Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 AUGUSTEN BURROUGHS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sapho
pilier
avatar

Nombre de messages : 3529
Age : 71
Localisation : Brabant Wallon
Date d'inscription : 03/08/2012

MessageSujet: AUGUSTEN BURROUGHS   Mar 19 Nov 2013, 14:29

BIOGRAPHIE AUGUSTEN BURROUGHS

Né en 1965 aux Etats-Unis dans l’Etat du Massachusetts, Augusten Burroughs grandit dans un univers parfois délétère où violence et alcool font partie de son décor quotidien. Marqué par la dureté de cette atmosphère, il n’hésite pas à en faire la toile de fond de ses romans, en grande partie autobiographiques. Dès leur sortie, tous sont des succès de librairie. ‘Courir avec des ciseaux’, publié en 2002, est une satire sociale déjantée et humoristique qui est restée dans le tableau des meilleures ventes de livres aux Etats-Unis durant plus de deux ans. Adaptée au cinéma, elle fait la fierté de son auteur et la joie de ses lecteurs. En 2003, Augusten Burroughs sort ‘Déboire’, un témoignage drôle et touchant autour du combat qu’il livre contre l’alcoolisme. Puis il publie ‘Sellevision’, un roman ensuite adapté au cinéma. ‘Pensée magique’, roman autobiographique fait de plusieurs nouvelles, paraît en 2008 et est applaudi par la critique. L’auteur à succès est un habitué des voyages. Très régulièrement, il visite l’ensemble du territoire américain afin de participer à des conférences et rencontrer son public. Il vit à New York et dans le Massachusetts. L’humour d’Augusten Burroughs est plébiscité par l’ensemble des Américains. Il est d’ailleurs considéré comme l’une des quinze personnalités les plus drôles d’Amérique.


Résumé :
Augusten, autodidacte ambitieux et la vingtaine bien tapée, se trouve propulsé comme créatif dans l'univers impitoyable de la publicité à New York. Seulement voilà, toujours hanté par les démons de son passé, le jeune homme voue un amour immodéré à l'alcool sous tous ses dérivés. Une tare qui l'expulse illico de sa boîte de Pandore pour le catapulter dans un centre de désintoxication aussi gay qu'invraisemblable et tout bonnement décalé... Avec son style incomparable, un humour et une détresse touchants, Augusten Burroughs nous surprend une fois encore en nous offrant une nouvelle tranche de sa drôle de vie et une belle leçon de fraternité.


Avec Déboire, Augusten Burroughs poursuit pour notre plus grand plaisir son œuvre autobiographique décalée entamée dans Courir avec des ciseaux ( pas encore lu ). Alors que l’on pouvait reprocher à son premier tome, malgré tout de bonne facture, de manquer de cohérence d’ensemble et de glisser, parfois, dans une suite de saynètes aux personnages un peu caricaturaux, il n’en est rien avec ce deuxième volet.

Déboire est en effet bien mieux maîtrisé avec des personnages formidablement bien campés. Les passages drôles et cocasses, moins nombreux, alternent avec des parties très émouvantes. Et surtout, on sent Augusten progresser au cours du roman pour atteindre une certaine maturité. Ce deuxième volet gagne clairement en profondeur. Cela n’en rend cette autofiction que plus poignante dans sa dernière partie plus dramatique.

On est touché par ce jeune homme qui touche le fond pour pouvoir ensuite mieux rebondir, on est ému par la leçon d’amitié qu’il nous propose face à un individualisme destructeur. Un beau récit de vie, drôle et généreux. Un vrai coup de coeur !

Revenir en haut Aller en bas
 
AUGUSTEN BURROUGHS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: FICTION :: Littérature américaine-
Sauter vers: