Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 DAN SHI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sapho
pilier
avatar

Nombre de messages : 3529
Age : 71
Localisation : Brabant Wallon
Date d'inscription : 03/08/2012

MessageSujet: DAN SHI   Ven 06 Sep 2013, 12:06


L'histoire

Le livre, qui tient plus du document historique que du roman, nous raconte l'histoire de Yu Chunhe depuis son enfance dans la région de Dongping jusqu'à ses péripéties au moment de la chute de l'Empire. Victime d'une intrigue amoureuse ayant mal tournée, le jeune garçon quitte son village très jeune, craignant pour sa peau. C'est à Pékin qu'il tombera dans les griffes de trafiquants d'enfants, qui le vendront au castrateur Bi le Cinquième. Une fois les organes génitaux coupés (dans une opération de "purification du corps"), Yu Chunhe fut emmené à la Cité Interdite où il restera enfermé près de vingt ans (à l'exception de la période de débâcle due à la Guerre des Boxers), au service du dignitaire Diba puis de l'impératrice Xiaoding.

Un témoignage de la vie dans la Cité Interdite

En nous racontant la vie de Yu Chunhe au sein de la ville impériale, Dan Shi fait renaître à nos yeux toute une époque : celle d'une cour dirigée d'une main de fer par l'impératrice douairière Cixi (1835 - 1908), fourmilière humaine réglée par des rituels immuables. L'impératrice douairière, ayant fait taire son neveu l'empereur Guangxi suite à une tentative ratée de réforme, s'est en effet arrangée pour maintenir le plus strict respect de la tradition. Au milieu de tout cela, les eunuques serviteurs du palais coiffent, nourrissent, escortent et même habillent les princes, qui ont droit de vie ou de mort sur eux.

Cependant, ces mêmes eunuques constituent eux-mêmes une puissance parallèle. Ainsi, Yu Chunhe nous parle souvent de Li Lianying, chef du palais de l'impératrice Cixi, surnommé le vice-empereur au sein de la Cité Interdite. Celui-ci fait et défait ses pairs, crée des normes en lieu et place de l'Empereur, et reçoit d'énormes pots de vin de quiconque souhaite l'avoir en bonne grâce. Selon Yu Chunhe, il finira par mieux s'enrichir que sa propre maîtresse. La situation est la même dans les grades inférieurs : depuis la dynastie Ming, les grands eunuques ne cessent de s'enrichir, ruinant les deux dynasties en usant de l'intrigue et de la corruption, au détriment des fonctionnaires lettrés qui ont vu leur pouvoir fondre comme neige au soleil face aux castrats.

Toutefois, si des eunuques partis de rien finissent par acquérir d'impressionnantes richesses - Li Lianying, vivant dans la misère, s'est châtré lui-même dans sa jeunesse en espérant rentrer au palais - la grande majorité restent en bas de l'échelle, souvent handicapés dès leur entrée dans la Cité. Ainsi les deux grands castrateurs, Bi le Cinquième et Liu la Fine Lame, percevaient la totalité des traitements des enfants issus des trafics et passés entre leurs mains. La situation est arrivée à son terme avec la suppression de ce poste en 1900, sans remplacement.

Une période-clef dans l'histoire de la Chine

Outre un témoignage sur la vie dans les palais, les Mémoires d'un Eunuque dans la Cité Interdite nous décrivent de l'intérieur la partie de l'histoire de la Chine qui aboutira à la chute de la dynastie Qing. Nous voyons ainsi une haute société sclérosée depuis l'échec provoqué de la Réforme des Cent Jours menée par Guangxi (ayant pour but de transformer la Chine en monarchie constitutionnelle, à l'image du Japon Meiji) et la corruption omniprésente, à la tête d'un pays en perte de vitesse face à l'occident et au Japon.

L'épisode le plus parlant est ici celui de la fuite de la famille impériale vers Xian, au sud-ouest. Le glorieux cortège impérial se transforme bien vite en un pitoyable troupeau d'affamés, créant une situation proprement insupportable pour la noblesse habituée au luxe des palais. La raison de cette fuite vient de la Guerre des Boxers (1899 - 1901), du surnom du société secrète voulant chasser les influences étrangères du Pays du Milieu, et soutenue par l'impératrice douairière. Après des mises à sac d'ambassades et des assassinats de Chinois chrétien, la réaction occidentale ne se fait pas attendre. Pékin est vite envahie par les troupes des grandes puissances coloniales de l'époque, et la famille impériale apeurée part en exil.

A lire Dan Shi, cet événement marque l'un des points finaux de l'Empire Chinois. Au retour de la famille impériale à Pékin, les journalistes étrangers sont là pour "photographier (...) les derniers spécimens d'un empire déclinant, qu'ils allaient ensuite exhiber dans leurs salons de Paris ou de Londres." L'impératrice et l'empereur meurent à quelques jours d'intervalle, en 1908, dans une période marquée par une ambiance de déclin. Les luttes entre anciennes concubines pour bénéficier des faveurs du tout jeune empereur Pu Yi laissent vides les caisses de l'Etat. Dignitaires et eunuques quittent le palais, les uns emportant leurs bien, les autres pillant tout ce qui leur tombe sous la main. En 1911 la révolution éclate, chaque province tombant l'une après l'autre. Le 12 février 1912, Pu Yi abdique. Tout le système impérial tombe, et la majorité des eunuques finissent dans des monastères, témoins d'une époque révolue.

Conclusion

L'ouvrage de Dan Shi se révèle vite passionnant pour qui s'intéresse à la Chine impériale. Le point de vue adopté, celui d'un serviteur, est original et extrêmement pertinent. s'ajoute à cela une excellente introduction sur l'histoire et la vie des eunuques dans le système impérial. Un ouvrage à mettre en parallèle avec un film comme Le Dernier Empereur de Bernado Bertolucci.
Revenir en haut Aller en bas
Sapho
pilier
avatar

Nombre de messages : 3529
Age : 71
Localisation : Brabant Wallon
Date d'inscription : 03/08/2012

MessageSujet: Re: DAN SHI   Mer 11 Sep 2013, 12:45

Revenir en haut Aller en bas
 
DAN SHI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: Petites chroniques littéraires :: Au fil de nos lectures-
Sauter vers: