Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Cavanna

Aller en bas 
AuteurMessage
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Cavanna   Dim 29 Oct 2006, 14:06

Avant d'aller plus loin dans les livres de Cavanna que j'ai tous lus et aimés, voici un nouveau livre paru ce mois-ci :

Le Voyage ~ François Cavanna
- Editions Albin Michel



" Le voyage, c'est LE Voyage, le seul, le vrai, celui qui porta un certain Christophe Colomb - lequel croyait aller en Chine - aux rivages d'un monde nouveau. Un jeune Irlandais, Konogan, soldat de fortune hors d'emploi, se trouve embarqué par traîtrise pour la grande aventure. C'est lui qui raconte. Son récit naïf constitue la chronique au jour le jour du fabuleux voyage. Il déborde d'une verve volontiers caustique qui se fait exaltée lorsque l'anime la passion amoureuse. Car il y a une femme ! Il y a toujours une femme. Et l'on voit apparaître un Christophe Colomb inattendu, plutôt surprenant mais plus vrai que ce qu'en a fait la légende. De surprise en surprise, on arrive à la dernière, qui n'est certes pas la moindre : Konogan est l'origine de la lignée des Cavanna ! "
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Cavanna   Dim 29 Oct 2006, 16:14

les ritals est un ouvrage plein de verve qui rappelle les origines de l'auteur, et donne beaucoup de précisions sur les quartiers où il vivait.

J'ai entendu parler des Russkofs, mais je ne l'ai pas lu.

Il semblerait que Cavanna connaisse maintenant un petit purgatoire.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Cavanna   Dim 29 Oct 2006, 18:13

Pour le purgatoire, je ne sais pas et je me demande alors que veut le peuple Laughing

Ces livres sont instructifs, j'ai aimé l'histoire grâce à lui, bien écrits, tous sont plein de verves, de sentiments, d'humanité.

Il ne mâche pas ses mots, défend des idées qui me plaisent et a un regard malicieux à faire pâlir les hommes plus jeunes ! Je suis conquise. I love you

J'ai lu ses nombreux livres au fur et à mesure des parutions, c'est un auteur que je ne loupe pas.

Entre autres :
Cinq épisode d'une série autobiographique qui comprend :
Les Ritals, Les Russkoffs, Bête et méchant et Les yeux plus grands que le ventre, Maria.

Quand j'ai lu "Bête et méchant" (Ed° poche), je n'ai pu que penser au livre de Marguerite Duras "La douleur".
Citation :

"Voyage dans l'amour avec Liliane, la petite polonaise martyrisée par les nazis ; voyage dans le travail avec les expériences journalistiques ; voyage enfin dans l'amitié et les luttes avec les potes de toujours."
Le nouvel observateur.
Revenir en haut Aller en bas
marie chevalier
pilier


Nombre de messages : 6350
Age : 117
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Cavanna   Dim 29 Oct 2006, 20:25

C'est une vraie "gueule" de notre siècle. il est aimé ou détesté mais tout le monde le connait. Personnellement je l'adore et la liaison que tu fais Utopie entre "bête et méchant" et "la douleur" me donne envie de le lire, car je ne connais pas cet ouvrage.
Revenir en haut Aller en bas
Anharmo
pilier
avatar

Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Re: Cavanna   Jeu 20 Mar 2008, 21:10

Bête et méchant, foutue histoire qui fait du bien, un moment de vie qui me touche d'autant plus que j'étais (il y a peu) lecteur de Charlie hebdo (successeur d' Hara kiri - journal bête et méchant).
Histoire qu'il raconte et qu'on vit, qu'on lit simplement d'un bout à l'autre sans pause (Pardon pour cette envolée type quatrième de couverture Wink). La naissance progressive d'un journal et d'une équipe, à coup de système D et de tête dure sous la plume chaleureuse de Cavanna.
Revenir en haut Aller en bas
marie chevalier
pilier


Nombre de messages : 6350
Age : 117
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Cavanna   Ven 21 Mar 2008, 09:16

Anharmo a écrit:
Bête et méchant, foutue histoire qui fait du bien, un moment de vie qui me touche d'autant plus que j'étais (il y a peu) lecteur de Charlie hebdo (successeur d' Hara kiri - journal bête et méchant).
Histoire qu'il raconte et qu'on vit, qu'on lit simplement d'un bout à l'autre sans pause (Pardon pour cette envolée type quatrième de couverture Wink). La naissance progressive d'un journal et d'une équipe, à coup de système D et de tête dure sous la plume chaleureuse de Cavanna.

tout à fait d'accord avec toi cheers
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Cavanna   Ven 21 Mar 2008, 13:58

Ca me fait bien plaisir que Cavanna soit lu et apprécié, je l'aime beaucoup, lit régulièrement ses chroniques, n'ai pas tout lu de lui malgré que je les ai tous (M. Uto un grand fan), aime son regard malicieux, sa verve à propos, il a 85a cette année et nous attendons toujours la sortie de ses livres avec plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Varda
pilier
avatar

Nombre de messages : 163
Date d'inscription : 26/12/2007

MessageSujet: Re: Cavanna   Ven 21 Mar 2008, 17:29

J'ai adoré les Ritals et Les Russkoffs, j'ai voulu poursuivre l'expérience avec Mariaet là..pfff grosse déception: on perd l'humour, la légèreté avec laquelle il évoquait les pires horreurs dans les deux premiers livres. J'ai eu l'impression de lire les mémoires d'un type désabusé, qui ne croit plus en rien, qui se renferme sur lui-même et se lamente sur la misère du monde...Triste, quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Cavanna   Ven 21 Mar 2008, 17:51

Maria n'est pas un livre autobiographique mais une fiction, il imagine qu'il la revoit, le ton est peut-être différent, je ne l'ai pas ressenti mais ma lecture est ancienne.

Ses autres livres ont toujours cette fraîcheur de ton, ces romans faussement historiques mais basés sur des situations réelles m'ont semblée aussi vif et en lisant ses chroniques, il est très critique plus que désabusé. Même si le constat est amer sur l'être humain (il y a de quoi à mon idée), il garde son ton humoristique et surtout continue à être actif, remuer les idées, c'est un observateur attentif de ce qu'il se passe pour mieux lutter.

Il me semble que si il se repliait sur lui même, il aurait tout laissé tombé surtout vu son âge. Il a créé une presse indépendante pour une liberté de ton, c'est pas le profil d'un type désabusé.

J'aime bien ses bouquins mais j'apprécie encore plus ses combats.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Cavanna   Ven 21 Mar 2008, 18:19

Son livre Mignonne allons voir si la rose chez Albin Michel développait des vues traditionnelles sur la langue et l''orthographe.

je ne me souviens pas du détail, j'avais seulement lu des comptes rendus, et j'avais trouvé ses propos très conservateurs.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Cavanna   Ven 21 Mar 2008, 18:28

Sur le français oui... il est virulent mais je n'en sais pas plus sur les tenants et aboutissements.

Citation :
Sa prise de position virulente (en compagnie de Delfeil de Ton et d'autres écrivains) et argumentée contre une réforme de l'orthographe par l'Académie française fut très remarquée.

J'avais lu un jour un article de lui sur le mot humaniste employé à tort et à travers ...

Je ne sais pas trop quoi en penser, je t'avoue, je trouve les réformes orthographiques un peu nulles parfois, comme le sentiment que l'on vise l'orthographe et qu'on oublie de revoir la façon de l'enseigner et de le faire.
Pas assez informée pour te dire, c'est juste mon humble et peut-être primitif sentiment.
Revenir en haut Aller en bas
marie chevalier
pilier


Nombre de messages : 6350
Age : 117
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Cavanna   Ven 21 Mar 2008, 19:19

Le problème avec Cavanna c'est qu'il a participé à l'élaboration de journaux anti-tout et que parfois il a été difficilement compris.
Moi j'aime bien l'homme et l'écrivain mais je conçois parfaitement qu'il puisse choquer: d'ailleurs il adore ça !

c'est un anarchiste à l'ancienne je vais résumer ma pensée:
comme Brassens que je n'appréciais pas à tous les coups! il choque, il fend, il n'explique pas au nom du respect de chacun, il ne manifeste pas de sa personne dans les grands conflits qui ont eu lieu. Je ne l'ai jamais vu dans des manifs contre l'expulsion, contre la maltraitance des sdf etc .. il a une grande gueule c'est certain mais peut-on dire que c'est un homme de terrain? je ne le pense pas.
il a une plume et il s'en sert c'est bien
il rejoint je répète la grande lignée des Brassens et des Desproges qui , pour moi, avaient de la gueule et se moquaient???
C'est là que je diverge: bien gentil de critiquer mais que proposent-ils?
Revenir en haut Aller en bas
Anharmo
pilier
avatar

Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Re: Cavanna   Sam 22 Mar 2008, 11:53

Citation :
il rejoint je répète la grande lignée des Brassens et des Desproges qui , pour moi, avaient de la gueule et se moquaient???
C'est là que je diverge: bien gentil de critiquer mais que proposent-ils?
L'écrit et le terrain...
La critique et l'action...
Pas simple de lier les deux : plus j'apprends et plus je me rends compte que s'engager dans une lutte peut parfois faire plus de mal que de bien : Les implications et les conséquences qui en découlent nous étant souvent que partiellement accessibles. Les trois auteurs que tu cites marie chevalier montrent du doigt - doigt plutôt adroit je pense - ce qui cloche, et c'est déjà beaucoup car ils ont l'art de le faire avec justesse et talent.
Revenir en haut Aller en bas
marie chevalier
pilier


Nombre de messages : 6350
Age : 117
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Cavanna   Sam 22 Mar 2008, 12:01

appelle-moi Marie Happy
Oui c'est déjà énorme et ils le font avec talent. Cela permet quand même de remuer la fourmilière c'est déjà ça. Question
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Cavanna   Sam 22 Mar 2008, 12:35

Ca ne me gène pas qu'il ait des index accusateurs, exclusivement critiques. Au contraire, même evil

il ya tant de godillots et d'opportunistes ! le sel, le poivre, et les piments relèvent la soupe cheers

Marie a mal compris ce que j'ai dit trop rapidement.

je reprochais à Cavanna, d'après des sources de seconde main,
Citation :
des vues traditionnelles sur la langue et l'orthographe.

Citation :
des propos très conservateurs.

Ca me fait penser à de vieux militants ouvriers, qui ont fait du bon boulot et connu plein de difficultés. Arrivés à la maturité,- et même un peu plus, ils disent à leurs benjamins que "ca fait du bien de bouffer de la vache enragée".

On a vécu longtemps avec une orthographe fluctuante, s'en portait-on plus mal ?
L'autoritarisme s'en est mêlé, exigeant des graphies uniques, avec parfois des H et des Y, des redoublements de consonnes inattendus, fondées parfois sur des étymologies douteuses, voire des confusions.

Faut-il les conserver parce que c'est joli, et que (je force le trait) ça rappelle à certains des souvenirs d'enfance ?

Les dictées, si goûtées par les demi-savants qui en font des représentations publiques, sont souvent des exercices - stériles, de docilité. Des démonstrations d'une mémoire pédante pointilleuse qui se rengorge dans la connaissance des exceptions, des "chausses-trapes" Happy

Il faudrait voir, dans le texte et dans le détail, ce que dit précisément Cavanna, j'en conviens Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
marie chevalier
pilier


Nombre de messages : 6350
Age : 117
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Cavanna   Sam 22 Mar 2008, 12:48

rotko a écrit:


Les dictées, si goûtées par les demi-savants qui en font des représentations publiques, sont souvent des exercices - stériles, de docilité. Des démonstrations d'une mémoire pédante pointilleuse qui se rengorge dans la connaissance des exceptions, des "chausses-trapes" Happy

Il faudrait voir, dans le texte et dans le détail, ce que dit précisément Cavanna, j'en conviens Smile

il faudrait voir effectivement Question car je ne suis pas contre mettre la mémoire en mouvement! les dictées avaient cela de bien c'est qu'elle permettait de se creuser un peu les méninges confused cela ne voulait pas dire en faire un élève intelligent !
moi je suis mal placée car je fais partie de ceux qui défendent l'orthographe, non pas parce que je suis une vieille ouvrière mais parce que je trouve que c'est un minimum de savoir parler et écrire.
bien sûr on peut parler en verlan et se comprendre
bien sûr on peut parler en onomatopées et se comprendre
bien sûr on peut parler en langage sms ? autre civilisation.? sans aucun doute et se comprendre

mais alors dans ce cas prônons la langue universelle
et ainsi le langage sera le même pour tous

Ti1 il ple c balo jaV 1 course a feR !

evil evil
Revenir en haut Aller en bas
Anharmo
pilier
avatar

Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Re: Cavanna   Sam 22 Mar 2008, 14:40

Plusieurs années à la fac n'ont pas favorisé mon niveau d'orthographe (prise de note oblige), mais au delà de de l'aspect purement académique et conservatisme apparent, je me dis tout bêtement que la langue française a une grande diversité de vocabulaire, de règle grammaticale, de conjugaison et dans de longs textes dans lesquelles foisonnent mille virgules entre deux points, ne serai-ce que pour retrouver qui est le sujet de tel participe ou verbe (tentez Bourdieu à l'occasion, un maître virgulogue Wink), l'orthographe est une sympathique compagne.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Cavanna   Sam 22 Mar 2008, 15:17

Anharmo a écrit:
l'orthographe est une sympathique compagne.
Sans doute, et maintes fois cocufiée evil
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
marie chevalier
pilier


Nombre de messages : 6350
Age : 117
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Cavanna   Sam 22 Mar 2008, 15:49

rotko a écrit:
Anharmo a écrit:
l'orthographe est une sympathique compagne.
Sans doute, et maintes fois cocufiée evil
affraid affraid affraid affraid
Revenir en haut Aller en bas
Anharmo
pilier
avatar

Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Re: Cavanna   Sam 22 Mar 2008, 18:47

Il faut parfois faire une pause quand le/la partenaire est de caractère difficile et à tendance d'exception à la règle Wink
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Cavanna   Jeu 30 Jan 2014, 08:23

disparition de Cavanna

il était surtout un écrivain, et un vrai: celui des «Ritals» et des «Russkoffs»; celui aussi de «Lune de Miel», ce chef-d'oeuvre où, début 2011, il revenait sur l'ensemble de son parcours, se souvenait de ses baignades de gamin dans la Marne, racontait les humiliantes convocations de son père au «service des travailleurs étrangers» de la Préfecture de police, et réglait ses comptes avec sa maladie de Parkinson, cette «salope infâme».

Les Ritals me restent tout spécialement en mémoire, avec l'évocation des gamins des faubourgs, la vie du quartier, et un style plein de verve pour décrire les plus petites choses, ne serait-ce que la première cigarette roulée ou le goût du ferney Branca (que je n'ai d'ailleurs jamais bu en vrai !).
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Cavanna   Jeu 30 Jan 2014, 11:42


Citation :
ses livres m'ont beaucoup fait rire il y a quelques années !

Citation :
Cavanna ? il m'a bien fait rire, et je le remercie encore merci coeur!
je n'aimais pas tout, mais il y avait vraiment des trucs très drôles.

les Russkoffs n'ont pas la même allégresse que les Ritals, selon mes sources.
Le rire est sans doute plus évident dans Les Ecritures : Les Aventures de Dieu - Les Aventures du petit Jésus de François Cavanna

343 p chez Albin Michel.

"D'où venons-nous? Où allons-nous? Dois-je faire fusiller les curés de gauche? Quel vin servir avec le turbot béarnaise? Comment sodomiser un archange? En quels termes convient-il de s'adresser à Dieu pour solliciter un petit secours? Epouserais-je mon chef de rayon? Dix jours de retard, est-ce que je devrais m'inquiéter? ... Tout est dans ce Livre. Tout. Ici où là, cherche mon gars, cherche. Et si tu songes qu'au nom de ce Livre des vierges furent livrées aux bêtes, des philosophes brûlés vifs, des villes rasées, etc.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Cavanna   Jeu 30 Jan 2014, 12:20

Cavanna défenseur des "petits animaux"

Citation :
"Qui pleure sur un canard ? Je vais vous épater : moi, je pleure sur un canard. Ces multitudes de vies tolérées à seule fin de grossir le plus vite possible pour être transformées en merde par nous, 6 milliards de tristes connards, et balancé aux ordures toutes palpitantes parce que les traîtres connards ont peur pour leur petite gueule si importante. Oui, vaut mieux que j'arrête, je perds les pédales. Notre petit confort, nos petits bonheurs de gourmandise ont les pieds dans un marécage de sang, de merde, de souffrance et de superbe indifférence. Savez-vous quoi ?

Je ne puis plus voir des vaches dans les champs, des moutons, des poules picorant sans, tout de suite après le premier attendrissement, sentir une main qui me broie les tripes en même temps qu'une voix me hurle dans la tête: "des condamnés à mort ! Ce sont tous des condamnés à mort !". J'essaie de me dire "ils ne savent pas." Je n'en suis pas très sûr. Et les oiseaux sauvages ? Ah ceux-là hein ? Eh bien ce sont des salauds. Méprisant les frontières et les embargos, ils transportent dans les migrations les sales virus et les sèment par le monde. Sus aux migrateurs ! Chasseurs, à vos fusils ! Tuez tout, on a pas le temps de leur regarder le blanc de l'oeil ni de leur prendre le pouls."

François Cavanna
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 115
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Cavanna   Jeu 30 Jan 2014, 13:32

Ils parlaient de lui aux infos et le terme qu'ils employaient lui allait comme un gant "belle plume et grande gueule
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Cavanna   Jeu 30 Jan 2014, 14:34

Certains disent qu'il compensait un défaut d'instruction, il avait quitté l'école de bonne heure. Ce n'est pas un si gros handicap, il l'a compensé par son talent. Mais ses positions rigides sur l'orthographe - surtout ne rien changer !!, ne me plaisaient pas trop.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cavanna   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cavanna
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cavanna, "coups de sang"
» François CAVANNA sur la fourrure (sans censure)
» Georges Sand en 4ème ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: FICTION :: Auteurs français et d'expression française-
Sauter vers: