Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une colonisation qui a laissé des traces

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Une colonisation qui a laissé des traces   Lun 29 Mai 2006, 16:03

On me signale l’existence de cet ouvrage ecrit par des historiens et paru aux éditions de la découverte


extraits de la note de l'editeur :
la France demeure hantée par son passé colonial, notamment par ce rapport complexe à l’« Autre », hier indigène, aujourd’hui « sauvageon ». Pourquoi une telle situation, alors que les autres sociétés post-coloniales en Occident travaillent à assumer leur histoire outre-mer ?

Pascal Blanchard, Nicolas Bancel et Sandrine Lemaire,[...] interrogent les mille manières dont les héritages coloniaux font aujourd’hui sentir leurs effets : relations intercommunautaires, ghettoïsation des banlieues, difficultés et blocages de l’intégration, manipulation des mémoires, conception de l’histoire nationale, politique étrangère, action humanitaire, place des Dom-Tom dans l’imaginaire national ou débats sur la laïcité et l’islam de France…

bonnes critiques dans la presse
http://minilien.com/?ddoAYhfu1f
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
swallow
pilier
avatar

Nombre de messages : 820
Localisation : Espagne
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: Re: Une colonisation qui a laissé des traces   Lun 29 Mai 2006, 16:49

IL faut aussi savoir faire la part des choses et ne pas tomber dans le discours démagogique. Je partage l´opinion exprimée sur le journal qu´indiquait Calou.
C´est catatrophique ces petits enfants ( banlieue parisienne, pour ne pas chercher plus loin) dont les grand-parents furent des réfugiés des dictatures ( espagnole, portuguaise) et ne parlent plus UN mot de la langue de Cervantes ni de Pessoa, puisqu´on en parle souvent ici. Il y a une dangereuse approche qui consiste à se laisser phagocyter aussi. Mais personne n´en parle, ici tous les enfants catalans par exemple parlent 2 langues, sans aucun problème. Apprendre 2 langues à la fois, ce n´est rien du tout pour un enfant. Il ne faut pas non plus rendre les choses trop faciles à la terre d´accueil, pour ne pas se sentir victime demain. Il faut savoir resister. ( Heureusement que c´est le dernier message d´Almodovar ("Volver") mais je crains qu´il soit vécu comme une particularité regionale, un topique, presque du folklore, et ce serait vraiment dommage que les gens ne sachent pas generaliser pour s´en approprier et défendre leur minorité en silence et de generation en generation, çà commence sûrement par la langue et la manière de s´exprimer.
Revenir en haut Aller en bas
Aristarque
pilier
avatar

Nombre de messages : 1790
Localisation : Septimanie
Date d'inscription : 28/12/2005

MessageSujet: Re: Une colonisation qui a laissé des traces   Mer 31 Mai 2006, 20:45

swallow a écrit:
IL faut aussi savoir faire la part des choses et ne pas tomber dans le discours démagogique. Je partage l´opinion exprimée sur le journal qu´indiquait Calou.
..

Si j’ai bien compris, Calou a abordé les effets du colonialisme chez les immigrants de ces dernières décennies.
Pour ta part, tu sembles t’offusquer « que les petits enfants dont les grands-parents furent des réfugiés fuyant les dictatures (espagnoles portugaises), ne parlent plus un mot de la langue de leurs pays d’origine »… Je ne vois pas l’amalgame.
Mes parents (hé oui !..) lorsqu’il émigrèrent vers la France en 1928, ne fuyaient pas de dictature : ils aspiraient à une vie meilleure, et une instruction gratuite pour leurs deux enfants dans les écoles de leur pays d’accueil. Et ils avaient une volonté réelle de s’y intégrer et d’en respecter les lois. Et pourtant nous n’étions pas les bienvenus pour tout le monde, et il a fallu supporter bien des avanies. Bien qu'il n'y eut pas de délit de facies.
Naturellement, la langue française a supplanté petit à petit le catalan utilisé seulement en famille. Nos fils, mon épouse est d’origine andalouse bien que née en France, n’ont jamais éprouvé le besoin d’apprendre l’espagnol en dehors des rudiments enseignés en classe. Pareil pour nos trois petits-fils. Ils préfèrent l’anglais bien plus utile pour leur carrière professionnelle !….
Une autre de tes phrases m’a paru singulière : « Ici tous les enfants catalans par exemple, parlent (et je suppose écrivent) en deux langues ». Normal, le castillan étant encore la langue officielle de l’Espagne. Mais dis-moi est-ce que tous les enfants de Tolède, de Madrid ou de Séville parlent aussi le catalan ?
J’ajouterai une petite anecdote : Pendant la dictature de Primo de Ribera, une loi interdisait aux Catalans de parler leur langue dans les administrations sous peine de sanctions. N’était-ce pas une mesure colonialiste ?
Revenir en haut Aller en bas
swallow
pilier
avatar

Nombre de messages : 820
Localisation : Espagne
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: Re: Une colonisation qui a laissé des traces   Jeu 01 Juin 2006, 15:11

Non, bien sûr, Aristarque, les enfants de Tolède, Madrid ou Seville ne parlent que l´espagnol, plus les langues qu´ils apprendront plus tard au lycée ( anglais comme tu le signales).
Je parlais de la chance de ces petits catalans, basques ou autres qui s´entraînent dès leur plus jeune âge à s´exprimer en 2 langues differentes et à devenir totalement bilingues sans efforts et de manière très naturelle.
Je faisais allusion à cette PLATE-FORME offerte en plein contexte familial, ces langues qu´on peut apprendre tout petits, à l´âge de la maternelle, et des petites classes, quand les enfants ont encore la langue agile et peuvent jouer sans complexes à la remuer dans tous les recoins de leur cavité buccale, garantie nécessaire pour qu ils parlent une seconde langue sans AUCUN accent.
Je ne me situais pas dans une optique politique ( lamentable!) qui "obligerait" ou "interdirait" l´accès à une langue quelle qu´elle soit. Je vois uniquement l´AVANTAGE de demarrer tôt l´initiation à une langue, et ce sont bien les parents qui ont ce privilège.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Une colonisation qui a laissé des traces   Sam 03 Juin 2006, 07:26

troglodyte a écrit:
Dans les notes de "A l'ombre des jeunes filles en fleurs", Folio classique n°1946, j'ai trouvé ceci :
Citation :
En 1883, on "montra" des Cinghalais et des Araucaniens au jardin d'Acclimatation. Il est vrai que l'Exposition coloniale de 1889 développa ce genre de spectacles d'un goût douteux. Une partie de l'Esplanade des Invalides était occupée par des villages sénégalais, alfourou, pahouin, indien, etc. Cette même année, ce sont les cosaques que les Parisiens pouvaient contempler au jardin d'Acclimatation.
Les “zoos humains”, de l’histoire ancienne ?
Début juin 2005, une rumeur persistante circule dans des milieux universitaires français, amplifiée sur internet : le zoo de la ville d’Augsburg, en Bavière, aurait le projet d’inaugurer un “village africain”pour donner à découvrir “des artisans, des orfèvres, des fabricants de paniers, des coiffeurs traditionnels dans un environnement reconstitué pour représenter la steppe africaine dans une atmosphère d’exotisme”. Renseignement pris, cette initiative a bien eu lieu du 8 au 12 juin, et d’après la directrice du zoo, tout s’est fort bien déroulé. Les visiteurs du “marché exotique” et les exposants africains eux-mêmes ont été ravis. Les quelques dizaines de manifestants présents devant le zoo pour dénoncer une rémanence de l’imaginaire colonial n’ont guère réussi à troubler la bonne conscience ambiante.

le documentaire Zoos humains, réalisé par Pascal Blanchard et Eric Deroo en 2002 (diffusé sur Arte le 29 décembre 2002 dans le cadre de la théma “Vous avez dit sauvages ?” ). Dans ce film de référence, les réalisateurs couvrent la période 1870-1931, décryptant des documents d’archives sur les expositions coloniales qui ont contribué à forger un imaginaire populaire de “l’Autre”, évoluant d’une représentation animalière à celle plus humaine mais toujours stéréotypée de “l’indigène” à civiliser.

Paris couleurs, un siècle d’immigration en images
Un film de Pascal Blanchard et Éric Deroo
Diffusé sur France 3 le 28 juin 2005 à 23h40
source :
http://www.alterites.com/cache/center_cinema/id_1083.php
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Une colonisation qui a laissé des traces   Sam 03 Juin 2006, 07:34

un sombre promoteur de Port-St-Père, près de Nantes, durant l'été 1994, organisa un Safari Africain dans lequel furent exposés, à côté de quelques animaux, des Noirs venus de Côte-d'Ivoire, réunis dans le village de Bamboula.

Dans le guide, distribué à des milliers d'exemplaires, on pouvait lire que le village de Bamboula

"
Citation :
est construit par ses artisans, protégé par les fétiches qui défendent l'entrée du bois sacré. Ce village de terre avec ses cases arrondies nous transporte au cœur de l'Afrique Noire ".

source
http://www.deroutes.com/Colonisation.htm
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Patrice Hénin
pilier
avatar

Nombre de messages : 30
Age : 68
Localisation : Paris XII
Date d'inscription : 10/06/2006

MessageSujet: Une colonisation qui a laissé des traces   Lun 12 Juin 2006, 22:09

Veni, vidi, libri (lu ?)

donc merci a tous les posteurs de ce sujet.

J'ai été à la mairie de Paris 12
J'ai vu leur projection de Paris Couleurs.
J'ai écouté, mais non lu Emmanuel Naquet, Alain Ruscio, Camille Morando, Gilles Morin, Gilles Manceron.

Ma contribution, avec l'aide des outils linguistique de Google (c'est beau les techniques du 3ème millénaire), cadeau pour Aristarque:

Je marche grâce aux béquilles des anciennes citations (axiome chinois):
我感谢拐杖走路的老报价(中国古语)

Mon quartier étant "colonisé" par les chinois, de nouveaux amis qui m'ont appris a dire bonjour: "nihAo", au revoir, "c'est chié", attention, quand on se serre la main faut pas dire "nihAo", mais "osso!".

Comme tout bon colonisé, je découvre la civilisation: plus de pizzas à 10€, un repas copieux servi avec forces sourires et sympathie pour 3,50€ à 4€ maximum environ. Mais ils refusent les pourboires, je ne recommencerai plus cet acte insultant!

Bonjour,
Je voudrais du riz cantonnais et une omelette chinoise:
你好
我想有些粤语及食用稻米

Un indigéne en "cours" de diversité.
Patrice Hénin
Revenir en haut Aller en bas
http://patricehenin.blogspot.com/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Une colonisation qui a laissé des traces   Mar 13 Juin 2006, 04:24

Salut à toi, Patrice !
t'es recalé en latin Razz , mais tu as une mention cheers en chinois et langues locales Smile bizarres, tes petits carrés blancs, ce sont des copier-coller avec un mac ? bref, bienvenue à toi et n'hesite pas à mettre ton grain de sel !
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Patrice Hénin
pilier
avatar

Nombre de messages : 30
Age : 68
Localisation : Paris XII
Date d'inscription : 10/06/2006

MessageSujet: une colonisation qui a laissé des traces   Mar 13 Juin 2006, 09:16

Désolé pour le Latin, j'ai voulu remplacer le "veni vidi vici" par "venu vu lu", mais comme le latin m'a été imposé en 6ème, alors que je préférais le moderne, j'ai fait exprès de redoubler ma 6ème. A cause du Latin ! Sale gosse rebelle !

C'était à Madagascar, où mon père, militaire, avait été affecté. J'étais un vaza (blanc), mais j'avais quelques amis de classe zazakel (enfants) malgaches. Au grand dam de mes parents.
Une beauté de cette langue : pour dire non, comme le mot n'existe pas, ils secouent la tête négativement (ça, c'est universel !) en chantant quelque chose comme : "unh-unh-unh!".

Le verbe être n'existe pas. "je suis heureux" = "moi heureux". Comme quoi ceux qui prétendaient que les noirs parlaient petit-nègre, auraient dû d'abord apprendre leur langue, pour au moins comprendre pourquoi, comme à Madagascar.

Question technique, je travaille avec Windows XP Pro, et je vois très bien apparaître les caractères chinois dans ton forum sur ma machine. Des copié – collés de Google vers Word2003, puis vers ton forum.

Il faut revoir ta configuration de Windows, je pense, pour qu'il accepte les caractères chinois et autres. Cela se fait lors de l'installation. Cela ne vient pas de cultureforum.net, puisqu'ils l'affichent chez moi.

Manoétouko ! (Bonjour ou salutation !)
Revenir en haut Aller en bas
http://patricehenin.blogspot.com/
maïa
pilier
avatar

Nombre de messages : 3761
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Une colonisation qui a laissé des traces   Mar 13 Juin 2006, 13:17

Moi non plus je ne vois pas les caractères chinois ! Juste de petits carré !

Un tite leçon de latin pour Patrick Happy

Veni, vidi, legi : je suis venu, j'ai vu, j'ai lu !

Libri = des livres.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Une colonisation qui a laissé des traces   Mar 13 Juin 2006, 15:16

Veinard, le Patrick, cheers il a des leçons particulières de latin qu'il echange contre des rudiments de Chinois.

Il a compris bien l'économie du (grain de) S. E.L : Système d’Echange Local !

Quant à moi je proposerai un cours gratuit de "francais colonial".
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
swallow
pilier
avatar

Nombre de messages : 820
Localisation : Espagne
Date d'inscription : 16/03/2006

MessageSujet: Re: Une colonisation qui a laissé des traces   Mar 13 Juin 2006, 16:15

Je vois bien les caractères chinois des phrases que tu nous traduis, Patrice.
C´est une chance que te trouver parmi nous, Patrice. Les points de vue depuis des angles differents, c´est bien la meilleure manière d´avoir un petit aperçu des choses de ce monde. Bienvenu à GDS.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Une colonisation qui a laissé des traces   Mar 13 Juin 2006, 19:04

patrice
Citation :
Comme quoi ceux qui prétendaient que les noirs parlaient petit-nègre, auraient dû d'abord apprendre leur langue

Un récent article du monde rappelait que le « petit nègre » et les romans « y a bon » ie coloniaux ne sont pas innocents.

Maurice Delafosse,administrateur colonial et linguiste décrit cette « simplification naturelle et rationnelle de notre langue si compliquée ».

«
Citation :
Il nous faut parler aux Noirs en nous mettant à leur portée c’est-à-dire leur parler « petit nègre ».

Mieux encore, ce « petit nègre » ou « Français simplifié » , ou « français tirailleur » fut enseigné, et on trouve les transpositions.à faire dans un manuel de 1916.

Citation :
La sentinelle doit se placer pour bien voir et se laisser voir
, devient
Citation :
Sentinelle y a besoin de chercher bonne place. Ennemi y a moyen de mirer lui ; Lui y a moyen mirer tout secteur pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Une colonisation qui a laissé des traces   Mar 13 Juin 2006, 19:08

le petit nègre est défini dans le Larousse du XXe siècle de 1928
Citation :
C’est un Français élémentaire qui est usité par les nègres des colonies

Cette langue se retrouve dans le fameux « Tintin au Congo » , dans la bouche des Indiens, et en vient à caractériser toutes les variétés de Français parlées par des peuples colonisés.

Il apparaît dans des formes populaires et racistes de représentation du « sauvage » et du « peu évolué ».

N.B Cet article publié dans Le monde du vendredi 9 juin 2006 p 2
est de Cécile Van Den Avenne qui aurait bien pu se faire censurer et bannir comme ce fut mon cas à Noël 2005.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Patrice Hénin
pilier
avatar

Nombre de messages : 30
Age : 68
Localisation : Paris XII
Date d'inscription : 10/06/2006

MessageSujet: Une colonisation qui a laissé des traces   Mar 13 Juin 2006, 22:15

Rotko. pour ton humour sur mon sens de l’économie S.E.L. (Simples Eléments Linguistiques), merci !

Swallow : enfin quelqu’un qui sait lire le chinois !
Avec la suite Microsoft Office Word2003, peut-être.
Merci de ton travail d'érudit, Rotko:

Maurice Delafosse,administrateur colonial et linguiste décrit cette « simplification naturelle et rationnelle de notre langue si compliquée ».

«
Citation :
Il nous faut parler aux Noirs en nous mettant à leur portée c’est-à-dire leur parler « petit nègre ».

Moi, je pense qu'il fallait faire le contraire.

C'est qui, l'être supérieur capable, une des définitions possible de l'intelligence, de s'adapter, et d'apprendre une langue étrangère supposée rudimentaire, et qui, dans son intelligence extrême, cherche et obtient l'efficacité? (voir ta 2ème citation)

Mieux encore, ce « petit nègre » ou « Français simplifié » , ou « français tirailleur » fut enseigné, et on trouve les transpositions.à faire dans un manuel de 1916.

Citation :
La sentinelle doit se placer pour bien voir et se laisser voir
, devient
Citation :
Sentinelle y a besoin de chercher bonne place. Ennemi y a moyen de mirer lui ; Lui y a moyen mirer tout secteur pour lui.
[/quote]

Hilarant! Qui doit faire preuve de vraiment beaucoup d'intelligence
pour ne pas avoir envie de faire comprendre à l'autre qui est le vrai c**?

Celui qui dit:

Hé! Bwana!
Quoi?
moi avoir compris
si ennemi
pas besoin miroir
pour mirer
et tirer

Mais si moi miré
par ennemi
pourquoi tu dis
fais-toi voir
Moi pas savoir

Patrice, (et pas Patrick)

P.S.: Merci à Maïa,
a + legere tum (!?)

Pour ceux qui habitent Paris, il y a une projection du film censuré jusqu'en 2003: "La bataille d'Alger", en plein air, pelouse de reuilly, M°Porte Dorèe, le samedi 17 juin, à partir de 20H00, film à 22H30.

Pour certains qui habitent les banlieues, ne venez pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://patricehenin.blogspot.com/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Une colonisation qui a laissé des traces   Mer 14 Juin 2006, 04:25

je n'ai pas vu la bataille d'Alger

La Bataille d’Alger, le film de Gillo Pontecorvo, a deux histoires. Face obscure : le film est interdit en France en 1966, censuré à nouveau en 1971. Face lumineuse : il est Lion d’Or à Venise en 1966, primé à Cannes, nominé aux Oscars. Les deux destins se rejoignent depuis 2004, où le film a enfin repris droit de cité. Après une ressortie en salle aux Etats-Unis et en France en 2004, Arte le diffuse pour la première fois à la télévision.

http://www.afrik.com/article7826.html

Ce site propose aussi un dossier sur la guerre d'Algérie.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Une colonisation qui a laissé des traces   Mer 14 Juin 2006, 04:44

Patrice Hénin a écrit:

Pour certains qui habitent les banlieues, ne venez pas.

Je crois au contraire que ce film est à voir par tout le monde - même si je ne l'ai pas vu. Il serait bon qu'il soit suivi d'une discussion qui le re-situe dans son contexte et qui permette à chacun de s'exprimer et d'échanger. C'est le silence qui crée l'incomprehension et alimente les rumeurs.

on a deja parlé des chansons "coloniales" en voici plusieurs (Moi tout fair epour te plaire, Le grand voyage du pauvre negre, Nenufar, sur le site

http://www.ac-nancy-metz.fr/cinemav/escla/ei25.htm

Descendre dans la page. En appuyant sur le haut parleur on entend la chanson mais seulement le debut.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Une colonisation qui a laissé des traces   Mer 14 Juin 2006, 04:45

Refrain
Moi tout faire pour te plaire ...toujours
La cuisine, la vaisselle ...l'amour


Moi savoir repasser plein de mouchoirs
Et chasser et pousser les idées noires.
Moi faire bons petits plats
Retourner matelas...

Moi savoir taper tapis
Moi savoir bien cracher sur chaussures
Moi bien faire la tambouille
Les chatteries, les chatouilles
Les parquets, les bafouilles

Moi avoir petits mollets pas laids
Et beaux ptits macarons tout ronds
Moi chanter la chansonnette
Souffler dans clarinette
Et claquer castagnettes "
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Patrice Hénin
pilier
avatar

Nombre de messages : 30
Age : 68
Localisation : Paris XII
Date d'inscription : 10/06/2006

MessageSujet: Une colonisation qui a laissé des traces   Mer 14 Juin 2006, 04:46

Exact.

La Ligue des Droits de l'Homme (et de la femme!), précise:

Filmé sur les lieux mêmes dans la casbah d'Alger, interdit en France et distribué seulement vers 1970 dans un circuit d'exploitation confidentiel, projeté au Pentagone américain en 2003, diffusé pour la première fois à la télévision française en 2004, ce film constitue un témoignage historique important et permet d'engager le débat sur les conditions de la décolonisation en Algérie.

J'espère qu'il ne pleuvra pas!
Revenir en haut Aller en bas
http://patricehenin.blogspot.com/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Une colonisation qui a laissé des traces   Mer 14 Juin 2006, 04:54

Tu nous diras comment la salle réagit à la projection ? il fera beau Wink Les films qui touchent aux sujets sensibles passent rarement ou bien tardivement à la television.
je pense au film le chagrin et la pitié qui parle de la France de la collaboration.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Patrice Hénin
pilier
avatar

Nombre de messages : 30
Age : 68
Localisation : Paris XII
Date d'inscription : 10/06/2006

MessageSujet: une colonisation qui a laisé des traces   Mer 14 Juin 2006, 04:57

Quand je dis certains des banlieus, ne venez pas, c'est de l'humour qui vaut ce qu'il vaut, en pensant aux casseurs. La pelouse de Reuilly a eu sa manif des forains qui ont protester contre le projet de reléguer cette fête foraine, la plus importante d'Europe, à la campagne, je ne sais plus où.
Oubli de service d'ordre, poubelles brulées, casseurs...

Je pense aussi à ceux qui sifflent la Marseillaise pour le Matchs algérie - France.

Bon, je me déconnecte, douche, home works, cours d'informatique a donner cet aprésm, couché 3H00, levé 4H30...

Patrice, pas Patrick
Bonne journèe

P.S.: connaissez-vous Miriam Naïdi-Dupont?: http://chezmimidup.blogspirit.com/ pas sa place dans le sujet, très femme pour les femmes, mais sa place dans un site littéraire.
Moi qui n'aime pas la poésie, il a fallu que tombe sur son blog!
Revenir en haut Aller en bas
http://patricehenin.blogspot.com/
Patrice Hénin
pilier
avatar

Nombre de messages : 30
Age : 68
Localisation : Paris XII
Date d'inscription : 10/06/2006

MessageSujet: une colonisation qui a laissé des traces   Mer 14 Juin 2006, 05:07

C'et en plein air, gratuit, organisé par la Ligue Droits Homme sous l'égide de la Mairie Paris 12, dans le cadre des débats sur la décolonisation, à cause de l'anniversaire de l'expo coloniale 1931.

Débats jusqu'en novembre;
Débat après le film sur la pelouse de Reuilly (emplacement foire du trône)
ChhhiaaHo... crevé.
Revenir en haut Aller en bas
http://patricehenin.blogspot.com/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Une colonisation qui a laissé des traces   Mer 14 Juin 2006, 05:37

Patrice :
Citation :
l'anniversaire de l'expo coloniale 1931.

beau sujet ! on en parle ici

http://www.herodote.net/19310506.htm

Certains ne se laissaient pas abuser par cette démonstration, comme le montre

http://www.ldh-toulon.net/article.php3?id_article=176

La ligue des droits de l'homme a l'honneteté de publier des tracts qui la mettent en cause.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Une colonisation qui a laissé des traces   Mar 20 Juin 2006, 04:12

swallow a écrit:
Je parlais de la chance de ces petits catalans, basques ou autres qui s´entraînent dès leur plus jeune âge à s´exprimer en 2 langues differentes et à devenir totalement bilingues sans efforts et de manière très naturelle

"malaise linguistique en Catalogne" précise le journal Libération dans un article qui developpe les points de vue adverses :

.
Citation :
Dans la rue, au travail, en famille [...] le bilinguisme est vécu au quotidien le plus naturellement du monde . Le contentieux est politique. Dans cette région travaillée depuis des siècles par un fort sentiment nationaliste, catalan et castillan sont tous deux idiomes officiels. Dans la pratique, le catalan est déclaré «prioritaire», employé en exclusivité dans l'administration, l'enseignement ou les médias

On estime que 94 % des Catalans comprennent les deux langues ; 50,1 % sont plus à l'aise en catalan, 44,2 % en castillan, 4,7 % se disent parfaitement bilingues.

http://www.liberation.fr/page.php?Article=391319
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Loudon Dodd
pilier
avatar

Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Une colonisation qui a laissé des traces   Mar 20 Juin 2006, 21:18

Le grand Mike Davis a écrit un livre traduit en 2003 pour les éditions La Découverte et qui vient de paraitre en poche, consacré aux sécheresses de la fin du XIXème siècle (dûes au phénomène climatologique connu aujourd'hui sous le nom "d'El Nino") et aux famines subséquentes.

Une part conséquente de l'ouvrage porte sur le cas de l'Inde, alors sous la domination bonhomme et paternaliste de l'Angleterre victorienne : on y voit notamment analysé le décalage entre les discours auto-satisfaits de l'administration coloniale qui explique comment, grâce à son action, la famine a été endiguée, ou presque, et la réalité : des millions de morts, dus moins aux doctrines du darwinisme social (qui a pourtant joué son rôle) qu'à la rapacité exemplaire des exploiteurs britanniques, qui grâce au chemins de fer notamment, ont réussi à mettre à l'abri des miséreux les réserves de nourriture dans des zones moins touchées par la sécheresse, mais néanmoins touchées par la famine (du fait de la spéculation sur les prix non-régulée par l'Etat, obéissant en cela aux dogmes libre-échangistes), ainsi qu'à opérer ce tour de force qui consistait à récupérer l'impôt de populations qui n'avaient littéralement plus rien.

La thèse de l'ouvrage est résumée dans son titre :

Génocides tropicaux, catatrophes naturelles et famines coloniales (1870-1900) aux origines du sous-développement

(le terme "génocide" est la traduction de l'Anglais "Holocaust", dont l'auteur justifie l'emploi - qui ne consiste pas à comparer les faits décrits dans le livre avec l'entreprise nazie de destruction des Juifs d'Europe - dans son introduction)[/i]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une colonisation qui a laissé des traces   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une colonisation qui a laissé des traces
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les astronautes des missions Apollo ont laissé des traces sur la Lune (images)
» (1971) Delphos un ovni laisse des traces (création d'un dossier en français)
» L´eau en bouteille laissée dans votre voiture est très dangereuse !
» Traces
» ils m'ont volé mon sac et ont laissé les livres !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Sciences humaines et documents-
Sauter vers: