Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Richard Brautigan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Richard Brautigan   Mer 22 Jan 2014, 11:56

Bizarre de ne pas trouver un fil consacré à l'auteur d' un privé à Babylon !


c’est l’histoire d’un gars du XXe siècle. Il est tout seul et ne se débrouille pas bien.

Ni dans sa carrière ni dans sa vie. De temps en temps, il rencontre d’autres gars tout seuls, qui se débrouillent juste un peu mieux que lui. Alors, ils parlent pour ne pas dire grand-chose, ils jouent les durs, mais personne n’y croit. Ils font les fiers, mais ils ont froid. Puis chacun retourne dans son coin.

Des femmes ? Il y en a, oui, quelques-unes : la mère du "héros", emmerdeuse triste et attachante ; il y a une pute très belle et morte, dans un tiroir de la morgue ; il y a la cliente du détective, très belle et très inaccessible aussi, et qui marche comme un homme, et qui boit de la bière, beaucoup de bière, comme un vrai trou ; il y a enfin Nana-Dirat, secrétaire du privé à Babylone, très très belle (décidément !) et très gentille, mais elle a un problème : elle vit 500 ans avant Jésus, et seulement dans les rêves du héros. Bref, le privé de Brautigan a beaucoup de mal : avec les femmes, comme avec lui-même, comme avec la réalité, comme avec la vie en général.


source Agora. Je l'ai lu, il m'avait bien plu, qu'en ai-je fait ?
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Richard Brautigan   Mer 22 Jan 2014, 12:02


L'effet Scarlatti

-Ce n'est pas facile de vivre dans un studio à San José avec un homme qui apprend à jouer du violon.

C'est ce qu'elle a dit aux policiers, en leur tendant le revolver vide.


In la vengeance de la pelouse 10/18.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 75
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Richard Brautigan   Sam 25 Jan 2014, 22:55

La vengeance de la pelouse, première nouvelle du recueil.

Est-ce une nouvelle, au sens strict ? Eternelle question à propos d’un genre difficile à cerner. En l’occurrence, pour moi, c’est plutôt un court récit qui capte l’attention sans qu’on y prenne garde, mené par un narrateur faussement ingénu, et teinté d’une ironie légère mêlée d’une indéfinissable poésie :

Citation :
Il était arrivé un jour alors qu’il vendait des parcelles de terrain en Floride. Il faisait du porte-à-porte pour vendre un rêve d’oranges et de soleil éternels dans un pays où les gens mangeaient des pommes et où il pleuvait sans cesse.

On y trouve aussi de la tendresse pour des personnages, tous plus ou moins étranges, à commencer par la grand-mère, contrebandière d’un mètre quatre-vingts, qui
Citation :
éclaire comme un phare le passé orageux de l'Amérique.

ou encore le grand-père d’un mètre cinquante qui passa des années dans un asile, convaincu d’avoir six ans et attendant le gâteau que sa mère, croyait-il, préparait :
Citation :
Il fallut dix-sept ans à ce gâteau au chocolat pour cuire.

Une histoire de fissures prépare subtilement la chute. Mais auparavant intervient la savoureuse histoire des oies personnifiées qui
Citation :
prirent en commun une décision fort agréable car elles se mirent toutes à manger le moût.

Je n’en dirai pas plus pour ne pas déflorer l’histoire et gâcher le plaisir des Grains qui liront cette histoire de pelouse vengeresse.
Difficile d’en parler ! Il n’y a rien à en dire mais tout est dans ce rien ! Vous comprendrez quand vous l’aurez lu ! Bonne lecture !  lire!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Richard Brautigan   Dim 26 Jan 2014, 11:30

j'aime beaucoup ton ressenti, Manic.
Revenir en haut Aller en bas
darabesque
pilier
avatar

Nombre de messages : 2846
Age : 75
Localisation : picardie
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: Richard Brautigan   Dim 26 Jan 2014, 16:54

Je ne vois pas où est la vengeance de la pelouse? Je n'ai pas accroché du tout car il me manque je pense le contexte. Un peu trop de répétitions à mon goùt mais on va dire que c'est ce qui en fait le charme un peu puéril et que c'est volontaire?
bref j'ai déjà oublié  siffle 
Revenir en haut Aller en bas
http://pagesperso-orange.fr/Marie-Chevalier/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Richard Brautigan   Dim 26 Jan 2014, 18:27

Il y a bien une vengeance, née sans doute de la rivalité entre le feu grand père et l'Italien son successeur. On peut imaginer les propos de la grand mère vantant la "pelouse" du grand père, comme la rancoeur de Jack vantant la terre de Californie.

j'y reviendrai plus tard, Ysandre a-t-elle reçu le texte ?
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 75
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Richard Brautigan   Dim 26 Jan 2014, 19:11

darabesque a écrit:
Je ne vois pas  où est  la vengeance de  la  pelouse?

La pelouse est clairement personnifiée :

Citation :
Jack maudissait la cour comme si c’était quelque chose de vivant.
Citation :
Jack détestait la cour parce qu’il pensait qu’elle lui en voulait. Il y avait eu là une belle pelouse, au temps de son arrivée, mais il la laissa dépérir. Il refusa de l’arroser ou de s’en occuper de quelque façon que ce fût.

Une précision d’importance intervient ensuite :

Citation :
La pelouse avait appartenu à mon grand-père, qui finit son existence dans un asile de fous. Il avait tiré de cette pelouse orgueil et joie, et on disait que c’était d’elle que lui venait ses pouvoirs.

Je ne révèlerai pas le pouvoir qui valut au grand-père sa réputation, bien évidemment,  Laughing  ni ce qui suit cette annonce :

Citation :
Cette cour eut son histoire, après que Jack l’eut laissée dépérir. Un jour….

Bref, cette cour autrefois revêtue d’une pelouse, s’est bel et bien vengée !

Tu n'as pas aimée, Darabesque ? C'est ton droit  Wink  mais cela m'étonne un peu.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
darabesque
pilier
avatar

Nombre de messages : 2846
Age : 75
Localisation : picardie
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: Richard Brautigan   Dim 26 Jan 2014, 19:17

si Nicyrle j'aime justement le "pas de sens" de cette nouvelle mais franchement les répétitions m'ont génée et l'histoire aussi
comme quoi. Si cela se trouve demain je comprendrai ! je la garde sous le coude   
Revenir en haut Aller en bas
http://pagesperso-orange.fr/Marie-Chevalier/
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Richard Brautigan   Dim 26 Jan 2014, 20:29


Rotko a écrit:
j'y reviendrai plus tard, Ysandre a-t-elle reçu le texte ?

vi ! mon Excellence, et je vais le lire tout à l'heure "à tête reposée". J'ai eu la visite de ma grande petite fille et de son amoureux. Ils sont adorables.

une nouvelle qui n'a pas de sens ? je devrais aimer !

je suis actuellement dans tous les petits animaux j'en parlerai sans doute demain (entre deux confusions mentales  Embarassed )
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Richard Brautigan   Dim 26 Jan 2014, 20:32

Dara a écrit:
Si cela se trouve demain je comprendrai !

ne jamais remettre au lendemain ce que l'on peut faire le jour même. En v'là un abruti ! de quoi il se mêle ?
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Richard Brautigan   Dim 26 Jan 2014, 21:05

prirent en commun une décision fort agréable car elles se mirent toutes à manger le moût.
les oies ! rondes comme des queues de pelle ! j'ai fini ma lecture en pleurant de rire ! rire 
je compléterai demain, j'ai encore des hoquets à cause des oies !
Revenir en haut Aller en bas
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 75
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Richard Brautigan   Dim 26 Jan 2014, 22:16

Ysandre a écrit:
prirent en commun une décision fort agréable car elles se mirent toutes à manger le moût.
les oies ! rondes comme des queues de pelle ! j'ai fini ma lecture en pleurant de rire ! rire 
je compléterai demain, j'ai encore des hoquets à cause des oies !
Fallait pas leur dire ! Tu es trop bavard, le lémurien  meme
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Richard Brautigan   Lun 27 Jan 2014, 06:14

Plus j'y pense, plus ce texte me plaît, je mettrai en fin de parcours des passages en spoiler. Je peux encore envoyer des copies !

les oies !  rire 

C'est une Amérique rurale qui est évoquée, et l'opposition entre deux clans, l'irlandais et le whisky, l'italien et ses rêves du Sud incarnés par la Floride. L'opposition est donc aussi  sur les cartes geographiques.

Des phrases comme la Floride continua sans lui, ou la guerre commença sans lui, : histoire et géographie ne retiennent que les enjeux essentiels, heureusement que le conteur  restitue l'individu et son pittoresque, essentiels pour chacun de nous, car avec lui on revisite  les origines oubliées.(chacun son mythe familial !)
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Richard Brautigan   Lun 27 Jan 2014, 08:15

Il y a une grande différence entre le nouvel environnement du "grand père" italien et ses rêves ensoleillés. Il marqué cette différence en ne s'occupant pas de la belle pelouse, œuvre de l'ancien occupant. Jalousie par rapport à la grand mère ? désir de montrer "sa différence" ? Toujours est-il qu'il a "personnifié" la pelouse, dédaigné le garage (une voiture n'a pas besoin d'une maison !), tout ce qui lui rappelait son prédécesseur était à bannir.
Et la pelouse se vengeait de n'être plus entretenue, le refusait. Elle devenait cloaque l'hiver pour l'embourber, durcissait l'été jusqu'à faire remonter des objets qui crevaient ses pneus !
le grand père italien représente bien l'étranger qui, à lui seul représente le soleil, la chaleur, face à un pays rude, à des gens attachés à leur terre, durs, détenteurs de leurs propres vérités.
Oui, Manic, j'en dis peut-être trop, mais comment faire autrement si l'on veut s'expliquer à soi-même d'abord, et aux autres ensuite, une histoire qui parait dénuée de sens dès l'abord et que l'on découvre petit à petit parce que chaque mot est un récit à lui tout seul ! scratch 
Revenir en haut Aller en bas
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 75
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Richard Brautigan   Lun 27 Jan 2014, 09:26

Je te taquinais, gentil lémurien  biz 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
darabesque
pilier
avatar

Nombre de messages : 2846
Age : 75
Localisation : picardie
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: Richard Brautigan   Lun 27 Jan 2014, 10:23

c'est le problème : ne pas déflorer la fin. mais en l’occurrence, il n'y a pas de fin

par contre la nuit portant conseil, ce qui m'a le plus dérangée c'est le titre par rapport au texte je ne vois toujours pas en quoi la pelouse se venge?  Sad 
Spoiler:
 
sinon oui oui l’histoire est sympa
Revenir en haut Aller en bas
http://pagesperso-orange.fr/Marie-Chevalier/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Richard Brautigan   Lun 27 Jan 2014, 10:43

retourne à lapage 1 et vois lepost de nicyrle de 20 h 11.

Citation :
Il n'y a pas de fin ?

c'est juste en un sens puisque tout le texte est sur les débuts, les origines

Le texte remonte aux origines, tant de l’Amérique rurale que des souvenirs du narrateur : faut-il y croire ? C’est plus un plaisir de raconter qu’un récit garanti haute fidélité.

L’humour consiste à camper la grand-mère comme un personnage fabuleux par la taille, et de connivence avec les autorités, qu’il s’agisse du shérif ou des pompiers.

Les conversations n’ont rien d’officiel, mais les situations sont fraternelles et cocasses, l’ alliance quasi filiale d’une contrebandière avec le shérif, tient de la compromission.

Quant à l’ envie des pompiers de danser avec un tel monument, elle relève du gag, comme chez WC Fields auquel il est fait allusion.

Le grand père, lui aussi est mythique, sorte de shaman/prophète capable d’annoncer les événements, de remonter aux sources puisqu’il se croit enfant dans l’enfance de l’Amérique, avec la touche de comique souvent réservée dans les westerns, marquée ici par le gâteau au chocolat.

Des deux,ancêtres, le narrateur est le digne héritier, par la taille, et l’art de raconter des histoires - sinon des bobards. Ou il croit aux légendes enjolivées de la grand-mère ou il donne un tour comique à la prétendue folie du grand père, ou, ce que je crois, il invente le tout.

La fin, l'image finale, est aussi le premier souvenir de l'auteur, il parle aussi des premières réclames sur l'aspirine...

Tout est très visuel.



Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
darabesque
pilier
avatar

Nombre de messages : 2846
Age : 75
Localisation : picardie
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: Richard Brautigan   Lun 27 Jan 2014, 10:45

on voit que tu t'en es imprégné Rotko  Happy 
Revenir en haut Aller en bas
http://pagesperso-orange.fr/Marie-Chevalier/
ode
pilier
avatar

Nombre de messages : 2175
Age : 58
Localisation : Florennes
Date d'inscription : 06/06/2010

MessageSujet: Re: Richard Brautigan   Lun 27 Jan 2014, 13:28

je suis comme Dara je me posais al question pourquoi la vengeance de la pelouse..
j'ai aimé lire les ressentis de nic, Ysnadre.. moi j’ai juste retenu l’histoire des oies. col 
je dirai un gout de trop peu..
mais,possible que l'italien ai laissé la pelouse a l’abandon par vengeance, par jalousie..mais alors dans ce cas ce n’est plus la vengeance de al pelouse  scratch 
compliqué hiih
Revenir en haut Aller en bas
darabesque
pilier
avatar

Nombre de messages : 2846
Age : 75
Localisation : picardie
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: Richard Brautigan   Lun 27 Jan 2014, 13:43

laisse Ode !! viens on va prendre un doliprane lol  Happy 
Revenir en haut Aller en bas
http://pagesperso-orange.fr/Marie-Chevalier/
ode
pilier
avatar

Nombre de messages : 2175
Age : 58
Localisation : Florennes
Date d'inscription : 06/06/2010

MessageSujet: Re: Richard Brautigan   Lun 27 Jan 2014, 13:46

hihi d'accord.. siffle 

c'est vrai on dit vengeance de la pelouse mais c'estl' italien qui s'est vengé  evil 
Revenir en haut Aller en bas
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 75
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Richard Brautigan   Lun 27 Jan 2014, 13:47

darabesque a écrit:
laisse Ode  !! viens  on va  prendre un doliprane  lol  Happy 
A la fin, l'auteur vous propose, discrètement  Razz  une aspirine !  sors
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
ode
pilier
avatar

Nombre de messages : 2175
Age : 58
Localisation : Florennes
Date d'inscription : 06/06/2010

MessageSujet: Re: Richard Brautigan   Lun 27 Jan 2014, 13:49

rire 
Revenir en haut Aller en bas
darabesque
pilier
avatar

Nombre de messages : 2846
Age : 75
Localisation : picardie
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: Richard Brautigan   Lun 27 Jan 2014, 13:57

pas fou l'auteur il connait les ravages que peut faire une leture de ce genre
Spoiler:
 
 affraid 
Revenir en haut Aller en bas
http://pagesperso-orange.fr/Marie-Chevalier/
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Richard Brautigan   Lun 27 Jan 2014, 15:46

rire  et se baladent à poil ! huuuuuuuuuuuu !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Richard Brautigan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Richard Brautigan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: FICTION :: Littérature américaine-
Sauter vers: