Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Isabelle Waldberg

Aller en bas 
AuteurMessage
soussou
pilier


Nombre de messages : 14224
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Isabelle Waldberg   Lun 07 Oct 2013, 13:24

D’origine suisse, née à Oberstammheim en 1911, Isabelle Marghareta Maria Farner est davantage connue sous son nom d’artiste, Isabelle Waldberg.


Après avoir suivi des cours dans différentes académies (Colarossi, Ranson), Isabelle Waldberg s’inscrit à l’École des hautes études de la Sorbonne où elle suit des cours de sociologie et d’ethnographie. Entre 1938-1940, elle prépare une thèse sur Nietzsche. Sa réflexion philosophique se nourrit d’interrogations sur le travail des formes, leur mise en espace, le sens symbolique qui se dégage de cette relation. Exilée aux Etats-Unis pendant la guerre, de 1941 à 1946, la jeune sculptrice séjourne à New York avec son époux, le brillant essayiste du surréalisme, Patrick Waldberg. Ensemble, ils fréquentent les surréalistes qui, comme elle, ont fui l’Europe. Elle fait la connaissance de Arp et de Giacometti. Son travail de création doit beaucoup à André Breton et à Max Ernst. Mais surtout à Marcel Duchamp. Certaines de ses œuvres sont exposées pour la première fois, à la galerie de Peggy Guggenheim. Pour l’exposition intitulée Art of this Century. Les "Constructions" de cette époque, réalisées en fil de fer, s’inspirent d’œuvres d’Indiens d’Amérique. À son retour en France en 1946, elle s’installe rue de Larrey (Paris). Dans l’atelier de Marcel Duchamp dont elle exécute différents portraits (1958/1978).

Tout au long de sa vie, Isabelle Walberg réfléchit sur la mise en espace propre à la sculpture et sur les rapports que celle-ci entretient avec l’architecture. Moins tragique que l’œuvre de certaines de ses contemporaines, les sculptures d’Isabelle Waldberg portent, entre plis et replis, les marques d’interrogations sur l’intériorité et sur l’enfermement de l’individu dans cette intériorité.




Parmi les réalisations les plus représentatives de son talent figurent Laocoon (1950), La Ruine (1965), Portrait intérieur (1970), Delescluze descend vers le Château-d’Eau (1973), Le Cyprès dans la cour (1974).


Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Isabelle Waldberg   Lun 07 Oct 2013, 14:31



Glyptothèque, 1967, d’Isabelle Waldberg.

cette sculpture se trouve à Strasbourg.

Une glyptothèque est un musée consacré à la pierre et la sculpture.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
 
Isabelle Waldberg
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Priere pour mon amie Isabelle
» Tristes Afriques d'Isabelle et Jean-François Lagrot
» POUR ISABELLE
» alice [et Isabelle]
» Pour le fils d'Isabelle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: IMAGES :: Arts (peinture, sculpture, architecture...)-
Sauter vers: