Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Beigbeder

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Tozer
neophyte
avatar

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 26/08/2009

MessageSujet: Re: Beigbeder   Mer 26 Aoû 2009, 16:43

Bonjour,

On parle de Beigbéder ici, à l'occasion d'Un Roman français...
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Beigbeder   Mer 26 Aoû 2009, 17:41

j'isole un passage, car un texte même cité vaut mieux pour l'échange qu'un lien auquel on renvoie Wink

Citation :
Du haut de son mélo égocentrique, le cocaïné festif se sent pourtant légitime à écrire que «la France est un pays qui pratique la torture dans le 1er arrondissement, juste en face de la Samaritaine». La question des conditions de rétention ne mériterait donc pas mieux que la superficialité d'un dénonciateur opportuniste...

Mais le pire reste ces journalistes complices de l’imposture par leur complaisance. Des professionnels de l'information qui relaient, comme auteur d'un haut fait d'arme, le camé noctambule exhibitionniste

Que te dire, sinon que je partage ton point de vue ; quand je l'ai entendu sur France-inter, j'ai changé de station.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Christophe
neophyte
avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 02/09/2009

MessageSujet: Ce que je ne lirais pas...   Mer 16 Sep 2009, 10:46

Pourquoi je ne lirais pas un Roman Français.
Cet auteur là, entaché d’autant de défauts que moi, a malheureusement travaillé dans la publicité. Cela n’a rien d’infâme en soi, mais le drame c’est qu’il écrit aussi, écrire et publicité est un oxymore.
J’ai lu 99 Francs pour faire comme tout le monde (il parait qu’un livre deux auparavant relate la même histoire). L’histoire m’a émoustillé, tous les ressorts étaient là, sexe, violence, rien d’autre je crois. Je n’avais qu’une envie au sortir de ce livre, c’est de sauter sur mon caddie, et d’acheter tous les produits mis en avant dans cette belle affiche. Quelle fut ma déception quand je me rendis compte que rien de tout cela n’existait. Dire que j’ai passé trois heures à lire des réclames pour me faire flouer de la sorte.
J’étais dégoûté, je n’avais rien acheté et en plus je n’avais rien lu. Quelle misère.

Par contre, elle ne vend rien, ne conditionne pas, mais elle est un peu folle, son écriture :
Le merveilleux voyage de Rien, d’Antonine Maillet.

Christophe P.
Revenir en haut Aller en bas
Christophe
neophyte
avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 02/09/2009

MessageSujet: Me retrouver noyé sous beibbeder   Mer 16 Sep 2009, 11:09

Je ferai un poste juste pour parler De Maillet A.

Christophe P.
Revenir en haut Aller en bas
Old Bull Lee
pilier
avatar

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 12/09/2009

MessageSujet: Re: Beigbeder   Mer 16 Sep 2009, 15:56

J'avoue que lorsque j'ai vu le Topic Beigbeder (sur ce forum que je considère plutôt éclairé et que je commence à aimer) j'ai eu un léger tic.

Mais à la lecture du premier post et des quelques suivants j'ai vite été rassuré: on partage le même avis sur ce grand charlatan de la littérature, a qui néanmoins je concède une seule chose: le fameux tour de force d'avoir fait croire à une trés grande partie de la populace qu'il était écrivain.

Alors il y'aurait un esprit profond sous cette couche superficielle? Second tour de force.

Alors il est libre et rebelle, et ceux qui lui crachent dessus sont de vieux écrivains conservateurs et réacs qui veulent que le roman n'évolue pas? Magnifique exemple de com et de démagogie...

Et ce pseudo-scandale pour son dernier roman? Franchement, des drames plus grands se jouent chaque jour dans Secret Story... lol!

De toute L'oeuvre de Beigbeder, j'ai moi même été victime d'une soixantaine de pages, une nuit de désespoir, entre 3 et 4h du mat... le prospectus (ou le compendium de slogans) en question n'a échappé à un joyeux auto dafé (et ici ce mot prend un réel sens) pour la seule et unique raison qu'il ne m'appartenait pas (Dieu merci)

Qu'il passe à la télé, qu'il ait un air d'intello branchouillard, qu'il ait été marqué par L'attrape-coeurs, qu'il ne jure que par Holden Caulfield, et qu'il tombe en adoration aux pieds de Salinger, je m'en fous, tu t'en fous, on s'en fout et Salinger lui-même, du fond de sa retraite, s'en fout... ce n'est pas une attitude de groupie d'écrivains qui fait de vous un écrivain!

Il est clair en tout cas que je ne mettrais jamais 99f ou 14,99 euros ou même 3 kopecks sur un rouleau hygéinique signé Beigbeder.
Revenir en haut Aller en bas
Christophe
neophyte
avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 02/09/2009

MessageSujet: Le lundi vous dites, passez me voir...   Mer 16 Sep 2009, 16:39

Comment !!! mais je ne suis ni vieux ni réac.
La littérature peut exprimer ce qu'elle veut, sous n'importe quelle forme, le rêve ou la réalité, le Je ou le Il, l'éculé ou le modernisme: la seule chose que j'aime y trouver, c'est la sincérité d'écriture, et je serais prêt à l'écouter, peut-être pas à l'aimer, mais je la respecterais.

Christophe P.
Revenir en haut Aller en bas
maïa
pilier
avatar

Nombre de messages : 3761
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Beigbeder   Mer 16 Sep 2009, 17:27

Euh... Quel rapport le post précédent a-t-il avec le fil Beigbeder ???

siffle

Coup de gueule salutaire et argumenté de Old Bull Lee... J'adhère à 100%
cheers
Revenir en haut Aller en bas
Old Bull Lee
pilier
avatar

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 12/09/2009

MessageSujet: Re: Beigbeder   Mer 16 Sep 2009, 17:50

Désolé Christophe, mon post venait aprés le tien mais ne te visait en aucun cas.

Le "tu t'en fous" qui t'as peut être induit en erreur était pure rhétorique.

Merci de ton soutien Maïa, j'ai tapé ça un peu à chaud. Pour en revenir à Beigbeder, qu'il soit un People, je m'en contrefiche et ça ne me dérangerait pas s'il était bon écrivain (ou tout simplement écrivain)

Mais ce qui m'énerve, en plus de son manque de talent flagrant, c'est qu'il adopte cette position de People qu'une sorte d'oligarchie littéraire ne veut pas considérer car il est People.

Or là, il noie le poisson dans l'eau: s'il n'est pas reconnu par les "vrais écrivains" c'est qu'il ne sait pas écrire, voilà tout!

Il y a des écrivains vraiment talentueux qui restent dans l'ombre, consciencieux, silencieux... Beigbeder c'est franchement beaucoup de bruit pour rien.


Dernière édition par Old Bull Lee le Mer 16 Sep 2009, 20:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Christophe
neophyte
avatar

Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 02/09/2009

MessageSujet: Tout va bien, je crois   Mer 16 Sep 2009, 18:43

Soyez rassurés, c'était juste une petite réaction pour mettre Beigbeder sous les feux de la rampe, mais je ne le hais pas assez pour qu'il prenne feu avec cette même rampe.

Quant aux injustices, aux oubliés des lecteurs, il en sera toujours ainsi. Seule la capacité à réfléchir la lumière vous fait exister brillamment, et le talent ne s'accommode pas toujours de ces éclairages puissants.
Mais la lecture vit par les échanges, et les petits mots élogieux que l'on glisse à ses amis.

Christophe
Revenir en haut Aller en bas
Marie kiss la joue
Animation
avatar

Nombre de messages : 2576
Age : 31
Localisation : Rennes/Paris
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Beigbeder   Sam 17 Oct 2009, 10:46

J'ai tout juste terminé Un roman français, et je suis sous le charme. Enfin, enfin, enfin, Beigbeder nous propose un vrai livre, dans lequel il y a de la matière, dans lequel il ne se pose pas comme un personnage mondain, dandy, égoïste et profiteur, mais comme un homme qui ne sait plus très bien où il en est et qui, à partir de cette fameuse interpellation dans la rue pour "sniffage de coke", va reconstituer son parcours personnel, avec le même credo que celui de Perec : "Je n'ai pas de souvenir d'enfance". Le récit alterne entre garde à vue/séjour en cellule et justement, cette tentative de retrouver son passé, ses souvenirs. On pense tour à tour à Perec, donc, mais aussi à Annie Ernaux, qui procède un peu de la même façon (le côté polémique en moins évidemment Razz ).
Mais c'est vraiment un très beau livre, une bonne surprise de la rentrée Smile . On en finit presque par oublier les raisons pour lesquelles il a été interpellé...ce qui est un comble, finalement Laughing

_________________
Que voulez-vous que je vous dise de moi ? Je ne sais rien de moi ! Je ne sais même pas la date de ma mort.
(Borges)
Revenir en haut Aller en bas
jude
pilier
avatar

Nombre de messages : 854
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Beigbeder   Sam 17 Oct 2009, 14:54

J'ai lu ses livres par curiosité car, au-delà de son personnage public, cet homme a lu énormément et a un recul sur la littérature des siècles passés qui pourrait remplir un amphi à la fac. Je n'ai pas aimé Nouvelles sous Extasy ni aucun des autres jusqu' à Windows on the World, qu'il a du écrire en pensant un peu moins à lui et plus à son lecteur. Je n'aime pas particulièrement sa renommée achetée à coups de coups de pub mais il fait partie de ces intellos du XXIème siècle. Il fait tabula rasa du passé littéraire de la France sans insulter personne, son désenchantement est celui de toute une partie de la société d'aujourd'hui...
Après, il a trop lu de Bret Easton Ellis et en a conçu de la jalousie je pense, au point qu'il aimerait bien, au fond avoir le talent d'un écrivain américain, plutôt que celui d'un journaliste parisien. Après, tous les goûts sont dans la nature ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Beigbeder   Sam 17 Oct 2009, 17:55

Citation :
Faire table rase du passé littéraire de la France

je ne sais pas si tu traduis bien ses propos, mais ça ne me semble pas aller de pair avec une grande culture. Sur nouvelles sous ectasy nous sommes d'accord, sur son recours à la pub aussi, rien ne l'effraie.

Plutôt que de faire équipe avec d'autres écrivains, moins connus mais sans doute aussi méritants, il faisait cavalier seul cette semaine à La Baule avec le renfort de la presse locale. Il se conduit effectivement comme un commercial.

Mais libre à chacun d'apprécier ses textes, je les évite comme le bonhomme.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
jude
pilier
avatar

Nombre de messages : 854
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: Beigbeder   Sam 17 Oct 2009, 19:01

Il vient cette semaine à Nantes dans une librairie "centenaire" de la ville pour la promo de son dernier livre, et évite donc comme la peste les autres librairies moins "cosy" du centre, celles d qui font de gros efforts pour mettre des auteurs inconnus sur la scène et qui font des choix plutôt osés en ces temps de vache maigre...
Je pense que mes mots dépassaient un peu la réalité. D'un côté j'apprécie son cynisme mais de l'autre je ne peux qu'être d'accord avec toi, son conformisme fait peur, et il n'est pas représentatif de l'Histoire ..
Je n'ai toujours pas lu son dernier, mais après mon stage plus que génial dans une librairie de Nantes je peux affirmer qu'il se vend un peu plus que le dernier Angot, et beaucoup moins que le nouveau Delerm. Ce dernier mérite son statut d'écrivain tant son dernier ouvrage Quelque Chose en Lui de Bartleby mérite qu'on s'y attarde !!!
Revenir en haut Aller en bas
nada
habitué(e)
avatar

Nombre de messages : 22
Age : 45
Localisation : en général assise ou couchée
Date d'inscription : 06/06/2009

MessageSujet: un roman français   Dim 18 Oct 2009, 07:17

je trouve qu'on parle trop de lui et pas assez de son bouquin, de ses bouquins. tout ce qu'il fait ou dit à la télé, en soirées, en librairie, je m'en fous tellement...

son dernier bouquin, voilà ce qu'il m'a fait, il m'a touchée. Il ne s'est jamais autant livré avec autant de sincérité. On devinait à travers les lignes de son humour, son cynisme désespéré... et là il se met tout nu tout nu.

C'est bien écrit au sens où on arrive à finir le bouquin donc c'est bien écrit (je me vois pas lui mettre une note sur vingt...) et il se met tout nu tout nu. Et sa fragilité est tellement touchante.

C'est juste un homme cassé qui s'en rend compte grâce à une nuit de garde à vue où il ne peut pas s'échapper (à lui-même, de lui-même) par un bouquin, un gramme de coke, de la musique avec des lumières et des pétasses en talon haut, un stylo. Alors comme il ne peut pas échapper à son passé, à lui-même et toute son histoire à travers celle de ses parents et de ses grands-parents, il le prend en face, de tête, sans stylo. Sa cellule n'a rien à voir avec un goulag ou les grillages de guantanamo et il nous dit ça aussi, comment à force de protéger un enfant en faisant du silence autour du divorce de ses parents, de la guerre d'avant, comment on l'empêche de grandir, de prendre assez de force petit pour en avoir quand il sera grand. Il nous dit un truc bien courant en ce moment il me semble, on veut tellement plus souffrir ni faire souffrir qu'on s'en empêche de vivre, qu'on remplit des océans d'amnésie...

Je l'ai trouvé chouette son bouquin... on peut pas dire qu'on sorte de là avec la super pêche et l'envie de faire un footing mais il m'a touchée et on en demande pas plus à un bouquin hein?
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/nathalie.dyskiewicz?ref=name#/group.php?
Marie kiss la joue
Animation
avatar

Nombre de messages : 2576
Age : 31
Localisation : Rennes/Paris
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Beigbeder   Dim 18 Oct 2009, 10:17

Nada, je partage ton avis. On peut reprocher beaucoup de choses à Beigbeder, mais il est cultivé, intelligent et peut écrire des livres vraiment très touchants, son roman français en est un bon exemple...

_________________
Que voulez-vous que je vous dise de moi ? Je ne sais rien de moi ! Je ne sais même pas la date de ma mort.
(Borges)
Revenir en haut Aller en bas
mona
pilier
avatar

Nombre de messages : 752
Age : 60
Localisation : Morbihan
Date d'inscription : 18/08/2006

MessageSujet: Re: Beigbeder   Sam 14 Nov 2009, 16:22

Marie kiss la joue a écrit:
écrire des livres vraiment très touchants, son roman français en est un bon exemple...

scratch

je suis vraiment passée à côté alors...

d'abord je me suis sentie flouée par le terme roman placé sous le titre du livre...
j'espérais m'évader dans une fiction ...
rien de tout cela : une réalité pure et dure avec lieux, noms propres et dessin à l'appui ... il manquait juste l'arbre généalogique en préambule ... bref, cela commençait mal ...

le style est plat, le cynisme trop faible (rien à voir avec celui de JL Fournier pour "Où on va Papa ?") mais bon j'ai continué sur les dires des uns et des autres et puis un prix Renaudot cela se mérite !

les références culturelles (lectures ou films) m'ont particulièrement agacée .... un tel besoin démontre l'incapacité à écrire à mon avis (cela me rappelle les citations dans les dissertations de philo Wink)

quant à la sincérité je l'ai mise en doute quand j'ai lu des invraisemblances de cet acabit :
l'auteur, qui retrouve la mémoire dans sa cellule de garde à vue, affirme avoir assez de recul pour dire avoir connu la fin d'une France avec télé noir et blanc, présidée par le Général de Gaulle etc.....en étant né en 1965... ben voyons !

et j'ai abandonné car je ne voyais aucun intérêt à cette lecture ... le sort et la vie de FB m'indiffèrent Sleep

aucune émotion n'est venue et j'avais d'autres lectures sous le coude
...
Revenir en haut Aller en bas
Bridget Jones
pilier
avatar

Nombre de messages : 806
Age : 58
Localisation : Genève
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Beigbeder   Sam 14 Nov 2009, 19:46

la devise de FB: "Pas un jour sans une ligne!"

evil
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tiina-gva.blogspot.com
marxou
pilier
avatar

Nombre de messages : 204
Age : 37
Localisation : europe
Date d'inscription : 16/11/2009

MessageSujet: Re: Beigbeder   Lun 16 Nov 2009, 14:23

Bridget Jones a écrit:
la devise de FB: "Pas un jour sans une ligne!"

evil

Héhé
Revenir en haut Aller en bas
Virgule
habitué(e)
avatar

Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 05/12/2009

MessageSujet: Re: Beigbeder   Mar 15 Déc 2009, 23:39

Je n'avais rien lu de Beigbeder avant Un roman français

Je ne m'étais jamais vraiment intéressée à lui.
Vous dites qu' apparemment c'est sa première "véritable" autobiographie, je suis un peu déçue, alors.
Bien sûr, il a l'air cultivé, mais trop de références tuent la référence. Une citation, un repère de temps en temps, c'est bien pour illustrer ce qu'on dit, pour expliciter ce qu'on avance, pour faire passer un message par la voix d'un autre, mais là, on dirait que ce sont ses "semblables" que Beigbeder cherche parmi ceux qu'il juge comme appartenant à la même sphère que celle dans laquelle il évolue, celle des artistes, des écrivains ô combien incompris et "utilisés" à titres d'exemples pour mener tous leurs petits compatriotes sur le chemin du "bien".
Est-ce que commencer un livre en parlant d'un héros mort à la guerre et en le terminant par un ricochet "libérateur" sur une plage polluée (quoi?! on n'a même plus le droit de pêcher des crevettes, voilà qui marque la fin d'une belle époque). Ton faussement nostalgique, un peu prétentieux, qui critique le système parce que c'est à la mode et ose se comparer à Perrec et Céline (sisi, lui aussi a reçu le prix Renaudot). Bribes de souvenirs d'un pauvre homme "brisé", amnésique comme il le dit lui-même, qui n'ose affronter le démon de son enfance qui se reflète dans les yeux innocents de l'aquarelle qui illustre la couverture du bouquin. Bref, on n'aurait presque pitié de ce "personnage" qui sniffe de la coke, trompe sa femme et se prend pour un marginal parce que (ceci explique cela) le divorce de ces parents a causé en lui une cassure insurmontable. Il l'admet: sa vie n'est pas plus "originale" qu'une autre. Roman de la vérité, d'accord, mais de la vérité mal employée, d'une "fausse" vérité nombriliste et imbue d'elle-même qui se veut "modeste" mais penche la tête de côté pour se donner l'air du chiot innocent puni injustement.
Un peu de philosophie, de politique (ben oui, vu les réformes actuelles, il est de bon ton de dénoncer les conditions inacceptables de la garde à vue, c'est un point positif ici), enfin tout de même, ce portrait d'enfant sur la couverture d'"un roman français" ne ressemble pas à la pudique mise à nue (va-t-il se mettre à pleurer ou bien rougir?) pour laquelle on voudrait nous le faire passer. Ca ressemble plutôt à une exhibition "contrôlée", un méticuleux déballage de sentiments qui perd, du coup, toute sincérité.
Mais ce n'est que mon avis, maintenant je vais lire les autres romans qu'il a écrit, pour voir de quoi il en retourne vraiment!
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Beigbeder   Mer 16 Déc 2009, 06:26

Citation :
Mais ce n'est que mon avis,

tu l'as, ma foi, fort bien tourné. je ferai deux remarques

- "dénoncer les conditions inacceptables de la garde à vue" : Remercions-le tous en choeur pour avoir abordé un problème de société. Quel altruisme ! Razz

- "je vais lire les autres romans qu'il a écrits, pour voir de quoi il en retourne vraiment!". Vu que selon l'opinion de ses amateurs c'est son meilleur ouvrage, autant regarder ailleurs ange

je commence ma journée sur des remarques acerbes tongue
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Virgule
habitué(e)
avatar

Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 05/12/2009

MessageSujet: Re: Beigbeder   Jeu 17 Déc 2009, 16:19

avec un café et des tartines, un peu de sarcasme c'est très bien pour se mettre en forme le matin!! :p

Et "99 francs" ne vaut pas le coup d'être lu alors?
Revenir en haut Aller en bas
jeremy.storm
habitué(e)
avatar

Nombre de messages : 27
Localisation : NORD
Date d'inscription : 04/01/2010

MessageSujet: Re: Beigbeder   Sam 09 Jan 2010, 16:22

Ahhh les goûts et les couleurs !
Beigbeder fait polèmique : on adore ou on déteste.

Je partage l'avis de Nada.
Pour ma part, j'adore cet auteur : il aime choquer par ses maux et via ses mots. Sexe, drogue sont le fond de commerce de cet auteur qui nous fait sentir son passé de publicitaire...

99 Francs est formidable.
L'adaptation au cinéma fut un exercice que je ne pouvais envisager en aucun cas et au final une réussite qui m'a transporté.

En revanche son dernier roman m'a déçu...
Un merveilleux somnifère ! Soporifique.
Je ne parvenais pas à garder les paupières ouvertes. A part les chapitres dans lesquels il narre son arrestation qui rappellent ce pour quoi j'aime son style et ses autres bouquins mais le reste est loin de m'avoir passionné.

Pourtant il a eu un succès assez inattendu.
J'ai été faire dédicacer ce bouquin dans une file d'attente qui n'en finissait point de grossir...
Sauf que l'attitude du dit écrivain m'a passablement déçu : arrivé en retard, dédain, snob, reluqueur de fesses et de seins, il se la pète un max... Rôle ou pas ? Comme dans ses bouquins dans lesquels on a du mal à distinguer le personnage de Beigbeder lui-même ? Je ne sais pas...
Revenir en haut Aller en bas
SarahC.
habitué(e)
avatar

Nombre de messages : 13
Age : 46
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 19/01/2010

MessageSujet: Re: Beigbeder   Mer 20 Jan 2010, 09:01

Ah ! Beigbeder Laughing Celui-là, je pouvais vraiment pas le voir ... en plus, comme tu le dis Jeremy.storm, il se la pète grave ! Je l'ai croisé une fois à St-Germain ( que je rêvais de visiter, rapport à Boris Vian, tout ça ... ) et sur qui je tombe, au Flore, où la bière est à huit euros ( ! ) : Beigbeder, entouré de blondes, Champagne à la main ... le truc typique quoi ... pour Boris Vian, tu repasseras ! Bref, donc à force de le détester, je me suis dit bon, je vais lire un truc de lui, histoire de savoir de quoi je parle ... J'ai chopé " L'amour dure trois ans " et ... ben j'ai trouvé ça pas mal en fait. Pas au point de lire les autres ( Mais je me tâte à acheter son dernier roman ) mais pas aussi mauvais que ce que je m'y attendais.
J'ai trouvé son style plutôt agréable, finalement, en tout cas, meilleur que certains. Pour résumer, je trouve qu'il a un vrai style, et ça, ça me suffit généralement pour apprécier un minimum l'auteur.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Beigbeder   Dim 09 Mai 2010, 07:20

Dans un compte-rendu de livre, je trouve le portrait suivant :

Citation :
Dès le début, il [Tonvoisin de La Garlée] dresse un portrait au vitriol d’une catégorie d’écrivains d’aujourd’hui : « Les écrivains de ce genre, c’est de la sale race, les médiocres de son genre ne mentent pas que dans les livres qu’ils prétendent écrire ! Croyez-moi, un sauteur, un flambeur, un champagneur, un cocaïnomane, que sais-je encore ! ». Il pointe une écriture bâclée, dorée mais vide de sens, que l’on consomme comme les addictions énoncées précédemment.

c'était ici

j'ai cru reconnaître la cible. Tant pis pour moi si je me trompe evil
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
thiazik
pilier
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 28
Localisation : Touraine
Date d'inscription : 16/06/2009

MessageSujet: Re: Beigbeder   Mer 02 Juin 2010, 10:04

Alors personnellement, avec ma encore faible expérience de lecteur, j'ai trouvé il y a quelques semaines dans une librairie d'occasion (je sais pas si ça va dans mon sens ça Smile ) L'amour dure trois ans.
Connaissant un peu le personnage que l'on voit sur canal mais pas son écriture je me suis laissé attirer par ce titre intrigant. Je viens finalement de commencer, je suis à mi parcours de ce court roman qui pour l'instant me divertit à mon compte.

J'ai sûrement un regard critique trop peu élaboré sur l'actualité française de la littérature (ou pas pour certains) mais si je reconnais que ce roman ne me prend pas aux tripes, il ne me déplaît et m'amuse.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Beigbeder   

Revenir en haut Aller en bas
 
Beigbeder
Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Maurice G. Dantec, American Black Box !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: FICTION :: Auteurs français et d'expression française-
Sauter vers: