Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Regis Jauffret

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
IzaBzh
pilier
avatar

Nombre de messages : 1193
Age : 52
Localisation : Yonne
Date d'inscription : 02/06/2010

MessageSujet: Re: Regis Jauffret   Sam 20 Aoû 2011, 08:23

Je viens de laisser tomber "Tibère et Marjorie" que j'ai trouvé prétentieux, vide, complètement affligeant ! J'ai l'impression que les personnages ont une vie tellement dorée qu'ils se prennent la tête pour pas grand-chose histoire de se sentir vivants.
Revenir en haut Aller en bas
http://avel-iza.blogspot.com
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Regis Jauffret   Lun 05 Déc 2011, 08:37

Jauffret récidive dans le fait-divers.

« Claustria » de Régis Jauffret, Éditions du Seuil, 544 pages,

Elisabeth Fritzl, Autrichienne de 41 ans, est restée emprisonnée pendant 24 ans dans la cave insonorisée de son père à Amstetten, en Basse-Autriche. La victime affirme avoue été torturée, agressée et violée par son père, Josef. Elle donne naissance à sept enfants, tous de ce dernier, pendant sa détention.

La mère de la victime ignorait la séquestration de sa fille dans la cave de la maison familiale, son père lui avait fait croire qu’elle avait rejoint une secte.


m'étonnerait que je le lise, celui-là...
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Regis Jauffret   Mer 18 Avr 2012, 05:56


En tant qu'artiste, je suis révolutionnaire. Je rêve d'incendies, d'explosions, de fêtes rouge sang. En tant que vivant, je suis pusillanime, je crains les carambolages, les turbulences, la maladie, la misère, la mort. Avant de n'être un jour ni l'un ni l'autre, je suis plus vivant qu'artiste.

dans un article qui parle de la campagne présidentielle.

une autre citation :

J'ai le plus grand respect pour la retraite, mais c'est un curieux idéal. C'est devenu le dernier rêve des adolescents. On leur a tellement dit qu'à 60 ans ils seraient enfin fringants, pleins de sang, d'optimisme, et qu'ils pourraient désormais commencer à vivre, que la maturité ne leur semble plus qu'un mauvais moment à passer dans ce monde du travail où l'on manage par le stress, et où l'on est contraint d'accepter sourire aux lèvres frustrations et humiliations de crainte d'en être exclu.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Modiano
pilier
avatar

Nombre de messages : 231
Age : 26
Date d'inscription : 23/01/2009

MessageSujet: Re: Regis Jauffret   Lun 16 Juil 2012, 09:50

J'ai apprécié Claustria. Peut-être par voyeurisme ?

J'ai l'impression de mieux connaître l'humanité à plonger dans ses aspects les plus noirs.

Le livre est nauséabond, mais secoue bien.

Si vous avez Twitter, il faut suivre Jauffret. Il est drôle.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Regis Jauffret   Lun 19 Nov 2012, 06:13

Claustria 1/3

Regis Jauffret est diversement apprécié. Certaines lui reprochent des propos machistes en public, d'autres n'aiment guère son Claustria, j'ai entendu un éloge assez vague d'Asile de fous

Comme on le sait, cet ouvrage raconte l'affaire Josef Fritzl, qui a séquestré sa fille pendant 24 ans et lui a fait sept enfants.

jauffret explique sa démarche et rapproche la cave autrichienne de la caverne platonicienne : tout était connu par les sequestrés ; via la télé, ils voyaient donc les ombres du monde moderne auquel ils n'avaient pas accès. Le dernier fils de cinq ans ne fut donc pas étonné de voir les voitures de police, si fréquentes dans les feuilletons policiers.

L'auteur se réclame de Truman Capote (prononcé "Capoti") dans le traitement du fait-divers : il décrit la vie "train train" dans cette cave très bien aménagée, il s'intéresse au quotidien. il décrit "l affreux bonheur" dans la cave le jour de Noël, la fille demandant à son père de prendre du viagra etc. Un univers clos, sans tabous.

Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Regis Jauffret   Lun 19 Nov 2012, 06:21

Claustria 2/3

suite de l'intervention de Jauffret.

Tout était su, dit-il, par les habitants de l'immeuble. Comment n'auraient-ils pas entendu le bruit des ustensiles ménagers (machines à laver), les bruits de la télé, lespleurs des enfants en bas âge.

Tirant paradoxalement bénéfice de son ignorance de l'allemand, Jauffret a laissé parler les gens, qui repondaient à des questions non posées. L'interprète lui communiquait les propos.

Comment l'épouse ne se serait doutée de rien ? La presse s'est jetée sur le scandale sans faire une investigation meticuleuse. Comme soucieuse de garder la vérité sous le boisseau.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Regis Jauffret   Lun 19 Nov 2012, 06:31

Claustria 3/3

l'affaire est autrichienne, depuis le début, souligne l'auteur. il y a eu déja l'affaireNatascha Kampusch

En autriche l'inceste Oncle/nièce est puni de 1 an de prison, 3 au maximum pour père/fille.

Or rien n'a changé depuis ces affaires; C'est l'inertie genérale. Il y aura donc d'autres drames puisque la legislation reste en l'état. Les Autrichiens restent dans un grande indifférence face aux drames à venir. Ceux-ci nourriront les medias qui feront de l'audience.

Tels sont les propos de Jauffret que j'ai entendus.

Il a écrit ce récit relativement vite pour ne pas être obsédé par cette histoire où il a pris "24 ans de claustration à bras-le-corps"
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 115
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Regis Jauffret   Lun 19 Nov 2012, 09:16

Citation :

J'ai l'impression de mieux connaître l'humanité à plonger dans ses aspects les plus noirs.
mais je me demande si cela m'aide à comprendre l'humanité et ... à l'aimer ? scratch au fond Sad , je ne le crois pas. Lorsque l'on tente, à longueur de vie d'éradiquer son "côté sombre", peut-on admettre que d'autres sont incapables d'en faire autant et au contraire se plongent avec délice dans cette noirceur faite de haine, de rancœur, de penchant vers tout ce qui détruit "l'autre" ?
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Regis Jauffret   Lun 19 Nov 2012, 12:42


Jauffret me laisse sceptique sur sa volonté de prévenir d'autres incestes et viols. Je doute aussi qu'un alourdissement des peines pour inceste élimine ces crimes, même si, pour l'opinion publique ce serait
souhaitable, pour une prise de conscience.

Enfin l'insistance sur l'aspect autrichien, qui met en fureur à Vienne et ailleurs, est-elle de nature à tout expliquer ? Dutroux, petiot, Landru n'étaient pas autrichiens...

je connais mal les pervers, je ne les fréquente pas, ou alors à mon insu Cool

Y a t-il une hostilité fondamentale entre l'Autriche et ses écrivains, avec Thomas bernhard, avec Jelinek,avec Klimko ? il semble bien ...

je ne sais pas ce qu'il faut en déduire.

Au moins l'accusation de "nazisme " ne tient-elle pas, selon Jauffret, le père de Frizl serait mort dans un camp...

Je n'ai pas envie de lire ce livre. Un psychologue me disait avoir beaucoup de mal à avancer dans l'ouvrage, qu'il lit par intérêt professionnel ...
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 75
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Regis Jauffret   Lun 19 Nov 2012, 13:55

Je suis certaine de ne pas lire ce livre. D'emblée il me met mal à l'aise. Je ne parle même pas de l'horrible fait divers dont il s'inspire directement. C'est l'idée qu'un auteur ait pu s'en emparer pour écrire un roman qui me dérange. Le fait qu'il précise l'avoir écrit rapidement pour ne pas être obsédé par cette histoire est à mes yeux une raison suplémentaire de l'écarter.
Qu'apporte ce genre de lecture ? Je ne trouve aucune réponse.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Regis Jauffret   Lun 19 Nov 2012, 15:12

il présentait son entreprise comme menée tambour battant, pour "ne pas être obsédé par cette histoire ou succomber à la folie", je cite ses paroles.

A ses yeux Truman Capote n'a plus rien écrit de valable après de sang-froid, pour ces raisons.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Regis Jauffret   Jeu 16 Jan 2014, 10:20

Regis Jauffret choisit ses sujets

Dans La Ballade de Rikers Island, l'écrivain se livre à une mise en scène magistrale de l'affaire Dominique Strauss-Kahn.

Régis Jauffret se ­livre à une reconstitution obsessionnelle des événements. Malgré des retours dans l'enfance des héros, il ne produit pas une analyse psychologique mais une observation: non pas le pourquoi mais le comment des choses. De l'arrestation à la garde à vue, de l'incarcération à la libération sous caution, jusqu'au crime qui ferme le livre, chaque scène est écrite.

L'écrivain passe au-delà de l'information publique, pénètre l'espace privé des protagonistes, fracture leur propre tête et s'y installe. Tout ce qu'ils font, disent, éprouvent, espèrent, regrettent, se remémorent, rêvent ou décident sera imaginé par l'auteur. Le lecteur découvre dans un tourbillon de gestes et de pensées ce que ­vivent les personnages pris dans cette histoire.

Ils sont quatre: IL, le mari, le prévenu, que le romancier affuble de surnoms terribles, enfantin et tout-puissant, fier de son hypersexualité, fabriqué par la communication du «chambellan». ELLE, l'épouse, riche, influente, remerciée par l'infidélité, douloureuse, et qui voudrait que le monde se taise. Jauffret met en mots l'humiliation immense. Puis Nafissatou (seule à porter son nom), la vic­time, née fille en Afrique, dont le livre écrit la souffrance sans mots. Enfin JE, l'auteur, qui enquête sur les lieux.


Ecrit le Figaro, heureux de lire/dire

Citation :
Il a des phrases que l'on n'est pas certain de comprendre mais qui possèdent un fort pouvoir évocatoire.


tiens donc ! 426 p, j'attendrai vos avis, ce n'est pas pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 75
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Regis Jauffret   Jeu 16 Jan 2014, 10:34

rotko a écrit:
tiens donc ! 426 p, j'attendrai vos avis, ce n'est pas pour moi.
... ni pour moi non plus , aucune envie de lire ce genre de livre.  lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Regis Jauffret   Jeu 16 Jan 2014, 16:10


Citation :
M. Dominique Strauss-Kahn conteste formellement les déclarations diffamatoires de M. Régis Jauffret contenues dans son dernier livre ainsi que celles tenues ce matin à la radio dans le cadre de sa promotion.
�" Sous prétexte d'une pseudo enquête romancée, l'auteur, qui n'hésite pas à s'appuyer sur des conversations purement et simplement inventées, contredit les conclusions devenues définitives de la procédure judiciaire américaine. �"

Selon l'avocat de M. Strauss-Kahn , Jean Veil.

Dominique Strauss-Kahn va attaquer en diffamation Régis Jauffret, auteur de La Ballade de Rikers Island, un roman livrant sa version de l'affaire du Sofitel. Il va également attaquer les éditions du Seuil, où paraît jeudi 16 janvier le roman, ainsi que France Inter, où le romancier a fait la promotion de son ouvrage jeudi matin
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 115
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Regis Jauffret   Jeu 16 Jan 2014, 17:18

oh là là ! ce qu'il est procédurier ! Surprised siffle 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Regis Jauffret   

Revenir en haut Aller en bas
 
Regis Jauffret
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Corée du Nord, Inde, Pakistan...porteront la lourde croix! (N.-D. de la Paix à Pedro REGIS)
» @ "Sylvia Regis" Jésus confirme que le séisme au Japon est dû à la machine HAARP / John Leary
» Biographie de Pedro Regis, le messager de la Sainte Vierge !
» Les fausses apparitions a Anguera(Brésil):Pedro Régis
» Le coran

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: FICTION :: Auteurs français et d'expression française-
Sauter vers: