Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Michael Haneke, Caché, Amour...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Michael Haneke, Caché, Amour...   Mer 24 Oct 2012, 05:21


Trois ans après Le Ruban blanc, Michael Haneke a obtenu sa deuxième Palme d'or pour Amour.

Citation :
J'ai écrit le rôle pour Trintignant, puis Emmanuelle Riva s'est imposée comme une évidence. Tous deux ont fait montre d'un courage remarquable. Ce sont des rôles d'autant plus difficiles qu'ils ont l'âge des héros, ce qui est douloureux. Il fallait oser se mettre ainsi en danger. Sans eux, mon film n'existerait pas. Je dois tout à mes acteurs.


Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Michael Haneke, Caché, Amour...   Ven 02 Nov 2012, 12:54

Un livre pour faire le point sur l'ensemble de son oeuvre (et peut-être aussi un peu sur lui),


Ce livre n’est pas un mode d’emploi des films de Michael Haneke. Fruit de cinquante heures d’entretien échelonnées sur deux années entre Paris et Vienne, ce livre, illustré d’une centaine de photos rares ou inédites, permet au réalisateur de Funny Games et du Ruban blanc d’exprimer sa conception du septième art et sa perception du monde contemporain.
Face à Michel Cieutat et Philippe Rouyer, deux critiques de la revue de cinéma Positif, Michael Haneke revient sur ses années de jeunesse et ses mises en scène au théâtre avant d’évoquer, film par film, son travail à la télévision et au cinéma, de ses débuts en 1974 jusqu’à Amour qui sortira en salles cet automne.
Au gré d’échanges libres et passionnés, anecdotes, récits et secrets sur l’art de faire un film se succèdent pour dégager l’image d’un créateur singulier, perfectionniste et plein d’humour. Voici le livre attendu par les cinéphiles sur ce grand cinéaste qu’est Michael Haneke.


Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Michael Haneke, Caché, Amour...   Dim 04 Nov 2012, 18:24

Amour

« 
Citation :
Ces choses-là ne méritent pas d’être montrées
», dit un moment jean-Louis Trintignant.

Or Hanecke montre, avec talent et d’excellents interprètes, le déclin d’un vieux couple. Il met en scène ce sur quoi nous fermons les yeux,. La vieillesse et le déclin s’imposent à nous, parmi nos proches.

Au départ on voit une relation pleine de tact et de délicatesse que la maladie va toucher, psychologiquement, matériellement, et dans le cadre de la famille.

La mobilité est atteinte, les gestes deviennent lents et maladroits, toute activité devient problématique. Surviennent des difficultés d’autonomie auxquelles le plus valide du couple doit faire face.

L’Amour demeure, sous la forme des souvenirs, des attentions, des tâches rebutantes mais nécessaires.

Hanecke montre l’engourdissement social dans des répliques cinglantes : les vieilles personnes en ont assez qu’on ne parle que de leur état de santé - à moins qu’elles ne s’y complaisent, et souhaitent d’autres sujets de conversation.

- Parlons d’autre chose…

- Mais de quoi ?
répond Isabelle Huppert.

L’attitude embarrassée des enfants devant les parents vieillis, parfois méconnaissables, se traduit par des regards, des solutions avancées impatiemment, des conseils gratuits, non viables, qui méconnaissent les vraies situations.

Le réalisateur fait un film sobre, émouvant et on a l’occasion d’y repenser.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Marie kiss la joue
Animation
avatar

Nombre de messages : 2576
Age : 30
Localisation : Rennes/Paris
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Michael Haneke, Caché, Amour...   Mer 07 Nov 2012, 18:37

Je partage cette dernière phrase, c'est un film, très, très émouvant, les acteurs sont justes. Il a dû être difficile à tourner pour Emmanuelle RIva notamment, la déchéance physique est montrée dans toute son étendue, rien n'est laissé de côté. C'est dur mais à voir, vraiment.

_________________
Que voulez-vous que je vous dise de moi ? Je ne sais rien de moi ! Je ne sais même pas la date de ma mort.
(Borges)
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Michael Haneke, Caché, Amour...   Lun 26 Nov 2012, 17:26

J'ai eu des échos inattendus, mais intéressants. Il est vrai qu'il n'est pas facile de parler du film sans trahir le scénario ;

- on m'a dit avoir été déçue par Isabelle Huppert, dont le rôle de femme active et pressée pendant sa visite à ses vieux parents, pouvait sembler caricatural ou outré.

- Le sort réservé à Emmanuelle Riva a choqué. Il s'agissait moins du problème sociétal, que des rapports de couple. Je ne puis que parler à mots couverts, mais c'est vrai que l'action de son compagnon pose problème.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
mona
pilier
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 59
Localisation : Morbihan
Date d'inscription : 18/08/2006

MessageSujet: Re: Michael Haneke, Caché, Amour...   Mer 28 Nov 2012, 08:05

rotko a écrit:
Le réalisateur fait un film sobre, émouvant et on a l’occasion d’y repenser.

oui, j'ai pleuré avec Isabelle Huppert ...
un film qui fait réfléchir sur sa propre fin de vie et l'amour qui dure (plus que trois ans !) avec son lot de compromis :

Anne (Emmnuelle Rivat) répond à Georges (JL Trintignant) : toi ? Tu es un monstre (le visage de JLT apparait, abasourdit, mais sans dénégation, silence) mais tu es gentil ...

Revenir en haut Aller en bas
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 75
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Michael Haneke, Caché, Amour...   Mer 28 Nov 2012, 17:37

Je viens de voir Amour. Je crois que c'est le film le plus dur qu'il m'ait été donné de voir. Le fait que les deux acteurs aient l'âge de leurs rôles rend plus poignant encore pour nous le spectacle de leur détresse, de leur impuissance et de leur solitude. C'est un film à voir, sans complaisance, émouvant (j’ai pleuré), tendre et violent à la fois. Je comprends parfaitement que certaines personnes ne veuillent pas aller le voir et pourtant…
A mon avis, J.L. Trintignant et E. Riva n’ont pas pu sortir indemnes d’un pareil tournage. Je les ai trouvés remarquables tous les deux mais la performance d’E. Riva me laisse sans voix.
Haneke a réussi à faire de cet Amour une évidence (peut-être rendue dans le titre : un seul mot sans article ?), sans recourir au pathos ni aux discours : tout est d’une extrême pudeur et en même temps sans cesse nous est rappelé d’une façon ou d’une autre que ce lien amoureux entre Georges et Anne dure depuis de très nombreuses années et ne saurait se rompre que dans la mort.
L’"action" de Georges, pour reprendre un terme de rotko, ne m’a posé de problèmes à aucun moment : tout m’a paru profondément vrai et humain, que ce soit le geste final ou, plus tôt dans le film, les réponses à sa fille ou le renvoi de l’infirmière jugée incompétente parce que sans humanité, ou encore la gifle donnée à Anne dans un mouvement incontrôlé.
Le geste final de Georges est extraordinaire car il arrive après une séquence douce et on a l’impression que la scène va se conclure sur un baiser.
Oserai-je dire que j’ai trouvé dans ce film beaucoup de poésie ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
darabesque
pilier
avatar

Nombre de messages : 2846
Age : 75
Localisation : picardie
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: Michael Haneke, Caché, Amour...   Mer 28 Nov 2012, 19:28

ose Nicyrle ose cela ne pouvait qu'être magnifique: le sujet, les acteurs et leur terrible façon de jouer vrai.
je ne recevrai le dvd qu'en février mais ce film ne vieillira pas de sitôt
je répète: bravo aux acteurs d'avoir osé et merci à toi de partager ton émotion merci


je ne sais pas du tout comment se termine le film mais pour la petite histoire je vais vous raconter en deux mots:

la soeur de ma grand-mère vivait avec un espagnol depuis 50 ans. Elle se fit opérer de ce que l'on appelait en 1978 "les organes descendus" elle n'en revint pas indemne
elle perdit complètement la tête à 78 ans. Miro 82 ans, un jour, a décidé d'en finir. On les a retrouvés morts (1 mois après) en plein Paris dans le 3 ème où ils vivaient depuis plus de 50 ans.! Il avait fait ce qu'elle lui demandait et était parti avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
http://pagesperso-orange.fr/Marie-Chevalier/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Michael Haneke, Caché, Amour...   Mer 28 Nov 2012, 19:49



Citation :
Il avait fait ce qu'elle lui demandait et était parti avec elle.

oui, c'est une affaire privée, un choix fait à deux en connaissance de cause, et qui échappe à notre jugement (qui n'a d'ailleurs pas lieu d'être)

Citation :
tout m’a paru profondément vrai et humain, que ce soit le geste final ou, plus tôt dans le film, les réponses à sa fille ou le renvoi de l’infirmière jugée incompétente parce que sans humanité, ou encore la gifle donnée à Anne dans un mouvement incontrôlé.

tu cites des actes très différents qui n'ont, à mon avis, ni la même portée, ni les mêmes conséquences.

le renvoi de l'infirmière était par exemple absolument nécessaire, vu son comportement qui s'aggrave à son départ.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Michael Haneke, Caché, Amour...   Mer 28 Nov 2012, 20:25

J'ai très envie de voir ce film et très peur à la fois. Ma Nic, tu dois comprendre puisque j'ai lu ton très beau livre "Nous nous sommes tout dit", et que j'ai été incapable d'en parler ensuite Sad
Ma Maman a été atteinte de démence sénile vers 80 ans. Elle vivait chez moi, je m'en occupais. Elle a dù aller en maison de retraite médicalisée. Elle est morte à 97 ans.
Je crois que ceux qui sont confrontés ou l'ont été, à ce problème, ont du mal a voir un tel film.
Je le verrai sans doute quand même, Jean-Louis Trintignant et Emanuelle Riva sont de tels grands acteurs et je les ai toujours aimé.
Revenir en haut Aller en bas
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 75
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Michael Haneke, Caché, Amour...   Mer 28 Nov 2012, 22:14

rotko a écrit:

Citation :
tout m’a paru profondément vrai et humain, que ce soit le geste final ou, plus tôt dans le film, les réponses à sa fille ou le renvoi de l’infirmière jugée incompétente parce que sans humanité, ou encore la gifle donnée à Anne dans un mouvement incontrôlé.

tu cites des actes très différents qui n'ont, à mon avis, ni la même portée, ni les mêmes conséquences.
le renvoi de l'infirmière était par exemple absolument nécessaire, vu son comportement qui s'aggrave à son départ.
Tu as tout à fait raison, j'ai seulement voulu dire que dans leur diversité, ces actes témoignent tous de moments de vérité intenses et de réactions profondément humaines dans leur spontanéité de la part du personnage.

Une question à laquelle je n'ai pas trouvé de réponse pour l'instant : quel sens donner aux deux scènes au cours desquelles un pigeon s'introduit dans l'appartement ? La deuxième en particulier me laisse perplexe : pourquoi avoir voulu capturer le pigeon au lieu de l'inciter à sortir comme la première fois ? Qu'a-t-il voulu en faire ? On voit Georges caresser l'oiseau à travers le plaid qui l'emprisonne ? Un symbole m'a-t-il échappé ? J'ai pensé aussitôt au pigeon de Süskind mais peut-être cela n'a-t-il aucun rapport.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
cleo
pilier
avatar

Nombre de messages : 3890
Age : 34
Localisation : chez Jeanne........
Date d'inscription : 28/03/2009

MessageSujet: Re: Michael Haneke, Caché, Amour...   Jeu 29 Nov 2012, 03:56

Je pense que ce film est trop "dur" pour moi. pale

_________________
"La vie est comme tout tableau: pour sembler belle, elle a besoin d'être vue à distance." Gustave Flaubert

« L'étonnement est à l'origine de la connaissance : celui qui cesse de s'étonner pourrait bien cesser de savoir » E.Gombrich
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Michael Haneke, Caché, Amour...   Jeu 29 Nov 2012, 05:49

je n'ai pas de réponse non plus pour le pigeon, qui m' a intrigué. La scène initiale (comme la scène finale) fait état d'un appartement dont les ouvertures sont "entourées" de papier collant, ce qui m'orientait vers une hypothèse démentie par la suite. Le point demeure donc obscur.

Citation :
On voit Georges caresser l'oiseau à travers le plaid qui l'emprisonne ?

je ne suis pas certain de la caresse, car je sais comment on étouffe les colombes.

MKLJ donnera peut-être ses impressions sur ces points.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Michael Haneke, Caché, Amour...   Jeu 29 Nov 2012, 08:26

on peut parfois étouffer en caressant.....
Revenir en haut Aller en bas
darabesque
pilier
avatar

Nombre de messages : 2846
Age : 75
Localisation : picardie
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: Michael Haneke, Caché, Amour...   Jeu 29 Nov 2012, 08:28

Etant donné la teneur de ce film, n'a-t-il pas voulu savoir s'il était capable de tuer? Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
http://pagesperso-orange.fr/Marie-Chevalier/
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 75
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Michael Haneke, Caché, Amour...   Jeu 29 Nov 2012, 09:23

darabesque a écrit:
Etant donné la teneur de ce film, n'a-t-il pas voulu savoir s'il était capable de tuer? Rolling Eyes
Sauf erreur de ma part, cette scène arrive après la mort d'Anne.

rotko a écrit:
La scène initiale (comme la scène finale) fait état d'un appartement dont les ouvertures sont "entourées" de papier collant, ce qui m'orientait vers une hypothèse démentie par la suite.
Pour moi, le papier collant autour des ouvertures est un indice clair dès le début et je l'ai trouvé confirmé à la fin, mais je ne veux pas en dire davantage, tant que d'autres Grains n'ont pas vu le film.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
darabesque
pilier
avatar

Nombre de messages : 2846
Age : 75
Localisation : picardie
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: Michael Haneke, Caché, Amour...   Jeu 29 Nov 2012, 12:21

il va vraiment falloir voir ce film mais je vous ai dit je ne le recevrai qu'en février. Normal ils laissent les salles d'abord
Revenir en haut Aller en bas
http://pagesperso-orange.fr/Marie-Chevalier/
mona
pilier
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 59
Localisation : Morbihan
Date d'inscription : 18/08/2006

MessageSujet: Re: Michael Haneke, Caché, Amour...   Ven 30 Nov 2012, 08:29

nicyrle a écrit:

Pour moi, le papier collant autour des ouvertures est un indice clair dès le début et je l'ai trouvé confirmé à la fin, mais je ne veux pas en dire davantage, tant que d'autres Grains n'ont pas vu le film.

j'aimerais connaitre ton interprétation.
J'ai écouté une interview de JL Trintignant, lui même se pose des questions (pigeon ? son devenir ?). Il a revu le film plusieurs fois découvrant à chaque fois de nouvelles zones d'ombres ... Posant ses questions à Haneke, celui-ci lui a répondu que "c'était comme il le voulait" ...

Je n'ai pas trouvé ce film "trop dur", certaines scènes de violence, certains thriller m'ont été plus difficiles à suivre, il m'est arrivé de fermer les yeux et de m'accrocher à mon fauteuil... Deux spectateurs ont cependant quitté la salle ...

des larmes et un questionnement : c'est toute la puissance de ce film
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Michael Haneke, Caché, Amour...   Dim 02 Déc 2012, 06:55


Nicyrle a écrit:
Pour moi, le papier collant autour des ouvertures est un indice clair dès le début et je l'ai trouvé confirmé à la fin, mais je ne veux pas en dire davantage, tant que d'autres Grains n'ont pas vu le film.

C'est vrai, comme le dit Mona, que les films d'Haneke comportent souvent des zones d'ombre. J'avais dû, pour caché, me reporter à l"avant-scène" pour vérifier les dernières répliques.

Ne lisez pas ce qui suit si vous n'avez pas vu le film.

le papier collant autour des ouvertures est un indice clair dès le début et je l'ai trouvé confirmé mentionné et démenti à la fin.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 75
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Michael Haneke, Caché, Amour...   Dim 02 Déc 2012, 08:09

Je livre ci-dessous mes interprétations qui n'engagent que moi, mais plus j'y pense, plus je suis convaincue !
Par égard pour les Grains qui n'ont pas encore vu le film, je cache !
Les scènes du pigeon :
Spoiler:
 
Le papier collant :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Michael Haneke, Caché, Amour...   Dim 02 Déc 2012, 09:47

oui, c'est bien possible, et même très possible, mais je garde l'image d'un canapé qui n'était pas dans la cuisine.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Michael Haneke, Caché, Amour...   Lun 03 Déc 2012, 06:27

European Film Awards, samedi 1er décembre à Malte

Amour, de Michael Haneke, a remporté tous les prix importants : meilleur film, réalisateur, actrice (Emmanuelle Riva), acteur (Jean-Louis Trintignant).
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 75
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Michael Haneke, Caché, Amour...   Lun 03 Déc 2012, 07:48

rotko a écrit:
oui, c'est bien possible, et même très possible, mais je garde l'image d'un canapé qui n'était pas dans la cuisine.
Tu as raison, ce canapé était dans une petite pièce (voisine de la cuisine ?) à laquelle le couple donnait un joli nom que j'ai oublié Question enfin, je l'ai sur le bout de la langue !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Michael Haneke, Caché, Amour...   Lun 03 Déc 2012, 09:35

bien, les détails sont maintenant bien clairs, en ce qui concerne les pigeons et le calfeutrage confirmé des ouvertures cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Michael Haneke, Caché, Amour...   Mar 08 Jan 2013, 06:54



Palme d'or à Cannes en 2012, «Amour» a été désigné comme le meilleur film de l'année par les critiques américains ce week-end...

Bon présage à un mois et demi des Oscars pour le réalisateur autrichien Michael Haneke. Son film Amour est plébiscité par l’Association américaine des critiques de films, qui l’a récompensé à trois reprises. La palme d’or 2012 a été désignée meilleur film. La Française Emmanuelle Riva a été choisie comme meilleure actrice et Michael Haneke comme meilleur réalisateur
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Michael Haneke, Caché, Amour...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Michael Haneke, Caché, Amour...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'amour caché
» Marcel Van, apôtre caché de l'Amour : un martyre du Vietnam
» hommage à Michael Jackson-
» OE théâtre (1e) : Musset : On ne badine pas avec l'amour (commentaire et LA)
» Parole d'Amour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: SPECTACLES :: Ecrans: cinéma et télévision-
Sauter vers: