Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ricard et James, à la folie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Ricard et James, à la folie   Jeu 26 Déc 2013, 10:14

 
chez Futuropolis.
 
le titre est ironique, puisque les confidences communes sur la rencontre amoureuse du couple sur le canapé, ne sont pas idylliques quand  chaque partenaire parle individuellement.
 
L'auteur réussit une démystification du "discours de façade", ie des propos bien pensants de la mère, du mari, de l'amie de l'épouse, d'où ressort une résignation, voire une passivité, peu recommandables !
 
 
On penserait facilement, par la simplification du graphisme et l'ironie du langage, à la férocité de Claire Bretecher, à son regard acide sur différents milieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Ricard et James, à la folie   Lun 30 Déc 2013, 15:59



Certain(e)s trouvent les dessins trop schématiques, mais quant à moi j'apprécie discours et répliques, notamment du côté des professionnels.

L'épouse consulte-t'elle pour coups et blessures de la part de son époux ? le docteur lui prescrit des antidouleurs, la psychiâtre des antidépresseurs et des anxiolytiques...

La plainte au commissariat a peu de chances d'aboutir et se termine par un sermon, avec cette réplique  étonnante

Citation :
- Vous êtes accusé de violences à la personne ?

- quelle personne ? c'est ma femme !

L'ironie vise aussi l'épouse, trop contente de revenir au foyer...

je pense à la fin de Offenses in fugitives de Munro : voici la solution préconisée...

Lauren arrachait furieusement les teignes accrochées à son pyjama. Dès qu’elle en eût détaché, elle s’aperçut qu’elles s’accrochaient à ses doigts. Elle essaya de les décoller avec l’autre main et en un clin d’œil elles s’accrochèrent à tous ses doigts. Elle en avait tellement assez de ces teignes qu’elle aurait voulu se frapper les mains en poussant des hurlements, mais elle savait que la seule chose à faire était de prendre son mal en patience.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Ricard et James, à la folie   Ven 21 Fév 2014, 14:18

Au départ, cette Bd etait un script de "théâtre social", visant une représentation en première  partie d'un débat avec des professionnels : le spectateur est face à deux acteurs, sur canapé, et il est juge des justifications de l'un(e) comme de la mauvaise foi de l'autre. La bd a été étudiée, en certains chapitres, par des classes de lycée, sur les stereotypes  de genre, sans manichéisme.

Avec l'auteur nous avons discuté des personnages -de la femme et des idées préconçues à son  image, infantilisée dans le récit par sa mère et son mari, du thème des mauvais traitements, constatés dans tous les milieux, et souvent acceptés socialement par les professionnels de santé, notamment.

L'auteur a parlé aussi de l'élaboration de son album, de la difficulté de faire une fin, qui ne soit ni une happy end, ni une pirouette.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Ricard et James, à la folie   Sam 22 Fév 2014, 06:39

Les violences conjugales se pratiquent dans tous les milieux et seraient, selon les statistiques, plus fréquentes dans les milieux aisés et cultivés que dans les milieux populaires, ce qui paraît surprenant (8% vs 6%).

Sylvain Ricard a écrit des nouvelles dialoguées, il s'est intéressé aux prisons, au KKK, à l'Aube dorée, aux Black Power, à l'euthanasie


La mort dans l'âme de Sylvain Ricard et Isaac Wens

120 p. chez Futuropolis.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Ricard et James, à la folie   Sam 22 Fév 2014, 19:34

Sylvain Ricard est le rédacteur en chef de la revue dessinée, un magazine d'actualités
dont

"l'excellent numéro 3 de La Revue Dessinée sera bientôt dans la boite aux lettres de tous nos abonnés", annonce-t-on le 20 février 2014.



clic !
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ricard et James, à la folie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ricard et James, à la folie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Militaire: Philip James Corso (lieutenant-colonel) (1915-1998)
» Evénement: Le Rotary reçoit à Lille le bouddhiste Matthieu Ricard
» Les chemins spirituels petite anthologie des plus beaux textes tibétains - Matthieu Ricard
» James Tobin
» Mathieu Ricard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: IMAGES :: Bandes dessinées-
Sauter vers: