Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Michel BUSSI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 74
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Michel BUSSI   Dim 15 Déc 2013, 18:41

J'ouvre le fil de cet auteur qui, me semble-t-il, devrait plaire à plusieurs Grains ! Pour ma part, je viens de lire Un avion sans elle.

D'abord une petite présentation de l'auteur:

Michel Bussi est né en 1965, en Normandie, où il situe l’action de plusieurs de ses romans. Il est professeur de géographie à l’université de Rouen et auteur de romans policiers.
Il publie en 2006 son premier roman, Code Lupin, présenté comme le Da Vinci Code normand ! Suivent Omaha crimes qui obtient plusieurs prix, Mourir sur Seine en 2008 et, en 2009, Sang famille qui s'adresse aux adolescents et aux adultes.
En 2010, il participe à un recueil de nouvelles, Les Couleurs de l’instant.
Ensuite, ses romans seront publiés aux Presses de la Cité. Il connaît un grand succès tant du côté de la critique que du côté du public en 2011 avec Nymphéas noirs, roman policier français le plus primé de l’année.
Un avion sans elle est son sixième roman, publié en 2012 et le septième, Ne lâche pas ma main, est sorti en mars 2013.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Michel BUSSI   Dim 15 Déc 2013, 20:09

merci Manic    je note ! je ne le connais pas.
Revenir en haut Aller en bas
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 74
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Michel BUSSI   Dim 15 Déc 2013, 21:41

Ysandre, ton point de vue de lectrice de polars plus avertie que moi m'intéresse d'avance  Happy 

Un avion sans elle, publié aux Presses de la Cité en 2012 a reçu plusieurs prix littéraires et a été récemment traduit en espagnol.

4e de couverture :

Citation :
Lyse-Rose ou Emilie ?
Quelle est l’identité de l’unique rescapé d’un crash d’avion, un bébé de trois mois ? Deux familles, l’une riche, l’autre pas, se déchirent pour que leur soit reconnue la paternité de celle que les médias ont baptisée Libellule.
Dix-huit ans plus tard, un détective privé prétend avoir découvert le fin mot de l'affaire, avant d'être assassiné, laissant derrière lui un cahier contenant tous les détails de son enquête. Du quartier parisien de la Butte-aux-Cailles jusqu’à Dieppe, du Val-de-Marne aux pentes jurassiennes du mont Terrible, le lecteur est entraîné dans une course haletante jusqu’à ce que les masques tombent.
Hasards et coïncidences ne sont-ils que les ricochets du destin ?
Ou bien quelqu’un, depuis le début, manipule-t-il tous les acteurs de ce drame ?

Mon avis :
Je dirai d’emblée que ce n’est pas un chef-d’œuvre sur le plan littéraire mais qu’il se lit avec un certain plaisir et offre une bonne détente.

La construction habile est pour beaucoup dans l’intérêt qu’on prend à ce roman. Nous sommes en 1998, l’héroïne, Lylie, vient d’avoir dix-huit ans, les tests génétiques qui n’existaient pas encore en 1980, date du crash de l’avion, ont parlé et les deux grands-mères sont informées mais pas nous ! Marc, qui est peut-être le frère de Lylie mais espère le contraire parce qu’il en est amoureux, lit le cahier laissé par le détective privé qui a relaté au jour le jour ou presque ses dix-huit ans d’enquête infructueuse et est sur le point de se suicider quand il découvre enfin la vérité, laquelle nous échappe parce qu’il se fait assassiner ! Nous en sommes donc réduits à lire par-dessus l’épaule de Marc pour tenter de deviner, mais en même temps, il cherche désespérément à retrouver la jeune fille qui a disparu !
Se mêlent donc le passé et le présent, ce qui permet à l’auteur de tenir son lecteur en haleine, de brouiller les pistes, de faire intervenir différentes péripéties rocambolesques et de différer sans cesse les révélations.

Il y a quelques lenteurs que compense l’accélération des cent dernières pages ! Mais c’est habilement mené, il faut le reconnaître.

En revanche, les personnages sont stéréotypés et, par conséquent, sans grande profondeur psychologique : il y a Marc, le gentil petit amoureux, la jeune fille parfaite à tous points de vue, intelligente, belle, affectueuse, musicienne, douée pour tout, la gentille grand-mère pauvre, la méchante grand-mère riche, la caricature de « sœur », névrosée, au physique bizarre (elle a arrêté de grandir et son corps de fillette porte une tête de vieille fille laide), la famille pauvre méritante de gauche, la famille riche méprisante et sans scrupules qui croit qu’on peut tout avec l’argent, etc… je n’exagère pas !
Reste le détective affublé d’un nom grotesque Crédule Grand-Duc ( ?) dont le changement final est certes surprenant mais pas crédible du tout, à mon avis ; il aurait fallu que certains éléments de son caractère préparent cette transformation pour que le lecteur ensuite puisse se dire : ah, c’était donc ça !

Le style ne vaut pas la peine qu’on en parle, l’auteur a manifestement choisi le langage courant de tout le monde sans doute pour faire moderne… pourquoi pas ? Il y a des invraisemblances, c’est certain, mais, emporté par l’intrigue, on n’en est pas trop choqué finalement.

Pour finir, je crois que Michel Bussi a des facilités, de l’imagination, et une certaine astuce. J’ai l’impression qu’il pourrait faire beaucoup mieux et que ce sera peut-être le cas, il est encore jeune !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Michel BUSSI   Lun 16 Déc 2013, 07:09

son premier, c'était nympheas noirs en 2010, en 2013 Ne lâche pas ma main -- Michel Bussi

2013 Presses de la Cité 374 p.

Martial Bellion est en vacances avec sa femme et leur petite fille de 6 ans à La Réunion. Soudain, après une dispute, l'épouse disparaît de l'hôtel et reste introuvable. De témoin, Martial devient le suspect numéro 1. Il décide de prendre la fuite avec leur fille pour sauver celles qu'il aime plus que tout et ressusciter les fantômes de sa première vie.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 74
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Michel BUSSI   Lun 16 Déc 2013, 09:38

Nous ne devons pas avoir les mêmes sources  Wink D'après mes infos, Nymphéas noirs a été publié en janvier 2011 et c'est en effet son premier roman aux Presses de la Cité, collection "Terres de France" mais Michel Bussi en a écrit d'autres auparavant, publiés aux éditions PTC.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Michel BUSSI   Lun 16 Déc 2013, 09:45

ma source, c'est le répertoire de ma mediathèque, avec ses aleas  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Michel BUSSI   Lun 24 Fév 2014, 07:35

Un avion sans elle, par Michel Bussi, Pocket, 576 p.,

Ne lâche pas ma main, Presses de la Cité, 384 p.

Le succès de Michel Bussi, c'est celui de la France des petits prix littéraires, Il en totalise une vingtaine, qu'on lui a décernés au Havre, au Mans, à Lens, Caen, Trévières, Cognac, Villeneuve-lez-Avignon, Elven, Montigny-lès-Cormeilles, Liège, Estaimpuis, Vaugneray, Ouessant. Il envoie ses livres lui-même, colle les timbres et les enveloppes ...

Sur les conseils d'un auteur de livres de «terroir» rencontré dans un salon champêtre, il refuse de brader «Nymphéas noirs» à un éditeur local.. Une relation finit par l'introduire aux Presses de la Cité, qui casent son thriller dans leur collection «Terres de France», la «péquenaud parade» de la maison.

«Et puis il y a eu le livre de poche.» En 2012, «Un avion sans elle», son maître livre, reçoit le prix des Maisons de la Presse.

tout l'article
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Michel BUSSI   

Revenir en haut Aller en bas
 
Michel BUSSI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Appel aux Témoins du 5 Novembre 1990 par Michel (responsable de cette rubrique)
» NEUVAINE A SAINT MICHEL ET AUX NEUF CHOEURS DES ANGES
» Michel et Augustin : 100% oeufs de batterie ! & Action !
» Anniversaire Jean Michel
» Archange Michel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Polars-
Sauter vers: