Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Fatih Akin: Crossing the bridge + de l'autre côté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Fatih Akin: Crossing the bridge + de l'autre côté   Dim 12 Nov 2006, 18:50

Réalisé par Fatih Akin, Avec Alexander Hacke , Baba Zula, Replikas
Film turc, allemand


Alexander Hacke, musicien d'avant-garde allemand débarque à Istanbul pour composer la musique du film Head-on. Là, il rencontre divers musiciens pour capter la diversité musicale d'Istanbul, selon le précepte que la musique d’un ville exprime son âme (dixit Confucius)

A mes yeux, le film est inégal, la musique aussi . Au moins est-elle diverse !

Certains propos de musiciens allumés sur la solidarité de la rue assurée par la musique sont peu convaincants. Pourtant quelques chanteurs et chanteuses sont émouvants quand ils replacent leur création dans une Turquie réticente/hostile aux chansons européennes ou kurdes. Pas de tout repos, cette Turquie intolérante.

C’est l’occasion de voir des scènes de rues à Istambul, avec des ruelles de toutes sortes.
des regrets : notamment que le film soit en version allemande ; les couvertures de disques montrées dans le générique de fin sont ultra ringardes.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
coline
pilier


Nombre de messages : 3986
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Fatih Akin: Crossing the bridge + de l'autre côté   Dim 12 Nov 2006, 18:58

Dans le film Head -On (je ne sais pas si tu l'as vu...très chouette!) il y a justement au début et à la fin un groupe turc qui chante sur le port...C'est très sirupeux, très kitsch...et ça ne ressemble pas du tout au reste du film.
Revenir en haut Aller en bas
queenieinlove
pilier
avatar

Nombre de messages : 682
Localisation : Black Hole
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: Fatih Akin: Crossing the bridge + de l'autre côté   Dim 12 Nov 2006, 19:42

je l'ai vu très recemment (sur une chaine tv). Un film torturé et torturant. Très beau aussi.
Et les scènes des chansons très "kitsch" sont au début, à la fin et entre différentes parties du film. Alors oui, elles font bizarres, et cassent complètement avec le reste, avec l'ambiance générale. Mais je les ai trouvé appropriées, un peu comme la fonction du choeur grec dans les tragédies : de l'oxygène, un regard distancié sur la fiction.
Revenir en haut Aller en bas
http://perso.orange.fr/sublimeacide/index.htm
joce22
pilier
avatar

Nombre de messages : 667
Age : 66
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Re: Fatih Akin: Crossing the bridge + de l'autre côté   Mar 04 Déc 2007, 16:33

De l'autre côté, dimanche soir, de Fathi Akin, au MK2 quai de la Loire...

Émouvant ce chassé-croisé de six personnages entre la Turquie et l'Allemagne. Même si les passages concernant les groupes politiques qui luttent en Turquie sont traités de façon approximative. Mais c'est vrai, ce n'est pas le sujet du film...

Relations familiales et identité, au centre de ces images superbement filmées.

Hanna Schygulla n'a rien perdu de son tempérament et sa beauté mûre continue d'émouvoir.

Quant à Tuncel Kurtiz, il y a longtemps qu'il n'a plus rien à prouver - L'Espoir, Vive la mariée... et la liberation du Kurdistan,
La sirène et le funambule, Saut périlleux dans un cercueil, Le Mur (1983), Le Troupeau (1980), The Bus (1985) - quel acteur !
Revenir en haut Aller en bas
http://blog.aufeminin.com/blog/see_54416_1/Chios
roxane
pilier
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 54
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Fatih Akin: Crossing the bridge + de l'autre côté   Ven 14 Déc 2007, 16:11

Voilà un très beau film sur la recherche d'identité, de valeurs aussi, transmises ou même acquises, sur le pardon ou son corollaire, le renoncement. Il y a comme un effet circulaire dans ce film très subtil, des histoires qui se recoupent et s'imbriquent pour mieux en dégager l'essentiel. Akin montre que la vie c'est aussi cela, des faux pas, des erreurs, des gens croisés à qui on n'a pas pu parler et d'autres plus proches que l'on n'a pas su aimer.
Il y a des regrets venus trop tard, et des incompréhensions tenaces qui teintent l'ensemble d'une profonde nostalgie mais elle reste sourde, suggérée, car la vie les fait se battre, ils se cherchent mais ne se trouvent pas toujours à temps.
Je n'oublierai pas de sitôt les cris de détresse de Hannah Shygulla dans sa chambre d'hotel face au vide béant d'une vie gâchée ni la vision de Nejat parti attendre un père qui ne reviendra probablement pas. Ou du moins on le pense car rien n'est dit.
C'est cela que ce film laisse percer aussi: la force de l'humain derrière les illusions d'hier et les blessures encore vives
Un film qui m'a bouleversée. drunken
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Fatih Akin: Crossing the bridge + de l'autre côté   Mar 29 Jan 2008, 17:13

De l’autre côté, de fatih Akin.

Ce film qui fait un chassé-croisé entre l’Allemagne et la Turquie, en suivant les personnages, essentiellement turcs, d’un drame est émouvant.

L’histoire en elle-même n’y est pas essentielle, mais elle intéresse par les à-côtés : les liens entre les deux pays, les rapports de génération, certes, mais surtout le visage d’une Turquie dont on n’attendra pas grand-chose du côté des droits de l’homme.

On a déjà vu aux informations comment était sauvagement réprimée une manifestation pacifique de femmes, qui voulaient célébrer leur journée. On sait aussi à quel point la question kurde mobilise la police et l’armée turques.

Cette surveillance policière apparaît bien dans le film, mais le pire est sans doute de voir la rue applaudir à la répression. Dans ces conditions, les espoirs de la démocratie paraissent minces.

Les acteurs sont excellents et l’histoire plausible nous tient en haleine.

Quelle idée a eu le réalisateur d’annoncer, pour les deux premiers volets, les événements qui les caractérisent ?

C’est fausser notre regard et nuire à nos attentes.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Fatih Akin: Crossing the bridge + de l'autre côté   Jeu 31 Jan 2008, 06:07

roxane a écrit:
.
Je n'oublierai pas de sitôt les cris de détresse de Hannah Shygulla dans sa chambre d'hotel face au vide béant d'une vie gâchée ni la vision de Nejat parti attendre un père qui ne reviendra probablement pas.

La fin m'a paru assez inattendue, et si je n'avais pas lu ton billet, l'idée d'un rendez-vous manqué ne m'aurait pas effleuré. C'est vrai que le réalisateur laisse la porte ouverte à plusieurs hypothèses

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Fatih Akin: Crossing the bridge + de l'autre côté   Sam 26 Avr 2008, 05:25

Le Prix du film allemand 2008 a été décerné vendredi à "Auf der anderen Seite", De l'autre côté du réalisateur Fatih Akin.
Tant mieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Le mouton sauvage
pilier
avatar

Nombre de messages : 1680
Localisation : Au Sud de la Frontière, à l’Ouest du Soleil
Date d'inscription : 04/12/2007

MessageSujet: Re: Fatih Akin: Crossing the bridge + de l'autre côté   Ven 05 Juin 2009, 16:59

rotko a écrit:
Le Prix du film allemand 2008 a été décerné vendredi à "Auf der anderen Seite", De l'autre côté du réalisateur Fatih Akin.
Tant mieux.

Bien dit, Rotko.
J'ai vu le film, il y a quelques semaines. J'ignorais qu'un fil existait sur celui-ci, alors maintenant que je l'ai trouvé, je me sens obligé de dire un petit mot.

C'est vraiment un film magnifique, un chassé-croisé de personnages entre la Turquie et l'Allemagne. Il y a de beaux paysages (j'aime bien la Turquie), et aussi un bon scénario avec de bons acteurs (que je ne connais pas, tout comme le réalisateur). En fait, je suis tombé par hasard sur le film, et je me dis que j'ai eu de la chance car c'est le genre de "petit" film qu'il ne faut pas passer à coté.

Revenir en haut Aller en bas
http://blackwithblue.free.fr/
Seb
pilier
avatar

Nombre de messages : 950
Date d'inscription : 26/02/2008

MessageSujet: Re: Fatih Akin: Crossing the bridge + de l'autre côté   Mar 09 Juin 2009, 09:09

Le mouton sauvage a écrit:
C'est vraiment un film magnifique, un chassé-croisé de personnages entre la Turquie et l'Allemagne. Il y a de beaux paysages (j'aime bien la Turquie), et aussi un bon scénario avec de bons acteurs (que je ne connais pas, tout comme le réalisateur). En fait, je suis tombé par hasard sur le film, et je me dis que j'ai eu de la chance car c'est le genre de "petit" film qu'il ne faut pas passer à coté.

Mouton'S, je souscris entièrement - mais moi je ne dirais pas un "petit" film, je dirais un """""""""petit"""""""" film. Wink
Je ne crains pas de dire que De l'autre côté est un des meilleurs films que j'ai vus au cours des dix dernières années: beau, subtil, profond, nuancé, etc.

_________________
"Les écrivains brefs – phrases courtes, livres minces – ont aujourd’hui les faveurs du public qui, à n'en pas douter, les aimerait davantage encore s’ils n’écrivaient vraiment rien." (Eric Chevillard)
Revenir en haut Aller en bas
Le mouton sauvage
pilier
avatar

Nombre de messages : 1680
Localisation : Au Sud de la Frontière, à l’Ouest du Soleil
Date d'inscription : 04/12/2007

MessageSujet: Re: Fatih Akin: Crossing the bridge + de l'autre côté   Mar 09 Juin 2009, 09:18

Seb a écrit:
Je ne crains pas de dire que De l'autre côté est un des meilleurs films que j'ai vus au cours des dix dernières années: beau, subtil, profond, nuancé, etc.

T'as peur de rien Cool
Revenir en haut Aller en bas
http://blackwithblue.free.fr/
Maya
pilier
avatar

Nombre de messages : 4596
Age : 64
Localisation : Thrace
Date d'inscription : 16/07/2009

MessageSujet: Re: Fatih Akin: Crossing the bridge + de l'autre côté   Dim 13 Sep 2009, 18:46

Citation :
Fatih Akin étonne le jury de la 66ème Mostra de Venise en présentant “Soul Kitchen”, sa première comédie. Le réalisateur Germano-turc, primé notamment à Berlin et à Cannes, avait habitué son public à des sujets bien plus dramatiques. Cette fois il signe l’histoire d’un restaurateur grec en crise sauvé par un cuisinier aussi irascible que doué.
“C’est comme si l’on regardait un plat et qu’on pouvait voir l‘âme de son créateur. C’est comme être acteur, on voit la façon dont quelqu’un approche un personnage et on accède à une infime partie de sa vraie personnalité”, explique-t-il.

Revenir en haut Aller en bas
Maya
pilier
avatar

Nombre de messages : 4596
Age : 64
Localisation : Thrace
Date d'inscription : 16/07/2009

MessageSujet: Re: Fatih Akin: Crossing the bridge + de l'autre côté   Dim 13 Sep 2009, 18:55

J'attends voir le film (je ne sais pas quand, dans mon pays cela n'est jamais evident) pour juger.
C'est un realisateur de si grand talent qu'il est possible que meme la comedie lui reussisse.
Question
Pourtant dans:

Im Juli
Solino
Head-On (Gegen die Wand)
Crossing the bridge - the sound of Istanbul
De l'autre côté


on voit un passionne du deracinement, des relations amoureuses conflictuelles, des portraits croises entre l'Allemagne et la Turquie.
Je fais confiance au grand espoir du cinema de notre Europe globalisee.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Fatih Akin: Crossing the bridge + de l'autre côté   Mer 17 Mar 2010, 06:47

«Soul Kitchen» de Fatih Akin avec Adam Bousdoukos, Moritz Bleibtreu, Birol Ünel, Anna Bederke...

Ce film fait "l’éloge de la résistance à l’embourgeoisement et à la confiscation de quartiers entiers à des fins spéculatives".

le titre, c'est le nom d'une cantine dans un ancien quartier industriel de Hambourg.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Fatih Akin: Crossing the bridge + de l'autre côté   Jeu 18 Mar 2010, 06:27

dans un entretien au Monde, Fati hakin parle de Soul kitchen.

Au départ, je voulais faire de Soul Kitchen un film sur le cinéma. Il fallait trouver une métaphore, je l'ai trouvée dans le monde auquel j'appartenais avant de devenir cinéaste. J'ai été serveur, barman, DJ dans un restaurant. Il y a une similitude entre ces univers. Le patron du resto, c'est le producteur ; le chef irascible, c'est le réalisateur ; les serveuses, les machinistes ; et les clients, le public.

J'aime l'idée de faire du cinéma 3D sans la technologie ! Outre les cris, la danse, la cacophonie, il faut montrer la transpiration des gens qui dansent, qui cuisinent devant le feu, toute une dimension sensorielle pour que le spectateur soit embarqué dans le rythme vital des personnages.
C'est un film très musical, mais où je table beaucoup sur le visuel, comme dans les films burlesques. Zinos, le héros, c'est un Charlie Chaplin d'aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Seb
pilier
avatar

Nombre de messages : 950
Date d'inscription : 26/02/2008

MessageSujet: Re: Fatih Akin: Crossing the bridge + de l'autre côté   Sam 27 Mar 2010, 07:58

Soul Kitchen, de Fatih Akin.

C'est un film en effet assez déroutant quand on connaît ses films précédents, puisque Fatih Akin réalise cette fois un film beaucoup plus ancré en Allemagne et joue franchement la carte de la comédie. Mais passé le premier étonnement, on se laisse prendre à cette histoire très attachante:
- le film est une vraie comédie efficace, menée tambour battant
- le réalisateur filme de manière très convaincante les scènes collectives (les gens en train de manger, de boire une bière, de faire de la musique, de danser, de...)
- les comédiens sont très bons et interprètent des personnagers issus de milieux très divers
On se prend d'affection pour le destin de cette cantine qui, d'infâme bou-iboui, va se transformer, grâce au recrutement d'un cuisinier passionné (personnage secondaire particulièrement réussi), en lieu habité et inspiré.

_________________
"Les écrivains brefs – phrases courtes, livres minces – ont aujourd’hui les faveurs du public qui, à n'en pas douter, les aimerait davantage encore s’ils n’écrivaient vraiment rien." (Eric Chevillard)
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Fatih Akin: Crossing the bridge + de l'autre côté   Jeu 07 Juin 2012, 06:26

revu avec plaisir de l'autre côté

Tout sonne vrai dans ce film, et les personnages ont une présence physique et psychologique indéniables.

On passe sans cesse d'Istambul à Brême, au point de ne pas savoir, comme les personnages, si on est en Allemagne ou en Turquie : Le prof turc de litterature allemande ouvre une librairie allemande à Istambul, la jeune revolutionnaire kurde se réfugie en Allemagne où elle doit fuit la police comme dans son pays d'origine, la mère allemande retrouve la Turquie connue trente ans auparavant.

Est-ce à dire que tout va bien et que le film célèbre un mariage turco-allemand ? bien sûr que non ! on voit à l'oeuvre les Islamistes qui espionnent, harcèlent et menacent, le gouvernement turc reprime sauvagement les manifestations kurdes, n'accorde ni liberté d'expression ni droit au savoir etc.

Quant aux Allemands, ici représentés par la mère, même cultivés et cosmopolites, ils sont victimes de préjugés nourris par la propagande interne.

Toutefois, grâce à des personnages qui sont ou deviennent attachants, des liens se tissent, des confiances trouvent échos : c'est le mérite de ce film d'être à la fois lucide et chaleureux.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Fatih Akin: Crossing the bridge + de l'autre côté   Jeu 07 Juin 2012, 10:26

De l'autre côté

Tu ne parles pas de Lotte et de Yeter. J'ai eu le bourdon en regardant leur histoire, ça m'a semblé tellement injuste.
Les acteurs jouent superbement bien, J'ai beaucoup apprécié Nejat, sa gentillesse et son ouverture d'esprit.
C'est vrai que parfois on se demande dans quel pays on se trouve, je pense par exemple au tout début du film.
J'ai désespérément espéré que les personnages finiraient pas se trouver, puisqu'ils se croisent parfois.

C'est un beau film qui m'a fait beaucoup de peine mine de rien. Sad
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fatih Akin: Crossing the bridge + de l'autre côté   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fatih Akin: Crossing the bridge + de l'autre côté
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un autre test: Evaluez votre peur des autres
» Quelle autre vie après la mort
» autre utilisation du nucléaire
» Le respect et l'écoute de l'autre dans le droit.
» Probabilité qu'une variable soit supérieure à une autre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: SPECTACLES :: Ecrans: cinéma et télévision-
Sauter vers: