Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Christophe Ono dit Biot

Aller en bas 
AuteurMessage
Sapho
pilier
avatar

Nombre de messages : 3529
Age : 72
Localisation : Brabant Wallon
Date d'inscription : 03/08/2012

MessageSujet: Christophe Ono dit Biot   Mar 31 Déc 2013, 14:35

Après avoir lu BIRMANE il y a quelques années, je me suis laissée tentée par son nouveau roman :


PLONGER


Résumer le nouveau roman, déjà primé, du journaliste-écrivain Christophe Ono-Dit-Biot, est chose difficile tant ce livre est dense et aborde tous les thèmes que l'on trouvait déjà dans ses quatre précédents ouvrages : une recherche d'absolu, un besoin de vivre au plus près de l'art, une vénération pour la nature sauvage et vierge car elle représente le vrai, le beau, qui résiste encore et un regard sans concession sur le monde contemporain. Et bien sûr, l'amour, entier, unique, celui qui vous sidère, qui vous arrache à la médiocrité du quotidien… Celui qui vous enlève, vous élève mais pourrait vous rendre fou…
Et puis, pour la première fois, la tendresse paternelle de César, le héros, pour Hector (comme le héros de Troie qui n'eut pas recours à des subterfuges divins, pour combattre jusqu'à en mourir), son fils à qui il s'adresse au fil des pages.

Écrit dans une langue poétique, riche et colorée à la manière des peintres impressionnistes, le roman de cet amoureux des mots (il est agrégé de lettres) et au savoir d'humaniste ne laisse de surprendre tant les rebondissements se multiplient : César, journaliste, rencontre Paz (Paix, et ce n'est pas un hasard) au moment où sa vie lui paraît morne. Paz vient des Asturies, région qui mena une grève durement réprimée par Franco, et cet héritage a donné à Paz le goût de l'absolu : avec elle, on ne transige sur rien. Et Paz, photographe devenue célèbre grâce à un article de son futur bien-aimé, abandonnera gloire, fortune, mais aussi amant et fils pour vivre avec intensité sa vie en côtoyant les requins dans cet océan purificateur…
Le « majnun », le filtre d'amour qui amadoue cet « animal parfait » et dont parlent les pêcheurs avec peur et respect, ne marche pas toujours… Mais Paz l'aura vécu et c'est cela qui compte pour elle. Et pour César et son fils pour le temps à venir…

« Plonger », de Christophe Ono-Dit-Biot, aux éditions Gallimard.


On ne peut pas dévoiler la suite de cette histoire complexe et passionnante. Les réflexions du narrateur sur le monde actuel sont aussi à découvrir car imbriquées dans sa quête de réponses, dans sa recherche de la vérité. C'est le mélange savant de cette écriture. C'est parce que cette écriture sait tisser de l'intime dans l'analyse, parce qu'elle laisse suinter la sensibilité, même lorsqu'elle a recours à la description-reportage, que nous nous passionnons pour les personnages, cette histoire et surtout que nous vivons avec.
Et plonger dans la lecture de ce livre, dense et foisonnant est aussi une façon de s'immerger dans des profondeurs dont nous ne pouvons que remonter plus riches de ce que nous y avons découvert.
Revenir en haut Aller en bas
Sapho
pilier
avatar

Nombre de messages : 3529
Age : 72
Localisation : Brabant Wallon
Date d'inscription : 03/08/2012

MessageSujet: Re: Christophe Ono dit Biot   Mar 31 Déc 2013, 14:42


Christophe Ono-dit-Biot

Christophe Ono-dit-Biot, né au Havre le 24 janvier 1975, est un journaliste et écrivain français. Il est directeur adjoint de la rédaction de l’hebdomadaire Le Point, dont il est notamment responsable des pages « Culture ».

Fils de professeurs, Christophe Ono-dit-Biot décide très jeune de devenir écrivain. Echouant à l'examen d'agrégation, le jeune homme voit là l'occasion de rédiger son premier roman, 'Désagrégé (e ) '. Sortie en 2000, cette oeuvre teintée du voyage de son auteur à Cuba devient finaliste pour le prix des Deux-Magots, obtient le prix Edmée de La Rochefoucauld et fait l'objet d'un désir d'adaptation cinématographique. Parallèlement, le jeune talent travaille sur les décadents et commence à se faire connaître en publiant son journal intime - 'Le Journal de l'énervé' - sur internet. Après un reportage de Frédéric Taddeï et beaucoup de lecteurs en plus, Christophe Ono-dit-Biot accède enfin au statut d'agrégé et débute comme professeur dans un lycée technique près de Meaux. Lancé par la suite dans le journalisme, il collabore au magazine Elle en tant que critique littéraire tout en réalisant de nombreux reportages - notamment pour le journal Le Point. Toujours passionné de voyages, il s'inspire d'une épopée vécue sur l'île grecque d'Athos pour 'Interdit à toute femme et à toute femelle', deuxième roman paru chez Plon en 2002. Deux ans plus tard, il sort 'Génération spontanée', une oeuvre réaliste et inspirée d'une aventure vécue à Belize évoquant avec férocité le monde de l'édition et de la téléréalité. De retour en 2007 pour 'Birmane', Christophe Ono-dit-Biot rend un nouvel hommage à un pays en pleine transformation qu'il connaît bien et aime beaucoup, la Birmanie.
Revenir en haut Aller en bas
 
Christophe Ono dit Biot
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Etats généraux de l'Antiquité à la Sorbonne - samedi 28 février 2015
» la poësie de christophe
» MERLIN (Christophe-Antoine) Général de division
» le nouveau livre de christophe Barbe il est là !
» le récit de CHRISTOPHE COLOMB

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: FICTION :: Auteurs français et d'expression française-
Sauter vers: