Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Alain Guiraudie, l'inconnu du lac.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Alain Guiraudie, l'inconnu du lac.   Dim 25 Aoû 2013, 05:14

l'inconnu du lac d'Alain Guiraudie
 
Avec Pierre Deladonchamps, Christophe Paou, Patrick Dassumçao, Jérôme Chappatte, Mathieu Vervisch,

L'été. Un lieu de drague pour hommes, caché au bord d'un lac. Franck tombe amoureux de Michel. Un homme beau, puissant et mortellement dangereux. Franck le sait, mais il veut vivre cette passion.

 
Heureusement qu'il y a  un volet criminel, et que le cinéaste ait du talent, parce que le volet homosexuel n'était pas pour moi, avec ses inquiétudes et préoccupations, ses pratiques, etc. J'ai trouvé la première partie longue, en particulier l'arrivée régulière de Franck sur le lieu des plaisirs convoités, mais aussi les habitués. Sans parler des  ébats sexuels explicites, abondants.
 
La palette de la faune est large : depuis l'homo déclaré jusqu'à l'occasionnel implicite et qui n'assume pas, le voyeur masturbateur, l'agressif paranoiaque, le guetteur avide, tous les faux désoeuvrés qui attendent le comparse et le partenaire.
 
Le réalisateur rend les scènes troubles par les regards furtifs, les paroles alibis, parfois comiques, les scènes entrevues, les gestes esquissés, les silences, les attitudes ambiguës. Tout est bien joué, et met mal à l'aise, on a envie d'aller ailleurs et surtout pas dans le bois des rôdeurs.
 
le vent continuel, ou du moins fortement présent s'allie à l'ombre pour donner une atmosphère dramatique, et l'eau du lac, agréable au premier abord, tourne vite au préoccupant, puisque dans l'attente du complice, voire au glauque quand vient le soir. Peu de musique, des sons, des bruits.
 
Les nuances existent, insensiblement progressives, pour devenir inquiétantes à mesure que l'ombre descend, sur le paysage comme dans les personnages.
 
L'inquiétant prend alors le pas sur le malaise.
 
Quelle impression en tirer ?  
 
un film soigné et bien réalisé, mais quelle bande de "tarés" ! le mot est fort, mais chacun a ses "petites" perversions qui lui compliquent la vie.
 
Faut-il être homo pour comprendre les désirs et l'attachement de Franck à Michel ? peut-être ; la fin est ouverte, on l'accepte ou non (non, c'est mon cas).
 
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Alain Guiraudie, l'inconnu du lac.   Dim 25 Aoû 2013, 05:22

allez, une petite note d'humour,

Citation :
"Ce soir je veux de l'amour cochon / Qu'on se traite de tous les noms / Qu'on fasse ça dans tout' la maison / Qu'on invente des positions / On utilisera des ceintures / Et puis aussi de la confiture [...] Je t'ai acheté un caméscope et une tenue de salope"
Pierre palmade, sans qu'il vise les homos ou les hétéros, tous dans le même bateau.

Citation :
"On va jouer au sexe, interdit au moins de 30 ans / Faire tout sans complexe / Du cul à la place des sentiments".
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Alain Guiraudie, l'inconnu du lac.   Dim 25 Aoû 2013, 07:41

ton Excellence, il serait intéressant d'avoir également les avis, d'une femme, et d'homosexuels des deux sexes.


les hommes sont généralement mal à l'aise devant ce genre de film.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Alain Guiraudie, l'inconnu du lac.   Dim 25 Aoû 2013, 07:51

Entendons-nous bien : il ne s'agit pas des homosexuels en tant que tels ; mais d'un groupe précis qui fréquente un lieu donné à des fins de rencontres "libertines".

les autres avis seront bien entendu utiles et ils sont souhaités. :fleur: 
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Alain Guiraudie, l'inconnu du lac.   Dim 25 Aoû 2013, 08:04

je n'ai pas vu le film mais j'avais bien compris puisque que j'ai dit :"devant ce genre...."
Revenir en haut Aller en bas
Sapho
pilier
avatar

Nombre de messages : 3529
Age : 71
Localisation : Brabant Wallon
Date d'inscription : 03/08/2012

MessageSujet: Re: Alain Guiraudie, l'inconnu du lac.   Lun 26 Aoû 2013, 13:13

TEXTE DE QUENTIN MEVEL

La mise en scène de Guiraudie procède d’abord par petites touches répétitives : récurrence des situations, des plans (arrivée de la voiture, traversée du sentier, arrivée sur la plage, regards échangés, etc.), mais cette simplicité apparente déploie une ampleur insoupçonnée. La nature n’est d’abord là que pour offrir un cadre idyllique à ces rencontres éphémère, mais progressivement, elle va se faire le miroir des passions, le piège qui isole et enferme chacun dans sa solitude. Et le film inexorablement avance vers les heures inquiétantes et troubles où le soleil lentement décline avant de laisser sa place à l’obscurité puis aux ténèbres.

Dans la puissance de l’évocation du monde naturel et la façon dont il y inscrit les hommes, Guiraudie se rapproche ici de la grande forme du classicisme hollywoodien et l’on pense, en voyant L’inconnu du lac, à John Ford ou même au Murnau de L’aurore.

Dans l’abstraction théâtrale des lieux qui fait tendre le film vers le fantastique (décor unique, absence totale de hors champ : existe-t-il même un monde hors des lieux qui nous sont montrés ? Où vont les voitures lorsqu’elles quittent le parking ?) et dans la précision du découpage (tout en ellipses, tout en suggestion, malgré la dimension explicite des scènes de sexe)  on pense plutôt à la série B des années quarante, à des cinéastes comme Tourneur, Fritz Lang ou Ulmer…

Le film est avant tout évident et très simple, et avance dans son plus simple appareil.

C’est dire que L’inconnu du lac est un grand film, le plus beau vu à Cannes, l’un des plus bouleversants vus depuis longtemps dans le cinéma français.


IL EST DIFFICILE DE DONNER SON AVIS TANT QUE L'ON N'A PAS VU LE FILM
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Alain Guiraudie, l'inconnu du lac.   Lun 26 Aoû 2013, 13:29

vrai,Sapho !
untel crie au chef d'œuvre, l'autre sera plus modéré. C'est curieux, mais je sens que ce film va déclencher des polémiques, pas parce que c'est un film qui parle d'homosexuels, mais par la façon dont il a été monté, je peux me tromper !Cool 
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Alain Guiraudie, l'inconnu du lac.   Lun 26 Aoû 2013, 13:58

le texte de Mevel est bon et correspond bien au film. je serais plus prudent sur les références cinematographiques accumulées, mais elles donnent dela valeur au film.

Apparemment la polemique tarde un peu, mais avec les pélerins de la manif,on peut s'y attendre. Encore que là, on parle moins de mariage (pas du tout en fait) mais de brèves rencontres "à la journée".

Il est vrai aussi que certains souhaiteraient prolonger les ébats, voire les sentiments nés de ces rencontres.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alain Guiraudie, l'inconnu du lac.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alain Guiraudie, l'inconnu du lac.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bienheureux Frédéric Ozanam et Bienheureux Alain de la Roche
» Le nouveau livre d'Alain Viala
» "Les dieux" par Alain (Émile Chartier) (1868-1951)
» 2008 : Alain Juppé promet qu'il ne sera jamais ministre tant qu'il sera maire de Bordeaux
» Alain Soral . Les 7 thèmes d' une société

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: SPECTACLES :: Ecrans: cinéma et télévision-
Sauter vers: