Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 David Lynch

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: David Lynch   Dim 11 Mar 2007, 07:58

Twin Peaks ou "le feu marche avec moi".

je renvoie à ce site pour parler intelligemment du film. Razz

Si la première partie m'a paru très comprehensible, par la suite j'ai été dérouté - et même lassé au bout de 129 minutes de projection. On voit des références et des symboles, mais ces fils sont-ils vraiment pour le spectateur ou à l'usage exclusif du metteur en scène ?
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: David Lynch   Dim 11 Mar 2007, 20:17

Pour qui n'aurait pas vu la série télévisée twin peaks - ce qui compromet, j'en suis témoin, la bonne comprehension du film Twin Peaks, fire walk with me, vous avez droit à une session de rattrapage .
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
schlass
pilier
avatar

Nombre de messages : 69
Age : 33
Date d'inscription : 20/11/2006

MessageSujet: Re: David Lynch   Lun 12 Mar 2007, 12:09

Quelqu'un est allé voir INLAND EMPIRE ? Selon moi, le film reste globalement compréhensible, beaucoup plus que Lost Highway par exemple, et je ne crois pas avoir jamais vu une oeuvre plus angoissante (hormis sans doute Elephant Man, mais j'avais huit ans). Une très grande réussite si l'on est un tant soit peu sensible à l'art de Lynch.
Revenir en haut Aller en bas
Seuguh
pilier
avatar

Nombre de messages : 2575
Age : 40
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 17/05/2006

MessageSujet: Re: David Lynch   Lun 01 Oct 2007, 21:32

rotko a écrit:
j'attends donc que vous parliez de Mulholland Drive, car dès les premières images je me suis rappelé l'avoir vu, ce qui n'a pas résolu tous les problèmes Wink

La difficulté, vous le verrez, est de saisir le bon fil dans la pelote .

En effet scratch
Je crois qu'on peut se lancer dans de longues explications mais n'ayant pas tout compris (à part que la fin c'est le début et vice-versa, et que le début est la fin et inversément), je reste sur de bonnes sensations. Enfin, bonnes, le film est angoissant, et l'attente continue d'un dénouement qui ne vient pas vraiment sauf à la toute toute fin tient le spectateur en haleine. Vous êtes dans une pièce toute noire, pleines de portes, Lynch vous en ouvre une dont un mince filet de lumière s'échappe. Il la referme immédiatement pour vous en entrebailler une autre et ainsi de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: David Lynch   Mar 02 Oct 2007, 01:50

Seuguh a écrit:
Vous êtes dans une pièce toute noire, pleines de portes, Lynch vous en ouvre une dont un mince filet de lumière s'échappe. Il la referme immédiatement pour vous en entrebailler une autre et ainsi de suite.

Et voilà, j'arrive seulement, je me suis perdue ...

Puis-je lire le résumé du film après l'avoir vu, revoir le film autant de fois que je le désire, si je le désire vraiment cheese

Voilà un film qui ne m'a pas déplu, non je ne peux pas dire. Je trouve que l'angoisse est bien présente et je suis difficile, j'aime moins le côté 72ème degré. J'ai trouvé l'érotisme du film très beau.

Je ne sais pas pourquoi quand la jeune femme (ne me demandez pas laquelle, il est tard) ouvre la boite bleue, j'ai pensé à Kafka sur le rivage ! J'aime bien ces interactions qui se passent dans nos têtes entre une lecture et un film ou toutes autres choses.
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: David Lynch   Mar 02 Oct 2007, 01:52

rotko a écrit:
j'attends donc que vous parliez de Mulholland Drive, car dès les premières images je me suis rappelé l'avoir vu, ce qui n'a pas résolu tous les problèmes Wink

La difficulté, vous le verrez, est de saisir le bon fil dans la pelote .

Avec trois chats, les difficultés sont multipliés par dix, ce qui me fait comprendre pourquoi les chats participent à l'intelligence de l'homme (dans son sens large, la femme aussi 'videmment Surprised).
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: David Lynch   Mar 02 Oct 2007, 04:40

On voit bien qu'il ya des scènes qui sont le fantasme d'un personnage, mais lequel ? la blonde ? mais Diana ou Betty ? ou sont-elles une seule et même personne, l'une étant le rêve de l'autre ?

D'habitude dans les films on trouve des codes qui permettent de s'y retrouver entre le réel et le fantasmé. Ici Lynch les fait disparaître.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
maïa
pilier
avatar

Nombre de messages : 3761
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: David Lynch   Mar 02 Oct 2007, 19:11

Je ne trouve pas que ce soit si compliqué Razz
Les vrais personnages sont la blonde, Diane et la brune Camilla. Diane est une ratée follement amoureuse de Camilla qui l'a plaquée pour le réalisateur, Adam. Elle la fait tuer par un tueur à gages.
Tout le début du film est un rêve fantasmé de Diane ( ce qui aurait pu être) qui s'arrête quand le réveil sonne et qu'elle revient à l'horrible réalité...

Non ?
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: David Lynch   Mar 02 Oct 2007, 19:35

Je vais y reflechir... scratch

mais le tueur à gages, je ne l'ai point vu ! je n'ai pas compris d'où venait l'argent qu'elles mettent dans le carton à chapeau, ce que venait faire le demeuré dans le restaurant avec son éducateur et quelques autres détails...

Diane qui veut jouer dans un film à Hollywood tient-elle le rôle de betty la serveuse ?

D'accord, j'ai l'air encore plus sot que nature, mais j'en vois qui ne disent rien pour faire croire qu'ils ont tout compris !!
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
maïa
pilier
avatar

Nombre de messages : 3761
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: David Lynch   Mar 02 Oct 2007, 20:23

Spoiler:
 
Tu as compris ? rire
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: David Lynch   Mar 02 Oct 2007, 22:08

Le prochain film que je regarde ne sera pas signé de Lynch mais de Maïa !!!

Bon maintenant, il faudrait que je revoie ce film si limpide meme

Merci Maïa !!! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Seuguh
pilier
avatar

Nombre de messages : 2575
Age : 40
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 17/05/2006

MessageSujet: Re: David Lynch   Mer 03 Oct 2007, 07:34

maïa a écrit:
Je ne trouve pas que ce soit si compliqué Razz
Les vrais personnages sont la blonde, Diane et la brune Camilla. Diane est une ratée follement amoureuse de Camilla qui l'a plaquée pour le réalisateur, Adam. Elle la fait tuer par un tueur à gages.
Tout le début du film est un rêve fantasmé de Diane ( ce qui aurait pu être) qui s'arrête quand le réveil sonne et qu'elle revient à l'horrible réalité...

Non ?

D'accord, bien vu ! Je me sens très con, d'un coup, mais tout s'éclaire !
Revenir en haut Aller en bas
zoze
pilier
avatar

Nombre de messages : 72
Age : 53
Localisation : Ardèche
Date d'inscription : 10/09/2007

MessageSujet: Re: David Lynch   Dim 07 Oct 2007, 12:44

Seuguh a écrit:
maïa a écrit:
Je ne trouve pas que ce soit si compliqué Razz
Les vrais personnages sont la blonde, Diane et la brune Camilla. Diane est une ratée follement amoureuse de Camilla qui l'a plaquée pour le réalisateur, Adam. Elle la fait tuer par un tueur à gages.
Tout le début du film est un rêve fantasmé de Diane ( ce qui aurait pu être) qui s'arrête quand le réveil sonne et qu'elle revient à l'horrible réalité...

Non ?

D'accord, bien vu ! Je me sens très con, d'un coup, mais tout s'éclaire !

Oui mais la clé bleue c'est quoi ? :idea: :idea:
Revenir en haut Aller en bas
ekwerkwe
pilier
avatar

Nombre de messages : 780
Date d'inscription : 18/12/2006

MessageSujet: Re: David Lynch   Lun 12 Nov 2007, 15:47

maïa a écrit:
Spoiler:
 
Tu as compris ? rire

Ah Maïa, tu me donnes envie de revoir le film. Tu es la seule à proposer une explication crédible, mais c'est trop loin, je ne me souviens plus des détails.
Lynch m'avait énervée à un point... rare chez moi. J'avais l'impression qu'il avait filmé un rêve, SON rêve, et qu'il s'amusait à balader le spectateur, désamorçant volontairement toutes les explications possibles, et qu'il n'y avait pas de solution. Qu'il proposait un film esthétiquement parfait, dont le seul intérêt était de chercher une explication (introuvable) à ce qui se passait. J'ai peut-être eu un jugement trop rapide, je lui donnerai une deuxième chance.
Ceci dit, je ne pense pas aimer malgré tout, je ne vois pas trop l'intérêt de ce genre de symbolisme tarabiscoté.
Revenir en haut Aller en bas
http://fanesdecarottes.canalblog.com/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: David Lynch   Lun 12 Nov 2007, 15:57

on recommence ce soir avec l'odyssée de l''espace de Kubrick. Selon Maia, la visibilité est réduite, c'est encourageant !

il y a un fil sur signification d'une oeuvre...
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: David Lynch   Lun 28 Avr 2008, 05:36

Mon histoire vraie : Méditation, conscience et créativité par David Lynch , chez Sonatine.


clic !


Comment naissent ses idées et ses fantasmes ? il a certainement de quoi dire !
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Sphynx
pilier
avatar

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: David Lynch   Lun 28 Avr 2008, 12:24

J'ai vu deux fois Mulholland Drive. A la sortie, les gens se disaient dans l'escalier: t'as compris ? t'as compris quoi ? ya un truc à comprendre ?.
La première fois, j'ai tout avalé comme ça. J'ai trouvé ça beau comme si c'était un rêve. La deuxième fois, j'avais envie de voir si ceux qui me disaient "mais si, voyons, t'as pas compris que.... et que... ?" Je n'ai pas davantage démélé l'écheveau. J'admire les gens qui pigent au quart de tour les intrigues compliquées et les flask back à tiroir.

Je note l'explication de Maïa pour la troisième fois. à nous deux, Mulholland Drive.
Revenir en haut Aller en bas
Anharmo
pilier
avatar

Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Re: David Lynch   Mer 15 Avr 2009, 19:56

J'ai au moins pris une décision avant de voir un film de David Lynch, de même que pour certains films expérimentaux : tant pis si je ne comprends pas !

D'autant plus qu'il risque, je crois, de se faire de plus en plus plaisir en limitant la linéarité et la clarté de la narration. J'ai même le souvenir de l'avoir entendu dire dans un entretien qu'il se réjouissait quand les spectateurs sortaient de la projection de l'un de ses films en disant : "je n'ai rien compris mais j'ai adoré !"
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: David Lynch   Mer 22 Juil 2009, 05:27

Interview project

C'est un road trip. Un road movie comme il en avait déjà réalisé, version cinéma, avec Une histoire vraie ou Sailor et Lula.

Monté à base de nombreux entretiens brefs avecdes gens de rencontre, Interview project serait un coup de sonde sur l'Amérique profonde.

Citation :
La prise de son est directe, le soleil baigne -presque toujours- l'espace et burine les visages des hommes. L'habillage musical, mêlé de musiques country et blues dans ce qu'elles ont de meilleures, évoquant la nostalgie du champ des possibles que semble partager toutes les personnes rencontrées sur le bord de la route, magnifie les portraits, parfois en noir et blanc.
C'est beau et triste comme une balade sous la pluie en automne
JDD.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Prince d'Aquitaine
Animation
avatar

Nombre de messages : 2948
Age : 28
Localisation : Maromme, Seine-Maritime
Date d'inscription : 29/05/2009

MessageSujet: Re: David Lynch   Mer 29 Juil 2009, 18:35

J'ai revu cet après-midi le remarquable Elephant man de Lynch. Je l'avais vu il y a quelques mois, et ce film est toujours aussi beau.



Une beauté forcément technique, mais il suffit de dire Lynch pour savoir qu'il n'y a rien à ajouter.

L'histoire est aussi très belle, puisque c'est celle du véritable "Elephant man", Joseph Merrick. Loin de toute les fantasmagories produites à ce sujet, Lynch part de la source principale : les écrits du Dr Frederick Treves (Anthony Hopkins). Prenant pour cadre l'Angleterre victorienne des décennies 1880-90, Lynch dresse le portrait de la relation entre le médecin et le "monstre", et l'évolution de ce personnage vraiment très attachant qu'est Elephant man. Cruauté des hommes, de la société industrielle en pleine mutation... tout participe à un effet pathétique mais aussi critique.

Une image, que je ne trouve pas sur internet, m'a beaucoup marqué, car elle pourrait très bien être la version filmique d'une gravure de Gustave Doré. Il s'agit d'une sorte de "procession des monstres" sur un pont au bord d'une rivière, regroupant nains, géants, sœurs siamoises et autres personnages étranges. C'est peut-être dans cet instant que l'on retrouve le plus le goût de Lynch pour le grotesque, le bizarre.

Un vrai chef-d'œuvre!!!
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: David Lynch   Jeu 01 Oct 2009, 06:12

David Lynch crée et réalise en exclusivité onze vitrines uniques sur le thème "Machines, Abstraction and Women" pour les Galeries Lafayette Haussmann-Paris.

le diaporama vaut le coup d'oeil.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: David Lynch   Lun 30 Nov 2009, 07:44

rétrospective, David Lynch, les fleurs du mal, à partir du 2 décembre, Filmothèque du Quartier Latin (Paris V)

Menu

- Elephant Man

- Blue Velvet

- Sailor & Lula

- Twin Peaks

- Lost Highway

- Une histoire vraie

- Mulholland Drive

- Inland Empire
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Aède
pilier
avatar

Nombre de messages : 89
Age : 46
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Re: David Lynch   Mar 01 Déc 2009, 15:19

J'adore son twin Peaks, mais aussi beaucoup son Dune et Blue Velvet. Son univers est très riche, avec toujours des persos fascinants.
Revenir en haut Aller en bas
http://cyril.carau.outremonde.fr/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: David Lynch   Ven 19 Fév 2010, 06:39

Blue velvet

avec Kyle MACLACHLAN / Jeffrey Beaumont, Isabella ROSSELLINI / Dorothy Vallens, Dennis HOPPER / Franck Booth, Laura DERN / Sandy Williams

A Lumberton, petite ville d'exploitation forestière, tout est calme et tranquille. Soudain, un homme qui arrosait son jardin est frappé d'une crise cardiaque. Son fils, Jeffrey Beaumont, va le voir à l'hôpital. En rentrant, Jeffrey découvre une oreille humaine dans un terrain vague

Le début comme la fin me paraissent frappés au coin de l'humour : apparences tranquilles, demeures cossues, slogans débiles, et survient l'étrange, le morbide, le cruel.

Jeffrey aime fouiner, et ce vice le fera entrer en contact avec d'autres perversités : le fétichisme, le sadisme, le masochisme et bien d'autres encore - que je ne connais pas ange

Le film tient en haleine, bien qu'un peu long, et on apprécie ses musiques à la limite du sirupeux, qui acccompagnent des scènes poignantes ou haletantes.

Heureusement tout rentre dans l'ordre, au moins en apparence, le rouge-gorge revient à la fenêtre, l'homme peut faire la sieste au jardin, les femmes (l'épouse, la mère, la belle-mère, et la tante) tiennent la maison.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: David Lynch   Ven 19 Fév 2010, 06:48

.

Bobby Vinton
(Bernie Wayne/Lee Morris)

.

She wore blue velvet
Bluer than velvet was the night
Softer than satin was the light
From the stars
Spoiler:
 
And I still can see blue velvet
Through my tears.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: David Lynch   

Revenir en haut Aller en bas
 
David Lynch
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» David [ECS]
» Medecines complémentaires->Vidéos David Servan-Schreiber
» Alexandra David-Néel: "J’ai vécu parmi les Dieux"
» L'Antéchrist sera ...selon David Wilkerson
» David, Jacques Louis Peintre Français

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: SPECTACLES :: Ecrans: cinéma et télévision-
Sauter vers: