Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dépression ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Moon
Animation
avatar

Nombre de messages : 8306
Age : 27
Localisation : Seattle
Date d'inscription : 16/12/2006

MessageSujet: Re: Dépression ?   Sam 26 Avr 2008, 14:40

Citation :
Des chercheurs désapprouvent la boisson jusqu'alors conseillée : 1 litre et demi d'eau par jour.

Ce n'est pas exactement ça (ne déformons pas les propos des journalistes). Ce qui est remis en cause c'est l'idée que boire un demi litre d'eau par jour permet de perdre du poids... et toutes ces fadaises.
Mais il faut boire pendant les grandes vagues de chaleur et lorsqu'on a soif.
Revenir en haut Aller en bas
http://lumiereaout.canalblog.com/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Dépression ?   Sam 26 Avr 2008, 15:08

Moon a écrit:
ne déformons pas les propos des journalistes.
pepe

Ce serait des déformations au carré Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
marie chevalier
pilier


Nombre de messages : 6350
Age : 116
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Dépression ?   Sam 26 Avr 2008, 15:09

Moi ce que j'ai entendu d'un urologue en direct à la télé était que de boire comme cela se fait, soit 1,5 litre d'eau fait uriner plus qu'il ne faudrait et ne fait pas perdre un gramme, mais crée des problèmes urinaires donc de ce fait !
évidemment il n'a pas dit qu'il ne fallait plus boire !! Moon! appelle moi sotte !! Shocked mais de ne pas tomber dans le piège : "pour vivre heureux buvon 1,50 d'eau par jour minimum !"

Citation :
Ils se sont intéressés à plusieurs études concluant que la consommation d'eau améliore le filtrage de toxines par les reins. "La question est: est-ce que boire plus d'eau augmente cette fonction normale et importante des reins? La réponse est non. En fait, étonnamment, cela tend à réduire la capacité des reins à fonctionner comme un filtre", a affirmé Stanley Goldfarb.

et puis écoutez l'interview !
ICI

et puis ce sont des urologues que j'ai entendus !!! pas que des journalistes! evil evil
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Dépression ?   Sam 26 Avr 2008, 15:16

des ufologues ? où vont-ils chercher tout ça ?

sors
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Sphynx
pilier
avatar

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: Dépression ?   Sam 26 Avr 2008, 15:25

Buvez simplement quand vous avez soif", conseille Stanley Goldfarb.


En voilà un conseil qu'il est bon...


Respirez suffisamment, mangez quand vous avez faim et lisez quand vous en éprouvez l'envie. (Docteur Sphynx interne des hôpitaux de Paris)
Revenir en haut Aller en bas
fontelle
pilier
avatar

Nombre de messages : 2068
Age : 71
Localisation : Anjou
Date d'inscription : 15/06/2006

MessageSujet: Re: Dépression ?   Dim 27 Avr 2008, 19:12

content content biz biz
Bravo sphinx !

Foin de tous ces médicastres qui essaient de se faire une clientèle ou un réputation pour gagner du fric...

Laissez votre corps s'exprimer et suivez le, il sait ce qu'il lui faut !

Et relisez donc Jerôme.K.Jerôme "trois hommes dans un bateau", le chapitre dans lequel , après avoir acheté un dictionnaire médical, il se trouve TOUTES les maladies (sauf l'arthrose de la femme de chambre) et fonce voir son médecin....
Qui lui prescrit....
Allez, je vous laisse trouver content
Revenir en haut Aller en bas
marie chevalier
pilier


Nombre de messages : 6350
Age : 116
Date d'inscription : 11/01/2006

MessageSujet: Re: Dépression ?   Dim 27 Avr 2008, 19:46

Question Question Question Question explique Fontelle stp scratch confused bof Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Sphynx
pilier
avatar

Nombre de messages : 350
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Re: Dépression ?   Mar 29 Avr 2008, 06:21

Fontelle:

« Une livre de bifteck, plus une pinte de bière brune toutes les six heures.
Une promenade de quinze kilomètres chaque matin.
Coucher à onze heures précises, chaque soir. Et ne te bourre donc pas le crâne avec des choses qui te dépassent. »
Revenir en haut Aller en bas
fontelle
pilier
avatar

Nombre de messages : 2068
Age : 71
Localisation : Anjou
Date d'inscription : 15/06/2006

MessageSujet: Re: Dépression ?   Mar 29 Avr 2008, 21:37

merci Merci, Sphinx!

Marie, ne me dis pas que tu n'as pas lu "Trois hommes dans un bateau" de Jérôme .K.Jérôme ?

A lire tout de suite :la base de l'humour anglais....
Un des livres "précieux" de ma bibliothèque, que je relis ou parcours en cas de blues depuis 40 ans (qui dit mieux ?)
Revenir en haut Aller en bas
Anharmo
pilier
avatar

Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Re: Dépression ?   Mar 27 Mai 2008, 22:28

Reste à savoir si les études ont été mené sur un échantillon uniquement étasunien.
Ces derniers consomment plus d'autres liquides (soda notamment) que les français par exemple - du moins pour le moment - ce qui relativise sur ce point l'incitation à consommer 1.5 Litre d'eau par jour : une telle consommation pourrait créer, chez l'étasunien, un excès de liquide - à rapporter à la chute du dollar ?
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Dépression ?   Jeu 11 Sep 2008, 07:55

un article du monde sur la médicalisation à outrance de la déprime.

Les champions de la consommation des psychotropes sont en France. Leurs prescripteurs sont essentiellement les généralistes pas du tout formés sur ces sujets.

On soigne tout :
Citation :
Stress au travail, problèmes familiaux, troubles du sommeil, fatigue répétée, anxiété, la souffrance psychique et sociale [...] le psychotrope a cessé d'être un médicament pour devenir un produit à traiter les malheurs de la société"
.

mieux vaut recourir à un psychologue ou un psychothérapeuthe.

Pour les dépressifs légers, quelques conseils :
Citation :
manger équilibré, faire de l'exercice physique,, prendre du temps pour soin éviter de fumer 10 cigarettes avant d'aller dormir...
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Dépression ?   Jeu 11 Sep 2008, 08:02

quelques bonnes tisanes Wink

Aux infusions traditionnelles de valériane, passiflore, aubepine, + milleperthuis, s'ajoutent maintenant les graines de griffonia en teinture :



clic !


Voici une image pour les reconnaître,

- mais on les trouve surtout en côte d'ivoire !
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Dindon
pilier
avatar

Nombre de messages : 2737
Date d'inscription : 20/07/2008

MessageSujet: Re: Dépression ?   Jeu 11 Sep 2008, 10:08

L'être humain souffre et a toujours souffert :
1. de sa condition (finitude, ignorance...)
2. de son environnement (économique, social...)

Alors, comment faisait-il avant l'invention des médicaments anti-dépressifs ?

Le gars qui labourait 15 heures par jour son champ, dormait 4 heures par nuit, était malade et non soigné, assumait pourtant sa vie. Sans lui, nous ne serions pas là, nous, les surprotégés, les abrités, les petites natures qui n'avons jamais connu la faim, la soif, le VRAI labeur ?

A côté d'eux, nous sommes des oisifs !

Et nous nous plaignons...

Et certains se chargent de ces médicaments qui altèrent le sens de la réalité.

L'humanité a t-elle trouvé le moyen d'anesthésier toutes ses douleurs ?
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Dépression ?   Jeu 11 Sep 2008, 11:02

Arc a écrit:

Le gars qui labourait 15 heures par jour son champ, dormait 4 heures par nuit,

C'était son rythme d'été, car labourer à la bougie effrayait les boeufs !

Entre la fatigue physique et le stress au boulot, on ne peut guère comparer, d'autant que si actuellement on perd son emploi, ce qui est une menace, on n'a plus les légumes du jardin ou des champs pour survivre Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Dindon
pilier
avatar

Nombre de messages : 2737
Date d'inscription : 20/07/2008

MessageSujet: Re: Dépression ?   Jeu 11 Sep 2008, 11:52

Disons qu'avant, les hommes et les femmes déployaient leur énergie aux tâches physiques (agricoles, industrielles...).

Maintenant, ils la déploient pour la compétition économique, avec tous les coups tordus qu'on peut imaginer. Cela est plus psychologique. Donc cible directement le mental. D'où : geek

Cela étant, à part les médicaments, l'être humain a toujours eu recours à des "aides" extérieures (alcool, plantes diverses... Laughing ).

Tous dépendants.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Dépression ?   Jeu 18 Déc 2008, 06:15

un livre qui poserait la relation thérapeute-client.

Philippe Petit, La France qui souffre : Enquête sur la souffrance mentale et ses traitements dans la France contemporaine

Flammarion, Collection : DOCUMENTS SC.HU


clic !


Citation :
La politique de santé mentale concourt-elle à cette dégradation du " sujet " en " individu " formaté par un idéal de conformité ? Dans quelle mesure participe-t-elle d'une volonté d'imposer une lecture univoque des crises du sujet ? Et quels sont les moyens de remédier à cette pente fatale présentée comme un mouvement irréversible ?

Il est impératif de juger de la société à la façon dont elle traite ses fous, ses déviants, ses fatigués de la vie. Et par conséquent aussi à celle dont on considère les bien-portants, fussent-ils les victimes indirectes de cette hécatombe psychique et morale.
L'éditeur.

Selon "le magazine littéraire", qui répercute la pensée de l'auteur avec la politique de réduction des coûts, le colloque patient/ thérapeute se laisse engloutir dans une chaîne de soins où prévalent anonymat et irresponsabilité
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Dépression ?   Dim 14 Fév 2010, 09:35

J'ai lu tout ce fil avec attention. Beaucoup de vérités, beaucoup d'informations, et surtout une réflexion qui revient souvent : ne pas dire à un dépressif de se secouer ! en gros c'est ce qui ressortait de certains postes.

Les médicaments : ils sont nécessaires au début et tant que le malade éprouve de la difficulté à respirer, tant est lourd le rocher qui ecrase son plexus (c'est mon ressenti), antidépresseurs + anxyolitiques (ne jamais les arrêter brutalement soi même parce que l'on en marre d'avaler ça !) par contre pour dormir mon médecin m'a donné des plantes en gélules et c'est génial : je dors enfin !

c'est la deuxième dépression sévère que je subis et les deux psy qui m'ont suivi (un dans la sarthe et celui que je vois actuellement dans les landes) ont eu le même diagnostique : sujet à risque, hyper émotivité. Quand j'ai perdu mes parents, j'ai fait mon deuil en pleurant beaucoup, j''étais très triste.

Mais c'était après ma première dépression et je savais reconnaitre les symptomes avant coureurs. J'ai pris des plantes pour dormir et me suis noyée dans le travail, me suis beaucoup occupée de mes enfants. Tout s'est passé normalement comme si j'avais à nouveau la force de faire face ! c'est "l'enfant en moi" qui souffrait mais on perd ses parents un jour ou l'autre, et il faut s'y résigner.

Mais la dernière, celle dont je souffre actuellement, je l'ai expliquée dans Bar février 2010 est d'une tout autre nature : j'ai aimé un homme pendant 17 ans, nous ne nous voyions plus puisqu'il y avait impossibilité de vivre ensemble, nous nous téléphonions de tps en tps, et puis j'ai eu internet, il était ravi, nous avons correspondu par msn, vus avec la web cam, il a voulu me revoir, tout est remonté à la surface, nous avons passé deux week ends ensemble, et la deuxième fois il m'a dit que rien n'était possible. Il continuait a travailler à plus de 60 ans, (médecin de campagne) avait fait des emprunts pour ses enfants qui ont fait barrage à son départ.

Il reste avec sa femme qu'il n'aime plus depuis des années, il sacrifie cet amour fusionnel que nous avions l'un pour l'autre et je n'ai pas supporté. Le lac a été une tentation trop forte et je ne pensais plus à ceux qui étaient ma vie, mes enfants, mes petits enfants, personne n'avait plus besoin de moi, et je ne voulais plus de moi. On m'a sorti de l'eau in extrémis et j'ai passé qq temps à l'hopital sous surveillance. Il y a deux ans et demi.

Après une psychothérapie, j'ai fait du théâtre, j'ai rencontré des gens intéressants, j'ai lu, mes enfants m'ont entourée. j'ai cru que tout allait bien, que j'étais résignée à vivre sans Lui et seule et puis récemment mon petit chien est mort, le lendemain j'ai eu un accident de voiture, j'avais subi deux opérations à 6 mois d'écart, et tout un tas d'ennuis se sont abattus sur moi, une femme qui s'était jetée sur moi en me disant que "j'étais aussi belle à l'intérieur qu'a l'extérieur" a changé brusquement d'attitude est devenue jalouse et méchante, je me suis vengée, j'ai abandonné le théâtre, l'atelier d'écriture et re dépression !

Mon médecin qui est profondément humain m'a aidée mais quand même envoyée chez un psy. J'en suis là. Médicaments, psychothérapie. J'ai tendance à me replier sur moi même, je n'arrivais plus a lire, je recommence seulement. Je ne veux pas peser sur ma fille : elle me connait par coeur est n'est pas dupe de mon masque, bavardages, sourire, alors je la vois moins souvent, nous nous téléphonons.

J'ai récemment tenu mon fils à bout de bras il habite a 1000 km et travaille à Genève. il a eu des problèmes de couple que je l'ai aidé à résoudre. Pendant cette période je me suis sentie mieux. Aider son enfant à s'en sortir est aussi une thérapie, mais je suis épuisée.La présence d'un petit chien que j'ai adopté, Minie, croisement de york et de caniche, 2 kg 600, presque deux ans, m'aide beaucoup, elle est très affectueuse et très joueuse.

La dépression est une vraie maladie. j'en parle en connaissance de cause. Pardon d'avoir été un peu longue. Vous m'aidez aussi
je ne suis pas quelqu'un de triste, j'adore rire, dire des bêtises, une part d'enfance est restée en moi et mes amis m'aiment beaucoup, c'est moi qui, pour l'instant, m'enferme. Ils m'envoient des mails et des trucs amusants. Je vais m'en sortir.
Revenir en haut Aller en bas
Rosie
pilier


Nombre de messages : 316
Date d'inscription : 19/01/2010

MessageSujet: Re: Dépression ?   Ven 19 Fév 2010, 09:51

Si on considère que la souffrance est une maladie, alors la dépression est une maladie.

En ce qui me concerne, la souffrance n'est pas une maladie, c'est un état propre à l'humain. Donc comme le disait crevette, l'humain a toujours souffert. Et l'humain a toujours remédié plus ou moins a sa souffrance avec d'autres apports : alcool et substances en tout genre - en partant des feuilles jusqu'aux champignons - et je ne parlerai pas des situations les plus dramatiques pour mettre fin a la souffrance ou bien l'amplifier.
Certains s'y prennent autrement, utilisant d'autres procédés, comme l'écriture, le dessin, les passions, les ballades, etc.

De nos jours, nous avons accès à la psychologie. C'est un très bon moyen pour exorciser le "mal", ou pour essayer de comprendre notre nature profonde en allant chercher ce qui nous fait souffrir. La cause. C'est toute une remise en question. Mais on pourrait en parler pendant des heures, car l'Homme est complexe et la souffrance ne date pas d'aujourd'hui. C'est un état intrinsèque bien enraciné dans nos souches les plus lointaines.


Je pourrais vous apporter un petit témoignage, mais je ne sais pas si cela servira à grand chose. Alors, je vais juste ajouter que je suis contre la médication. Car ça ne purge pas le fond du problème, ça endort, voire abrutit l'individu, même si le but est de stabiliser l'humeur, cette dernière n'est pas vraie à 100%.

Il est sûr qu'on ne peut juger ce système, car pour pallier à la souffrance c'est la seule solution restant pour certains. Et par conséquent limiter les dégâts. Car, nous le savons, le but étant de préserver l'individu et son entourage.

Mais je reste sur cette position : la médication *provoque une distorsion de la réalité dans le temps. Cela ne guérit pas, cela préserve, c'est tout.



Citation :
Depuis peu, les neurosciences et la psychologie ont connu un bouleversement radical. Notre cerveau « émotionnel » est bien plus que le vestige encombrant de notre passé animal : maître de notre corps et de nos passions, il est la source même de notre identité, des valeurs qui donnent un sens à notre vie. Qu'il se dérègle un tant soit peu, et celle-ci part en lambeaux ; qu'il soit en harmonie avec notre corps et nous devenons pleinement nous-mêmes... David Servan-Schreiber nous convie ici à la découverte des conséquences pratiques de cette révolution : une nouvelle médecine des émotions sans médicaments ni psychothérapies. Mêlant étroitement son expérience clinique et ses compétences de chercheur, il a choisi de présenter sept méthodes particulièrement efficaces, dont certaines entièrement inconnues du public français. Sept voies permettant à chacun de reprendre en main les rênes de sa propre vie, et de ne plus être un étranger pour soi ni pour les autres.

Lorsque j'emploie le terme médication* - j'exprime le traitement à l'aide de psychotropes.
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Dépression ?   Ven 19 Fév 2010, 10:04

Bonjour ma Rosie,
J'avais hésité a lire ce livre, mais je crois que je vais le faire. Les médicaments, je suis contre aussi, bien sur, mais c'est un palliatif à une douleur trop importante et ce n'est que temporaire. Mon psy qui a constaté un mieux très récemment à commencé à diminuer lesdoses, ensuite je passe aux plantes et à plus rien. Il s'est passé presque 20 ans entre mes deux dépressions "sévères" et pendant ce laps de temps je n'ai rien pris. Merci ma rosie, je vais chercher le livre.
Revenir en haut Aller en bas
Marianne
pilier
avatar

Nombre de messages : 245
Age : 39
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 21/12/2009

MessageSujet: Re: Dépression ?   Ven 19 Fév 2010, 11:16

Je me pose des questions aussi sur l'utilité réelle des anti-dépresseurs. Par curiosité, j'ai cherché dans google le nom d'un médicament prescrit en 2008 pour "dépression réactionnelle" (pas pris, le 1er comprimé m'ayant rendu malade comme un chien !!) : effets secondaire terribles en vrac, troubles digestifs, somnolence (on fait comment pour bosser ?), perte de mémoire (idem ?), aggravation de la dépression dans un premier temps et même idées suicidaires !!! affraid

J'ai aussi tendance à penser que c'était mieux avant, quand la société n'imposait pas le bonheur comme norme en stigmatisant le moindre vague à l'âme, et quand on ne psychologisait pas tout (lire n'importe quel exemplaire du magazine "Psychologies").
La fatigue physique (travail des champs cité plus haut ...) est plus saine que la fatigue psychique : il faut une semaine pour récupérer d'une grosse fatigue physique, mais 3 pour évacuer la même fatigue psychique !
Avant, la société respectait plus le rythme des saisons aussi, on travaillait moins en hiver et plus en été ; aujourd'hui nous souffrons de "dépression saisonnière" parce qu'on nous oblige à bosser autant sinon plus en hiver qu'en été, alors qu'en hiver, nous sommes naturellement plus fatigués et un brin démoralisés à cause du climat et du manque de lumière.
On est déconnectés de la nature : une randonnée en forêt fait tellement de bien à l'âme !

Pour moi, la souffrance est une maladie seulement si elle survient sans raison : des gens qui ont tout pour être heureux et qui tombent tout d'un coup dans une noire dépression. C'est bien rare, les bonnes raisons de souffrir et d'être malheureux sont infinies dans notre société !

Je suis aussi quelqu'un d'hypersensible et émotif, cela joue des tours ! Il vaut mieux le cacher, sous peine d'être catalogué (pour certains ces "humeurs de bonne femme" comme ils disent empêchent de raisonner et d'être intelligente rhaa ) mais parfois rien à faire, ça doit sortir ...
Alors en cas de vague à l'âme, je cherche de quoi m'apaiser parmi les plantes, et cela suffit.
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Dépression ?   Ven 19 Fév 2010, 12:19

Marianne, j'adhère à ton avis. Mais avec des restrictions : la vraie dépression que les médecins qualifient de sévère, qui mène au suicide (j'ai bien faillit réussir deux fois.) Ce n'était pas mon heure sans doute et on m'a sauvée in extrémis. Et la déprim, saisonnière ou non, sans raison valable avec des TS appels au secours.
La première doit être soignée en premier lieu par des anti dépresseurs et anxiolytiques dans un temps défini avec enfermement pour éviter les récidives de suicide. La deuxième par des plantes, s'aérer, faire du sport, voir des gens, échanger, avoir des occupations. Je connais bien les deux facettes, la deuxième à la juguler avec ce que je préconise ci dessus.
La première je la sens venir maintenant. Plus envie de se lever, de se laver, de faire e ménage, de manger, de voir des gens, même ses enfants, plus possibilité de lire, de s'intéresser à quoi que ce soit, se dire que l'on est inutile et qu'il vaut mieux mourir sans penser à ceux qui vont en souffrir. Celle ci est générée par un deuil, par le stress au travail, toujours produire plus (le nombre de suicides par le travail à tout crin est effarant) par une grosse déseption, par un harcelement. Porter un masque souriant pour les autres, avoir du mal a respirer et aspirer à ne plus respirer défiinitivement. Dans un premier temps les médicaments et les psy sont indispensables.
mais on en guérit. Si on s'accroche, je le fais.
Revenir en haut Aller en bas
Rosie
pilier


Nombre de messages : 316
Date d'inscription : 19/01/2010

MessageSujet: Re: Dépression ?   Ven 19 Fév 2010, 12:51

Marianne a écrit:
Je me pose des questions aussi sur l'utilité réelle des anti-dépresseurs. Par curiosité, j'ai cherché dans google le nom d'un médicament prescrit en 2008 pour "dépression réactionnelle" (pas pris, le 1er comprimé m'ayant rendu malade comme un chien !!) : effets secondaire terribles en vrac, troubles digestifs, somnolence (on fait comment pour bosser ?), perte de mémoire (idem ?), aggravation de la dépression dans un premier temps et même idées suicidaires !!! affraid

Entièrement d'accord avec toi !!
Et j'adhère totalement au reste de ton écrit.
Revenir en haut Aller en bas
Grimmy
pilier
avatar

Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 07/02/2010

MessageSujet: Re: Dépression ?   Ven 19 Mar 2010, 11:23

La distinction que fait Lysandre me semble très importante. Malheureusement, j'ai l'impression que certains prescripteurs optent d'emblée pour la manière forte (psychotropes), peut-être pour ne pas passer dès le début à côté d'un cas sévère. Ou soyons plus "mauvais esprits", peut-être parce que les labos produisant des AD font de plus beaux efforts commerciaux que ceux qui proposent des gélules à base de plantes.
J'ai tendance également par principe à me positionner contre les anti-dépresseurs (peut-être parce que j'ai vu leurs effets secondaires sur un proche), mais quand il ne s'agit pas de souffrance mal-à-l'âme mais d'une réelle maladie, quand la personne ne peut pas se lever, se laver, etc. C'est peut-être une des seules solutions en attendant que d'autres thérapies agissent.
Par contre, il est évident que les AD et autres psychotropes sont prescrits en masse à un tas de personnes qui pourraient être soignées de manière plus douce.

Courage Lysandre.
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Dépression ?   Ven 19 Mar 2010, 12:39

merci de tes encouragements. Je vais mieux depuis qq jours, je me lève plus tot je me jette sous la douche au lieu d'y aller a reculons et je fais des choses dans la maison. Je vais me promener avec mon amie manou quand il fait beau, il y a trois jours nous avons fait 5 km dans le sable avec son chien et ma petite Minie qui était toute folle ! l'océan était calme comme un lac et le soleil chauffait. depuis quelques temps je dors mieux.
Je vais voir le psy mardi et je vais lui demander de baisser les doses. Et faire en sorte qu'il ne me dise pas "comme vous êtes triste !"
Ensuite j'irai voir mon généraliste pour me donner dans plante (les psy ne sont pas pour les plantes ! mon toubib, si !)
bisous et merci encore
Revenir en haut Aller en bas
Grimmy
pilier
avatar

Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 07/02/2010

MessageSujet: Re: Dépression ?   Ven 19 Mar 2010, 22:21

cat
step by step, chaque progrès doit donner à se réjouir. En dehors des plantes, certains traitements homéopathiques fonctionnent pas mal aussi selon les cas (pour du saisonnier). Mais il vaut mieux consulter un homéo pour avoir une prescription personnalisée.

(je sais que certains trouvent que l'homéo ou rien c'est pareil, mais bon, sans trouver d'arguments scientifiques valables, je trouve que ça fonctionne pas trop mal pour les pbs assez légers d'anxiété).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dépression ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dépression ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Millepertuis contre la dépression
» Anxiété ou dépression?... Ou les 2 ?
» Les églises d`orient sous la pression de l`islam radical
» L'Ennui ou la dépression spirituelle (l'acédie)...
» Je fais une dépression et ....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Sciences humaines et documents-
Sauter vers: