Forum littérature, roman, polar, poésie, théâtre, BD, SF, auteurs et livres du monde entier sur le forum littéraire et tous les arts, cinéma, peinture ...

Une table conviviale pour parler des livres, des spectacles, et goûter aux plaisirs des mots.
 
AccueilPortail*FAQIndex auteursS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Cristian Mungiu (Roumanie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Cristian Mungiu (Roumanie)   Ven 18 Mai 2007, 04:59

Un film qui fait mouche !

«4 mois, 3 semaines et 2 jours». de Cristian Mungiu

Avec Anamaria Marinca, Laura Vasiliu, Vlad Ivanov

Histoire d'un avortement clandestin en 1987 avec un petit air de «La Vie des autres», ce film roumain est qualifié de chef-d'œuvre.

Chacun loue le jeu d' Anamaria Marinca, le film décrit une plongée dans le malheur, chaque catastrophe en provoquant une autre,dans des chambres d'hôtel glauques et des banlieues sombres.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Cristian Mungiu (Roumanie)   Lun 28 Mai 2007, 04:28

Le film "4 mois, 3 semaines et 2 jours" du Roumain Cristian Mungiu a obtenu la Palme d'or du 60e Festival de Cannes ainsi que le Prix de la critique.

"4 mois, 3 semaines et 2 jours" est le deuxième long métrage de Cristian Mungiu.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Cristian Mungiu (Roumanie)   Sam 07 Juil 2007, 05:17

CE film a reçu le Prix de l'Education nationale régulièrement décerné par un professionnel du cinéma (la comédienne Bernadette Lafont) et un jury composé de six enseignants et deux étudiants.

Il en résulte la création et de la diffusion en milieu scolaire d’un DVD-rom pédagogique édité à 1.500 exemplaires, mais le ministre de l’Education nationale Xavier Darcos a décidé d'

Citation :
"interdire la fabrication et la diffusion du DVD-Rom" du film en milieu scolaire "à la suite de pressions d’associations anti-avortement"

précise la Société des réalisateurs de films (SRF).

Divers arguments sont avancés pour expliquer cette interdiction officielle, mais l'association anti-avortement "Choisir la vie" avait dénoncé

Citation :
"La culture de mort récompensée à Cannes, une "véritable propagande pro-avortement et un danger pour les enfants scolarisés".

L'association affirmait son

Citation :
"opposition ferme à voir diffuser un tel film dans les établissements scolaires français".

C'est fait !
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Cristian Mungiu (Roumanie)   Sam 07 Juil 2007, 14:23

Finalement qu'y a-t-il d'étonnant la-dedans ? je cite deux journaux

- le monde du 4/7/7
Citation :
Mme Boutin s'est entourée de personnalités connues pour leur proximité avec des mouvements catholiques conservateurs.

C'est le cas de son directeur de cabinet, le préfet Jean-Paul Bolufer, issu de la droite catholique dure et militante, réputé pour ses prises de position contre l'avortement ou l'homosexualité.

C'est également le cas de Christine de Chefdebien, sa conseillère technique chargée de la politique de la ville et des relations avec les acteurs locaux. En 1992, elle avait été condamnée à quatre mois de prison avec sursis et 3 000 francs d'amende - une peine ramenée en appel à 5 000 francs - pour avoir participé à un commando anti-avortement dans le service gynécologique du centre hospitalier de Pau.


- prochoix.

Citation :
Enarque, Jean-Paul Bolufer a pris soin de compléter sa formation administrative par un engagement et une formation au sein de la Cité catholique. Fondée par Jean Ousset (ancien secrétaire de Charles Maurras) sous le nom original des Œuvres de Cité catholique puis d'Office international des œuvres de formation civique et d'action culturelle selon le droit national chrétien (ICTUS),[...]

Parmi les réalisations techniques de la Cité catholique il faut noter la création de l'association Laissez-les-vivre. A l'époque, Jean-Paul Bolufer est très actif dans l'opposition à l'avortement. Il est même remarqué par des actions de pression un peu violentes et la diffusion de textes attaquant Simone Veil [...]

En septembre 2003, il intervenait à l'assemblée de l'Association internationale pour l'enseignement social chrétien s'est tenue cette année à Prague sous les hospice (1) du think tank proche de l'Opus dei : Liberté politique.

(1) Ecrit tel quel dans le texte ! une perle de cuture...
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Cristian Mungiu (Roumanie)   Mer 25 Juil 2007, 05:26

Devant le tollé soulevé, le ministre a annoncé qu'il se conformerait à l'avis de la commission de classification : il propose donc une diffusion, avec avertissement, mais à tout public.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Cristian Mungiu (Roumanie)   Dim 02 Sep 2007, 15:43

"4 mois, 3 semaines et 2 jours"

Dès les premières images dans le foyer , la tension dramatique est perceptible dans le dialogue des deux étudiantes. Tension « exprimée » indirectement puisque rien n’est « dit ». On a l’impression que le drame vécu se heurte à l’imperméable indifférence d’autrui, d’où des situations à malentendus, autant d’écueils qui aggravent la solitude et le désarroi des deux protagonistes.

Le pire est pourtant à venir dans la chambre d’hôtel : questions culpabilisantes de l’intervenant avorteur, dialogue en impasse, chacun dans son rôle oppressé par la chape de plomb d’un régime rigide et férocement répressif. On touche le fond, ce qui justifie l’angoisse des unes et l’odieux chantage de l’autre.

Pourtant que de pièges évités ! Aucune scène facile, aucun effet racoleur. Les plans fixes sur l’amie, vue de dos ou de profil, les conversations extérieures lors du repas d’anniversaire, font ressentir au spectateur l’angoisse d’une situation qu’il vit, comme l’amie, de l’intérieur.

Mais nul mot n’est de trop, nulle mimique émouvante ne vient traduire les états d’âme. La situation est glaçante, pire que dans la vie des autres !
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Cristian Mungiu (Roumanie)   Dim 02 Sep 2007, 15:45

Oui, "4 mois, 3 semaines et 2 jours" mérite d’être programmé, vu et commenté librement dans les établissements secondaires, car ses mérites artistiques comme ses enjeux humains le rendent indispensable.

La contraception, l’avortement illégal dangereux, l’égoïsme des classes sociales, la responsabilité dans les rapports amoureux sont abordés sans surenchère dans ce récit.

La mise en scène, les décors, la prestation des acteurs, tout mérite une attention soutenue et une étude approfondie.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
soussou
pilier


Nombre de messages : 14224
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Cristian Mungiu (Roumanie)   Ven 21 Sep 2007, 20:16

Ce film m'a laissée plus qu'impressionée, un film redoutable, sordide!

J'en reviens silencieuse, émue, en rage contre cette socièté de tabou's et de solitude.
Cristian Mingiu, le réalisateur fait vibrer notre corde sensible, avec la question incessante, est-ce un crime d'avorter? Problème social, encore très actuel.

Le débat reste ouvert, en tout cas la jeune femme qui a avorté et son amie complice restent marquées à vie de ce choix, si choix il y a eu!

Le film est marqué par de longs silences, souvent filmés la nuit, l'obscurité,.. acte obscur, l'insécurité,.. vérification d'identité, le danger,..la ville le soir, l'urgence,.. restent peu d'heures de temps pour avorter, risques d'hémorragie de mort, font partie du climat qui règne dans cette histoire, qui trouve sa conclusion dans cette solitude .

Les personnages prêtent à reflexion, sont-elles réellement "amies", l'amitié va t-elle jusqu'à sacrifier sa vie pour en tuer une autre et en payer le prix fort, la jeune femme,(l'amie Ottila) a pu contacter le sida, durant le rapport qu'elle a eu, nous ne le saurons jamais.
Seule traces laissées, une carte d'identité sur un comptoir d'un hotel.

L'enfant est peu présent visuellement dans ce film, si ce n'est que dans l'esprit de chacun, une place où des enfants jouent au ballon, et le foetus laissé à terre dans la salle de bain d'un hotel.
Ensuite anniversaire et repas(légèrete et lourdeur) se mettent en scène, reflexions inappropriées.
C'est l' emprisonnement dans le système totalitaire et dictatorial, où le silence est imposé.

Le marché noir se situe à tous les niveaux, une bouteille de shampooing, une cigarette , les tic tac's n'ont de valeur marchande qu'au même titre qu'ôter la vie d'un enfant!
Pour pratiquer l'avortement le bénéficiaire est sans scrupules et lâche, laissant sa victime en plein désarroi.

Une vie , qu'est-ce pour certains?

La clandestinité dans laquelle l'acte d'avortement a été accompli, trouve là une raison et une justification pour laisser trois etres anéantis à jamais en âme et conscience, avec des non-dits.

Cela mérite reflexion, comme à la fin, ce face à face, l'une fait oublier, demande que l'on enterre, l'autre se tait , demande que l'on n'n parle plus, puis soudain plus d'image... le noir total qui nous invite à une remise en question pour les responsabilités et les actes que nous posons dans la vie.

A voir avec connaissance du contexte politique de l'époque, mais aussi avec le regard qui est porté sur les valeurs de notre époque.

Ce film me tourmentera encore longtemps.


Dernière édition par le Ven 21 Sep 2007, 20:32, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Seuguh
pilier
avatar

Nombre de messages : 2575
Age : 40
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 17/05/2006

MessageSujet: Re: Cristian Mungiu (Roumanie)   Ven 21 Sep 2007, 20:20

soussou a écrit:
[...] avec le regard qui est portée sur les valeurs de notre époque.

Le genre de phrases qui me titillent... dans le bon sens du terme. J'irai voir 4 mois...
Revenir en haut Aller en bas
maïa
pilier
avatar

Nombre de messages : 3761
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Re: Cristian Mungiu (Roumanie)   Mer 26 Sep 2007, 13:27

Je t'ai devancé, Seuguh ! je l'ai vu hier soir.

C'est vrai qu'on n'en sort pas indemne. Je n'ajouterai pas grand-chose à ce qui a été dit, sinon que ce qui donne son poids (au sens valeur, mais aussi côté "pesant", insupportable) au film c'est qu'à quelques ellipses près, il est tourné en temps réel. La scène du repas d'anniversaire, à ce titre, est particulièrement forte. le téléphone sonne, personne ne semble l'entendre, sauf Ottilia qui se demande si sa copine appelle au secours... et ça dure, ça dure, le spectateur partage complètement l'angoisse de l'héroïne, on est plus qu'avec elle, on est elle.
L'effet de réel est tel que je me suis surprise à un moment (quand elle est dans les rues et qu'elle cherche à se débarrasser du foetus) à regarder sur la droite, donc à sortir de l'écran pour voir le mur de la salle du ciné Wink
Revenir en haut Aller en bas
Seuguh
pilier
avatar

Nombre de messages : 2575
Age : 40
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 17/05/2006

MessageSujet: Re: Cristian Mungiu (Roumanie)   Jeu 27 Sep 2007, 08:00

maïa a écrit:
Je n'ajouterai pas grand-chose à ce qui a été dit, sinon que ce qui donne son poids (au sens valeur, mais aussi côté "pesant", insupportable) au film c'est qu'à quelques ellipses près, il est tourné en temps réel.

En effet, ça m'a parfois un peu gêné, y compris les plans fixes dont parlait rotko. C'est voulu, mais il faut aimer. Sinon, rien à redire, c'est un film à voir. La quasi-absence de musique est aussi un élément angoissant qui est à mettre au crédit du réalisateur.

Comme le dis soussou, on peut rattacher ce film à caractère d'histoire toute récente à l'actualité. En sortant de la salle, j'ai repensé au problème de l'avortement en Irlande.
Revenir en haut Aller en bas
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Cristian Mungiu (Roumanie)   Jeu 27 Sep 2007, 13:16

J'espère bientôt sa sortie en DVD, je ne pourrai pas le voir au ciné.

Je lisais les critiques, j'espère que ce film aura un large écho qui passera au delà du fait qu'il se passe en Roumanie sous ceaucescu, ce qui est important mais pas seulement.
J'ai remarqué que lorsque l'on informe d'une souffrance, beaucoup de gens sont touchés mais se replient plus ou moins inconsciemment, sur le fait que ça se passe ailleurs (lieu, événements politiques, économiques, époque). Cet ailleurs est également important mais les idées peuvent aller au delà.

Petit aparté :
Si l'on tape le titre du film sur Google, on obtient la calculatrice = 144 jours
... c'est long
Revenir en haut Aller en bas
soussou
pilier


Nombre de messages : 14224
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Cristian Mungiu (Roumanie)   Jeu 27 Sep 2007, 13:37

Pour rejoindre les propos de Seuguh concerant le son, le réalisateur dit avoir utilisé des sons différents, choisi de la période communiste de Ceausescu, puissés dans les archives.Le son participe à la récréation de l'atmosphère.

Le plan séquence, l'utilisation du son, l'absence de musique; voilà des caractéristiques qui rapellent les Dardenne meme si l'emploi de la caméra est radicalement différent.

Au repas d'anniversaire ,je rejoins les propos de Maia, qui dit que la jeune fille , Otilla, est seule face aux discussions animées, mais finalement on n'entend que son silence tant on ressens son inquiétude et son impatience d'être ailleurs, elle est à un moment terrible de son existence alors que les autres ont une conversation ordinaire.

Revenir en haut Aller en bas
Utopie
pilier


Nombre de messages : 11113
Date d'inscription : 12/06/2006

MessageSujet: Re: Cristian Mungiu (Roumanie)   Jeu 27 Sep 2007, 13:48

soussou a écrit:
....... elle est à un moment terrible de son existence alors que les autres ont une conversation ordinaire.

Cette terrible solitude est peut-être la seule si douloureuse.

Cela me fait penser à la douleur ou la mort, cette solitude à laquelle personne ne peut rien, à part que dans ce plan les autres y sont pour quelque chose.

Sans vivre d'événement aussi grave, je me dis que tout un chacun a ressenti cette solitude "entourée".
Revenir en haut Aller en bas
soussou
pilier


Nombre de messages : 14224
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Cristian Mungiu (Roumanie)   Jeu 27 Sep 2007, 13:56

C'est exacement cela, Utopie, cette solitude ressentie, cet abandon, la dérision de cet anniversaire, rapelle d'une naissance pour en anéantir une à naitre, quelles similitudes!

L'héroine c'est la prise de conscience elle choisit la voie conventionnelle,
le réalisateur la place au centre comme à la dernière Cène.

Il est vrai que nous avons déjà vécus de telles situations, seuls face avec notre conscience, aux personnes qui nous sont indifférents et nous entourent.
Revenir en haut Aller en bas
Seuguh
pilier
avatar

Nombre de messages : 2575
Age : 40
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 17/05/2006

MessageSujet: Mungiu, les contes de l'âge d'or   Jeu 27 Sep 2007, 14:09

soussou a écrit:
[color=blue]C'est exactement cela, Utopie, cette solitude ressentie, cet abandon, la dérision de cet anniversaire, rappel d'une naissance pour en anéantir une à naitre, quelles similitudes!

C'est aussi ce que j'ai pensé à la fin du film, où l'action se déroule en même temps qu'un mariage où il y a eu une dispute. Pourquoi cette dispute ? Cela m’a renvoyé à une autre scène du film, où Otilla demande à son petit ami ce qu’il ferait si ça lui arrivait, à elle… Il répond « on se marierait ».
Revenir en haut Aller en bas
soussou
pilier


Nombre de messages : 14224
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Cristian Mungiu (Roumanie)   Jeu 27 Sep 2007, 14:20

C'est donc bien le conventionnel qui prévaut Seuguh.
Il y en a pleins de similitudes voulues, pas voulues?

Par exemple les poissons rouges dans un bocal (le verre),
scène du début, avec le filles derrière la vitre, aussi enfermées
avec leur responsabilité et leur conscience dans le systhème répressif.
Revenir en haut Aller en bas
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Cristian Mungiu (Roumanie)   Dim 02 Déc 2007, 09:52

"4 mois, 3 semaines et 2 jours" de Cristian Mungiu a remporté à Berlin le Prix du Film européen 2007..

Il avait déjà reçu la Palme d'Or au dernier festival de Cannes.

Mungiu a obtenu le Prix du réalisateur européen 2007 et "4 mois, 3 semaines et 2 jours" sera présenté par la Roumanie pour les Oscars 2008.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Le mouton sauvage
pilier
avatar

Nombre de messages : 1680
Localisation : Au Sud de la Frontière, à l’Ouest du Soleil
Date d'inscription : 04/12/2007

MessageSujet: Re: Cristian Mungiu (Roumanie)   Ven 12 Déc 2008, 21:16

Je viens de le voir, hier !

Est-ce que ce film vaut la palme d'or ? A quoi ce juge une Palme d'or à Cannes ?
Le scénario, le thème, la sensibilité, l'émotion ?
Peu importe, en regardant les lauréats de cette Palme d'Or, je me rend compte que beaucoup de ces primés m'ont énormément plu, ces dernières années :
Elephant, Le pianiste, Dancer in the Dark, L'anguille, Pulp Fiction, Barton Fink, Sailor et Lula, la ballade de Narayama...

4 mois, 3 semaines et 2 jours ne déroge pas à la règle que je me suis fixé : j'aimerai bien être juré à Cannes, parce que j'ai également adoré ce film !

Je ne l'ai pas vu spécialement comme un film pro-avortement mais plutôt comme la description d'un fait de société, le cliché d'une époque et d'une société avec en toile de fond l'ambiance et la vie sociale à la mode Ceausescu...

Rotko (ou la critique) fait à plusieurs reprise le parallèle avec La vie des autres... Moi, il m'a plus évoqué un film suédois de quelques années Fucking Amal de Lukas Moodysson. Petit film également qui montre l'incompréhesion des uns, la difficulté des autres à vivre dans un monde légèrement différent du sien, qui démontre que la société est composé d'une multitude de sensibilité différente mais nécessaire. Ici l'avortement, là l'homosexualité féminine chez des adolescentes... Peu importe, je n'ai pas d'avis à donner pour le pour et le contre...

Le film n'est pas là pour dénoncer ou approuver, il est là pour montrer un fait social et humain, et en ce sens j'applaudis car il a réussi son but, en me procurant beaucoup d'émotion. J'y ai découvert en plus, peut-être un nouveau cinéma (je crois que cela doit être mon premier film roumain) et vu une belle actrice juste et sensible.

chapeau
Revenir en haut Aller en bas
http://blackwithblue.free.fr/
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Cristian Mungiu (Roumanie)   Dim 14 Déc 2008, 00:11

Le mouton sauvage a écrit:

Je ne l'ai pas vu spécialement comme un film pro-avortement mais plutôt comme la description d'un fait de société, le cliché d'une époque et d'une société avec en toile de fond l'ambiance et la vie sociale à la mode Ceausescu...

Le film montre comment se déroulait la vie des jeunes Roumains, comme l'a dit Gabriela Adamesteanu à une rencontre d'écrivains.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Cristian Mungiu (Roumanie)   Mer 30 Déc 2009, 07:03

Avec les contes de l'âge d'or, Mungiu revisite les années caucescu avec des cineastes contemporains : Iona Uricaru, Hanno Höfer, Razvan Marculescu et Constantin Popescu.


clic !

l'oeuvre
Citation :
met idéalement en scène et sans cynisme, l'état d'esprit décalé et la schizophrénie qui régnaient sous la dictature.

Car des petites arnaques en passant par l'euphorie d'un cochon que l'on va découper, tout en s'arrêtant sur le sort d'un village que l'on repeint à neuf dans l'attente du despote, Contes de l'âge d'or n'est que folie amère et donne à voir sans pathos, la résistance journalière de tous ces gens face à l'incurie et aux absurdités du régime
.
Excessif.

je rapppelle à l'occasion que Gabriela Adamesteanu, auteur d' une matinée perdue trouvait «4 mois, 3 semaines et 2 jours». fidèle à la vie réservée aux jeunes filles sous Ceaucescu.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Cristian Mungiu (Roumanie)   Mer 30 Déc 2009, 07:23

les contes de l'âge d'or

Mungiu dans le JDD :

Citation :
Je me souviens de cette période où l’humour était salvateur. C’était notre seule façon de garder l’espoir. Il y avait énormément de blagues sur le système. Finalement, les gens riaient plus qu’aujourd’hui. Ce film est une sorte d’hommage à ce que nous avons été. Les Roumains étaient alors persuadés qu’il existait un département au sein du Parti dont le travail était d’inventer des blagues pour faire retomber la pression.

Citation :
L’Etat communiste possédait 800 salles qui n’ont jamais été privatisées. Elles sont donc peu à peu tombées en ruine avec la chute du régime. De plus, au début des années 1990, il y a eu de nouvelles sources de divertissement. On pouvait avoir 80 chaînes sur le câble pour 2 euros. La population a perdu le goût d’aller au cinéma en même temps que les salles décrépites sont devenues moins attractives. Avant, il y avait 20 à 30 millions de spectateurs, il en reste deux millions. Avec Contes de l’âge d’or, on a envie de rendre aux Roumains l’envie d’aller au cinéma… en les faisant rire avec leur histoire.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Cristian Mungiu (Roumanie)   Jeu 31 Déc 2009, 05:31

L'affiche donne le ton du film tout en illustrant la langue de bois.



Bien joué !
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Cristian Mungiu (Roumanie)   Sam 27 Mar 2010, 06:07

les contes de l'âge d'or

ou le rire contre l'autorité et le despotisme.

Quatre "légendes urbaines"- ou rurales, illustrent les farces d'un pouvoir discredité par les faits et ridiculisé par ses manipulations.

C'est en vain qu'on a affiché de grandes résolutions pour lutter contre l'illettrisme, que les responsables du Parti organisent des tournées de prestige dans les villages, ou veulent donner du Chef une stature qu'il n'a pas (affaire du couvre-chef).

La verve populaire se déchaîne et l'épisode du cochon à tuer en appartement m' a paru la farce la mieux enlevée, avec la participation de tous les membres de la famille rivalisant d'ingeniosité, de bêtise et de trouille. Car le pouvoir totalitaire rend tout inepte et prête au rire, fût-ce contre soi.


clic !
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
rotko
pilier
avatar

Nombre de messages : 69282
Date d'inscription : 26/12/2005

MessageSujet: Re: Cristian Mungiu (Roumanie)   Sam 17 Juil 2010, 05:52

"Contes de l'âge d'or (2e partie)"



Chronique d'un pays avec des situations cocasses et tragiques à la fois et où le système D fait loi.

Consacré à l'amour quand le premier volet était dédié au travail, Contes de l'âge d'or (2e partie) s'ouvre avec un film aux accents surréalistes, La Fille au dindon, l'histoire d'une adolescente de la campagne à qui il est demandé de soudoyer un chirurgien de Bucarest pour qu'il conduise une nouvelle opération sur sa mère. Pour cela, elle doit sacrifier ce qu'elle a de plus cher au monde, un dindon dont elle est convaincue qu'il est doué d'une intelligence supérieure.

Le Monde.
Revenir en haut Aller en bas
http://grain-de-sel.cultureforum.net/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cristian Mungiu (Roumanie)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cristian Mungiu (Roumanie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Horribles nouvelles de Roumanie! Réagir!
» Pétition pour sauver les animaux des zoos en Roumanie
» SOS ROUMANIE pour les chiens!
» Célébrations Napoléon III en Roumanie
» des animaux de Roumanie seront ici pour adoption

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grain de sel - Forum littéraire et culturel :: SPECTACLES :: Ecrans: cinéma et télévision-
Sauter vers: