Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Aragon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Salicorne
pilier
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 83
Localisation : Provence
Date d'inscription : 16/08/2012

MessageSujet: J'entends   Sam 18 Aoû 2012, 12:11

J'entends

Un poème d'Aragon que je ne peux lire ou entendre sans que les larmes ne me viennent aux yeux :


J'entends d'Aragon


"J'en ai tant vu qui s'en allèrent
Ils ne demandaient que du feu
Ils se contentaient de si peu
Ils avaient si peu de colère

J'entends leurs pas j'entends leurs voix
Qui disent des choses banales
Comme on en lit sur le journal
Comme on en dit le soir chez soi

Ce qu'on fait de vous hommes femmes
O pierre tendre tôt usée
Et vos apparences brisées
Vous regarder m'arrache l'âme

Les choses vont comme elles vont
De temps en temps la terre tremble
Le malheur au malheur ressemble
Il est profond profond profond

Vous voudriez au ciel bleu croire
Je le connais ce sentiment
J'y crois aussi moi par moments
Comme l'alouette au miroir

J'y crois parfois je vous l'avoue
A n'en pas croire mes oreilles
Ah je suis bien votre pareil
Ah je suis bien pareil à vous

A vous comme les grains de sable
Comme le sang toujours versé
Comme les doigts toujours blessés
Ah je suis bien votre semblable

J'aurais tant voulu vous aider
Vous qui semblez autres moi-même
Mais les mots qu'au vent noir je sème
Qui sait si vous les entendez

Tout se perd et rien ne vous touche
Ni mes paroles ni mes mains
Et vous passez votre chemin
Sans savoir que ce que dit ma bouche

Votre enfer est pourtant le mien
Nous vivons sous le même règne
Et lorsque vous saignez je saigne
Et je meurs dans vos mêmes liens

Quelle heure est-il quel temps fait-il
J'aurais tant aimé cependant
Gagner pour vous pour moi perdant
Avoir été peut-être utile

C'est un rêve modeste et fou
Il aurait mieux valu le taire
Vous me mettrez avec en terre
Comme une étoile au fond d'un trou"

Je vous rajoute un lien si vous voulez l'entendre par Jean Ferrat :

Revenir en haut Aller en bas
darabesque
pilier
avatar

Nombre de messages : 2846
Age : 75
Localisation : picardie
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: Aragon   Sam 18 Aoû 2012, 18:45

magnifique merci Salicorne, je ne connaissais pas ou bien j'avais oublié bye
Revenir en haut Aller en bas
http://pagesperso-orange.fr/Marie-Chevalier/
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Aragon   Mer 03 Oct 2012, 13:52

je suis contente d'avoir trouvé cette vidéo du spectacle A nos morts et donc L'affiche rouge en HIP-HOP J'aime bien et ça me fait grand plaisir d'avoir regardé cette vidéo Smile
Revenir en haut Aller en bas
darabesque
pilier
avatar

Nombre de messages : 2846
Age : 75
Localisation : picardie
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: Aragon   Mer 03 Oct 2012, 16:21

je n'aime pas mais cela doit être normal
j'ai tant frissonné en écoutant Ferré ou Escudero ou Lavilliers que j'ai du mal à la voir dénaturée à ce point. Cela dit ce sont les paroles qu'il faut écouter sans aucun doute mais bon col
Revenir en haut Aller en bas
http://pagesperso-orange.fr/Marie-Chevalier/
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Aragon   Mer 03 Oct 2012, 16:26

oui ça n'a rien de comparable Dara, personnellement j'ai trouvé ça super que le hip-hop s'y intéresse aussi

J'aime beaucoup les interprétations de Catherine Ribeiro, Catherine Sauvage et Francesca Solleville aussi
si je les retrouve je viens les partager ici Smile
Revenir en haut Aller en bas
Salicorne
pilier
avatar

Nombre de messages : 42
Age : 83
Localisation : Provence
Date d'inscription : 16/08/2012

MessageSujet: Re: Aragon   Mer 03 Oct 2012, 16:36

Sans partager le désamour de Darabesque, je ne peux pas dire que je ressens cette version comme j’ai ressenti les précédentes citées par elle. Je pense qu’il s’agit d’une question de vécu… donc d’âge, pour ceux à qui il reste de longues années devant eux … (hi hi hi !) Personnellement j’ai baigné davantage dans ces émotions lorsque nous avions appris ce massacre et bien que très jeune (10 ans à la Libération !) je me souviens de l’horreur que cela nous avait provoquée . Sans être fermée à cette adaptation qui a le mérite de rappeler aux mémoires défaillantes qu’il ne faut rien oublier, mon émotion n ‘est pas la même…
Revenir en haut Aller en bas
Natalia
pilier
avatar

Nombre de messages : 9409
Age : 52
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 10/01/2011

MessageSujet: Re: Aragon   Mer 03 Oct 2012, 16:40

Comme tu le dis Salicorne
Citation :
Sans être fermée à cette adaptation qui a le mérite de rappeler aux mémoires défaillantes qu’il ne faut rien oublier
c'est pour cela que j'ai été agréablement surprise sans être particulièrement émue par le hip-hop
Revenir en haut Aller en bas
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 74
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Aragon   Ven 05 Oct 2012, 06:30

Salicorne et Natalia, je partage tout à fait votre sentiment. Je préfère les versions antérieures mais en proposer une qui s'adapte aux goûts des jeunes d'aujourd'hui me paraît une bonne chose.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
pmh
pilier
avatar

Nombre de messages : 84
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/02/2013

MessageSujet: Re: Aragon   Ven 28 Juin 2013, 10:12

Je ne résiste pas à vous faire partager ce superbe poème, sur lequel j'ai planché hier pendant cinq heures ...

Tandis que je parlais le langage des vers
Elle s'est doucement tendrement endormie
Comme une maison d'ombre au creux de notre vie
Une lampe baissée au coeur des myrtes verts

Sa joue a retrouvé le printemps du repos
ô corps sans poids posé dans un songe de toile
Ciel formé de ses yeux à l'heure des étoiles
Un jeune sang l'habite au couvert de sa peau

La voilà qui reprend le versant de ses fables
Dieu sait obéissant à quels lointains signaux
Et c'est toujours le bal la neige les traîneaux
Elle a rejoint la nuit dans ses bras adorables

Je vois sa main bouger Sa bouche Et je me dis
Qu'elle reste pareille aux marches du silence
Qui m'échappe pourtant de toute son enfance
Dans ce pays secret à mes pas interdit

Je te supplie amour au nom de nous ensemble
De ma suppliciante et folle jalousie
Ne t'en va pas trop loin sur la pente choisie
Je suis auprès de toi comme un saule qui tremble

J'ai peur éperdument du sommeil de tes yeux
Je me ronge le coeur de ce coeur que j'écoute
Amour arrête-toi dans ton rêve et ta route
Rends-moi ta conscience et mon mal merveilleux


Elsa, 1942.
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Aragon   Ven 28 Juin 2013, 10:21

tout ce qu'il a écrit sur Elsa participe du beau, du lumineux, de l'émerveillement. Oui, je le connaissais aussi, celui-là. Merci pmh de me le remettre en mémoire.merci 
Revenir en haut Aller en bas
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 74
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Aragon   Ven 28 Juin 2013, 10:28

Merci pmh merci Nous inviter à relire ce poème d'amour est un beau cadeau.
J'espère que ton travail sera apprécié et récompensé. Bonne chance !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
pmh
pilier
avatar

Nombre de messages : 84
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/02/2013

MessageSujet: Re: Aragon   Ven 28 Juin 2013, 17:03

Merci à nicyrle et à Ysandre !
Revenir en haut Aller en bas
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 74
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Aragon   Ven 20 Sep 2013, 21:26

Je reviens d'une conférence consacrée à Picasso. Il y fut question de la Sardane de la Paix et de la Santa Espina, sardane emblématique des Catalans, interdite sous Franco, et qui inspira à Aragon ce magnifique poème :

Citation :
Santa Espina
Je me souviens d’un air qu’on ne pouvait entendre
Sans que le coeur battît et le sang fût en feu
Sans que le feu reprît comme un coeur sous la cendre
Et l’on savait enfin pourquoi le ciel est bleu

Je me souviens d’un air pareil à l’air du large
D’un air pareil au cri des oiseaux migrateurs
Un air dont le sanglot semble porter en marge
La revanche de sel des mers sur leurs dompteurs

Je me souviens d’un air que l’on sifflait dans l’ombre
Dans les temps sans soleils ni chevaliers errants
Quand l’enfance pleurait et dans les catacombes
Rêvait un peuple pur à la mort des tyrans

Il portait dans son nom les épines sacrées
Qui font au front d’un dieu ses larmes de couleur
Et le chant dans la chair comme une barque ancrée
Ravivait sa blessure et rouvrait sa douleur

Personne n’eût osé lui donner des paroles
A cet air fredonnant tous les mots interdits
Univers ravagé d’anciennes véroles
Il était ton espoir et tes quatre jeudis

Je cherche vainement ses phrases déchirantes
Mais la terre n’a plus que des pleurs d’opéra
Il manque au souvenir de ses eaux murmurantes
L’appel de source en source au soir des ténoras

O Sainte Epine ô Sainte Epine recommence
On t’écoutait debout jadis t’en souviens-tu
Qui saurait aujourd’hui renouer ta romance
Rendre la voix aux bois chanteurs qui se sont tus

Je veux croire qu’il est encore des musiques
Au coeur mystérieux du pays que voilà
Les muets parleront et les paralytiques
Marcheront un beau jour au son de la cobla

Et l’on verra tomber du front du Fils de l’Homme
La couronne de sang symbole du malheur
Et l’Homme chantera tout haut cette fois comme
Si la vie était belle et l’aubépine en fleurs
                                                                              Le Crève-Coeur, 1941
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 74
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Aragon   Ven 20 Sep 2013, 21:34

En complément, voici le texte originel de la Santa Espina en catalan :

Citation :
La Santa Espina
                  (Sardana)
Som i serem gent catalna,
tant si es vol com si no es vol,
que no hi ha terra més ufana
sota la capa del sol. (bis)

Déu va passar i en primavera
i tot cantava al seu pas,
canta la terra encara entera
i canta que cantaràs.

Canta l’ocell, el riu, la planta,
canta la lluna i el sol.
Tot treballant, la dona canta
i canta al peu del bressol.

I canta a dintre de la terra,
el passat jamai passat,
i jorns i nits, de serra en serra
com tot, canta el Montserrat.

Fill meu per Catalunya
vull veure’t gran i fort ;
fes cara als que l’ultrajin
I per ella, viu i mort.

Som i serem gent catalana
tant si es vol com si no es vol,
que no hi ha terra més ufana
sota la capa del sol.

De Catalunya a Valencia,
de Mallorca a Rossello
tot és la braca d’un arbre

com pel mon, no n’hi ha de prio.
                                      Àngel Guimerà - 1907               musique d’Enrique Morera
et sa traduction :

Citation :
Nous sommes et resterons hommes catalans
Que tu le veuilles ou non
Car il n’y a pas de terre plus fière
Sous la cape du soleil (bis)
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Aragon   Sam 21 Sep 2013, 06:32

je les connaissais, ma Nic, mais un peu oublié Embarassed 
Tu sais qu'il y en a un que je connais pas coeur ..... on ne peut te connaitre...
Revenir en haut Aller en bas
darabesque
pilier
avatar

Nombre de messages : 2846
Age : 75
Localisation : picardie
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: Aragon   Sam 21 Sep 2013, 09:36

Merci Nicyrle ça y est j'ai trouvé oui il est magnifique  
Revenir en haut Aller en bas
http://pagesperso-orange.fr/Marie-Chevalier/
nicyrle
pilier
avatar

Nombre de messages : 5882
Age : 74
Localisation : Tout en bas, sous les orangers
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Aragon   Sam 21 Sep 2013, 09:43

La musique de la Santa Espina qui avait bouleversé Aragon est chantante, dansante et émouvante. Chaque fois que j'en ai l'occasion, je danse cette sardane et c'est un grand bonheur empreint de gravité. On sent physiquement la fraternité des danseurs.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.yrle.com/nic
darabesque
pilier
avatar

Nombre de messages : 2846
Age : 75
Localisation : picardie
Date d'inscription : 03/09/2009

MessageSujet: Re: Aragon   Sam 21 Sep 2013, 09:48

j'ai eu l'occasion de danser la Sardane à Collioure avec des danseurs des vrais lol j'adore cette danse

charles Trénet:

Qu'elle est jolie la Sardane
Que l'on danse main dans la main
Au pays de verts platanes
Du pays des tramontanes.
Jeunes filles jeunes gens l'aiment bien
Et même les vieux de leur canne
La martèlent sur les pierres du chemin
Ce soir combien d'amourettes
Vont éclore dans les coeurs de vingt ans
Ils la connaissent la Sardane
Ils l'ont dansée quand ils étaient gamins
Combien vont perdre la tête
Pour toi Sardane du pays catalan.

Amis, c'est la fête à Collioure.
On a pavoisé le vieux port
Et devant la mer qui l'entoure
Voici l'éternel clocher d'or
Sur les galets, vertes et roses
Les barques aux tendres couleurs
Commencent la métamorphose
De leurs voiles changées en fleurs
Et sous la lune vagabonde
La Sardane forme sa ronde.

Qu'elle est jolie la Sardane
Que l'on danse main dans la main
Du pays des tramontanes
Elle vole jusqu'aux pays voisins
Ce soir combien d'amourettes
Vont éclore dans les coeurs de vingt ans
Combien vont perdre la tête
Pour toi, Sardane du pays catalan
Pour toi, Sardane du pays catalan.
Revenir en haut Aller en bas
http://pagesperso-orange.fr/Marie-Chevalier/
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Aragon   Sam 21 Sep 2013, 09:55

je l'ai dansée une fois, c'était entrainant, joyeux, on s'amuse en dansant et c'est souriant et heureux !super 
Revenir en haut Aller en bas
Amadak
pilier
avatar

Nombre de messages : 3859
Localisation : Buenos-Aires
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: Lire et relire Aragon   Mer 08 Jan 2014, 23:56

LIRE ET RELIRE_ARAGON
Nous pourrions parler un peu de poésie, et plus précisément d'Aragon. Les oeuvres poétiques complètes d'Aragon viennent d'être publiées dans la prestigieuse collection de La Pléiade: même s'il avait souhaité cette édition, allant jusqu'à se demander s'il fallait l'intituler "Oeuvre poétique" au singulier ou "Oeuvres poétiques" au pluriel, ça l'aurait peut-être fait rire, notre poète rebelle, de se voir ainsi publié sur papier bible, dans une collection qui n'est pas vraiment "populaire"...

Mais le poète, l'écrivain mérite bien cet hommage et les lecteurs ne s'y sont pas trompés, qui ont réservé un bel accueil à ce double recueil.

Cette oeuvre poétique commencée en 1919 avec Feu de joie s'achève avec Les Adieux en 1981. Soixante ans d'écriture au service de tous les sujets: l'amour et le politique, le communisme, la guerre et la Résistance, et bien sûr Les yeux d'Elsa.

Tous les sujets, mais aussi une variété de formes qui fait d'Aragon un explorateur de langage sans jamais renier – voire en leur rendant hommage – les formes classiques de l'écriture. Dadaïste, surréaliste, militante ou amoureuse, sa poésie est toujours claire, intelligible.

On peut contester Aragon sur son aveuglement politique, on peut lui reprocher de se cantonner à quelques grandes idées et valeurs universelles, on peut constater qu'il n'a pas la liberté littéraire d'Apollinaire ou le goût du risque de Breton. Mais son oeuvre est celle d'un penseur engagé dans l'histoire de son siècle, d'un écrivain lancé dans l'aventure du surréalisme, et d'un homme tout entier livré à sa passion pour Elsa. Et nombre de chanteurs ne s'y sont pas trompés, de Georges Brassens ("Il n'y a pas d'amour heureux") à Bernard Lavilliers en passant par Jean Ferrat, qui ont gravé dans nos mémoires quelques-uns des écrits du poète.
La publication de ces oeuvres complètes est l'occasion de ne pas se cantonner à ces quelques rimes trop connues et qui ne peuvent constituer un résumé satisfaisant d'Aragon. Il faut explorer la richesse, la variété de cette oeuvre, passer sur ce qui a moins bien vieilli, et s'arrêter sur les pages où l'on sent battre, comme le sang dans les veines, sous la peau, la pulsation de la poésie.

Mais laissons la parole à Aragon qui disait, à la fin de sa vie: "J'appelle poésie cet envers du temps, ces ténèbres aux yeux grands ouverts, ce domaine passionnel où je me perds, ce soleil nocturne, ce chant maudit aussi bien qui se meurt dans ma gorge où sonnent à la volée les cloches de provocation... j'appelle poésie cette dénégation du jour,ou les mots disent aussi bien le contraire de ce qu'ils disent que la proclamation de l'interdit, l'aventure du sens ou du non-sens [...] J'appelle poésie la peur qui prend ton corps tout entier à l'aube frémissante du jouir...
Source
Revue culturelle franco-argentine.
Revenir en haut Aller en bas
Ysandre
pilier
avatar

Nombre de messages : 18014
Age : 114
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 25/06/2009

MessageSujet: Re: Aragon   Jeu 09 Jan 2014, 06:40

bonjour ma Lointaine, pour toi, Aragon. Celui-ci est moins connu...


Les larmes se ressemblent

Dans le ciel gris des anges de faïence
Dans le ciel gris des sanglots étouffés
Il me souvient de ces jours de Mayence
Dans le Rhin noir pleuraient des filles-fées

On trouvait parfois au fond des ruelles
Un soldat tué d’un coup de couteau
On trouvait parfois cette paix cruelle
Malgré le jeune vin blanc des coteaux

J’ai bu l’alcool transparent des cerises
J’ai bu les serments échangés tout bas
Qu’ils étaient beaux les palais les églises
J’avais vingt ans Je ne comprenais pas

Qu’est-ce que je savais de la défaite
Quand ton pays est amour défendu
Quand il te faut la voix des faux-prophètes
Pour redonner vie à l’espoir perdu

Il me souvient de chansons qui m’émurent
Il me souvient des signes à la craie
Qu’on découvrait au matin sur les murs
Sans en pouvoir déchiffrer les secrets

Qui peut dire où la mémoire commence
Qui peut dire où le temps présent finit
Où le passé rejoindra la romance
Où le malheur n’est qu’un papier jauni

Comme l’enfant surprit parmi ses rêves
Les regards bleus des vaincus sont gênants
Le pas des pelotons à la relève
Faisait frémir le silence rhénan

Louis Aragon
Revenir en haut Aller en bas
Amadak
pilier
avatar

Nombre de messages : 3859
Localisation : Buenos-Aires
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: poésie ininterrompue-Aragon   Jeu 09 Jan 2014, 14:15

merci Ysandre, j'ai vu tout le fil; un énorme pòète,qui touche les coeurs merci 
Revenir en haut Aller en bas
Sapho
pilier
avatar

Nombre de messages : 3529
Age : 71
Localisation : Brabant Wallon
Date d'inscription : 03/08/2012

MessageSujet: Re: Aragon   Ven 10 Jan 2014, 14:27

HOMMAGE A ARAGON et ELSA TRIOLET


L’adieu à Elsa


Son cœur a cessé de battre, foudroyé
Au milieu de l’allée du Moulin et de ses rosiers
Te laissant seul, éploré
Par le départ de ta bien-aimée


La fulgurance inouïe de la douleur
La déchirure d’un esprit qui se meurt
Aragon, tu as su malgré tout
Relever la tête et rester debout


Cette main qui ne se posera plus sur la tienne
Avec ce doux accent lorsqu’elle parlait…
Comme elle a dû être grande ta peine
De perdre celle que tu aimais


Tous ces mots jadis murmurés
Aux frontières d’une autre contrée
S’envolent avec elle, cher amour
S’envolent malgré toi pour toujours


Ta vie durant, tu as chanté Elsa et la France
La fidélité à la patrie et à la femme aimée
N’est-ce pas au final le même amour ?
Le même combat à mener chaque jour ?


Le cœur d’Elsa s’est brisé
Entraînant avec lui une partie de votre histoire
Et c’est dans ce pan encore inachevé
Que tu continues de te mouvoir



Florence Saillen
Revenir en haut Aller en bas
Amadak
pilier
avatar

Nombre de messages : 3859
Localisation : Buenos-Aires
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: poésie ininterrompue-Aragon   Sam 11 Jan 2014, 02:09

Merci Sapho,très beau poème merci 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aragon   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aragon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» 1996: Le 30/06 vers 22h30 - ovni en Aragon (Pyrénées espagnols)
» Louis Aragon...
» l'amant d'Elsa: Aragon
» Recherche pistes sur Les Feux de Paris, Aragon
» Aragon et la culture arabo-andalouse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: "Autres lectures" :: Poésie ininterrompue-
Sauter vers: