Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Cesare Battisti

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Cesare Battisti   Mer 21 Mar 2007, 06:32

Cesare Battisti, L'ombre rouge, série noire, Gallimard.


Les mailles du filet.

L'intrigue est simple : un jeune étudiant italien mène une enquête sur "la stratégie politique du parti des travailleurs", comprenez de prétendus engagements du parti communiste avec les Alliés de façon à garantir les équilibres internationaux. En effet le parti communiste, aux ordres de Staline, aurait endormi délibérement la classe ouvrière internationale.

Manquent les preuves de ces engagements secrets. Les éventuels témoins ? ils sont éliminés. L'enquête déclenche le grand chambardement : les perquisitions clandestines font rage, et les faux-frères sont légion.

Au total un roman policier "politique" de facture classique, linéaire comme un Daeninckx, avec quelques femmes désirables et beaucoup de scènes de bar où chuchotent des conspirateurs sur le qui-vive.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Cesare Battisti   Ven 26 Fév 2010, 14:47

Cesare Battisti a donc fait une anthologie de nouvelles noires avec daeninckx, pelevine, et c'est pourquoi j'ai emprunté Terres brûlées publié chez rivages thriller.

J'ai lu la nouvelle de Jérôme Charyn (le diable était déjà la) où le personnage principal vit dans une "maison pour simples d'esprit".

Qu'en dire ?

c'est lui, le simple d'esprit, qui raconte l'histoire, et je pense qu'il doit rester dans l'institution !

Quant à l'histoire de Cesare Battisti, A la tienne marlo , où un jeune cadre en électro-ménager se fait mener en bateau par des cadres bancaires, tout m'a paru invraisemblable : les dialogues sonnent faux, les situations, plus encore : on plume un pigeon dans une sorte de poker bidon, et on lui demande ensuite d'éponger sa dette par des coups de mains douteux.

On apprécie quand même que Jim thompson et Chester Himes y soient l'objet d'éloges.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Cesare Battisti   Mer 16 Mar 2011, 10:32

Ce ne sont pas des romans mais deux livres sur ce qu'on appelle " l'affaire Batistti " qui présentent les faits, l'un par Batistti lui-même Ma cavale ( éditions Grasset/ Rivage, avril 2006, Paris.)

" Ecrire pour ne pas me perdre dans le brouillard des journées interminables, la tête enfouie sous un coussin, me répétant que ce n'est pas vrai. Que ce n'est pas moi, cet homme que les médias ont transformé en monstre puis réduit au silence des ombres. Qu'il ne

peut s'agir que d'un personnage de roman, un de ces coriaces qui cherchent à s'imposer et détruire le récit qu'on est en train d'écrire. je leur ai couru trop souvent derrière au fil de mes livres pour ne pas les reconnaître. Et je sais qu'il n'est pas facile de les rattraper.

je refais donc le chemin à l'envers, je me raconte. Tout cela ressemble à un journal intime. j'ai toujours eu horreur des journaux intimes. " Cesare Battisti. Cet " inquiétant, terrifiant mais passionnant récit " (Bernard-Henri Lévy) nous a été envoyé, comme une

bouteille à la mer, par un homme en cavale accusé de plusieurs meurtres. Il en est qu'une telle accusation pourrait éloigner de ce livre. Mais s'ils l'ouvrent sans préjugés, ils sortiront pour le moins ébranlés de la lecture de ce document exceptionnel.


Le second livre écrit par Fred Vargas paru chez Viviane Hamy " La vérité sur Cesare Batistti "

Présentation de l'éditeur : Déni de droit, non respect de la parole de la France et désinformation, tout oblige à lever le voile sur l'affaire Cesare Battisti et sur l'homme, afin que chaque Français puisse atteindre, de manière objective et par l'usage de la Raison

chère à Voltaire, à la vérité qui lui est scellée. Cet ouvrage, recueil de textes et de documents, met en évidence, par la seule présentation des faits et loin de toute polémique partisane, combien l'extradition de Cesare Battisti constituerait une injustice profonde pour

l'homme, un affront à l'honneur de notre pays et de ses citoyens, et une faute gravissime au regard de l'Histoire.


Autant s'informer de façon complète et en tenant compte de chaque point de vue
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Cesare Battisti   Mer 16 Mar 2011, 10:58

J'ai entendu récemment parler de Battisti par Serge Quadruppani, et j'en tire deux réflexions principales.

- D'abord, comme le soulignait Alexandre Jardin qu'on a beaucoup plus d'indulgence pour un écrivain, un cineaste, bref un créateur que pour le commun des mortels. Ce qui n'est pas une charge contre Battisti, mais une réflexion d'ordre général.

- Il me semble en effet que la parole donnée par un chef d'État, et observée par l'intéressé (renoncer aux activités terroristes) doit être respectée, ce qui n'a pas été le cas avec la reprise des poursuites judiciaires ici même, en France.

Or pour moi, il est très utile pour certains régimes d'avoir un bouc émissaire, et de désigner à la population des terroristes à fonction d'épouvantails, pour justifier une politique de répression dans tous les domaines, ou pour détourner l'attention.

Quand on sait aussi le marché passé entre des « repentis » et la justice, on ne peut que douter de leurs dénonciations et de leurs témoignages.

Sur le fond de l'affaire, je ne me prononce pas.

Je sais qu' Antonio Tabucchi a publié un article hostile à Battisti. Pour Quadruppani (responsable du secteur italien de littérature chez Métailié) qui connaît bien les milieux libertaires italiens, il ne fait que reprendre des griefs officiels, insuffisamment établis col
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Cesare Battisti   Mer 16 Mar 2011, 12:11

Pour information, ce qu'a écrit Antonio Tabucchi.

Cesare Battisti, sanctifié par quelques intellectuels français, a été condamné en Italie à la perpétuité pour quatre homicides dont deux qu'il a commis directement en abattant ses victimes d'un coup de revolver dans la nuque. Il a débuté comme criminel de droit commun volant dans les supermarchés pour son bénéfice personnel jusqu'au moment où, en prison, il eut l'idée de mettre son expérience au service d'un groupe terroriste (les PAC, Proletari Armati per il Comunismo). Il s'évada en compagnie du terroriste qui l'avait formé et d'un criminel mafieux dont les deux compères étaient amis. A partir de là, les vols changèrent de "nature" : il ne s'agissait plus d'attaques à main armée, mais de ce qui s'appelait désormais des "expropriations prolétariennes". Et si quelqu'un était tué, tant pis.

M. Battisti s'enfuit clandestinement en France en abusant de la loi dite "doctrine Mitterrand" qui accorde le droit d'asile, à la condition toutefois que l'hôte n'ait pas commis de crimes de sang. M. Battisti aurait donc dû être aussitôt arrêté et restitué à l'Italie, car des crimes de sang, il en avait commis quatre. Au lieu de quoi il fut déclaré "réfugié politique". La question fondamentale est : pourquoi ? Ma réponse coïncide avec celle écrite par Bruno Tinti dans le Fatto Quotidiano du 8 janvier : "On entre dans le terrain des hypothèses, qu'on pourrait définir comme des certitudes hypothétiques, car il n'y a pas d'alternatives : Battisti collabore avec les services secrets français auxquels il vend tout ce qu'il sait sur le terrorisme international. Il l'admettra lui-même en racontant avoir été aidé par les services français dans sa fugue au Brésil."


l'article de Tabucchi.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
caroline
pilier
avatar

Nombre de messages : 432
Date d'inscription : 21/06/2008

MessageSujet: Re: Cesare Battisti   Mer 16 Mar 2011, 12:54

Le texte de Tabucchi est écoeurant. Même sans connaître les détails de l'affaire Battisti - qui est complexe - il est facile de voir son parti pris et son manque de connaissance du dossier. J'y oppose le beau texte d'Olivier Favier ici et la réponse de Fred Vargas là.
Revenir en haut Aller en bas
http://fonduaunoir44.blogspot.com/
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Cesare Battisti   Mer 16 Mar 2011, 13:33

Complètement d'accord avec toi Caroline et merci pour les deux liens.

Je ne peux que conseiller fortement la lecture du livre de Fred Vargas ( historienne et archéologue en plus d'étre l'auteur de polars ). Elle y présente des faits, des documents. Battisti a toujours nié les crimes qu'on lui collait sur le dos. En lisant Fred Vargas on comprend mieux ce que veut dire ' années de plomb'.

C'est un sujet délicat ici aussi car il divise encore beaucoup surtout politiquement

Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Cesare Battisti   Jeu 09 Juin 2011, 05:35



La Cour suprême du Brésil a confirmé mercredi soir ce refus d'extrader Battisti vers l'Italie et a décidé sa libération immédiate.

Dans la foulée, l'homme qui fuit depuis trente ans la justice de son pays est sorti peu après minuit de la prison près de Brasilia où il était incarcéré depuis quatre ans.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Cesare Battisti   Jeu 09 Juin 2011, 07:58

content tchin!
Revenir en haut Aller en bas
Bridget Jones
pilier
avatar

Nombre de messages : 806
Age : 57
Localisation : Genève
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Cesare Battisti   Jeu 09 Juin 2011, 13:18

Oui, bon, l'Amérique du Sud a aussi hébergé /protégé des tas d'anciens nazis...
Ils ne sont pas très regardants.

Les mouvements terroristes des années de plomb, que ce soit en Allemagne ou en Italie, assumaient avec fierté leurs actes de justice révolutionnaire.
A chacun sa moralité...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tiina-gva.blogspot.com
caroline
pilier
avatar

Nombre de messages : 432
Date d'inscription : 21/06/2008

MessageSujet: Re: Cesare Battisti   Jeu 09 Juin 2011, 14:51


Pour info, la justice italienne a gracié les terroristes d'extrême-droite. Oui oui, ça existait.
La moitié des gens l'ignore. Ceux qui le savent ne sont bien sûr pas choqués que certains soient graciés pendant que d'autres pourrissent en taule suite à des procédés douteux.

Et avec ce genre de raisonnement sur le passé de l'Amérique du Sud (tout un continent condamné d'un coup, vlan) la France a connu le régime de Vichy, que doit-on en conclure du gouvernement actuel ?


Revenir en haut Aller en bas
http://fonduaunoir44.blogspot.com/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Cesare Battisti   Jeu 09 Juin 2011, 15:10

Il ne s'agit pas à mon sens de canoniser Battisti, sur lequel j'ai eu des renseignements assez proches, par Serge Quadruppani, mais de voir effectivement à quel point il a été chargé de tous les crimes et l'objet de déloyautés multiples, notamment françaises.

Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Bridget Jones
pilier
avatar

Nombre de messages : 806
Age : 57
Localisation : Genève
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Cesare Battisti   Jeu 09 Juin 2011, 17:07

caroline a écrit:

Et avec ce genre de raisonnement sur le passé de l'Amérique du Sud (tout un continent condamné d'un coup, vlan) la France a connu le régime de Vichy, que doit-on en conclure du gouvernement actuel ?

Il ne s'agit en rien du passé, il y a des nazis qui y vivent encore et le jour où il n'y en aura plus, c'est parce qu'ils seront morts et pas parce que l'Amérique du Sud ne veut plus les accueillir.

Quant à condamner tout un continent, tout le monde fait ça tout le temps. Tous les Allemands portent tout le poids du nazisme, tous les Suisses portent le blâme du secret bancaire ou du vote anti-minarets, etc...

Et si le Brésil refusait d'extrader, par exemple, Marc Dutroux? Ce serait bien? (en supposant qu'il y soit, c'est une hypothèse, bien sûr...)

rotko a écrit:
.. l'objet de déloyautés multiples, notamment françaises.

La France l'a plutôt protégé et abrité, non?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tiina-gva.blogspot.com
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Cesare Battisti   Jeu 09 Juin 2011, 17:32

Citation :
La France l'a plutôt protégé et abrité, non?

Ah mais pas du tout ! on a déja parle de tout ça, mais je rappelle les faits essentiels :

1er stade : Mitterrand avait proposé un contrat : l'asile politique si les terroristes italiens ou présumés tels renoncaient à l'action violente. Battisti avait donc cette garantie du chef de l'Etat et il avait rempli les conditions.


2e stade : Sarkozy, en accord avec Berlusconi, casse la parole donnée par l'Etat français, veut extrader Battisti en Italie, d'où la traque de celui-ci et sa fuite.

Soyons clair : j'ai lu le bouquin policier de Battisti, L'ombre rouge, qui ouvre ce fil : il ne m'a pas séduit, sauf qu'on y sentait bien l'atmosphère d'un homme traqué, et je le dis "litterairement" parlant, et non par un attendrissement sur sa biographie.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
caroline
pilier
avatar

Nombre de messages : 432
Date d'inscription : 21/06/2008

MessageSujet: Re: Cesare Battisti   Jeu 09 Juin 2011, 17:47


Bridget, tu crois vraiment que l'état français aujourd'hui n'a de complaisance envers aucun dictateur ou assassin sur son territoire ?
Genre Jean-Claude Duvalier ? http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Claude_Duvalier
Mais j'imagine que ce n'est encore pas pareil...
Revenir en haut Aller en bas
http://fonduaunoir44.blogspot.com/
Tchipette
Animation
avatar

Nombre de messages : 3927
Age : 55
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: Re: Cesare Battisti   Jeu 09 Juin 2011, 18:30

caroline a écrit:

Bridget, tu crois vraiment que l'état français aujourd'hui n'a de complaisance envers aucun dictateur ou assassin sur son territoire ?

Et le doux imam Khomeini ?
Et si certains nazis ont trouvé refuge en Amérique du sud, il ne faut pas oublier que de nombreux collabos n'ont même pas eu à quitter la France...pas très regardante.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Cesare Battisti   Jeu 09 Juin 2011, 18:54



Citation :
la France...pas très regardante.

"on" a recu à Paris, il y a peu, avec les plus grands honneurs, kadhafi et Le président syrien Bachar al-Assad..., Michele alliot marie proposait de l'aide, pour faire regner l'ordre, à Ben ali et au président Saleh du Yemen.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Bridget Jones
pilier
avatar

Nombre de messages : 806
Age : 57
Localisation : Genève
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Cesare Battisti   Jeu 09 Juin 2011, 20:57

Je suis tout à fait d'accord que c'est crade.
La France devrait livrer Duvalier à qui de droit. La France avait aussi accueilli Mobutu Seseseko.

Soit dit en passant, la Suisse a rendu ou est en train de rendre tous les millions qui reviennent à Haïti, le Nigeria et je ne sais plus qui d'autre.
Mais ça m'a toujours laissée perplexe qu'on jette la pierre aux banques suisses qui reçoivent ces millions - c'est leur métier après tout - mais on ne songe pas à montrer du doigt les Ben Ali et les Kaddhafi et les Duvalier qui s'en mettent plein les poches tout en acceptant volontiers l'aide humanitaire versée par les anciens colons qui ont mauvaise conscience. On commence à découvrir le luxe obscène dans lequel vivent tous ces chefs d'Etat de pays du tiers monde, ça me dégôute 20 fois plus qu'un assassin multiple qui s'en sort relativement aisément.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tiina-gva.blogspot.com
Iron Sokrates
neophyte
avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 30/06/2011

MessageSujet: Re: Cesare Battisti   Jeu 30 Juin 2011, 21:25

Quand je lis ce fil, je rigole bien en repensant à Rotko qui prétend que la discussion sur le film de Zem "Omar m'a tuer" n'a pas à s'intéresser aux détails de l'enquête criminelle réelle.
Revenir en haut Aller en bas
Bridget Jones
pilier
avatar

Nombre de messages : 806
Age : 57
Localisation : Genève
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Cesare Battisti   Ven 01 Juil 2011, 07:06

Tchipette a écrit:
Et le doux imam Khomeini ?

A l'époque où Khomeiny était en France, c'était un réfugié politique. Il n'était pas encore imam. Il était persécuté par le vil régime du Shah.
Le régime qui lui a succédé est sans doute bien pire, mais ça, on ne pouvait pas le savoir avant.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tiina-gva.blogspot.com
Bridget Jones
pilier
avatar

Nombre de messages : 806
Age : 57
Localisation : Genève
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Cesare Battisti   Mer 24 Aoû 2011, 20:09

Je reviens d'un petit voyage en Toscane et j'ai été frappée de constater que dans presque chaque ville, il y a une rue Cesare Battisti



Ici: à Lucca

Il doit s'agir d'un homonyme... Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tiina-gva.blogspot.com
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Cesare Battisti   Jeu 25 Aoû 2011, 04:44



Plusieurs personnes portent ce nom :

Cesare Battisti, journaliste socialiste et irrédentiste italien, originaire de Trente, (1875-1916), exécuté par l'Autriche-Hongrie pour haute trahison.

Cesare Battisti, né en 1954, activiste italien d'extrême-gauche et membre des Prolétaires armés pour le communisme durant les années 1970, condamné pour quatre assassinats, devenu ensuite écrivain.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Cesare Battisti   Mer 07 Mar 2012, 15:25

Cesare Battisti a sorti un nouveau roman Face au mur chez Flammarion ( 366 pages )

une interview sur France Inter

Pourquoi chercher midi à quatorze heures quand sa propre existence a pris l'allure d'un roman noir? Cesare Battisti raconte, à la première personne, l'histoire d'un type qui s'appelle Auguste: il est italien, a cru à la révolution, et le voilà en taule près de Brasilia, dans un pays où il avait débarqué «affaibli par des années de persécutions, de mensonges, de menaces et de privations.» la suite sur bibliobs

mouais pas certaine de le lire col
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Cesare Battisti   Ven 09 Mar 2012, 07:00


Face au mur

C’est un récit autobiographique, un beau récit désenchanté d’un homme vieillissant, désœuvré, seul. Et une ode au Brésil où Battisti est vissé jusqu’à la fin de ses jours. Condamné par contumace à la prison à vie pour quatre homicides qu’il nie avoir commis, l’ex-activiste italien - ou terroriste, selon les points de vue - a obtenu l’asile au Brésil où il a vécu d’abord en cavale, puis en prison, et enfin libre, mais avec interdiction de sortir du territoire.

l'article de Libération.

j'avais apprécié dans L'ombre rouge, série noire, des accents vécus, et je pense qu'une expérience comme celle de Battisti peut se traduire dans l'ecriture. Si je trouve son livre, je le lirai, sans oublier que l'actuel gouvernement a renié les engagements d'Etat de Mitterand face aux présumés terroristes décidés " à déposer les armes".

Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Bridget Jones
pilier
avatar

Nombre de messages : 806
Age : 57
Localisation : Genève
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Cesare Battisti   Sam 28 Juil 2012, 20:53

J'ai lu une centaine de pages des Habits d'ombre, je crois que c'est le premier roman de Battisti.

C'est franchement illisible. C'est souvent incohérent et incompréhensible, c'est peut-être dû à la traduction.
En outre, c'est quasiment sa propre histoire, un type qui a fait de la prison à Fresne, qui est parti au Mexique, qui est revenu en France et qui s'est fait arrêter, à cause d'un concierge collabo qui l'a dénoncé à la police.... etc... Pour l'imagination et la créativité, on repassera.

On ne sait pas pourquoi le personnage principal est en prison, on ne comprend pas pourquoi ça paraît dans la collection Policier chez folio, car ça se veut plus un pamphlet contre la sale société bourgeoise qui emprisonne les gens qu'un roman policier. C'est terriblement simpliste: les flics sont bêtes et méchants, les prisonniers sont à la fois des victimes et des héros. Le narrateur piège la voiture d'un maton qui a fait rater l'évasion de son pote, à laquelle il aurait dû aussi prendre part. Autrement dit, l'auteur est favorable à une justice primaire et expéditive où les coupables sont condamnés à la peine de mort sans procès, sans avocat et sans présomption d'innocence. Alors que les gens qui sont en prison, sans doute pour un motif, quel qu'il soit, sont injustement enfermés par une société vile etc... On sent une fascination pour l'attentat, l'évasion, le fait de vivre en-dehors du moule.

Selon wikipedia, Battisti a commencé comme délinquant juvénile. C'est en prison qu'il a rencontré des "révolutionnaires", trouvant ainsi un exutoire à son besoin d'être "contre" et de faire péter des bombes. Ensuite, il s'auto-déclare écrivain et en devient un intellectuel qui bénéficie de l'appui et de l'admiration de l'intelligentsia parisienne. Je me demande si ses soutiens l'ont lu. Et je ne comprends pas comment il a réussi à se faire publier. Il n'a fait aucune étude et n'a aucune crédibilité intellectuelle digne de foi.

Je ne suis pas allée au-delà de la petite centaine de pages et je vais l'abandonner dans l'hôtel où je vais passer la nuit. Déjà que je l'avais acheté 1 CHF... Il a déjà été abandonné par quelqu'un. Les bons livres se trouvent rarement au puces ou dans les solderies tongue

En outre, la mini-biographie figurant sur le dos du livre dit que Battisti a rejoint "la lutte armée", ce qui le place sous un jour favorable et héroïque. Et au début du roman, folio écrit qu'il rejoint la lutte armée "dans une Italie traversant une période considérée, de fait, comme une guerre civile de faible intensité". Je me demande si les Italiens sont au courant qu'ils ont connu une guerre civile. Une poignée de "révolutionnaire" qui commet des assassinats ne peut pas être considéré comme une guerre civile. On appelait ça les années de plomb, ça: oui.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.tiina-gva.blogspot.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cesare Battisti   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cesare Battisti
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Merci Giulio Cesare Giacobbe
» Un prêtre capucin chante du "Heavy Metal".
» amanite ou bécasse?
» Mgr Mazzolari, missionnaire infatigable, aux côtés du peuple soudanais
» Petite suggestion :)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Polars-
Sauter vers: