Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Philippe Djian

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Seuguh
pilier
avatar

Nombre de messages : 2575
Age : 41
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 17/05/2006

MessageSujet: Philippe Djian   Mer 13 Déc 2006, 14:35

SOTOS, Gallimard Folio, 1993.

L’auteur nous entraîne dans un milieu social plus qu’aisé, quelque part en Espagne. Le narrateur est un jeune homme désabusé, tiraillé entre les frasques de sa mère qui change de maris comme de chemisettes de nuit (si elle en porte…) et son grand-père, figure austère et autoritaire, grand amateur de corrida ; tiraillé aussi entre l’amour qu’il porte à sa « petite amie » qui trouve des prétextes gynécologiques pour ne pas consommer et par le désir sexuel qu’il a envers la meilleure amie de sa mère, tout aussi excentrique que cette dernière…

Je n’en dis pas plus, les personnages sont hauts en couleur, le récit est construit en trois volets (présent/passé/re-présent), et la fin même est digne de la plus belle des corridas (si vous voulez lancer un débat sur les corridas, faites-le dans « pratiques culturelles.. »).
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Philippe Djian   Mer 13 Déc 2006, 15:09

Bonne idée de ressortir Djian !
Voila un auteur qui a fait une percée fulgurante avec 37°2 le matin, qui a eu des partisans farouches pour les livres suivants : bleu comme l'enfer , Zone érogène etc... tous les journaux féminins parlaient de lui.

Je crois que le tournant est venu avec sa parution chez Gallimard : on a vu alors des critiques crier - non, les critiques ne crient pas, mais ils ont tapé dessus en cadence. C'est du moins les echos que j'en ai eu, puisque j'en suis resté à 37°2 et à une ou deux nouvelles publiées l'été dans "lemonde".

Le livre de Djian "37°2 le matin", avait certes un petit côté sympathique avec les copains qui s'entraident et vivent de petits boulots, tout en gardant leur indépendance. Toutefois on se demandait où ça se passait : ces bungalows à repeindre ressemblaient à des "mobile homes" américains, autant dire que la réalité sociale n'y trouvait guère son compte, même pour la vraisemblance. Pourtant une bonne ambiance et un esprit neuf, une belle et triste histoire d'amour.

Le souvenir que j'en ai me fait passer sur des outrances : les expeditions de la jeune fille agressant les critiques qui n'appreciaient pas les merites de son chéri- mais elle commencait déjà à avoir de serieux troubles.

En revanche les expeditions du jeune écrivain dans les hopitaux ... ne m'ont pas convaincu.

Reste que le livre avait un ton singulier et qu'il m'a laissé quand même un bon souvenir.

Et il y a eu le film, toutes les minettes ont voulu parler comme beatrice Dalle : bonjouuur, en tendant les lèvres vers vous, ce qui est délicieux, au début Razz

un mien copain m'a fortement invité à lire Sotos, j'ai dit oui, et ne l'ai pas fait ! honte sur moi ! ton post est donc une piqûre de rappel.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Philippe Djian   Mer 13 Déc 2006, 15:14

Les chansons de stephane Eicher

DES HAUTS DES BAS
La pluie venait du nord
Le vent passait sous ma porte
Je comptais vivre fort
Et que le diable m'emporte
J'allais à la fenêtre
Enroulé dans un drap
Je secouais la tête
J'en écartais les bras

J'avais des hauts
J'avais des bas
J'avais plus ou moins chaud
Toute la vie devant moi
J'avais des hauts
J'avais des bas
Je crois que j'en voulais trop
J'ai même eu ce que je n'voulais pas


Voir les autres chansons de l'album Carcassonne
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Philippe Djian   Mer 13 Déc 2006, 15:33

J'ai parlé de lui pour Doggy Bag quelquepart... j'avais commencé le tome 1 et j'ai décroché. Tiens mais le tome 3 est sorti, hop ce sera un cadeau pour un ami.


37°2 a vingt ans, ... mais plus moi

J'ai connu Djian par des copains, j'en ai lu beaucoup, on a l'impression de partir en virée dans ses livres avec Bonnie and Clyde.. je ne sais pas du tout pourquoi j'ai cette idée qui me reste de ceux que je l'ai lus.

Je suis étonnée que tu parles un peu de lectures féminines ? .. bon je ne lis jamais les magazines féminins (mais toi alors ... affraid... ou tu vas souvent le dentiste Razz), c'est toujours des hommes à qui j'ai emprunté les titres de Djian... (et rien d'autre !!! et j'ai rapporté les livres!)

Il fait beaucoup de traductions aussi, il me semble avoir lu ça pour Pinter entre autres, il écrit des chansons pour Eicher et d'autres parfois mais :silent:

J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ses bouquins, je n'ai pas lu les derniers mais comme il fait beau tout ça tout ça et que je suis adOrable, je vous mets une belle couverture d'un de ses bouquins.
Le premier qui passe va la chiper pour son avatar Laughing ... vais me renseigner mais suis étonnée que cela soit une lecture plus appréciée par les femmes ... bizarre ... bizarre...



37°2 a vingt ans, ... mais plus moi
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Philippe Djian   Mer 13 Déc 2006, 15:52

rotko a écrit:
Et il y a eu le film, toutes les minettes ont voulu parler comme beatrice Dalle : bonjouuur, en tendant les lèvres vers vous, ce qui est délicieux, au début Razz

Comme ça tu veux dire ??? lol!


Et la suite du sujet, c'est ça ? :

rotko a écrit:
un mien copain m'a fortement invité à lire Sotos, j'ai dit oui, et ne l'ai pas fait ! honte sur moi ! ton post est donc une piqûre de rappel.

Comme quoi prendre quelques extraits des paroles des autres, quelques coups de ciseaux, un peu de poudre à perlimpinpin et on fait dire à l'auteur des bêtises. .... Excuse mes bêtises Rotko... qui ne sont que taquineries Wink


Dernière édition par le Mer 13 Déc 2006, 15:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Philippe Djian   Mer 13 Déc 2006, 15:54

Ca s'est un baiser

Après avoir investi le roman porno (Vers chez les Blancs), Djian s'introduit cette fois dans l'univers du polar, ou plus exactement feint de s'y introduire.

Dans les plis du récit, qui est plus qu'un pur exercice de style, il propose toutes sortes de digressions, de notations, de variantes comme la démonstration de sa liberté face à tous les genres.

Il néglige les figures imposées au polar car l'enquête n'aboutira jamais. Certes le paysage est délétère et violent, les relations entre les êtres sont distendues, crapuleuses, perverses et sadiques et il n'y a donc ni fin, ni conclusion, ni morale.

----------------------



Assurément, Philippe Djian a lu et digéré Houellebecq, Grangé et Martin Amis. Dans ce douzième roman, Djian utilise le prétexte d'une trame policière pour construire un récit fluide à deux voix, alternant tantôt une voix masculine (Nathan), tantôt une voix féminine (Marie-Jo).

Nathan et Marie-Jo sont deux flics de petite envergure, travaillant dans une ville où règne un chaos certain. À la suite de l'assassinat de Jennifer Brennen, fille d'un gérant de multinationale, les deux personnages se voient confier l'enquête. Nathan vient de se séparer de Chris, la seule femme qu'il ait jamais aimée, partie rejoindre une communauté anti mondialisation.
Source ici

Sm@cK
Revenir en haut Aller en bas
aérial
pilier


Nombre de messages : 582
Date d'inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: Philippe Djian   Mer 13 Déc 2006, 16:46

Happy Rotko ,tu ne sais pas le plaisir que tu me fais à citer Stephan Eicher ,par l'intermédiaire de Djian ...

Je sais que je vais être taxée de midinette , mais ceux qui pensent celà ,ne le connaissent qu'au travers de ses chansons, rabachées à la radio sur RTL2 ou autres...

Il faut vraiment l'écouter (et il écrit lui aussi de très jolis textes )

Bref : je l'I love you
(envie de le dire ,même si ce n'est pas le fil approprié ,désolée...)
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Philippe Djian   Mer 13 Déc 2006, 16:52

Aerial
Citation :
Bref : je l' I love you
(envie de le dire ,même si ce n'est pas le fil approprié ,désolée...)

Ne t'inquiète pas, on a Nestor dans la poche Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Provence
pilier
avatar

Nombre de messages : 2166
Age : 58
Localisation : Au bord de la mer...
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Philippe Djian   Mer 13 Déc 2006, 17:20

Et moi j'aime Djian...... et Eicher aussi Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
sousmarin
pilier


Nombre de messages : 367
Localisation : Pays de Loire
Date d'inscription : 10/11/2006

MessageSujet: Re: Philippe Djian   Mer 13 Déc 2006, 17:37

Bon, si on aime le kitsch, le parler soi disant jeune, le vulgaire pour donner du piquant à un style qui en a bien besoin…

Tout ça est à la limite du pathétique, sans parler de ses situations, certes parfois violentes, mais toujours moralement correctes ; faut pas choquer le lectorat dans ses croyances mais seulement l’encanailler… ah, les clichés ont de beaux jours devant eux avec un « écrivain » comme lui…


En résumé, je dis NON !
Revenir en haut Aller en bas
Rodolphe
pilier
avatar

Nombre de messages : 149
Age : 34
Date d'inscription : 13/12/2006

MessageSujet: Re: Philippe Djian   Mer 13 Déc 2006, 19:51

La remarque de sous marin m'a conforté dans mon peu d'envie d'aborder son oeuvre.
Je m'en tiendrai donc aux quelques pages feuilletées durant un moment d'ennui (et qui ne le dissipèrent pas ) jusqu'à ce que j'aies lu les quelques innombrables bouquins qui me semblent plus urgents de lire.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Philippe Djian   Mer 13 Déc 2006, 19:51

sousmarin a écrit:
faut pas choquer le lectorat dans ses croyances mais seulement l’encanailler… ah, les clichés ont de beaux jours devant eux avec un « écrivain » comme lui…

En résumé, je dis NON !

Ce qui n'engage que toi Laughing gardez le fil au chaud, je lirai Sotos
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
coline
pilier


Nombre de messages : 3986
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Philippe Djian   Mer 13 Déc 2006, 19:55

rotko a écrit:
... tous les journaux féminins parlaient de lui.


Rotko, tu es un fidèle lecteur de la presse féminine!...On va pouvoir te demander conseil! lol!
Revenir en haut Aller en bas
coline
pilier


Nombre de messages : 3986
Date d'inscription : 04/01/2006

MessageSujet: Re: Philippe Djian   Mer 13 Déc 2006, 19:59

A propos de Djian, je rejoins sousmarin et Rodolphe...Le peu que j'en sais ne m'a pas donné envie d'aller plus loin...
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Philippe Djian   Jeu 14 Déc 2006, 11:14

Bref Happy

J'ai beaucoup aimé lire "Bleu comme l'enfer" cela me fait penser à un livre.. je ne me souviens pas du titre, ce n'est pas du tout la même histoire mais il y a un rythme effréné qui fait qu'on avale le livre. J'aime bien ça aussi dans un livre, je ne dis pas que c'est de la haute littérature et je ne dis pas non plus que c'est ce que je recherche dans un livre !

Quatrième de couverture
" Il y avait pas de lumière, juste le ricanement des grillons mélangé au silence, la lune à côté d'eux dans une bassine d'huile de vidange et cette baraque en bois, la porte était noire et graisseuse autour de la poignée, des pneus transformés en pots de fleurs et un siège de bagnole défoncé sous la véranda...
Henri faillit s'embrocher sur l'énorme cactus qui trônait à l'entrée, pendant que Ned cognait à la porte, il remarqua la grosse fleur ouverte au milieu des piquants. " Le cactus ne fleurit qu'une seule nuit dans l'année. C'est une fleur aux couleurs très pures et très tendres, entourée de piquants, comme ce roman d'amour caché au coeur de la haine et du sang, sous un ciel implacablement bleu, comme l'enfer.
Revenir en haut Aller en bas
Seuguh
pilier
avatar

Nombre de messages : 2575
Age : 41
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 17/05/2006

MessageSujet: Re: Philippe Djian   Jeu 14 Déc 2006, 13:31

sousmarin a écrit:
Tout ça est à la limite du pathétique, sans parler de ses situations, certes parfois violentes, mais toujours moralement correctes

Evidemment tout dépend de ce qu'on entend par là. Peut-être que baiser la meilleure amie de sa mère, qui est en même temps la mère de son meilleur ami, c'est moralement correct.

geek
Revenir en haut Aller en bas
Seuguh
pilier
avatar

Nombre de messages : 2575
Age : 41
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 17/05/2006

MessageSujet: Re: Philippe Djian   Jeu 14 Déc 2006, 13:35

sousmarin a écrit:
Bon, si on aime le kitsch, le parler soi disant jeune, le vulgaire pour donner du piquant à un style qui en a bien besoin…

Là, je ne dis pas, je ne me suis par arrêté pour me dire "oh, que cette phrase sonne bien, comme ces sentiments sont bien retranscrits", mais je dirais que ce qui m'a plus dans Sotos, c'étaient la loufoquerie des personnages, qui sont (presque) des caricatures. De plus la chute est belle, même si peu vraisemblable.
Revenir en haut Aller en bas
Brume
pilier


Nombre de messages : 129
Date d'inscription : 06/04/2008

MessageSujet: Re: Philippe Djian   Ven 20 Juin 2008, 08:47

Je remonte ce fil, venant de me lancer dans Doggy bag saison 1 (ayant reçu Doggy bag saison 6 (!) à lire et critiquer avant le 13 juilet...).
Ca fait un bout de temps que je n'ai plus lu de Djian (ben oui, je vieillis cheese ) mais disons que c'est l'occasion qui fait le laron !

Et comme certains (si j'ai bien compris...) je suis fan de Djian et d'Eicher (normal, non?) !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.aufeminin.com/blog/galhadrhiele
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Philippe Djian   Ven 20 Juin 2008, 09:05

J'ai lu tout Djian aussi pour cette "saga", je n'ai lu que le premier, ton avis m'intéresse, je n'ai pas lu les suivants, j'attends... je ne sais pas quoi, un avis qui me tenterait Razz
Revenir en haut Aller en bas
Loïc
pilier


Nombre de messages : 41
Age : 45
Date d'inscription : 04/02/2006

MessageSujet: Re: Philippe Djian   Ven 20 Juin 2008, 16:56

idem, n'en déplaise à certains, j'adore la série doggy bag. Pourtant je ne suis pas fan de séries us (au contraire même, je les déteste toutes sans exception..pour ce qu'elles véhiculent, pour le jeu médiocre des acteurs etc etc).
Il faut considérer Doggy Bag comme un vaste exercice de style et aussi comme une parodie, même si à la base Djian apprécie les séries us (une ou deux en tout cas).
Doggy Bag, c'est tordant et jubilatoire.

chapeau
Revenir en haut Aller en bas
http://doelan.blogspirit.com
Loïc
pilier


Nombre de messages : 41
Age : 45
Date d'inscription : 04/02/2006

MessageSujet: Re: Philippe Djian   Ven 20 Juin 2008, 16:57

Tiens et j'aimerais avoir l'avis de Maia à ce sujet. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://doelan.blogspirit.com
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Philippe Djian   Ven 20 Juin 2008, 18:04

penser aussi à l'adaptation en bande dessinée par Jean-Philippe Peyraud, chez Futuropolis.

On demande Maia au parloir !
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Loïc
pilier


Nombre de messages : 41
Age : 45
Date d'inscription : 04/02/2006

MessageSujet: Re: Philippe Djian   Ven 20 Juin 2008, 18:38

rotko a écrit:
penser aussi à l'adaptation en bande dessinée par Jean-Philippe Peyraud, chez Futuropolis.


que wa ? Je ne connais pas ça ?
Revenir en haut Aller en bas
http://doelan.blogspirit.com
maïa
pilier
avatar

Nombre de messages : 3761
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Philippe Djian   Ven 20 Juin 2008, 22:50

rotko a écrit:
On demande Maia au parloir !

Maïa veut bien obéir, mais Maïa pas compétente pour répondre à igitur, même au parloir : Djian, jamais eu envie, donc connais pas... (si, quand même, ai lu 37° machin. Aucun souvenir sinon ennui...)


Désolée, désolée, contrite Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Philippe Djian   Sam 21 Juin 2008, 05:30

rotko a écrit:
penser aussi à l'adaptation en bande dessinée par Jean-Philippe Peyraud, chez Futuropolis.


Igitur a écrit:
que wa ? Je ne connais pas ça ?

je me suis peut-être avancé imprudemment, confondant avec mise en bouche. il faudra vérifier.

Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Philippe Djian   

Revenir en haut Aller en bas
 
Philippe Djian
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tombeau de Philippe Pot, Grand Sénéchal de Bourgogne.
» 26 mai : Saint Philippe Néri
» DENFERT-ROCHEREAU Pierre-Philippe - lieutenant-colonel
» EXCELLENT TÉMOIGNAGE-VIDEO DE PHILIPPE POZZO DI BORGO
» 26 mai : Saint Philippe Néri

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: FICTION :: Auteurs français et d'expression française-
Sauter vers: