Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 camus

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: camus   Mar 27 Mar 2012, 19:30

La peste a frappe la ville d'Oran et c'est apres cinquantaine de pages que les responsables commencent à agir et faire face à la situation! affraid

Camus essaye d'ecrire l'histoire sans que le lecteur puisse sentir son intervention cependant on sent que le docteur Rieux est le porte-parole de Camus par son capacite à agir et à affronter le probleme mais surtout par son cote humaniste. En effet,Camus etait partisan de l'humanisme c'est l'homme qui l'interesse le plus.Je pense que la peste qui frappe la ville sans un cause acceptable symbolise l'absurde de la vie mais selon Camus on ne doit pas rester passif face au mal mais on doit agir c'est pourquoi il critique la facon dont les habitants et les responsables agissent face au mal: ils essayent de le nier et de l'apeller par d'autres noms comme "la fievre" ou meme en disant que la peste ne se trouve pas encore dans les pays occidentaux. Rolling Eyes

Continuons la lecture respect
Revenir en haut Aller en bas
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 76
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: camus   Mar 27 Mar 2012, 21:09

Ginchiyo, tu découvres peu à peu les richesses de ce livre : la parabole qui devient évidente à la fin est magnifique ; mais, tu as raison, la peste est aussi le symbole du mal sur terre et de l'absurde. Bonne continuation !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Brunobiz
habitué(e)
avatar

Nombre de messages : 23
Date d'inscription : 29/03/2012

MessageSujet: L'espoir fait vivre   Jeu 29 Mar 2012, 23:02

"Que sera demain ?" Un aujourd'hui, en beaucoup mieux... Je lis pour l'espérer I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: camus   Mer 04 Avr 2012, 00:03

nicyrle a écrit:
Ginchiyo, tu découvres peu à peu les richesses de ce livre : la parabole qui devient évidente à la fin est magnifique

c'est quoi la parabole qui va avoir lieu à la fin ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 76
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: camus   Mer 04 Avr 2012, 07:54

Ginchiyo a écrit:
nicyrle a écrit:
Ginchiyo, tu découvres peu à peu les richesses de ce livre : la parabole qui devient évidente à la fin est magnifique

c'est quoi la parabole qui va avoir lieu à la fin ? scratch
Va jusqu'au bout : tu trouveras toi-même. Ce serait dommage de déflorer ta lecture Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Invité
Invité



MessageSujet: Re: camus   Mer 04 Avr 2012, 16:05

Oui tu as raison. lire
Revenir en haut Aller en bas
alive47
pilier
avatar

Nombre de messages : 59
Age : 28
Localisation : Ain, Massieux
Date d'inscription : 13/12/2011

MessageSujet: Re: camus   Mer 04 Avr 2012, 20:45

Plus je pense à ce livre, plus je me dis qu'il était grandiose quand même. L'air de rien même si dans ma critique je voulais faire percevoir le contraire, je me rend compte que ce bouquin m'a marqué. J'y repense souvent.
Revenir en haut Aller en bas
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 76
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: camus   Jeu 05 Avr 2012, 08:55

alive47 a écrit:
Plus je pense à ce livre, plus je me dis qu'il était grandiose quand même. L'air de rien même si dans ma critique je voulais faire percevoir le contraire, je me rend compte que ce bouquin m'a marqué. J'y repense souvent.
C'est le propre des grands livres de continuer leur chemin en nous longtemps après que nous les avons refermés. Et si on les relit, on trouve à chaque fois de nouveaux trésors. C'est l'effet que produit sur moi toute l'oeuvre de Camus, depuis mon adolescence !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Invité
Invité



MessageSujet: Re: camus   Jeu 05 Avr 2012, 17:17

C'est Rieux qui est le narrateur enfin. C'est lui qui a pu survivre de la peste avec Grand(je pense)
Malgre que le serum a guerit Grand et d'autres personnes mais la peste a tue Tarou quand meme et Rieux a perdu en meme temps son ami et sa femme.Peut etre ca releve de la philosophie de Camus qui est l'absurde,le mal est ici et il frappe les habitants sans raison mais on ne doit pas se resigner,on doit agir. c'est pourquoi il decidait d'ecrire comme un temoin de ce qui s'est passe. Voilà une raison pour ecrire lol!
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: camus   Jeu 05 Avr 2012, 19:24

je crois que les personnages de la peste ont une fin qui correspond à leur vie ou à ce qu'ils pensent. le privilège du romancier est de leur donner la mort ou la survie, selon ce qu'il pense d'eux.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: camus   Jeu 05 Avr 2012, 19:52

Desolee,j'ai pas compris ce que tu veux dire. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: camus   Jeu 05 Avr 2012, 20:23

mais ce qui m'a etonne un peu dans ce livre c'est que l'histoire se deroule dans une ville arabe et pourtant on ne trouve aucun indice qui montre cela tous les personnages sont des europeens et pas un seul personnage arabe. c'est pas etrange? scratch


Dernière édition par Ginchiyo le Ven 06 Avr 2012, 10:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 76
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: camus   Jeu 05 Avr 2012, 22:24

Tu as raison, Ginchiyo, les Arabes sont les grands absents de cette chronique qu’est La peste et certains l’ont reproché à Camus mais je pense qu’ils ont tort. Oran non plus n’est pas vraiment Oran. Ou plutôt elle représente « un lieu neutre », une ville banale où pourtant va se développer un fléau, ce qui paradoxalement contribue à donner une dimension universelle à ce qui s’y passe.
Quant aux Arabes, il n’en est question qu’une fois mais le passage est essentiel, c’est lorsque Rieux reçoit Rambert, le journaliste venu enquêter sur les conditions de vie des Arabes justement. Et Rieux lui dit que leur état n’est pas bon puis il veut savoir si le journaliste pourra « dire la vérité » et exprimer « une condamnation totale ». Dans la suite du roman, on devine bien que parmi les malades il y a des Arabes mais ils ne sont jamais nommés ccomme n'est pas nommé non plus l'Arabe tué par Meursault dans L'étranger.
Il faut penser aussi, je crois, que la métaphore de la peste, dans l’esprit de Camus, concerne au premier chef les peuples d’Europe et au-delà tous les hommes mais il est assez logique qu’il n’y rajoute pas la problématique spécifique de la communauté arabe.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Invité
Invité



MessageSujet: Re: camus   Jeu 05 Avr 2012, 23:10

oui Nicyrle jai compris. merci beaucoup . j'ai lu aussi que Camus etait preoccupe par la dictature nazie qui existait en Europe à ce temps et il a pris la peste comme symbole.

Citation :
Il faut penser aussi, je crois, que la métaphore de la peste, dans l’esprit de Camus, concerne au premier chef les peuples d’Europe et au-delà tous les hommes

oui,je pense aussi que la philosophie de Camus est tres liee à ce qu'on appelle l'humanisme. Pour lui c'est l'homme qui est le centre de l'univers de meme il a dit" ce qui m'interesse c'est d'etre un homme" il etait athee il ne croyait pas alors en Dieu alors tout le mal qui pese sur l'homme c'est absurde selon lui mais ca n'empeche pas que l'homme doit agir contre lui.je m'ai senti egalement en lisant que Camus à trouver un palisir en manipulant ces personnages et de les faire des gens qui ont survecu ou qui sont mort à son gre.Il se place à la place du createur,il me semble.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: camus   Ven 06 Avr 2012, 05:15

En Bref, Tarrou se dit un pestiféré car il a infligé la mort ou y a assisté sans réagir (l'épisode de la fusillade ).

Son père prononçait devant les tribunaux la peine de mort, et selon Danielle Le Brun (la passion dans l'amitié), s'il demande à Rieux son amitié, ce serait la "nostalgie du père", (au demeurant peu apprécié et même haï) quête d'un abri dans la difficulté (schéma freudien).

Le thème de la mort infligée, requise, ou admise est donc bien présent, même si Tarrou a connu une évolution.

La peste parue en 1957 renverrait entre autres à l'écrasement de la révolte de Budapest en 1956.

Ce qui est plus vraisemblable, l'action de Tarrou dans les brigades internationales et son appartenance au parti communiste, en a fait un acteur puis une victime de "la peste".
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: camus   Ven 06 Avr 2012, 10:20

il ya quelquechose que je ne comprend pas puisqu'il la voulu universelle pourquoi il ya choisit le nom de la ville d'Oran exactement? ce que je sais que la peste n'a jamais frappe cette ville pendant ces annees. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 76
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: camus   Ven 06 Avr 2012, 13:01

La phrase de Defoe mise en exergue par Camus lui-même est révélatrice :
Citation :
Il est aussi raisonnable de représenter une espèce d’emprisonnement par une autre que de représenter n’importe quelle chose qui existe par quelque chose qui n’existe pas.
C’est clairement annoncer que l’auteur remplace un fléau qui n’existe pas (la peste à Oran) par un fléau bien réel, « la peste brune », i.e. la France occupée. Camus l’a confirmé dans ses Carnets :
Citation :
La peste, dont j'ai voulu qu'elle se lise sur plusieurs portées, a cependant comme contenu évident la lutte de la Résistance européenne contre le nazisme. La preuve en est que cet ennemi, qui n'est pas nommé, tout le monde l'a reconnu, et dans tous les pays d’Europe … la Peste, dans un sens, est plus qu'une chronique de la Résistance. Mais, assurément, elle n'est pas moins.
La peste est donc à la fois la chronique d’une épidémie et celle de la Résistance en France (au fil des pages, on peut relever toute une série d’expressions qui montrent bien la correspondance intime entre les deux) ; mais puisque Camus nous incite à lire « sur plusieurs portées », c’est aussi celle de notre destinée humaine dans son universalité. « Qu’est-ce que ça veut dire, la peste, demande un malade à Rieux et ce dernier répond : « C’est la vie, et voilà tout. »
Par conséquent le combat de Rieux (qui est aussi celui de Camus) n’aura jamais de fin.

Pourquoi Oran ? Camus a passé sa jeunesse à Alger. C’est entre 39 et 41 qu’il découvre Oran : il trouve cette ville laide, nue, triste, ennuyeuse, il remarque son absence d’arbres, de verdure, le fait qu’elle tourne le dos à la mer et il a le sentiment que chacun est surtout préoccupé de vaquer à ses affaires, voire de « faire des affaires » ! Du coup, ce choix d’une telle ville « ordinaire » « neutre » (mots employés dès les premières lignes) paraît judicieux : elle offre un décor sans consistance, dépouillé à l’extrême qui se prête parfaitement à l’expression d’une histoire chargée de symboles.
D’un autre côté, imaginer une telle épidémie dans un port d’Algérie est plausible, d’ailleurs, pendant les années 40, plusieurs cas sont apparus sur le littoral algérien.

Revenons à l’absence des Arabes ; c’est qu’Oran, en fait, représente un espace colonial type, à dessein totalement dévalorisé pour mieux faire ressortir les thèses humanistes de Rieux-Camus.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Invité
Invité



MessageSujet: Re: camus   Ven 06 Avr 2012, 13:39

si si Nicyrle j'ai bien compri,j'ai lu cette phrase de Defoe et j'ai pas compris au debut ce que l'auteur voulait dire mais apres ca venu et surtout avec tes precieuses explications.Merci Nicyrle merci
Revenir en haut Aller en bas
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 76
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: camus   Ven 06 Avr 2012, 16:14

respect Avec plaisir, Ginchiyo.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Invité
Invité



MessageSujet: Re: camus   Ven 06 Avr 2012, 20:06

Camus en ecrivant ce livre a decide de regarder en face le mal cette oeuvre:

Citation :
aborde avec franchise totale le plus important des probleme humaines;puisque de tout facon il nous faut vivre -et mourir-,il nous faut de toute necessite chercher comment conduire notre vie(...)il nous faut chercher et conquerir tous nos pouvoirs,nousdefier de tous les fleaux ...Ce n'est pas facile,mais Camus n'a jamais detourne son regard de l'essentiel,quels que soieny la mode et le snobismes.Il vaut la peine d'etudier La peste

En un mot j'ai beaucoup aime Camus, c'est genial.
Revenir en haut Aller en bas
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 76
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: camus   Sam 07 Avr 2012, 14:28

Ginchiyo a écrit:

En un mot j'ai beaucoup aime Camus, c'est genial.
D'accord avec toi Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Invité
Invité



MessageSujet: Re: camus   Jeu 12 Avr 2012, 08:24

rotko a écrit:
La peste parue en 1957 renverrait entre autres à l'écrasement de la révolte de Budapest en 1956.
.

La peste parue en 1957?? scratch je pense que le roman est publie en 1947.En 1957 Camus a remporte le prix Nobel. C'est ce que je sais col
Revenir en haut Aller en bas
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 76
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: camus   Jeu 12 Avr 2012, 10:38

C'est une erreur en effet : la genèse de La Peste a été longue (travail amorcé fin 1940 ou début 1941, ce qui marque l'enracinement de la fiction dans une réalité historique vécue et dans l'engagement politique de Camus) et a finalement paru en juin 1947.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Invité
Invité



MessageSujet: Re: camus   Jeu 12 Avr 2012, 14:49

ok Nicyrle, je m'assure seulement de la date. Happy
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: camus   Jeu 12 Avr 2012, 14:54

J'ai repercuté étourdiment les propos de Danielle Le Brun. merci d'avoir rectifié.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: camus   

Revenir en haut Aller en bas
 
camus
Revenir en haut 
Page 8 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Albert Camus au Phanthéon ?
» hommage à camus, la foi métaphysique
» Camus Et L'Absudus !
» Aimée Antoinette Camus
» L'Etranger de Camus relève-t-il de l'absurde ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: FICTION :: Auteurs français et d'expression française-
Sauter vers: