Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Martin Scorsese

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Rosie
pilier


Nombre de messages : 316
Date d'inscription : 19/01/2010

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Ven 12 Mar 2010, 16:52

Je l'ai vu...


J'ai bel et bien été promenée et plus encore, car tout le long, je me suis demandée qui mentait ou disait la vérité, mais je me suis carrément demandée qui du fou du "normal" était le plus fou.
J'ai trouvé la mise en scène complexe avec des personnages fantomatiques et des personnages semblant réalistes tant et si bien qu'il était difficile de savoir ce qui était réel et ce qui ne l'était pas.

Un passage percutant et qui me fait profondément douter, c'est le matin, avec "l'interrogatoire," au réveil de Teddy. Cet interrogatoire insistant...


La brutalité du film se terminerait presque ainsi : "Il faut vraiment s'tirer d'ici, ce qui se passe ici me donne une sale impression... "
Dès lors la sentence vient de tomber...

Il semble que tout tourne autour de ce phare. Et pour finir la sauce, tout tourne autour de ce phare, et ce qui le rend plus vrai dans l'histoire, c'est qu'il se termine sur ce dernier...



"Que vaut-il mieux ? Vivre comme un monstre ou mourir en homme juste ?" lui demande Teddy. Ses derniers mots…

C'est l'instant le plus fort du film, car le moment de lucidité, celui de Teddy et qui scie le spectateur (ce fut mon cas), c'est quand il la pose au travers de sa question...

À voir absolument !
Revenir en haut Aller en bas
Amadak
pilier
avatar

Nombre de messages : 3859
Localisation : Buenos-Aires
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: Scorsese et Suter island   Mer 07 Avr 2010, 21:33

je sais que le titre est mal écrit, pardon! ce que je me demande
pourquoi le livre de Lehane avait reçu bonne presse et pas le film ,etant Scorcese un excellent réalisateur. Je regrette n'avoir pas trouvé le livre , commenté sur GDS, et je vois que ce film on le passe en France, en Espagne et en Argentine ni livre ni film. Un conseilSVP: on passe chez nous un film français "Séraphine" il est bon, il y a une histoire? ce que j'aime dans un film ou dans un livre c'est une bonne histoire
merci
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Jeu 08 Avr 2010, 06:23

Comme tu peux le voir, les avis sont partagés sur Le film Shutter Island, mais j'ai remarqué que ceux qui n'avaient pas lu le livre avaient été très imprressionnés.

Pour Séraphine, va le voir, le fil est ici, et sa peinture, sur cet autre fil.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Grimmy
pilier
avatar

Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 07/02/2010

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Ven 16 Avr 2010, 10:31

J'ai vu le film et ai bien apprécié. Franchement, je ne me suis pas ennuyée, la photo était belle, les acteurs fantastiques. Bon, il y avait des indices disséminés au long du film. Depuis, j'ai mis la main sur le livre et je vais le lire, pour vraiment voir les différences entre le roman et le film.
Revenir en haut Aller en bas
Mag à l'eau
pilier
avatar

Nombre de messages : 467
Age : 52
Date d'inscription : 14/05/2010

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Lun 31 Mai 2010, 05:32

Je n'ai pas lu le livre, et je n'ai pas aimé le film.

Musique redondante, images sordides (c'est pas mon truc), principe de l'intrigue ennuyeux.

De plus si j'ai bien compris Scorcese a rajouté l'évocation des camps de la mort. Pourquoi ? Pour rajouter un peu de sordide ?

Bref, un film lourd et pour moi sans intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Simon BRODSKY
pilier
avatar

Nombre de messages : 138
Age : 51
Localisation : Verneuil/Seine
Date d'inscription : 28/07/2010

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Mer 28 Juil 2010, 14:16

GRAND FILM !!!

Le livre est également excellent, et la BD aussi...

Pour qui s'interresse un peu à la psychiatrie (même contre son grès), le film renvoie à des interrogations essentielles : qu'est-ce que la folie, qu'est-ce que le crime, vaut-il mieux mourir en honnête homme ou vivre en monstre.
Revenir en haut Aller en bas
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Shutter Island   Mer 06 Avr 2011, 08:08

Je reviens sur ce film Shutter Island.

J'ai lu les précédents posts et je me demande comment Prince a pu sentir venir l'intrigue. En effet, quand j'ai vu Teddy Daniels devant la glace et chercher ensuite ses cigarettes, j'ai personnellement pensé à une grosse crise de migraine consécutive au mal de mer.

Tout m'a inquiétée de l'arrivée sur l'île, les gardes armés, et ensuite l'asile lui-même avec les " fous" enchaînés et tous ces visages hallucinés. Les mashalls sont là pour chercher une pensionnaire disparue étrangement. Et ça fonctionne.

Et puis, tandis que l'atmosphère est oppressante, rendue lourde par des images magnifiques, un jeu d'acteurs formidables comme les psychiatres dont les discours paraissent si mystérieux, l'intrigue nous amène à nous interroger sur la réalité de l'internement à savoir

que cache l'asile ( le bloc C et le phare ).

Teddy Daniels perd peu à peu pieds, entre fantômes du passé et sa quête. Mal en point au début du film, les épisodes douloureux s'enchaînent de plus en plus...il est hanté par la mort de sa femme, ne parvient pas à l'accepter là dessus se greffe l'impuissance qu'il a ressentie à la libération des camps et le souvenir obsédant de ce que quelques hommes dans leur colère peuvent accomplir.

Et que dire des images et de la musique ? Tout simplement fantastique !! Ces prises de vue comme dans un labyrinthe, ce sentiment de vertige qui prend aux tripes et désoriente complètement au point qu'on se sache plus reconnaitre le vrai du faux !!

Tout simplement génial.

Je crois que c'est le film qui m'a fait le plus réfléchir sur la folie, l'humanité, et la perte des êtres chers.

Ce personnage torturé, tiraillé sans arrêt qui oscille comme à l'image de ses terribles crises de migraine, crises qui à mon avis reflètent sa difficulté à admettre la réalité, qui symbolise le rejet.

Vraiment c'est un film magnifique I love you lov! et je n'ai qu'une envie maintenant c'est de lire le roman de Lehane.
Revenir en haut Aller en bas
FrançoisG
pilier
avatar

Nombre de messages : 91
Localisation : Dans ma maison au calme
Date d'inscription : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Mer 06 Avr 2011, 23:54

Merci pour toutes vos opinions.

Je les ai lues avec grand intérêt.

Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Dim 10 Avr 2011, 06:02


After Hours 1985

avec Griffin Dunne (Paul Hackett), Rosanna Arquette (Marcy), Verna Bloom (June).

Paul Hackett, un timide employé de banque, rencontre un soir, dans un fast-food, la jeune Marcy, qui lui donne son numéro de téléphone. Il l'appelle, se rend chez elle, à l'autre bout de la ville, et y fait la connaissance de son amie, une artiste qui crée des statues en papier. Paul entame alors une nuit étrange, ponctuée d'événements bizarres et de rencontres inquiétantes.

Citation :
Paul Hackett, informaticien, semble être la victime d'un bug dans sa vie jusque là sans surprise, réglée comme un programme informatique (hackett à rapprocher de hacked")

Il ressort sur les écrans.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Mar 17 Mai 2011, 05:07


Casino 1995.

de Martin SCORSESE avec Robert DE NIRO / Sam «Ace» Rothstein, Sharon STONE / Ginger McKenna

Froid et efficace, Sam «Ace» Rothstein est l'homme de la mafia italienne dans le Las Vegas en pleine expansion des années 1970. Épaulé par son ami d'enfance Nicky Santoro, un truand impulsif et violent, il dirige d'une main de fer le prospère casino Tangiers, dont il expulse sans ménagement tricheurs professionnels et arnaqueurs de tout poil

J'ai regardé le début du film, intéressant par cet étalage spectaculaire de milieux clinquants, avec des chaînes à tous niveaux qui parcourent cet univers : les corrompus et corrupteurs, les tricheurs aux différents étages, etc.

Pourtant la voix off, insistante et permanente, m'a paru insupportable, et comme je n'ai pas été ému par Sharon Stone, j'ai choisi d'autres divertissements.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Prince d'Aquitaine
Animation
avatar

Nombre de messages : 2948
Age : 28
Localisation : Maromme, Seine-Maritime
Date d'inscription : 29/05/2009

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Jeu 19 Mai 2011, 15:51

Me voilà pour Casino Smile

Je n'ai pas un très grand souvenir du film, si ce n'est les interprétations de De Niro et de Joe Pesci. Comme toi, Sharon Stone ne m'avait pas du tout convaincu.

Sinon, j'ai trouvé l'illustration du changement de Las Vegas assez intéressant.

_________________
"Aujourd'hui, la réalité est absurde, aussi horrible, aussi impénétrable que nos rêves. Et face à elle, nous sommes sans défense, comme dans nos cauchemars...". Ingmar Bergman
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Sam 04 Juin 2011, 04:20

Martin Scorcese va tourner un film sur le couple burton-Taylor

Liz Taylor fut sans doute la première star à mêler étroitement le tumulte de sa vie privée et ses rôles au cinéma. Sa beauté fulgurante, son talent sans failles, ses caprices sans limites ont forgé sa légende sulfureuse. Pas moins de huit mariages, des infidélités nombreuses, des excès en tous genres et ce coup de foudre qui fit rêver le monde entier.

s'enthousiasme le Figaro dans son article.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Lun 17 Oct 2011, 05:23



Living in the Material World, Martin Scorsese a consacré à George Harrison un documentaire.

Harrison le paradoxal

Plus que réticent face à l'adulation dont il était l'objet, Harrison a été l'un des premiers à mettre son statut de superstar au service d'une cause humanitaire en organisant le concert pour le Bangladesh en 1971. On voit aussi un homme obsédé par l'argent

l'article du Monde.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Mar 13 Déc 2011, 06:25

HUGO CABRET

Dans le Paris des années 30, Hugo est un orphelin de douze ans qui vit dans une gare. Son passé est un mystère et son destin une énigme. De son père, il ne lui reste qu'un étrange automate dont il cherche la clé - en forme de cœur - qui pourrait le faire fonctionner. En rencontrant Isabelle, il a peut-être trouvé la clé, mais ce n'est que le début de l'aventure...

Ce site donne le pour et le contre.

l'avis du Télégramme

Avec comme décor essentiel une étrange gare onirique, foisonnante de voyageurs parfois bousculés par les courses-poursuites entre Hugo et le chef de gare traqueur d'orphelins. Les séquences consacrées à Méliès entraînent le spectateur dans des décors fantastiques et naïfs où cet enchanteur inventait les premiers trucages.

Allant du passé à l'avenir, Martin Scorsese maîtrise remarquablement la nouvelle technique à la mode, celle du relief trop souvent galvaudée dans des films sans intérêt. Cette qualité à tous les niveaux permet de supporter quelques longueurs. Joué par Asa Butterfield et Chloe Moretz, le couple juvénile Hugo-Isabelle est tout à fait craquant. Une belle troupe d'acteurs talentueux, tels que Ben Kingsley qui interprète Méliès, Jude Law, Sacha Baron-Cohen, participe à cette belle histoire teintée de nostalgie, de magie et de rêve.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Martin Scorsese2   Mar 20 Déc 2011, 19:19

mardi 20 décembre

Shine a Light (ARTE) 20:40

de Martin SCORSESE

En 2006, Martin Scorsese filme et immortalise les Rolling Stones au moment de leur tournée aux Etats-Unis. Le réalisateur réalisait un rêve : filmer le groupe qui a bercé son enfance. Et il collaborait enfin avec ce groupe mythique dont il avait utilisé nombre de chansons pour illustrer ses oeuvres. Entrecoupé d'archives, le film repose sur les images de la préparation et de la captation des deux concerts donnés au Beacon Theatre de New York...
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Mer 21 Déc 2011, 07:46

S'agit vraiment d'un film ou d'un documentaire ? je suis partagé.

Certes le cineaste épouse l'agitation qui règne sur la scène, et en particulier l'incroyable Mike Jaeger branché sur une ligne à haute tension - à d'autres moments, on le voit parfaitement maitriser une chanson qui frise la romance, ou s'assagir avec du country, mais il n'y a pas, à mon avis beaucoup de recul.

Pourquoi Mike Jaeger a-t-il fait de la prison : on évoque des paroles imprudentes sur la religion et/ou la drogue, mais on ne sait pas exactement ce qu'il en était. En revanche on voit une sorte de jury bien pensant dont la seule apparence physique tranche d'avec celle du chanteur et de ses compagnons Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Layla Monroc
pilier
avatar

Nombre de messages : 986
Age : 23
Date d'inscription : 15/01/2012

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Dim 15 Jan 2012, 15:49

Scorsese est un de mes réalisateurs préféré et Shutter Island m'avait vraiment marqué lorsque je l'avais vu au cinéma.
Revenir en haut Aller en bas
http://layla-monroc.blogspot.com
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Dim 05 Fév 2012, 08:42

vu hier le film de Martin Scorcese Du Mali au Mississippi, et plutôt que de faire une pâle réplique de cette analyse complète, je vous y renvoie, et vous invite à écouter Robert Johnson, guitariste mythique, très présent dans le film ainsi que Salim Keita ou ali farka Touré



Par ailleurs,



ce livre 280 p. publié en version française chez Naïve fait le tour du blues, se fondant sur plusieurs documentaires patronés par Scorcese.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Ven 17 Mai 2013, 05:35



Martin Scorsese tournera Silence, l'un de ses plus vieux projets, à l'été 2014. Cette adaptation d'un roman de Shuzaku Endo, qui évoque le sort des missionnaires catholiques dans l'empire japonais du XVIe siècle aura pour vedettes Andrew Garfield (l'actuel Spider-Man) et le grand acteur japonais Ken Watanabe.


304p. Folio.

Japon, 1614. Le shogun formule un édit d'expulsion de tous les missionnaires catholiques. En dépit des persécutions, ces derniers poursuivent leur apostolat. Jusqu'à ce qu'une rumeur enfle à Rome : Christophe Ferreira, missionnaire tenu en haute estime, aurait renié sa foi. Trois jeunes prêtres partent au Japon pour enquêter et poursuivre l'oeuvre évangélisatrice...

Ce roman d’aventures se fait réflexion sur le caractère universel des religions et le sens véritable de la charité chrétienne, témoignage étonnant des relations complexes entre Japon et Occident.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Jeu 03 Oct 2013, 05:55

 
 
Alice n'est plus ici
 
Alice Hyatt est une femme au foyer menant une existence tranquille mais ennuyeuse dans sa petite ville de Soccoro, au Nouveau-Mexique. Le drame survient dans sa vie quand son mari meurt dans un accident de la circulation. Seule avec son fils Tommy, elle se retrouve dans l’obligation de vendre sa maison.

Alice décide alors de changer de vie et prend la route en direction de Monterey en Californie afin de concrétiser un rêve d’enfance qui n’a jamais quitté son esprit : devenir chanteuse. Elle croit d’abord trouver son petit bonheur après avoir été engagée dans un club. Mais une liaison courte et orageuse avec un homme violent l’oblige à repartir sur les routes.

 
Ellen Burstyn occupe toute la scène avec son fils accaparant. C'est la femme vulnérable et sensible des  mélodrames, mais dans une comédie americaine, jouée sans aucune lourdeur.
 
Ce film accompagnait, à sa demande un entretien avec Tanguy Viel qui l'a regardé pendant la composition de la disparition : il y trouvait de bons ingredients : le road movie, la serveuse sur le terrain, le rêve americain vu par les petits : Alice, depuis l'enfance, rêve d'être chanteuse à Monterey, comme d'autres voulaient élever des lapins. Chacun donne un objectif à sa route.
 
Les chansons du film accompagnent les longs trajets en voiture, John Sullivan impose sa présence sur les routes rectilignes et monotones.
 
Revoir des images du film et des commentaires.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Lun 11 Nov 2013, 17:16



Taxi driver
avec Robert de Niro


La première partie du film traîne un peu, même si on note des propos toujours inquiétants sur "la nuit et le vice" et un désir de tout nettoyer. Une idylle ratée par cet ancien du Vietnam laisse notre chauffeur de taxi sur la touche, mûrissant dans un journal des intentions insolites. On s'étonne de le voir marauder dans son taxi nocturne.

Tout d'un coup le film bascule dans la précipitation, et un goût immodéré des armes à feu, sur lequel les Américains feraient bien de méditer, ainsi que leurs politiques Wink 

une analyse du film avec des photos

La fin est ambiguê, s'agit-il d'un vrai dialogue ?, comme le pense le lien ci-dessus, ou d'une scène imaginaire, vu que la présence dela jeune femme, muette et floue, reste incertaine, dans le contexte.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Dim 24 Nov 2013, 06:26

after hours qu'on pourrait traduire en dehors de heures de bureau ?

La nuit infernale d'un jeune informaticien, employé de banque et grand admirateur d'Henry Miller, dans le quartier bohème de Soho, à New York.

J'ai bien aimé les mésaventures cocasses du bureaucrate, ennuis généralement générés par des blondes aguichantes, pas très claires dans leurs têtes, et qui font du ""pigeon" une proie idéale. Les péripéties s'enchaînent à un bon rythme, mais ce serait à voir plutôt en salles qu'en DVD.

Le quartier de Soho était devenu célèbre durant les années 1960 et les années 1970, alors que les usines abandonnées, installées dans les fameux Iron Buildings, offraient un espace immobilier bon marché pour les artistes. Nombre d'anciens bâtiments industriels furent alors transformés en studios, en lofts. Dans les années 1990, Soho comptait quelque 300 galeries d'art et était célèbre pour ses créations contemporaines (graffitis, happening, photoréalisme, etc.).

oir le compte rendu du cine-club de Daen

Ne manquez pas ce film plein d'humour dont rosanna Arquette assure la brillante ouverture Smile 

Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Jeu 28 Nov 2013, 12:01

pas trop enthousiaste pour la dernière tentation du Christ

La part accordée à Judas en premier plan ne me paraît pas justifiée. C'est peut-être la difficulté du film, on est sans cesse à se demander si on se réfère au modèle établi ou en quoi la version Scorcese diffère.

Donc à part le lieu et la tenue des personnages, rien qui sucite à mes yeux une réflexion, comme ça avait été le cas avec Jésus et le Christianisme.

Des "audaces" ne m'ont pas fait frémir : jean Baptiste et des femmes aux seins dénudées, à moitié en transes : y croit-on ?

de même certaines scènes avec les serpents en métaphores du diable tentateur, et le rappel de l'Eve du paradis terrestre... l'apparition d'une langue de feu genre chalumeau ne m'a pas convaincu.

Le film n'évite pas non plus le côté édifiant ; même si ce n 'est pas dans la droite ligne des évangiles, Jésus donne des leçons, Dieu parle par sa bouche, bref je me suis ennuyé.

Un article détaillé du ciné-club avec des images et des analyses par rapport au livre de kazantzakis
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Ven 29 Nov 2013, 06:36

le Loup de Wall Street 2h59

avec leonardo di Caprio.

c'est l'histoire de Jordan Belfort, un trader de Wall-Street qui connaît une ascension fulgurante dans le monde de la finance. Mais son mode de vie particulièrement déjanté, fait de fêtes, d'alcool, de drogues et de fraudes en tous genres va finir par avoir raison de lui, et la chute sera encore plus dure que l'ascension...


Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Martin Scorsese   Mer 18 Déc 2013, 06:39

Le Loup de Wall Street, le nouveau film événement de Martin Scorsese en salles le 25 décembre.

L'histoire vraie de Jordan Belfort, un courtier en bourse qui passa vingt mois en prison pour avoir refusé de participer à une gigantesque arnaque, dévoilant la corruption et l'implication de la pègre qui sévit à Wall Street et au-delà des Etats-Unis...

on n'échappe pas à l'economie et à sa remise en cause, ces temps-ci  Smile 
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Martin Scorsese   

Revenir en haut Aller en bas
 
Martin Scorsese
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Qui êtes-vous, vous les types 7?
» Lockheed Martin étudie un "Orion Astéroïde"
» PÈLERINAGE VIRTUEL AU TOMBEAU DE SAINT MARTIN DE TOURS
» Le bienheureux Louis Martin apparait à ...............
» Quelques détails sur Malachi Martin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: SPECTACLES :: Ecrans: cinéma et télévision-
Sauter vers: