Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 James Lee Burke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: James Lee Burke   Mer 19 Sep 2012, 15:06

Dans la brume électrique

Une équipe de cinéma s'est installée à New Iberia pour y tourner un film épique sur la Guerre de Sécession, avec la star hollywoodienne Elrod Syes. Arrêté par Dave Robicheaux pour conduite en état d'ivresse, l'acteur affirme qu'il a vu, pendant le tournage d'une scène dans un marais, le corps momifié d'un Noir enchaîné.

Dave est tenté de croire à ce récit invraisemblable car, trente-cinq ans plus tôt, il a été le témoin impuissant de l'assassinat d'un homme de couleur par deux Blancs. Le corps n'avait jamais été retrouvé.

Le shérif se moque bien d'un crime vieux de trente-cinq ans. Mais lorsque Dave est face au squelette de la victime, il comprend que le souvenir de ce meurtre n'a cessé de le hanter... En fait, il comprend que la Guerre de Sécession ne s'est jamais arrêtée et que la bataille de New Iberia continue. Avec une rare violence.

Ce roman aux accents faulknériens est l'un des plus beaux de James Lee Burke.

Dans la brume électrique a été porté à l'écran par Bertrand Tavernier avec Tommy Lee Jones dans le rôle de Dave Robicheaux.

Ce pourrait être le meilleur de James Lee Burke... ce n'est que le troisième que je lis de lui. Mais c'est vrai, il est très bon. Ce type a un talent fou pour vous faire entrer dans son univers, description des bayous, de l'environnement, odeurs, bruits, profils des personnages et puis, lui, Dave, son lourd passé, ses galères, son idéalisme, sa souffrance.
ce roman évoque la guerre de sessession, un crime contre un noir par deux blancs quand Dave avait 19 ans. Le récit a un côté métaphysique : il voit des soldats confédérés dans le bayou, il les entend parler, il revoit le meurtre du noir et se met dans la tête de rechercher le corps. Il le trouve et enquête. Tout ceci parait un peu surréaliste et embrouillé, mais à le lire, c'est parfaitement logique.
Dans ce livre, il mène plusieurs enquêtes à la fois, et il a du pain sur la planche car la Louisiane est on ne peut plus corrompue !
j'ai beaucoup aimé.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: James Lee Burke   Mer 19 Sep 2012, 15:48

Belle contribution, Ysandre, sur un livre qu'on avait déjà vanté, mais dont tu mets bien en relief tout l'interêt.

tu es embauchée dans l'équipe Burke cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: James Lee Burke   Mer 19 Sep 2012, 16:19

wahou !!! chic alors ! heu... tu crois qu'ils me présenteront à Dave ???? il me plait bien ce monsieur... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Lliam7
pilier
avatar

Nombre de messages : 807
Age : 49
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 02/01/2012

MessageSujet: Re: James Lee Burke   Mer 19 Sep 2012, 19:01

Ysandre, pour avoir lu presque tout J.L. Burke, je confirme que "Dans la brume avec les morts confédérés" (le titre réel), est un de ces meilleurs.
Revenir en haut Aller en bas
http://guiminclaude.wordpress.com/
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: James Lee Burke   Mer 19 Sep 2012, 21:07

coucou Lliam ! ça ne m'étonne pas trop, bien que je n'en ai pas lu assez, celui-là m'a vraiment collée au mur ! col
Revenir en haut Aller en bas
Maya
pilier
avatar

Nombre de messages : 4596
Age : 64
Localisation : Thrace
Date d'inscription : 16/07/2009

MessageSujet: Re: James Lee Burke   Ven 21 Sep 2012, 04:06


Felicitations pour ton commentaire, Ysandre! J'ai deja lu cet auteur et j'ai beaucoup apprecie! Je vais voir si Dans la brume électrique est traduit en bulgare, tu as reveille mon envie! cheese
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: James Lee Burke   Ven 21 Sep 2012, 07:03

merci Maya, je suis sur qu'il t'intéressera : je lis tous tes commentaires et je connais un peu ce qui te plait ! respect
C'est terrible le nombre de livres qui nous font envie, lorsque l'on lit les Grains enthousiasmés par leurs lectures ! col
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: James Lee Burke   Dim 30 Déc 2012, 07:09



La Moitié du paradis, Rivages/Thriller, trad. O. Deparis, octobre 2012, 305 p


c'est le premier roman de burke.

Dans l’œuvre de Burke, « La Moitié du paradis » se situerait exactement entre la veine sociale de « Vers une aube radieuse », son roman suivant, et la série des Robicheaux. Plus généralement, il est à disposer quelque part entre « vers un « Des souris et des hommes » et Charles Williams.

Roman noir, il est aussi un roman naturaliste et humaniste. Il s’adressera donc aux fanatiques de l’auteur, comme aux lecteurs de roman des espaces.


présentation par l'Express
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: James Lee Burke   Dim 30 Déc 2012, 07:15

ce n'est pas de Steinbeck, des souris et des hommes ?????Happy
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: James Lee Burke   Dim 30 Déc 2012, 07:20


la vraie influence sur Burke est celle d'Hemingway plus que celle de Steinbeck à mon avis.

Je l'ai vu dès vers une aube radieuse, et l'auteur l'a confirmé par la suite.

Reste que la revendication sociale, présente parfois chez burke, renvoie à Steinbeck.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: James Lee Burke   Dim 30 Déc 2012, 08:11

et même... sa façon de décrire les paysages, les ambiances... j'irai bien dans son Aube radieuse ....

"oui, j'irai bien faire un tour

du côté de chez.. Burke"
Revenir en haut Aller en bas
Provence
pilier
avatar

Nombre de messages : 2166
Age : 57
Localisation : Au bord de la mer...
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: James Lee Burke   Dim 30 Déc 2012, 08:14

Evidemment, je me retrouve ici Wink

Et je vais acheter cette Moitié du Paradis

Même si je n'arrive plus à lire, j'achète toujours des livres Happy
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: James Lee Burke   Dim 30 Déc 2012, 08:22

je ne peux plus en acheter, après les cadeaux de Noël, je suis raide comme un passe-lacet ! et puis ma bibliothèque est pleine à craquer ! mais maintenant, j'ai deux médiathèques : une dans les Landes ou j'habite et une dans les Deux Sèvres où j'habite un peu aussi ! "abondance de biens ne nuit pas !"

j'ai apprivoisa ma nouvelle bibliohécaire qui m'a proposé des conditions de prêt longue durée (quand il ne s'agit pas de livres tout nouveaux !). Et avec internet, on peut retenir à l'avance et prolonger !

opportuniste le lémurien ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: James Lee Burke   

Revenir en haut Aller en bas
 
James Lee Burke
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Militaire: Philip James Corso (lieutenant-colonel) (1915-1998)
» Les archevêques Burke et Wuerl créés cardinaux par Benoît XVI
» James Tobin
» La Prophétie des Andes (James Redfield)
» Solomon Burke vient de nous quitter... vous ne connaissez pas ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Polars-
Sauter vers: