sorciers et les sorcières étaient précipités dans la mer pour devenir ces îles et ces affleurements rocheux que l’on retrouve aujourd’hui à travers tout le Détroit de Torres.

Après avoir réalisé une oeuvre imposante pour l’Université de Science et Technologie du Roi Abdullah d’Arabie Saoudite, Dennis Nona travaille actuellement à l’élaboration d’un projet de sculpture monumentale, en bronze et nacre, de six mètres de haut sur huit mètres cinquante de long, envisagé pour le parvis du Musée des Confluences à Lyon. Son talent et ses innovations constantes débouchent sur des oeuvres dont la beauté n’a d’égale que la complexité.

Les oeuvres de l'artiste aborigène Dennis Nona sont présentes dans les plus grands musées australiens tels le Museum of Contemporary Art (Sydney) ou encore la National Gallery of Australia, ainsi que dans d’importantes collections publiques internationales dont le Victoria & Albert Museum (Londres), le Musée National d'Ecosse, le Machida Graphic Arts Museum Tokyo), le Centre Culturel Tjibaou (Nouméa), le Musée d’Art & d’Histoire de Rochefort ou encore le Musée des Confluences à Lyon.

Revenir en haut Aller en bas
 
Dennis Nona
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Après Steve JOBS, Dennis RITCHIE, l'autre génie en informatique également mort en octobre 2011
» Hommage à Dennis HOPPER
» Charlie Hebdo: Mgr Nona, archevêque de Mossoul, avait prévenu !
» http://www.paperblog.fr/
» Les langages de Pao

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: IMAGES :: Arts (peinture, sculpture, architecture...)-
Sauter vers: