Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Joy Sorman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Joy Sorman   Dim 16 Fév 2014, 08:27

femme de lettres française, également chroniqueuse de télévision et animatrice radio.

2005 Premier livre Boys, boys, boys (Folio).


le roman d'initiation d'un apprenti boucher, on suit le fameux Pim, qui fait ses débuts dans la profession, ça secoue !

visite d'un abattoir.

Les apprentis pénètrent maintenant dans le secteur porcin, cette fois on les entend les cris des cochons qui résonnent dans les locaux de stabulation, ça grouille et ça vocifère, des grouics sonores et déchirants, la clameur indécente de 600 porcs abattus chaque heure, 6000 chaque jour et autant de bovins, une hystérie de beuglements.

Il le faut, il faut bien, se dit Pim mais c'est dégueulasse. Des files de porcs  glissent ventres ouverts suspendus à des rails, misérables proies qui se balancent aux crocs, rasés de la hure à la queue. Et l'odeur de couenne grillées se mêle à celle des gaz qui s'échappent du ventre des cochons béants. Pim sent à nouveau la nausée monter, comme un étourdissement.


Joy Sorman, vue par libération.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Joy Sorman   Lun 17 Fév 2014, 10:46

ah ! je vois qu'on en discute en coulisses, qu'on ragote au bar, tant mieux.

le livre est donc l'initiation de Pim, pour sa CAP de boucherie, avec mention des termes officiels de l'épreuve, et du discours directorial aux impétrants : noblesse de la tâche, hygiène requise, le baratin officiel.

En même temps Pim, c'est de son âge, fait son initiation amoureuse, celle des corps vivants. Comment réagit une fille aux odeurs de viande, comment un professionnel du corps animal ausculte un corps féminin ? savez-vous au moins le nom des outils dont se sert le boucher ? "Passe moi ta feuille", qu'on en finisse".

Il y a des anecdotes, celle du cochon fugueur qui a trompé la vigilance de l'ennemi, après un demi-tour dans les règles, s'est enfui par la ville..

des moments drôles, on en trouve, comme la lubie de Pim, se mettre à poil dans la file des cochons pendus...

Vous apprécierez
Citation :
"A l'abattoir tout est suspendu, temps, vie, et bêtes"

tout va très vite, on tue et on dépèce en un temps minimum, sent-on encore le battement du coeur, quand on l'extrait de la carcasse ?

des imprévus aussi ont lieu, malgré tout  Smile 

Citation :
" sans crier gare la bête lèche le visage du tueur, c'est elle qui donne le baiser de la mort, elle lèche le cou, le front, les joues, et ça n'en finit pas, c'est de la tendresse, de l'amour, son immense langue râpeuse et musclée pousse l'homme contre un mur, l'accule, une vache viole un abatteur, elle lèche encore, sa tête presse maintenant contre la poitrine de l'ouvrier, elle se frotte, ça dure, l'homme est désemparé, il suffit de caresser la tête d'un animal pour ne plus pouvoir le tuer."
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Joy Sorman   Lun 17 Fév 2014, 11:17

n'insiste pas, mon Excellence, je ne lirai pas ce livre pour ma part ! rien que la scène de la vache faisant un câlin au "tueur", me met les larmes aux yeux !
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Joy Sorman   Lun 17 Fév 2014, 14:55

ah, mais si ! de très beaux passages sur le monde de l'éleveur, visité par Pim, où l'animal et l'homme nouent des relations d'amitié, échangent des regards et des caresses ! Au passage, joy Sorman qui connaît son affaire remarque notre relative insensibilité à la volaille, avec ses yeux sans cils, son comportement impulsif et irraisonné...

alors que la vache, comme l'âne, sont  de grande taille, avec des regards doux, compréhensifs, qui ont inspiré les poètes comme Jammes.

Dans comme une bête différents  propos recentrent le thème, se défient de l'anthropomorphisme, tout en donnant des anecdotes qui nous font penser notre rapport à l'animal ("le cochon tueur", par exemple).

Là on aborde un autre niveau, celui du pastiche ou des "accents divers" pris par  Sorman, elle tient les discours de plusieurs personnages, avec un rien de décalage pour un clin d'oeil au lecteur (le regard, le regard, vous dis-je).

Et le soupçon est confirmé, quand certain passage parodie l'Education sentimentale de Flaubert.

Citation :
"il voyagea, quitta la Bretagne.

Il connut la mélancolie des grossistes au petit matin, les lourds réveils des frigos à viande, l'étourdissement du travail et du hachoir, l'amertume du sang au goût de mercure.

Il vint ouvrir sa boucherie à Paris.

Notre Pim est à la viande - et à l'animal, ce que le personnage de  Patrick Suskind était aux jeunes filles et au parfum...  cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Joy Sorman   Ven 21 Fév 2014, 07:30


« Comme une bête » prix Georges Brassens 2012

Citation :
Le point de départ du roman était le désir d’écrire sur un monde professionnel artisanal, une sorte de voyage dans un métier, avec ses rites, ses codes, son langage. Puis, choisissant la boucherie, qui me semblait plus romanesque que d’autres activités, j’ai plongé bien plus profond…

Partant de la viande, j’ai été amenée à m’intéresser autant à la condition animale, au sacrifice, à la violence qu’à des anecdotes beaucoup plus fantaisistes comme les procès d’animaux. D’une manière générale je crois que les animaux sont de formidables pourvoyeurs de comique, de fantaisie et de légèreté dans les livres.

tout l'entretien.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
ECaminade
pilier
avatar

Nombre de messages : 244
Age : 66
Date d'inscription : 15/01/2010

MessageSujet: Re: Joy Sorman   Lun 03 Mar 2014, 12:15

Un livre étonnant et brillant !
Joy Sorman y explore le monde  professionnel de la boucherie dont la langue technique était encore vierge en littérature. Inspirée par les images très impressionnantes de sang et de carcasses des célèbres  tableaux de Soutine et de Rembrandt qui firent resurgir chez elle des fantasmes et des angoisses très archaïques ramenant aux origines, elle développe en effet toute une réflexion anthropologique et philosophique sur la nature humaine et le statut animal, sur le rapport entre amour et cannibalisme, entre barbarie et civilisation, s'interrogeant également sur l'évolution technique et économique de nos sociétés.
Avec beaucoup d'humour, elle nous entraîne sur une cadence endiablée (même si j'ai trouvé qu'elle s'essoufflait un peu sur la fin) dans un univers aussi délirant qu'il est précisément documenté, la surabondance des détails techniques et réalistes en accentuant encore la dimension épique et fantastique. Elle dresse ainsi une immense fresque très haute en couleurs englobant tout le monde de la viande dans une écriture très picturale et musicale  alliant technicité, sensualité et poésie.  
Et la dextérité et la vivacité dont elle fait preuve dans son travail de la langue, une langue dont elle s'enivre en raclant le gras, n'a rien à envier à celle de son héros dans la découpe de la viande !

Revenir en haut Aller en bas
http://l-or-des-livres-blog-de-critique-litteraire.over-blog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Joy Sorman   

Revenir en haut Aller en bas
 
Joy Sorman
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Que devient l'argent envoyé aux ONG (article de Guy Sorman)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: FICTION :: Auteurs français et d'expression française-
Sauter vers: