Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Emile Zola

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
roudita
pilier
avatar

Nombre de messages : 385
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Emile Zola   Jeu 19 Jan 2006, 07:56

C'est la faute d'Alexhinat avec son fil sur la relecture, ca m'a donné envie de relire Zola

1. La fortune des Rougon
Avec un peu d'inquiétude, je me suis lancée dans la relecture du cycle des Rougon-Macquart, sachant que je ne les avais pas tous lus et que j'en avais apprécié beaucoup.
J'ai été agréablement surprise de voir que je l'ai dévoré d'une traite, je me suis laissée prendre dasn cette histoire. Tous les personnages de cette fresque familiale sont mis en place, présentés succintement.. J'ai hâte de lire le suivant !!

Le commentaire sur le web : << "Cette oeuvre, qui formera plusieurs épisodes, est donc, dans ma pensée, l'histoire naturelle et sociale d'une famille sous le Second Empire. Et le premier épisode : La Fortune des Rougon, doit s'appeler de son titre scientifique : Les Origines." A ces lignes de Zola, ajoutons que ce premier ouvrage est un des plus grands chefs-d'oeuvre d'une série qui en compte pourtant beaucoup. Car c'est l'histoire d'une révolte du peuple contre ses oppresseurs, et déjà le récit d'une "Semaine sanglante" comme celle de la Commune, plus tard évoquée dans La Débâcle. Mais c'est aussi le chant d'amour et de mort de deux enfants faits l'un pour l'autre, trahis par leurs parents, poursuivis par les fatalités d'une race maudite. Et c'est enfin la mise en scène d'un prodigieux Mythe de Fondation, par où Zola devance de plus d'un demi-siècle les visions de Freud ou de René Girard. Livre vraiment génial, qui anticipe de façon étonnante sur le déroulement de tout le cycle des Rougon-Macquart, parce qu'il les contient déjà tous dans son développement >>
Revenir en haut Aller en bas
http://jude.netliberte.org
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Emile Zola   Jeu 19 Jan 2006, 12:12

Excellente idée, sur le fil Zola je suivrai avec plaisir cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Nam
pilier
avatar

Nombre de messages : 286
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Emile Zola   Jeu 19 Jan 2006, 12:45

Livre magnifique que ce premier volet ! C'est un des rares livres que j'ai aimé relire (voir le fil correspondant!)... Miette et Sylvère m'ont tellement touchée que je me suis permise d'adapter leur existence à un tout autre style de création. .. Ils sont devenus des héros dans un projet, de jeu vidéo ...
Revenir en haut Aller en bas
marie chevalier
pilier


Nombre de messages : 6350
Age : 117
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Emile Zola   Ven 20 Jan 2006, 15:38

Je suis une inconditionnelle de Zola dans "la famille Rougon Macquart" je crois que celui malgrè tout que je préfère est : "la Terre" peut-être parce que lorsque je l'ai lu pour la première fois, les gens qui m'élevaient à la campagne étaient très ressemblants, dans leur misère et dans leurs travaux, que cela m'avait marqué.
Très vite j'ai voulu relire toute la "saga" et encore aujourd'hui je relis avec plaisir cet écrivain.
Il doit avoir quelque part été, mon maître dans le peu de romans ou nouvelles que j'ai pu écrire, mais je crois en avoir subi l'influence.
Revenir en haut Aller en bas
roudita
pilier
avatar

Nombre de messages : 385
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Emile Zola   Lun 23 Jan 2006, 07:46

Dans mon souvenir, mes préférés étaient L'Oeuvre, Au bonheur des dames et Nana... mais je me suis aperçue que je ne les avais pas tous lus d'où l'envie de les (re)lire et dans l'ordre cette fois-ci :-)
Revenir en haut Aller en bas
http://jude.netliberte.org
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Zola   Lun 23 Jan 2006, 11:51

roudita a écrit:
C'est la faute d'Alexhinat avec son fil sur la relecture, ca m'a donné envie de relire Zola

1. La fortune des Rougon
>

"La fortune des Rougon" raconte comment, profitant du coup d'Etat du 2 decembre 1851, Pierre et Félicité Rougon prennent le pouvoir politique à Plassans. Le roman est tragique avec l'histoire de Sylvere et Miette, victimes republicaines, mais il est aussi - chose rare chez Zola, burlesque.

Rougon, ce "héros" (!),par peur des républicains, se réfugie chez sa mère. chapitre 6.

"
Citation :
Rougon, vers cinq heures du matin, osa enfin sortir de chez sa mère. La vieille s'était endormie sur une chaise. Il s'aventura doucement jusqu'au bout de l'impasse Saint Mittre. Pas un bruit, pas une ombre. Il poussa jusqu'à la porte de Rome [...] Plassans dormait à poings fermés, sans se douter de l'imprudence énorme qu'il commettait en dormant ainsi les portes ouvertes. On eût dit une cité morte. Rougon, prenant confiance s'engagea dans la rue de Nice. Il surveillait de loin les coins des ruelles ; il frissonnait à chaque creux de porte, croyant toujours voir une bande d'insurgés lui sauter aux épaules".

Rougon rejoint deux de ses amis, ils croient, nouveaux Don Quichotte,

Citation :
"entendre des bruit lointains de bataille ; ce n'était que des plats-à-barbe de cuivre, pendus par des chaînettes, qui servent d'enseigne aux perruquiers du midi, et que des souffles de vent agitaient."
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Emile Zola   Lun 23 Jan 2006, 11:56

roudita a écrit:
Dans mon souvenir, mes préférés étaient L'Oeuvre, Au bonheur des dames et Nana... mais je me suis aperçue que je ne les avais pas tous lus d'où l'envie de les (re)lire et dans l'ordre cette fois-ci :-)

voici la liste de ce qu'il te reste à lire Wink on te suit, car je les ai tous lus, sauf un ou deux.
La fortune des Rougon
2/ La curée
3/ Le ventre de Paris
4/ La conquête de Plassans
5/ La faute de l'abbé Mouret
6/ Son Excellence Eugène Rougon
7/ L'assommoir
8/ Une page d'amour
9/ Nana
10/ Pot-Bouille
11/ Au Bonheur des Dames
12/ La joie de vivre
13/ Germinal
14/ L'oeuvre
15/ La terre
16/ Le rêve
17/ La bête humaine
18/ L'argent
19/ La débâcle
20/ Le docteur Pascal

Moi je vote pour la bête humaine, la conquête d e Plassans et germinal c'est mon tiercé gagnant, mais il change selon les jours ! et vous ? quel est votre tiercé chez Zola ?
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
coline
pilier


Nombre de messages : 3986
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Emile Zola   Mar 24 Jan 2006, 13:01

Un petit faible pour "La faute de l'Abbé Mouret"...
drunken Ah!...les passages sur le jardin!...

"C’était le jardin qui avait voulu la faute. Pendant des semaines, il s’était prêté au lent apprentissage de leur tendresse. Puis, au dernier jour, il venait de les conduire dans l’alcôve verte. Maintenant, il était le tentateur, dont toutes les voix enseignaient l’amour. Du parterre, arrivaient des odeurs de fleurs pâmées, un long chuchotement, qui contait les noces des roses, les voluptés des violettes ; et jamais les sollicitations des héliotropes n’avaient eu une ardeur plus sensuelle. Du verger, c’étaient des bouffées de fruits mûrs que le vent apportait, une senteur grasse de fécondité, la vanille des abricots, le musc des oranges. Les prairies élevaient une voix plus profonde, faite des soupirs des millions d’herbes que le soleil baisait, large plainte d’une foule innombrable en rut, qu’attendrissaient les caresses fraîches des rivières, les nudités des eaux courantes, au bord desquelles les saules rêvaient tout haut de désir. La forêt soufflait la passion géante des chênes, les chants d’orgue des hautes futaies, une musique solennelle, menant le mariage des frênes, des bouleaux, des charmes, des platanes, au fond des sanctuaires de feuillage ; tandis que les buissons, les jeunes taillis étaient pleins d’une polissonnerie adorable, d’un vacarme d’amants se poursuivant, se jetant au bord des fossés, se volant le plaisir, au milieu d’un grand froissement de branches. Et, dans cet accouplement du parc entier, les étreintes les plus rudes s’entendaient au loin, sur les roches, là où la chaleur faisait éclater les pierres gonflées de passion, où les plantes épineuses aimaient d’une façon tragique, sans que les sources voisines pussent les soulager, tout allumées elles-mêmes par l’astre qui descendait dans leur lit. - Que disent-ils ? murmura Serge, éperdu. Que veulent-ils de nous, à nous supplier ainsi ? Albine, sans parler, le serra contre elle. [...]"

‘ Lorsqu’ils traversèrent le parterre , ils marchèrent dans un parfum extraordinairement doux, ce parfum que les fleurs ont la nuit, plus alangui, plus caressant, qui est comme la respiration même de leur sommeil ’

‘ Ils rencontrèrent d’abord des genêts d’or, des nappes de thym, des nappes de sauge, des nappes de lavande, toutes les plantes balsamiques, et les genévriers âpres, et les romarins amers, d’une odeur si forte qu’elle les grisait.’

‘ Le Paradou était d’une grande caresse, d’une grande jouissance, d’une grande félicité ’
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Emile Zola   Mar 24 Jan 2006, 19:49

oui, mais les odeurs sont fortes dans le poulailler affraid
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
coline
pilier


Nombre de messages : 3986
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Emile Zola   Mer 25 Jan 2006, 17:00

rotko a écrit:
oui, mais les odeurs sont fortes dans le poulailler affraid

Rolling Eyes...Dis donc, toi le soi-disant "jardinier"... Happy
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Emile Zola   Mer 25 Jan 2006, 18:43

oui .... et le paradou, c'est un peu naîf comme une image pieuse -qui n el'est pas vraiment tongue
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
coline
pilier


Nombre de messages : 3986
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Emile Zola   Mer 25 Jan 2006, 18:47

Bon, bon, bon...Je crois que tu n'aimes pas ce livre... Happy
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Emile Zola   Mer 25 Jan 2006, 18:52

Tout Zola m'interesse, mais j'ai des preferences Wink La conquête d e Plassans me plait bien mais me donne des cauchemars, tellement c'est noir. Là, rien d'idyllique Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
coline
pilier


Nombre de messages : 3986
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Emile Zola   Mer 25 Jan 2006, 19:03

Ah!...Celui-ci, je ne le connais pas...
Et j'aime bien parfois ce qui est un peu idyllique! Smile ...
Revenir en haut Aller en bas
Nam
pilier
avatar

Nombre de messages : 286
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Emile Zola   Mer 25 Jan 2006, 20:52

Et Le rêve ... ? L'avez-vous lu ? Puisque la discussion tournait autour de l'idylle, ce livre l'incarne.. au prix d'être un drôle de Zola. Qu'en avez-vous pensé? On a beaucoup dit que Zola voulait prouver qu'il pouvait faire "autre chose" (mais dans ce cas précis, je ne trouve pas ça très réussi). Malgré tout il m'a envoûtée, et j'en ai eu une lecture toute particulière sur la fusion entre rêve et réalité... Ca me laisse rêveuse, d'ailleurs, il faut que je retrouve le carnet sur lequel j'ai précipité des notes après l'avoir lu!! (et le rêve laissa place à la réalité du rangement) ...
Revenir en haut Aller en bas
coline
pilier


Nombre de messages : 3986
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Emile Zola   Mer 25 Jan 2006, 21:01

Nam a écrit:
Et Le rêve On a beaucoup dit que Zola voulait prouver qu'il pouvait faire "autre chose"

Je n'ai pas lu Le rêve mais ce que tu dis là me fait penser que dans La faute de l'Abbé Mouret c'est un peu la même chose...
Revenir en haut Aller en bas
marie chevalier
pilier


Nombre de messages : 6350
Age : 117
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Emile Zola   Jeu 26 Jan 2006, 13:07

En fait dans cette "saga" j'ai trouvé personnellement trois styles différents:

quand il parle du peuple:
La terre
la bête humaine
L'Assommoir
germinal


quand il parle d'amour:
la faute de l'abbé Mouret
le rêve
Nana


et puis les autres que je connais moins en fait.

j'avais focalisé sur "peuple"
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Emile Zola   Lun 30 Jan 2006, 17:15

marie chevalier a écrit:

quand il parle d'amour:
ça chauffe cheers

Rien de tel pour réchauffer votre couche glacée que la lecture d'un passage de "la Curée" d'Emile Zola.

Chacun sait que chez cet écrivain, l'hérédité et le milieu influent de manière décisive sur le comportement des personnages. Or ici "l'hérédité" est celle de solides appétits, et le "milieu" une serre très chauffée :-)


Autant dire qu'on est dans le registre torride tropical, mais sur une peau d'ours - qui n'est pas de la banquise

chapitre 4. 7 pages que je vous laisse découvrir.

Citation :
"Une nuit[...] la jeune femme [Renée] avait voulu que son amant allât chercher une des peaux d'ours noir. Puis ils s'étaient couchés sur cette fourrure d'encre, au bord d'un bassin, dans la grande allée circulaire.[..]C'est surtout dans la serre que Renée était l'homme.[...] La serre aimait, brûlait avec eux. [...]

Maxime et Renée se sentaint emportés dans les noces puissantes de la terre. Le sol à travers la peau d'ours, leur brûlait le dos, et des hautes palmes, tombaient sur eux des gouttes de chaleur. La sève qui montait aux flancs des arbres les pénètrait, eux aussi,, leur donnait des désirs fous de de croissance immédiate, de reproduction gigantesque...".
-
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Loïc
pilier


Nombre de messages : 41
Age : 45
Date d'inscription : 04/02/2006

MessageSujet: Re: Emile Zola   Sam 04 Fév 2006, 21:50

A mon sens, Zola est l'Unique, le Plus Grand et on a trop tendance à le cantonner à ses deux ou trois romans les plus connus.
Mes trois préférés sont :
- La joie de vivre
- Pot Bouille
- La Terre

Une de mes raisons de vivre est de me dire qu'il me reste encore une demi douzaine de Rougon-Macquart à lire...

PS : je me présenterai plus tard, c'est promis. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://doelan.blogspirit.com
marie chevalier
pilier


Nombre de messages : 6350
Age : 117
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Emile Zola   Lun 06 Fév 2006, 20:03

Je partage tout à fait ton opinion et nombre de gens ont vu les films tirés de ces livres et ne connaissent Zola qu'à travers cela . Je ne dis pas que ces films étaient mauvais, au contraire, mais rien à voir avec l'écriture de cet écrivain.
Revenir en haut Aller en bas
Nam
pilier
avatar

Nombre de messages : 286
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Emile Zola   Mar 07 Fév 2006, 16:46

Hop Hop !!

Un excellent lien que m'a communiqué un excellent ami (de ceux qu'on couve longtemps dans nos coeurs Wink )

http://gallica.bnf.fr/Zola

Ah cette bnf, que de surprises encore elle nous réservera !
Revenir en haut Aller en bas
marie chevalier
pilier


Nombre de messages : 6350
Age : 117
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Emile Zola   Sam 11 Fév 2006, 14:10

Ah oui super merci nam !! Happy
Revenir en haut Aller en bas
roudita
pilier
avatar

Nombre de messages : 385
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Zola : Rougon Macquart - 2 - La Curée   Mar 21 Fév 2006, 07:09

Coucou tous,

Or donc, dans l'ordre de ma (re)lecture, je viens de finir la Curée.

Celui-là, je suis certaine que je ne l'avais pas lu auparavant et je l'ai dévoré, le milieu parisien de l'époque, les frous-frous zé dentelles, les mic-mac immobiliers, etc... Bref, je me suis encore régalée :-)

Roudi

PS : et comme j'ai du récupérer mes vieilles caisses chez mes parents, j'ai retrouvé une fiche de lecture que j'avais faite en 3ème sur... Germinal... J'attendrais de relire le lire avant de relire ma fiche (15 pages quand meme).. juste pour le fun :-))
Revenir en haut Aller en bas
http://jude.netliberte.org
marie chevalier
pilier


Nombre de messages : 6350
Age : 117
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Emile Zola   Mar 21 Fév 2006, 16:46

c'est vrai que certains ont été occultés en faveur de nos préférences moi celui que j'ai vraiment préféré c'est "la terre" on est loin des froufrous sunny
mais Zola c'est ça aussi !!!
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Emile Zola   Mar 21 Fév 2006, 16:58

Comme le penserait sans doute Maia, suite à un jeu des personnages - il s'agissait de "Jésus" personnage de la Terre, l'air de la campagne est parfois malodorant affraid
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Emile Zola   

Revenir en haut Aller en bas
 
Emile Zola
Revenir en haut 
Page 1 sur 9Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lycee Emile Zola, Rennes : un enseignant met des appreciations polemiques
» Le statut du narrateur dans Un mariage d'amour de Zola ?
» Aux profs de 1ère ES ou S : combien de LA pour l'instant ?
» SOS dictées...
» Dictée de 1957 au CM2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: FICTION :: Auteurs français et d'expression française :: Les AUTEURS DU PATRIMOINE, de Chrétien de Troyes XIIe s à Proust XXe s.-
Sauter vers: