Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Beigbeder

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Beigbeder   Dim 21 Jan 2007, 14:38

Frédéric Beigbeder,Nouvelles sous ecstasy, L'infini gallimard.

Ca plane pour toi ?? moi non plus !

14 nouvelles dans cet ouvrage de la collection dirigée par philippe Sollers. Beibeder est critique littéraire dans "Voici"(1). Je m'attendais donc à du premier choix ? J'ai lu la première nouvelle : "spleen à l'aéroport du Roissy Charles-de- Gaulle". Sans décoller.

J'ai lu "le jour où j'ai plu aux filles". Aucun frisson, rien.

J'ai augmenté la dose avec "Ecstasy à gogo", et "La nouvelle la plus dégueulasse de ce recueil". C'est effectivement grossier et de mauvais goût, mais sans intérêt.

J'ai cru reconnaître un enfant bcbg qui dit des gros mots dans le dos de sa Mâânmâân. Pas de quoi s'encanailler avec Beigbeider :-).

(1) j'ignorais que le coucou le coco avait fait son nid dans d'autres medias.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
aérial
pilier


Nombre de messages : 582
Date d'inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: Beigbeder   Dim 21 Jan 2007, 17:00

J'aime bien tes commentaires ,Rotko , et les partage complètement à propos du sus-nommé que je trouve particulièrement déplaisant et trop empétré dans sa branchitude pour ne dépenser plus que les 4.50 euros que j'avais risqués sur son bien léger L'Amour dure trois ans ,qui lui ne m'a duré que trois petites heures , de trop ..
Vite lu , vite oublié , et rempli de conventionnel à force de vouloir absolument s'en démarquer .

Celui qui revendique fièrement ses quatre hobbies à savoir : <<L'alcoolisme mondain , l'adultère bourgeois , les conversations superficielles ...Et (il allait oublier ) la lecture solitaire(de voici?),n'a pas de quoi nous faire planer vraiment ,non...

Juste ne pas se faire oublier en posant dans Gala avec la belle Laura Halliday et "honorer" quelques plateaux télés de sa présence ... Cool
Revenir en haut Aller en bas
marie chevalier
pilier


Nombre de messages : 6350
Age : 117
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Beigbeder   Dim 21 Jan 2007, 19:35

je suis allée vérifier sur google si c'était le même qui me faisait pale il est odieux ce type ! je l'ai entendu plusieurs fois à la télé à vomir !
affraid affraid

Dieu me préserve je ne lui ai pas largué un euro !!! ouf !
Revenir en haut Aller en bas
queenieinlove
pilier
avatar

Nombre de messages : 682
Localisation : Black Hole
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: Beigbeder   Lun 22 Jan 2007, 10:52

je vous trouve bien dur avec ce pathétique pauvre beigbeder...
J'ai lu 99f qui je pense, travaillé, aurait pu avoir une belle qualité. Mais c'est du consommé et du consommable.

A noter tout de même, que ce cher monsieur tente à sa façon de faire "bouger" la littérature, en tout cas de sortir de derrière les fagots des auteurs contemporains délaissés.

Création du prix de Flore qui récompense des auteurs jeunes.

A la télé, sur canal, l'émission pourrie de Denisot, il tente de parler livre, et pas forcément les grosses grosses sorties bien commerciales. Il a même parlé de Yapou (certes il en a parlé quand celui-ci a obtenu un prix, mais bon...)

tout ça pour dire : Beigbeder, auteur générationnel de peu de talent, mais qui sait mieux écrire que certains. Qui tente de parler de littérature, et d'y prendre quelques risques. Il est maladroit et un peu prétentieux sur les bords. Mais au moins il essaye.
Revenir en haut Aller en bas
http://perso.orange.fr/sublimeacide/index.htm
aérial
pilier


Nombre de messages : 582
Date d'inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: Beigbeder   Lun 22 Jan 2007, 13:37

queenieinlove a écrit:
je vous trouve bien dur avec ce pathétique pauvre beigbeder...
J'ai lu 99f qui je pense, travaillé, aurait pu avoir une belle qualité. Mais c'est du consommé et du consommable.

¨(...)

tout ça pour dire : Beigbeder, auteur générationnel de peu de talent, mais qui sait mieux écrire que certains. Qui tente de parler de littérature, et d'y prendre quelques risques. Il est maladroit et un peu prétentieux sur les bords. Mais au moins il essaye.

Certes ,tu as raison , on n'est pas dans la demi-mesure avec Marie ! Happy

Il n'écrit pas si mal ,mais c'est son côté formaté tout en voulant se la jouer cool qui m'exaspère tellement celà sent le tirage à plein nez..
Un peu comme le chouchou actuellement des milieux parisiens branchés dont il fait aussi partie , Floran Zeller , sauf que le second est nettement plus mignon et ma fois sympathique .

Bref ,il m'exaspère en tant qu'"homme" et son écriture lui ressemble :
clinquante et finalement creuse .. aucune sincérité ni profondeur .. Cool
Revenir en haut Aller en bas
queenieinlove
pilier
avatar

Nombre de messages : 682
Localisation : Black Hole
Date d'inscription : 30/05/2006

MessageSujet: Re: Beigbeder   Lun 22 Jan 2007, 13:43

aérial a écrit:
Il n'écrit pas si mal ,mais c'est son côté formaté tout en voulant se la jouer cool qui m'exaspère tellement celà sent le tirage à plein nez..

Bref ,il m'exaspère en tant qu'"homme" et son écriture lui ressemble :
clinquante et finalement creuse .. aucune sincérité ni profondeur .. Cool

je vais encore en rajouter une couche (c'est bizarre de se retrouver à "défendre" un auteur que l'on apprécie pas tant que ça...) : son personnage c'est aussi lui, il n'est pas tant formaté que ça puisqu'il parle d'ouvrages dont je n'ai pas tout le temps déjà entendu parler.

être en représentation ne veut pas dire ne pas être sincère ou profond. Il faut faire attention à ce qu'est la personne et ce qu'elle dit. J'ai connu pas mal de personnes qui cultivent un personnage (coline qui fréquente unpeu le milieu du théâtre sait peut être de quoi je parle), des gens qui certes pouvaient paraître en faire trop, être trop... "faux", mais finalement ces personnages leur collent à la peau, et c'est une grande partie d'eux aussi.

Et après tout qui y a-til de creux à assumer, à montrer, à donner en spectacle son caractère. A tirer de soi un personnage quelque peu caricatural ne veut pas dire que l'on ment ou que l'on est "creux".

enfin je crois. Après tout, nous jouons tous notre rôle plus ou moins avec excentricité.
Revenir en haut Aller en bas
http://perso.orange.fr/sublimeacide/index.htm
aérial
pilier


Nombre de messages : 582
Date d'inscription : 11/10/2006

MessageSujet: Re: Beigbeder   Lun 22 Jan 2007, 14:12

queenieinlove a écrit:


être en représentation ne veut pas dire ne pas être sincère ou profond. Il faut faire attention à ce qu'est la personne et ce qu'elle dit.
(...)
Et après tout qui y a-til de creux à assumer, à montrer, à donner en spectacle son caractère. A tirer de soi un personnage quelque peu caricatural ne veut pas dire que l'on ment ou que l'on est "creux".

enfin je crois. Après tout, nous jouons tous notre rôle plus ou moins avec excentricité.

Tu as raison ,nous jouons tous un "rôle " plus ou moins selon les circonstances , quelquefois en forçant le trait ,mais la personnalité de base ressort toujours , et elle nous séduit ou pas.

Je me suis sans doute mal exprimée , en tout cas sur le mot "creux ".
Il est peut-être fondamentalement ainsi ,mais disons que son personnage ne m'attire pas ,surtout parcequ'il suit une image qui lui est favorable , par intére^t dans son cas.
En tout cas je le perçois ainsi.

J'aime bien qu'il y ait concordance entre les mots et l'image ,même si on s'y cache par des extravagances :Il faut que celà sonne "vrai" ,pour moi en tout cas ,sinon ,le personnage me lasse..
Revenir en haut Aller en bas
sousmarin
pilier


Nombre de messages : 367
Localisation : Pays de Loire
Date d'inscription : 10/11/2006

MessageSujet: Re: Beigbeder   Lun 22 Jan 2007, 15:24

Où comment, à force de jouer un personnage, l’on finit par en revêtir la personnalité…et l’être !

L’habit supporté,
Donne de soi l’image,
Qui fait le moine.
Revenir en haut Aller en bas
marie chevalier
pilier


Nombre de messages : 6350
Age : 117
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Beigbeder   Mar 23 Jan 2007, 14:03

sousmarin a écrit:
Où comment, à force de jouer un personnage, l’on finit par en revêtir la personnalité…et l’être !

L’habit supporté,
Donne de soi l’image,
Qui fait le moine.

je crois que c'est ça sousmarin, ce type joue et à force de jouer se prend à son jeu et devient cet homme que personnellement, je ne supporte pas. Je l'ai entendu parler plusieurs fois (car non non je ne suis pas bornée) j'ai essayé de voir si , cela peut arriver, c'était moi qui n'avais pas bien compris , mais son mépris ressort par tous les pores de sa peau: il fanfaronne, est volontairement grossier, insultant, méprisant bref tout ce que " j'aime" chez un écrivain! cela dit je suis pour la liberté et qu'il écrive ne me dérange pas, je ne suis pas obligée de le lire n'est ce pas? Razz
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Beigbeder   Dim 16 Sep 2007, 05:30

"99 Francs" qui raconte "les aventures d'Octave, concepteur-rédacteur en pleine ascension dans une agence de pub jusqu'au jour où il prend conscience que cet univers est une prison dorée, vide de sens" a été adapté en film par Jan Kounen.

Comme le précise lemonde, les chaines télé n'ont pas voulu investir dans le financement du film par peur de leurs annonceurs !

Espérons que le film s'en venge en dénonçant cette dépendance Twisted Evil

Danone y devient Madone, et le consommateur n'est pas épargné, paraît-il.

Les rôles principaux sont tenus par Jean Dujardin (Octave), Jocelyn Quivrin, Vahina Giocante et Elisa Tovati.

Citation :
Espérons que le film s'en venge en dénonçant cette dépendance

je corrige sur ce post pour ne pas faire de pub à ce film et à cet auteur : les critiques de France culture sont unanimes : un film anodin,et même un film "vomitif". Si "tout lemonde il est beau tout le monde il est gentil" de Jean Yanne,était caustique, ce n'est pas le cas de ce film, disent-ils. Et d'ajouter "quand il passera à la télé, changez de châine !!"
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
zorg69
pilier
avatar

Nombre de messages : 113
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Beigbeder   Lun 22 Oct 2007, 20:12

Je ne suis pas d'accord avec les critiques.

J’aime pas Beigbeder ce qui ne m’a pas empêché à l’époque de lire son bouquin. Je n’avais pas aimé cette caricature de publicitaire, cette façon de cracher dans la soupe, de se foutre de la gueule du monde en essayant de faire croire qu’on est au dessus de la mêlée. Le bouquin se voulait satyrique et cynique, mais il n’en avait pas les moyens. Il était tout simplement médiocre.

Par contre l’adaptation qui en a été faite, et le film en soi, sont intéressants. Très créatif dans la manière dont il est joué, filmé et monté. Une mosaïque d’images, quelque chose d’assez unique, comme une pub en long métrage.

Assez trash, mais interessant.
Revenir en haut Aller en bas
http://lectaritude.over-blog.com/
Dindon
pilier
avatar

Nombre de messages : 2737
Date d'inscription : 20/07/2008

MessageSujet: Re: Beigbeder   Jeu 14 Aoû 2008, 18:07

Je suis en train de finir « 99 francs », par pure curiosité.
Et aussi, parce que je voulais quelque chose de léger, pour me reposer.
Que ce ne soit pas de la littérature, j’en conviens.
Mais il y a quelques idées très lucides sur notre société de consommation.
Le seul hic, c’est que ces idées là, écrites par ce gars là, ça n’est pas crédible.
Par un anonyme, ça aurait pu passer…

Un passage intéressant tout de même, page 143, où Beigbeder insiste sur le vide profond de l’existence, que l’être humain tente de meubler par toutes les illusions à sa disposition (télé, internet, cinéma, magasines…). Si on retire tous ces « divertissements » qui ne servent qu’à « éluder » la vie, il reste « l’angoisse ».
Laquelle est probablement notre essence véritable.

Il y avait matière à approfondir cette réflexion sur le monde factice que nous entretenons depuis un certain moment.
Revenir en haut Aller en bas
marie chevalier
pilier


Nombre de messages : 6350
Age : 117
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Beigbeder   Jeu 14 Aoû 2008, 18:17

Citation :
Il y avait matière à approfondir cette réflexion sur le monde factice que nous entretenons depuis un certain moment.

oui Arc sans aucun doute mais ce n'est pas Beigbeder qui pourra le faire Question
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Beigbeder   Jeu 14 Aoû 2008, 21:55

Arc a écrit:
il y a quelques idées très lucides sur notre société de consommation.
Le seul hic, c’est que ces idées là, écrites par ce gars là, ça n’est pas crédible.
Par un anonyme, ça aurait pu passer….

Je te suis sur ce terrain, encore que Begbeider puisse parle en connaisseur des "écrivains superficiels dont on peut se passer Razz

Arc a écrit:
Un passage intéressant tout de même, page 143, où Beigbeder insiste sur le vide profond de l’existence, que l’être humain tente de meubler par toutes les illusions à sa disposition (télé, internet, cinéma, magasines…). Si on retire tous ces « divertissements » qui ne servent qu’à « éluder » la vie, il reste « l’angoisse ».
Laquelle est probablement notre essence véritable.
.

c'est du Pascal paraphrasé par Berbeider ! cheese
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Syl
pilier
avatar

Nombre de messages : 1553
Age : 56
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 23/01/2008

MessageSujet: Re: Beigbeder   Ven 15 Aoû 2008, 13:16

Eh bien moi (mais je ne suis pas une cinéphile avertie), 99 F porté à l'écran m'a beaucoup plu. Jean Dujardin parvient même a rendre - par moments - sympathique (et pathétique) le personnage d'Octave qui pourtant est odieux. Ca met quand même en exergue les dérapages de notre société où tout est dans le "paraître" et non dans "l'être".
Je rejoins l'avis d'Arc quand elle dit : "Il y avait matière à approfondir cette réflexion sur le monde factice que nous entretenons depuis un certain moment."

Et, petite anecdote : j'avais mes aises au cinéma. Il y avait déjà quelques semaines que le film passait et quand je suis allée le voir .... j'étais seule dans la salle (si !). cheese


Dernière édition par Syl le Ven 15 Aoû 2008, 13:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dindon
pilier
avatar

Nombre de messages : 2737
Date d'inscription : 20/07/2008

MessageSujet: Re: Beigbeder   Ven 15 Aoû 2008, 13:38

De tout cela, on retiendra que :
- Beigbeder connaît ses classiques
- Beigbeder a de l'entregent
- Beigbeder n'est pas...écrivain siffle
Revenir en haut Aller en bas
Syl
pilier
avatar

Nombre de messages : 1553
Age : 56
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 23/01/2008

MessageSujet: Re: Beigbeder   Ven 15 Aoû 2008, 13:39

Nul n'est parfait ! evil evil
Revenir en haut Aller en bas
nada
habitué(e)
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 45
Localisation : en général assise ou couchée
Date d'inscription : 06/06/2009

MessageSujet: Re: Beigbeder   Lun 20 Juil 2009, 08:20

euh... j'y vais me faire lyncher ou j'y vais pas?...

j'y vais. ben moi beigbeder, à lire, j'aime. Je viens de finir Au secours pardon. Il passe les 200 premières pages à parler de lui, de lui, de lui, de lui, mais ça on avait bien compris l'égocentrisme et le narcissisme sans limite de ce jeune garçon (l'a pas tout à fait fini de grandir)...

En fait il n'écrit que pour qu'on l'aime (dirait-on si on voulait le psychoter). Il nous donne à voir tout son cynisme, son crachage dans la soupe, il fait semblant d'en faire rire et ça en devient même fatigant à force de pages tournées, mais au fond, il écrit juste pour qu'on l'aime et qu'on lui pardonne d'être qui il est. Et moi, bonne pâte, un écrivain tout dur dehors et tout en miel en dedans, ça me fait craquer, même avec un grand menton.

Le "vrai" beigbeder, puisqu'on ne peut parler que de lui et pas de ses livres, puisqu'il est plus important que ce qu'il écrit, puisqu'il ne parle que de lui, mais directement, pas comme d'autres... Donc le vrai beigbeder, je l'ai trouvé à la page 231 de "Au secours pardon" (livre qui en plus d'être écrit, a une histoire avec un début très long, mais une fin qui se rate pas, qui éclate au visage même/ pas sûre du numéro quand même):

"Je ne choisis rien (...). Je ne dis jamais non à personne, c'est trop difficile. Je me laisse porter parce que je ne veux jamais déplaire. Je suis plus proche du bouchon de liège que de l'être humain."

et là aussi :
"Les gens rêvent de faire tenir l'amour le plus longtemps possible. (...) Cela existe l'attachement progressif, le mystère d'un être qu'on croit connaître et qu'on ne connaitra jamais, la joie de la complicité et de la découverte incessante, la profonde émotion d'un sentiment éternel. Remplacer chaque soir un corps nubile par un autre corps imberbe c'est s'engager dans une course absurde vers un plaisir de plus en plus furtif... C'est la route au crime."

Ce type n'est rien d'autre qu'une midinette fleur bleue et honteux, alors il frime pour faire style que.

Et puis je maintiens, faut pas se moquer des gens qu'ont un grand menton...
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/nathalie.dyskiewicz?ref=name#/group.php?
Dindon
pilier
avatar

Nombre de messages : 2737
Date d'inscription : 20/07/2008

MessageSujet: Re: Beigbeder   Lun 20 Juil 2009, 08:26

Non, tu ne te feras pas lyncher. cheese

Ton angle de vue est intéressant : qu'y a t-il derrière la surface des beaux parleurs, frimeurs et autres Narcisses apparemment superficiels ?


J'avoue que ces gens là retiennent souvent mon attention dans la vie, car justement, ils dissimulent, ils dissimulent...




Wink
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Beigbeder   Lun 20 Juil 2009, 09:39

Tous les avis sont légitimes. Pour ma part, j'ai lu un seul de ses livres "sous ectasy",( c'est lui qui y était, paraît-il), et je n'ai pas envie de creuser ses apparences.

Par sa formation et son comportement, je vois en lui un "commercial".
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Bridget Jones
pilier
avatar

Nombre de messages : 806
Age : 58
Localisation : Genève
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Beigbeder   Lun 20 Juil 2009, 09:56

Chienne dans un jeu de quilles, je ne suis pas trop d'accord avec vos avis si négatifs et péjoratifs vis-à-vis de Beigbeder. Il me semble qu'il est très lucide vis-à-vis de lui-même et se critique lui-même, ainsi que les milieux mondains de façon très frontale. D'ailleurs n'a-t-il pas quitté le milieu de la publicité, précisément à cause du dégoût et du malaise que ressent Octave dans 99F?

J'avoue que je n'ai lu que 99F, après moult hésitation, à cause du personnage mondain, bobo qu'est l'auteur mais je n'ai pas été déçue. J'ai trouvé le format, le style, la narration très originaux et modernes.

J'ai aussi adoré le film, qui reprenait bien l'esprit du roman, tout en en faisant autre chose, en exploitant bien les possibilités qu'offre le format visuel et cinématographique. Par exemple la publicité pour du chocolat vitaminé, complètement ringarde et mal doublée dans laquelle apparaît soudain Octave, en plein délire cocaïnomane.

J'ai lu beaucoup de bien sur Windows on the World, que je lirai certainement un jour.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tiina-gva.blogspot.com
Marie kiss la joue
Animation
avatar

Nombre de messages : 2576
Age : 31
Localisation : Rennes/Paris
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Beigbeder   Lun 20 Juil 2009, 10:19

rotko a écrit:

Par sa formation et son comportement, je vois en lui un "commercial".
Il a pourtant une grande connaissance de la littérature française et étrangère, il s'est un peu laissé enfermer dans une image de " V.I.P mondain", mais je pense qu'il vaut bien mieux que cela Wink

_________________
Que voulez-vous que je vous dise de moi ? Je ne sais rien de moi ! Je ne sais même pas la date de ma mort.
(Borges)
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Beigbeder   Lun 20 Juil 2009, 10:36

je suis peut-être injuste.

Je suis irrité de voir le traitement de faveur dont il bénéficie dans la presse : même quand on dit du mal de ses livres, c'est sur une pleine page, alors que la partie réservée à d'autres auteurs, meilleurs à mon sens, est minime, à supposer qu'on parle d'eux !
voyez le bel article sur son roman français ci joint :

on le compare à Sartre, et tous les compliments sont hyperboliques

Citation :
La plume est ciselée, tout en finesse et poésie. Un travail d’orfèvre.

Citation :
je m’émeus, mes yeux s’embuent de plus belle. J’ai beaucoup pleuré dans ce roman : les souffrances que FREDERIC Beigbeder décrit, sa mise à nu, physiologique, psychologique, affective. Il y aura un avant et un après « Un roman français "
.

Des articles aussi dithyrambiques me heurtent quand je vois ignorés des auteurs comme jean Rouaud ou fabrice humbert.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
nada
habitué(e)
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 45
Localisation : en général assise ou couchée
Date d'inscription : 06/06/2009

MessageSujet: Re: Beigbeder   Lun 20 Juil 2009, 10:48

je suis d'accord... on en fait surement trop, en bien ou en mal... le côté "laisse personne indifférent bla bla". Mais attends, écoute ça:

"Les gens se foutent complètement d'être libres, ils se contenteraient amplement d'une raison de vivre".

moi quand j'ai lu ça, même si d'autres l'ont déjà écrit avant lui, et même en mieux, j'ai dit un gros mot qui commence par p... et le bouquin est tombé de mes mains (j'exagère à peine un tout petit peu pour la forme là...).
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/nathalie.dyskiewicz?ref=name#/group.php?
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Beigbeder   Jeu 30 Juil 2009, 11:39

L'express se lance dans les ragots, sans pourtant être dupe de la stratégie de lancement du "roman français"

Citation :
. Dans son roman, Beigbeder raconte son arrestation par la police, alors qu'il sniffait un rail de cocaïne sur le capot d'une voiture, devant une boite de nuit branchée. Le romancier est convaincu que c'est au procureur de Paris qu'il aurait dû une prolongation de vingt-quatre heures de sa garde à vue. D'où ces trois pages assassines de la version originale, que L'Express a pu lire et où le nom du magistrat [jean claude Marin] était cité vingt-trois fois en une litanie agrémentée de qualificatifs d'une rare violence.

Citation :
Interrogé sur cette modification, en grand stratège publicitaire, Frédéric Beigbeder se contente d'un commentaire ironique: "Je n'ai pas le droit de dire tout le bien que je pense de Jean-Claude Marin..."

je trouve la ficelle grosse. N'y a-t-il pas des scandales plus importants que la garde à vue d'un heroinomane ?
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Beigbeder   

Revenir en haut Aller en bas
 
Beigbeder
Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Maurice G. Dantec, American Black Box !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: FICTION :: Auteurs français et d'expression française-
Sauter vers: