Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Quentin Tarantino

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Quentin Tarantino   Mer 23 Mai 2007, 04:40

un nouveau film, Boulevard de la mort (Death Proof), avec Kurt Russell, Sydney Tamiia Poitier, Rose McGowan

pour les videos c'est ici . Le psychopathe ? il est dans le film Twisted Evil

je n'ai pas vu pulp fiction et je crois bien tout ignorer de quentin tarentino. Il a un site en français avec des extraits sonores.

En attendant la sortie le 6 juin, on peut repèrer "le criminel au visage balafré et inquiétant" Wink

Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Quentin Tarantino   Mer 23 Mai 2007, 05:14

le Temps l'assassine !

Citation :
«Boulevard de la mort», pochade indigneTreize ans après sa Palme d'or pour Pulp Fiction, Quentin Tarantino revient en compétition pour un film si raté qu'il n'a rien à faire là.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Anharmo
pilier
avatar

Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Re: Quentin Tarantino   Mer 15 Avr 2009, 19:34

C'est vrai que celui-ci n'était pas bien brillant, même s'il demeure l'aspect amusant du film de série B - voire Z. A la rigueur Kurt Russel dans le rôle du dément aurait pu relever un peu le niveau, mais n'est pas John Carpenter qui veut pour le mettre en valeur (voir Jack Burton ou Los-Angeles 2013).

En bref, un film de cascade de voiture et peu de chose en sus. Ptêt ben que Tarantino avait besoin de se reposer.
Revenir en haut Aller en bas
jude
pilier
avatar

Nombre de messages : 854
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Tarantino - Inglorious Basterds   Mar 19 Mai 2009, 17:31

Le film tant attendu (par moi et quelques milliers de personne), bouclé à tant pour Cannes.. Ce qui est bien, comme ça on le verra plus vite.
Tarantino fait ce que j'ai toujours rêvé de faire : montrer aux européens ce qui aurait pu se passer s'il y avait eu un minimum de solidarité et d'organisation. Car Tarantino change l'Histoire.
Je suis surprise du peu de réactions pour le moment sur ce film, à croire que personne ne l'a encore vu dans le milieu journalistique et universitaire. Ce qui ne va pas tarder. Si ces Inglorious Basterds avaient exister, cautionnés et officialisés par l'armée américaine (voire européenne) peut être n'y aurait-il pas eu des millions de morts, mais un seul. Mais la mentalité française étant ce qu'elle est, on aurait attaquer ces militaires en leur reprochant leur férocité. Eux auraient rétorquer : "Sans nous, peut-être y aurait-il eu 6 millions de morts"...Et on leur aurait rétorqué qu'il ne faut jamais avancer des chiffres surnaturels.
P.S : le titre : Inglorious au lieu d'UNglorious, parce que pour Tarantino cela rend ses héros encore moins glorieux. Et Basterds, au lieu de Bastards, juste pour la forme (quel poète ce Quentiin)....
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Quentin Tarantino   Mer 20 Mai 2009, 11:42

Trois extraits d'"Inglourious Basterds" sur cette page
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Quentin Tarantino   Lun 24 Aoû 2009, 05:20

"Inglourious Basterds", en tête du box office americain

Sorti cette semaine dans 22 autres pays, "Inglourious Basterds", où Brad Pitt commande un commando juif chasseur de nazis pendant la Deuxième guerre mondiale, remporte un franc succès.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Nymphéa
pilier
avatar

Nombre de messages : 1480
Age : 64
Localisation : Nord
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Quentin Tarantino   Lun 24 Aoû 2009, 09:18

Inglourious Basterds

Citation :
« Dans la France occupée de 1940, Shosanna Dreyfus assiste à l’exécution de sa famille tombée entre les mains du colonel nazi Hans Landa. Shosanna s’échappe de justesse et s’enfuit à Paris où elle se construit une nouvelle identité en devenant exploitante d’une salle de cinéma.

Quelque part ailleurs en Europe, le lieutenant Aldo Raine forme un groupe de soldats juifs américains pour mener des actions punitives particulièrement sanglantes contre les nazis. « Les bâtards », nom sous lequel leurs ennemis vont apprendre à les connaître, se joignent à l’actrice allemande et agent secret Bridget Von Hammersmark pour tenter d’éliminer les hauts dignitaires du Troisième Reich. Leurs destins vont se jouer à l’entrée du cinéma où Shosanna est décidée à mettre à exécution une vengeance très personnelle. »

Un film jouissif. Un humour décalé et une certaine ironie par rapport au propos. Un pastiche des grands moments du cinéma. Le mélange des genres.
Si la fin de l’histoire relève de l’impossible, on se laisse néanmoins séduire par ce conte admirablement filmé.
La musique est partie prenante de l’histoire.
Les acteurs sont tous admirables. Avec une mention spéciale à Christoph Waltz dans le rôle du méchant. Et Brad Pitt est aussi remarquable, et avec un accent et une « gueule » de fin fond du terroir.
Chacun pensera ce qu’il veut de cette façon de traiter certaines périodes de l’Histoire…Mais ce film est pour moi un beau moment de cinéma.
Revenir en haut Aller en bas
Prince d'Aquitaine
Animation
avatar

Nombre de messages : 2948
Age : 28
Localisation : Maromme, Seine-Maritime
Date d'inscription : 29/05/2009

MessageSujet: Re: Quentin Tarantino   Lun 24 Aoû 2009, 15:57

Je suis allé le voir cet après-midi, et je ne suis pas autant emballé. Qui connaît Tarantino sait qu'il va voir un OVNI, et ce film n'y échappe pas.

Mention spéciale, comme déjà dit par Nymphéa, à Christoph Waltz, Pitt dans une moindre mesure, tout comme Mélanie Laurent. Waltz est tout simplement génial, l'accent de B.Pitt est succulent (je l'ai vu en VO) et M.Laurent se fond bien dans le moule hollywoodien.

Cependant, le film alterne le très bon (parfois génial) et le moins bon - comme souvent avec Tarantino. Une chose est sûre, il est parmi les tout meilleur pour ce qui est du choix de l'OST, notamment les morceaux du début (la Lettre à Elise version western-spaghetti) et celui où l'on voit M.Laurent se préparer à la fin (cette scène est la meilleure du film, à mon avis). Tarantino excelle dans le cadrage, et pèche dans le scénario, pas assez fin à mon goût.

Les amoureux du cinéma noteront au passage, tout le long du film, la culture encyclopédique que possède Tarantino de son art.

_________________
"Aujourd'hui, la réalité est absurde, aussi horrible, aussi impénétrable que nos rêves. Et face à elle, nous sommes sans défense, comme dans nos cauchemars...". Ingmar Bergman
Revenir en haut Aller en bas
Trillian
pilier
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 36
Localisation : on the tardis, enfin un jour j'espère
Date d'inscription : 16/01/2009

MessageSujet: Re: Quentin Tarantino   Mer 26 Aoû 2009, 09:46

Je suis tout à fait d'accord sur Christoph Waltz, excellent acteur dans ce film. Ce n'est pas mon préféré de Tarentino mais ça reste un bon film, comme d'habitude avec lui c'est jamais rater ou nul et je préfère de loin Brad Pitt dans des rôles un peu cinglé que dans les roles de beaux gosses.
Revenir en haut Aller en bas
Bridget Jones
pilier
avatar

Nombre de messages : 806
Age : 57
Localisation : Genève
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Quentin Tarantino   Sam 29 Aoû 2009, 20:03

Quel délice, quel régal ! Du Cinéma 100% avec un C majuscule ! cheers

J’ai beaucoup lu et entendu à propos de ce film, qu’il était archi-violent (pas tant que ça), qu’il était trop bavard (ça ne m’a pas frappée), que c’était l’œuvre d’un surdoué qui se sait sourdoué et qui fait son numéro (ça ne m’a pas gênée), que pour Quentin Tarantino les nazis étaient des personnages de giallo et qu’il n’avait sans doute jamais ouvert un livre d’histoire (à part la fin qui ne correspond pas à la réalité et l’existence non avérée des Basterds, les faits décrits me paraissaient tout à fait crédibles, jusque dans le détail des affiches, des costumes, des décors, etc…) et je ne sais quoi encore. C’est presque un film de la vieille école, avec des nazis bien méchants, des héros, de l’émotion, du suspense, de l’amour – mais qui n’est pas réciproque – et un côté BD-déjanté qui en font un mix détonant. Brad Pitt est un héros un peu ridicule : exterminateur de nazis, mais terriblement plouc avec son accent du sud qui le rend carrément incompréhensible – et je ne vous parle même pas de sa période italienne… Razz

J’avoue que j’en suis restée sur le cul tellement c’est formidable. Les acteurs sont tous excellents, le jeu avec les langues et les accents est époustouflant. Un film aussi polyglotte de la part d’un Américain, fallait oser.

Bref, si vous ne l’avez pas encore vu, foncez ! Voir Inglourious Basterds, c’est un peu comme de manger du Apfelstrudel tiède accompagné de crème fouettée…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tiina-gva.blogspot.com
Marie kiss la joue
Animation
avatar

Nombre de messages : 2576
Age : 30
Localisation : Rennes/Paris
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Quentin Tarantino   Dim 30 Aoû 2009, 12:14

Brad Pitt imitant l'accent italien...un délice de drôlerie Razz

_________________
Que voulez-vous que je vous dise de moi ? Je ne sais rien de moi ! Je ne sais même pas la date de ma mort.
(Borges)
Revenir en haut Aller en bas
thiazik
pilier
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 27
Localisation : Touraine
Date d'inscription : 16/06/2009

MessageSujet: Re: Quentin Tarantino   Dim 06 Sep 2009, 11:00

Marie kiss la joue a écrit:
Brad Pitt imitant l'accent italien...un délice de drôlerie Razz

+ 1 ! Happy

Je ne rajouterai pas grand chose à tout ce qui a pu être dit dans ce sujet... Je ne suis pas un grand connaisseur de Tarantino mais quel bon film tout de même, sérieux parfois et grotesque de temps en temps! Ce fut vraiment un bon moment.


Next session : Un Prophète de . AUdiard... Un tout autre genre.
Revenir en haut Aller en bas
caroline
pilier
avatar

Nombre de messages : 432
Date d'inscription : 21/06/2008

MessageSujet: Re: Quentin Tarantino   Mar 22 Sep 2009, 14:15

Tout d'abord, Tarantino ne refait pas l'Histoire. La scène décisive (et finale) se situe peu avant le débarquement, donc à la fin de la guerre. Les Basterds n'empêchent en aucun les millions de morts qui ont déjà eu lieu.

Pour le reste, j'ai regardé le film sans déplaisir, avec quelques éclats de rire, mais aussi de l'ennui. Trop linéaire, prévisible, et puis trop d'acteurs mauvais (à part Waltz, mais ce n'est pas non plus un immense rôle de composition n'exagérons pas). Brad Pitt en comique décalé, ok, mais là aussi ce n'est pas exceptionnel, ça fonctionne parce que c'est Brad Pitt, pas forcément parce qu'il le joue bien (et puis on l'a déjà eu comme ça dans Snatch et Burn After Reading).
Mélanie Laurent joue mal les 3/4 du temps ça m'a affolée ! Tout comme l'acteur qui joue Marcel.
Ce que j'ai préféré, la diversité des langues utilisés et l'ambiance qu'elles amènent dans certaines scènes (la première, et celle de la cave, les meilleurs à mon sens.)
Globalement, le film ne sera pas mémorable.
Revenir en haut Aller en bas
http://fonduaunoir44.blogspot.com/
troglodyte
pilier
avatar

Nombre de messages : 1058
Age : 47
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 25/01/2006

MessageSujet: Re: Quentin Tarantino   Jeu 24 Sep 2009, 08:56

Les produits laitiers dans Inglourious basterds

Après mûre réflexion, je pense avoir compris pourquoi la scène la plus forte du film, à mon goût, est une des deux scènes de pénétration. Ce n'est pas celle où Aldo Raine enfonce son index dans le trou de balle de Bridget von Hammersmark, mais plutôt celle où le colonel Landa enfonce sa cigarette allemande allumée dans la crème Chantilly ornant son Strüedel. La symbolique que contient ce geste d'apparence anodine est très puissante.

Habitant très près de la frontière qui nous sépare de la Germanie, il m'arrive d'y faire des incursions fréquentes, et j'ai pu remarquer que l'Allemand, bien que se sentant volontiers supérieur au petit Français, notamment en matière de construction automobile, garde au fond de lui un gros complexe d'infériorité culinaire. Au risque de m'avancer un peu et de commettre une bourde historique, j'affirme que c'est très probablement depuis la Seconde Guerre Mondiale que l'Allemand vénère la crème fraîche française. Dans tout débit de boisson en Allemagne, lorsqu'on commande un café, on reçoit d'office un petit pot contenant de la crème fraîche liquide, qu'il est de bon ton de verser dans le café. Les emballages de crème fraîche, en Allemagne, portent la mention "crème fraîche" écrite telle quelle, en français !

Nombreux sont les fromages français disponibles dans les rayons des grandes surfaces allemandes, et il est courant de voir des Allemands passer la frontière rien que pour venir acheter de nos bons fromages français. Le cinéma, bien souvent, a souligné cette fascination des Allemands pour la gastronomie française et tout particulièrement pour les produits laitiers : la Vache et le prisonnier (1959), la Cuisine au beurre (1963), le Grand restaurant (1966).

Mais si la crème de lait représente la France, elle est aussi la femme nourricière, et c'est pourquoi (début spoiler l'assassinat de Bridget par Landa n'est pas surprenant fin spoiler) en écrasant sa cigarette dans la crème Chantilly le colonel Landa commet un acte dont la violence mysoginique est extrème. C'est en quelque sorte un acte matricide. Le désir fou du viril aigle teuton, boire au téton nourricier de Marianne, qui se heurte à une résistance farouche, c'est un peu comme si Romus se voyait abandonné par la louve au profit de Romulus. L'Allemand est le parent pauvre de l'Europe, il n'a pas reçu l'héritage, comme le petit Français par ses aïeux Gallo-Romains, de la culture latine qu'il adore ; en témoignent les nombreuses références à Rome que firent les nazis : le faisceau du fascisme, les grandes architectures à colonnes, le salut du bras, le quadrige de Berlin, et même avant le nazisme le titre d'Empereur dont s'était emparé le dirigeant allemand.

Déjà Louis XIV avait remarqué cela, lorsqu'il s'adresse à son fils dans ses Mémoires :
Citation :
... pour en revenir aux empereurs d'aujourd'hui, il vous est aisé, mon fils, de comprendre par tout ce discours, qu'ils ne sont nullement ce qu'étaient les anciens empereurs romains, ni ce qu'étaient nos aïeux. Car à leur faire justice, on doit les regarder seulement comme les chefs et les capitaines-généraux d'une République d'Allemagne, assez nouvelle en comparaison de plusieurs autres Etats, et qui n'est ni si grande ni si puissante qu'elle doive prétendre aucune supériorité sur les nations voisines.

Enfin, pour clore cet exposé pseudo-magistral certainement truffé d'erreurs grossières, une dernière petite référence trouvée dans Inglourious basterds : Shosanna éconduit le sniper allemand épris d'elle en tentant de l'orienter vers les femmes de Vichy. Or, il existe un potage nommé "vichyssoise", qui est très riche en crème fraîche.
Revenir en haut Aller en bas
Bridget Jones
pilier
avatar

Nombre de messages : 806
Age : 57
Localisation : Genève
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Quentin Tarantino   Jeu 24 Sep 2009, 10:22

Quel beau discours en hommage à la crème fraîche lol

Donc, si je te suis bien, troglodyte, les Français auraient inventé la crème fouettée? Parce qu'elle s'appelle chantilly?

C'est drôle, mais j'avais toujours pensé que c'était qqch qui était plus imbriqué dans la culture allemande que française. En effet, en Allemagne, il est courant et normal de manger du gateau - accompagné de crème fouettée - avec un café, en milieu d'après-midi. En France, les gateaux ne sont jamais servis avec de la crème fouettée. D'ailleurs, ce qu'il mange dans le film, c'est du Apfelstrudel.

Et on cuisine plutôt à l'huile dans le sud de l'Europe et au beurre au nord. Tout comme on boit plutôt du vin dans le sud et de la bière au nord.

Pour moi, la scène de la cigarette montre simplement l'arrogance du conquérant, qui peut se permettre de gaspiller une nourriture "de luxe" (la crème, en supplément, sur un gateau, qui est déjà un luxe) en temps de guerre. Le peuple n'a même pas de simple lait pour nourrir ses enfants et voilà que Landa peut cracher sur de la crème...

Pas besoin de voir beaucoup plus loin que ça col
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tiina-gva.blogspot.com
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Quentin Tarantino   Jeu 24 Sep 2009, 10:41

j'aurais cru comme Bridget que la crêm allemande a précédé les usages français dans la patisserie, mais pour la chronique culinaire, je trouve Troglo bien à point.

Que n'aurait-il trouvé s'il y avait eu une crême fouettée evil


clic !
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Bridget Jones
pilier
avatar

Nombre de messages : 806
Age : 57
Localisation : Genève
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Quentin Tarantino   Jeu 24 Sep 2009, 17:25

... à tel point que si le gateau est nu, on le précise tongue

Apfelstrudel SANS crème

... et encore une fois, AVEC crème
AVEC crème fouettée
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tiina-gva.blogspot.com
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Quentin Tarantino   Mer 30 Sep 2009, 09:38

Pour continuer sur la lancée de Troglodyte, je suis allé voir ce site de playboy Razz

Inglourious basterds s'y trouve en bande dessinée (diaporama) en anglais sur l'image.


clic !
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
cricriduf
neophyte
avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 11/12/2009

MessageSujet: opinion inglorious   Mar 15 Déc 2009, 15:13

c'est du pur tarentino je me suis regalé. Le colonel ss est vrai dans son role, le suspense final a la hauteur du metteur en scene : voir les nazis se faire scalper, super bon ! et la croix gammée sur le front du colonel une heureuse bonne surprise : la pire insulte qui gardera sa vie entiere voila mon opinion!...glonglin

jude a écrit:
Le film tant attendu (par moi et quelques milliers de personne), bouclé à tant pour Cannes.. Ce qui est bien, comme ça on le verra plus vite.
Tarantino fait ce que j'ai toujours rêvé de faire : montrer aux européens ce qui aurait pu se passer s'il y avait eu un minimum de solidarité et d'organisation. Car Tarantino change l'Histoire.
Je suis surprise du peu de réactions pour le moment sur ce film, à croire que personne ne l'a encore vu dans le milieu journalistique et universitaire. Ce qui ne va pas tarder. Si ces Inglorious Basterds avaient exister, cautionnés et officialisés par l'armée américaine (voire européenne) peut être n'y aurait-il pas eu des millions de morts, mais un seul. Mais la mentalité française étant ce qu'elle est, on aurait attaquer ces militaires en leur reprochant leur férocité. Eux auraient rétorquer : "Sans nous, peut-être y aurait-il eu 6 millions de morts"...Et on leur aurait rétorqué qu'il ne faut jamais avancer des chiffres surnaturels.
P.S : le titre : Inglorious au lieu d'UNglorious, parce que pour Tarantino cela rend ses héros encore moins glorieux. Et Basterds, au lieu de Bastards, juste pour la forme (quel poète, ce Quentin)....
Revenir en haut Aller en bas
cricriduf
neophyte
avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 11/12/2009

MessageSujet: opignion boulvart   Mar 15 Déc 2009, 15:24

rotko a écrit:
un nouveau film, Boulevard de la mort (Death Proun petit film qui met de bonne humeur le tueur sadique etre triste apleurer quand 3merveilleuses creatures lui rende la monnaie de sa piece bref un film sympat!..
of), avec Kurt Russell, Sydney Tamiia Poitier, Rose McGowan

pour les videos c'est ici . Le psychopathe ? il est dans le film Twisted Evil

je n'ai pas vu pulp fiction et je crois bien tout ignorer de quentin tarentino. Il a un site en français avec des extraits sonores.

En attendant la sortie le 6 juin, on peut repèrer "le criminel au visage balafré et inquiétant" Wink

Revenir en haut Aller en bas
L'émane
pilier
avatar

Nombre de messages : 506
Age : 25
Localisation : Angers
Date d'inscription : 20/05/2009

MessageSujet: Re: Quentin Tarantino   Ven 26 Fév 2010, 10:18

Tiens, cette histoire de crème m'a fait penser que seul mon séjour à Munich m'a donné l'occasion de bouffer un chocolat chaud avec la fameuse chantilly.

En ce qui concerne l'excellent choix de Quentin Tarantino sur la musique de ses films, j'ai entendu dire qu'une des premières musiques d'Inglorious Basterds est Fur Elise, de Beethoven mais à la sauce western machin. Ouais, il s'agit en fait d'une version d'Ennio Morricone. Que l'on trouve ici ->

http://www.deezer.com/fr/music/quentin-tarantino-s-inglourious-basterds-motion-picture-soundtrack/quentin-tarantino-s-inglourious-basterds-motion-picture-soundtrack-382053#music/quentin-tarantino-s-inglourious-basterds-motion-picture-soundtrack/quentin-tarantino-s-inglourious-basterds-motion-picture-soundtrack-382053 (2ème piste)

J'adore Tarantino, j'adore Tarantino, que dis-je c'est mon réalisateur favori. Kill Bill, Inglorious Basterds, Pulp Fiction, Death Proof, Jackie Brown... je les ai tous vus. Et vais faire prochainement un exposé sur lui en anglais. Un génie.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Quentin Tarantino   Dim 09 Jan 2011, 17:18


dimanche 9 janvier


Pulp fiction (W9) 20:40

de Quentin TARANTINO avec John TRAVOLTA / Vincent Vega


Tout commence dans une cafétéria que deux tourtereaux ont décidé de braquer. Ils ignorent qu'ils vont se retrouver face à Vincent et Jules, deux tueurs professionnels, qui sirotent un café.

je ne l'ai point vu. Vous me le conseillez ?
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
IRIS
pilier
avatar

Nombre de messages : 373
Localisation : region parisienne
Date d'inscription : 02/01/2011

MessageSujet: Re: Quentin Tarantino   Lun 10 Jan 2011, 05:59

Ai regardé "Pulp fiction"...mais pas jusqu'à la fin. Ce n'est pas le premier film de Tarantino que je vois, mais celui-là n'est pas le meilleur. On retrouve l'esprit "second degré" du réalisateur, l'humour new yorkais version bas-fond, mais peut être que le scénario était un peu trop compliqué à mon gout.
L'ambiance année 60 m'a fait penser à "Blue velvet" de Lynch.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Quentin TARANTINO   Lun 10 Jan 2011, 06:38


j'ai regardé Pulp fiction en entier.

Il doit y avoir une différence d'ambiance entre une salle de jeunes cinéphiles amoureux du gag et des effets spectaculaires, et des adultes avertis. Avec la télé, nulle ambiance. le film m'a paru assez plat, prises de vue comme dans un téléfilm, mais pimenté par le second degré et la violence.

Le début m'a paru longuet dans certaines scènes comme le repas au restaurant suivi du concours de twist. John Travolta n'y était guère éblouissant, j'ai même cru voir qu'il sous-jouait, et pour le rôle, mais aussi pour le spectateur, ce qui est frustrant..

D'autres scènes ou épisodes m'ont amusé : comment piquer au coeur une femme sous overdose pour la ressusciter, le choix d'une arme entre la batte de base-ball, la lance ou le sabre, avant de faire irruption dans la pièce des gémissements ambigus.

L'histoire est composée d'épisodes, où on se retrouve à peu près mais pas toujours. Le second degré consiste à transformer par exemple le dealer en épicier consciencieux : il pèse l'héroïne comme une botte de navets et vous donne un petit sac pour le retour. La musique joue aussi les contrepoints : guillerette dans le drame etc. des clins d'oeil amusants, même les tueurs vont aux toilettes, l'apparition des citations bibliques dans un contexte inattendu etc.

Je voyais le film pour la première fois, je doute que les effets spectaculaires qui jouent sur la surprise soient bien appréciés à la deuxième vision.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Bridget Jones
pilier
avatar

Nombre de messages : 806
Age : 57
Localisation : Genève
Date d'inscription : 09/03/2009

MessageSujet: Re: Quentin Tarantino   Lun 10 Jan 2011, 08:03

Pulp fiction: J'avais adoré à la première vision, mais quand je l'ai revu plusieurs années plus tard, j'ai trouvé que ça avait très mal vieilli. Suspect
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tiina-gva.blogspot.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quentin Tarantino   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quentin Tarantino
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» (ISS) Observation de plusieurs sphéres lumineuses à St Quentin (02)
» Saint Quentin Martyr, Saint Alphonse Rodriguez Frère coadjuteur de la Compagnie de Jésus, commentaire du jour "Zachée, descends vite"
» quentin n arrive pas a manger a la cuilliere
» Le gag du jour
» Le palais de quentin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: SPECTACLES :: Ecrans: cinéma et télévision-
Sauter vers: