Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Danse contemporaine au japon : le Butō

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Feral
pilier
avatar

Nombre de messages : 304
Age : 39
Localisation : Dans l'étang
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Danse contemporaine au japon : le Butō   Lun 14 Oct 2013, 15:05

Le Butô, Butoh ou Ankoku Butoh "Danse des ténèbres", est une danse d'avant-garde inventée par Tatsumi Hijikata dans le Japon underground de 1959. Révolutionnaire, le Butô voulait changer de nombreuses idées esthétiques et conservatrices et bousculer violemment l'establishment. Dans sa forme le butô s'opposait fortement à l'influence occidentale du ballet classique et de la danse moderne rnais aussi aux formes artistiques traditionnelles du Japon comme le Nô ou le Kabuki. Cette danse moderne provoqua un véritable choc, surgissant 14 ans après Hiroshima et Nagasaki, 14 ans après le traumatisme de la défaite de 1945 qui fut vécu comme un cataclysme politique, économique, social et culturel. Cette défaite, la première du Japon dans son histoire, l'a obligé à s'ouvrir en grand au monde occidental mais cela ne se fit pas sans mal, les deux mondes étant trop différents.

Le mouvement de la « danse des ténèbres » préfigurait le soulèvement de la jeunesse japonaise contre les excès de cette influence, surtout américaine, subie pendant plus de 10 ans. Ce soulèvement social révélait un désespoir profond, le peuple japonais se sentait toujours envahi, déraciné, humilié et devait renouer avec ses ancêtres, avec son histoire profonde. Le butô devenait même une protestation contre le modernisme.



Source


La sœur du créateur de cette danse, Tatsumi Hijikata, était handicapée mentale. Ainsi, c'était une manière pour lui de transformer le regard d'amour fraternel qu'il lui portait, le sentiment de l'autre différent, l'expression de la folie, du rejet de l'ordre humain pour atteindre cet ordre naturel qui imprègne véritablement sa danse.

L'auteur japonais Yukio Mishima a favorisé le développement de ce courant en lui offrant une certaine publicité qui l'a dévoilé au grand publique.


Ici, Tatsumi Hijikata danse pratiquement nu et s'est couvert le corps de cocons rares (d'une région bien précise du Japon, pour marquer un symbolisme fort imprégné du bouddhisme et du shintoïsme





Dans sa version actuelle, on pourra trouver des compagnies qui tournent dans le monde entier et qui sont d'une beauté saisissante comme par exemple les représentations de Sankai Juku :

Revenir en haut Aller en bas
 
Danse contemporaine au japon : le Butō
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qui a pris ou va prendre danse ?
» Thèmes danse 2009
» Gelée de lait de coco & Perles du japon au lait de coco
» Danse - musique avec ou sans paroles ?
» La phobie sociale au Japon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: SPECTACLES :: Scènes et tréteaux-
Sauter vers: